A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: D'un petit mea culpa à de vraies excuses, en route pour le palmarès 2008 de la Turtle

janvier 22, 2008

D'un petit mea culpa à de vraies excuses, en route pour le palmarès 2008 de la Turtle


Un petit mea culpa, pour débuter, un petit moment de repentance pour la semaine passée. Oui (je précise, pour ceux que ça n'aurait pas marqué), j'avoue, j'ai carrément fait le blog buissonnier.
En général, je m'arrange pour écrire au moins une fois par semaine un petit billet, que je chouchoute, le soir venu, après des journées bien remplies. Il faut bien dire, qu'après la période d'euphorie des premiers mois où l'on ne fait plus que cela, passée il y a longtemps déjà, j'ai bien failli plusieurs fois fermer ce blog. Passés les premiers instants de culpabilité nés de ma profonde envie, parfois, de privilégier cette forme d'expression au temps passé à rédiger ma thèse, et apprenant à naviguer entre mes envies de blog et la fuite de mon travail, irraisonnée, j'ai tenté de mener de front les deux, sans oublier en chemin le premier. De peur, malgré tout, de ne pas réussir à concilier la fin de la rédaction de ma thèse et la brèche ouverte que constitue cet espace de liberté, je me suis alors fixé de ne rédiger, au maximum, qu'un billet par semaine et ce rythme hebdomadaire me convient bien, depuis plusieurs mois.

Parce qu'il me permet de ne pas perdre l'habitude de cette petite respiration virtuelle et culinaire, d'allier ainsi mon plaisir de l'écriture, le partage avec les autres et ma passion pour la cuisine. Il maintient, même ténu, le fil de la conversation virtuelle engagée avec ceux que je croise au détour des volutes culinaires d'internet. Enfin, il correspond à la dose minimale concédée à cette passion qu'est devenue pour moi la cuisine, celle dont j'ai incorrigiblement besoin. Plus longtemps sans parler d'elle, préoccupée par mes multiples occupations, et elle me rattrape par l'encolure, m'occupe l'esprit, sait me seriner jusqu'à ce que je craque. Alors autant se laisser aller au plaisir, quand il n'y a plus de possibilités de lutter!

Pourtant, depuis quelques semaines, j'étais très mobilisée et préoccupée par mon travail (sensation qui risque de croître et embellir au fil des prochains mois) et je refuse d'écrire ici en n'ayant pas la tête totalement libre. D'où mon silence de la semaine dernière. Ma tête était ailleurs et je n'ai pas eu envie de la forcer.

Bon, j'avoue aussi qu'ayant choisi de sécher alors que je n'avais pas vraiment d'excuses, je me suis sentie un peu fautive, mais le plaisir était au rendez vous de cette échappée belle! Glander sur le canapé devant un bon dvd au lieu de rédiger un billet m'a fait me sentir tout à coup totalement libre et passablement guillerette ! Comme quoi, à toute routine, changement de rythme est bon ! Mea culpa, donc, mais pas tant que ça!

Bon, j'ai failli le payer cher puisque cette semaine, évidemment, j'ai du travail et des corrections par dessus la tête et j'ai failli renoncer à piquer du temps sur cette soirée pour blogger au lieu de travailler ... Mais là, j'avoue que je n'ai pas pu m'y résoudre! Deux semaines de silence, c'était risquer à coup sûr d'être en manque, et comme je suis contre les sevrages trop violents, j'ai concédé en mon for intérieur qu'une petite vingtaine de copies non corrigées ce soir ne valait pas pareil risque!

Toute contente, donc, de retrouver le chemin de mon billet, me voilà pourtant toute perplexe. Par quel bout reprendre le fil de l'histoire? Deux choix s'offraient à moi. Soit, continuer à vous parler des quelques sublimes recettes de Noël et du Réveillon qu'il me reste encore en réserve, soit, opter pour le petit flash back sur l'année 2007.

Pour m'être adonnée l'an passé à ce petit exercice, je sais qu'il est truffé de difficultés. Ma première tentation, ce soir, a donc été de botter lâchement en touche (ce qui m'aurait permis, au passage, d'être en phase avec d'aucuns, passés "maîtres ès bottage de touche"... Ami, si tu me lis, une petite pensée pour toi) et j'étais déjà prête à m'octroyer un petit laps de temps avant de le faire, quand la culpabilité m'a gagnée. Il faut dire que depuis quelques semaines, je ressens un vif plaisir à lire les palmarès élaborés par mes confrères et consoeurs de la blogosphère et je me suis dit que ce serait sympa de penser un peu aux autres (partant du principe, bien sûr, que vous ressentez le même plaisir, ce qui n'est pas non plus chose établie, mais si l'on part par là... on est pas sorti de l'auberge!). Au début de la soirée, pour me motiver, je me suis dit, candide, que ce serait en outre un bon moyen de me remémorer les bons moments passés, en revisionnant les pages de mon blog, et accessoirement d'analyser d'un peu plus près ce dont j'avais parlé en un an.

Oui, et bien là, je vous le dis tout net, je ne suis pas du tout fière de moi! C'est qu'il y a clairement du laisser-aller chez la Turtle! Un index qui n'est plus à jour, depuis plusieurs mois, de nombreux billets sans l'ombre d'une recette, d'innombrables photos de la Bretagne, j'en passe et des meilleures! Ah non! Tout ça ne va pas du tout, mais alors du tout! Et c'est dans le fond un immense mea culpa dont je devrais me fendre ce soir, pour toi, ami lecteur, qui malgré ce profond relâchement, persiste à passer lire ces quelques lignes....

Et pourtant.... à tout bien y réfléchir... que puis-je dire pour ma défense, si ce n'est que ce blog, dans toutes ses imperfections et ses chemins de traverse, est définitivement à mon image?

Maintenant que ces longues repentances sont faites, me reste plus que le plus dur. Choisir, parmi toutes les recettes très appréciées, puisque mentionnées ici, celles qui m'ont le plus marquées. Voilà un vrai challenge... Forcément inobjectif au possible...

Histoire de faciliter un tantinet l'exercice, j'ai opté pour un classement moitié sucré, moitié salé et une rétrospective chronologique.

Allez, sans plus rechigner, en avant pour les 10 recettes cultes de l'année 2007 by the Turtle...

Du côté du salé.....


En mars, je vous comptais ma découverte de la rascasse, avec les Filets de Rascasse au Pesto, Eclats de St Jacques et leur Purée maison, . Pour être tout à fait exacte, il ne s'agissait pas tant de la découverte de ce poisson (qu'un certain breton m'a illico reproché d'avoir utilisé, parce qu'il ne correspond pas du tout à l'attitude d'une bonne bretonne que je devrais être... censée savoir trouver d'un coup d'oeil, sur l'étal du poissonnier, ceux qui permettent de ne pas dépeupler les mers...), que de la manière d'accomoder un poisson blanc d'un pesto, piquée chez Becky And Liz, le rendant fabuleux à la cuisson. Comme je sais que le breton susmentionné a forcément raison pour le poisson, je mentionne cette recette pour la préparation en tant que telle et non pour la rascasse!



En avril, j'optais, avec ma Praline adorée Véronica, à l'occasion du dîner organisé pour nos amies les Pralines, pour les Mousses de Saint Jacques/ Saint Marcellin de Philippe Conticini... Une pure merveille, réalisée à nouveau le soir du Réveillon avec un succès toujours intact et pour mon plus grand plaisir !


Toujours au mois d'avril, arrivait un fabuleux challenge culinaire. Inspirée par un billet d'Estèbe, je décidais de me lancer dans la cuisson parfaite du magret et de le customiser...Née de mon imagination tortueuse (héhé!), cette recette là avait vraiment pris des allures d'Everest, aussi grand que mon plaisir de participer au Passeàtonvoizinzin lancé par la douce et pétulante Marion, pour se finir par une brillante réussite! Pensez donc, une Turtle qui arrive à faire manger du Magret au chocolat et sa tatin de légumes oubliés à la vanille à ses parents et à leur faire apprécier! ça, c'était une sacrée victoire! Et le plus beau, dans l'histoire, c'est qu'il me reste un souvenir fabuleux de cette association détonnante!


Avec le mois de juin et les beaux jours, c'est au tour de la sardine de débarquer dans ma cuisine, et je réalise alors une association reprise plusieurs fois depuis, toujours auréolée de succès. Les sardines au pesto rouge, une merveille. Simple et efficace, riche et originale, savoureuse et estivale, du bonheur, quoi!




Vient enfin le must, pour moi. Au mois d'octobre, rentrée reposée de vraies vacances, parenthèse enchantée en Bretagne, à la mi-septembre, je vous narre ma rencontre avec un plat traditionnel, détourné quelque peu pour l'occasion, le navarin d'agneau aux légumes oubliés... Sans doute l'un des plats dont le souvenir m'émeut le plus ce soir, pour tout un tas de raisons....





Du côté du sucré....

S'il est dur pour moi de choisir dans les recettes salées, opter pour cinq recettes sucrées est proche de l'impossible... Malgré tout, je m'exécute et s'il faut n'en retenir que cinq, alors je me rappelle, émue...

D'un des tous premiers billets de l'année, intitulé "la Route pavée de toblerone", qui en a ému plus d'un et m'a valu bon nombre de visites depuis... Ce fabuleux pavé, piqué chez Blanc d'oeuf, dont les photos ont fait baver la blogosphère, est aussi l'un des desserts qui a le plus marqué les esprits de ceux pour qui je l'ai préparé. Là encore, je l'ai plusieurs fois refait depuis, et encore très récemment, puisqu'il participait aux quelques sucreries préparées pour le brunch du Réveillon en version toblerone blanc, s'il vous plaît. J'aurais bien des choses à dire sur l'attente qu'un certain Twist a dû endurer pour pouvoir se pourlécher les babines de cette version au chocolat blanc, et sur l'emballement, inattendu, de ma P'tite Caille qui, depuis, n'a de cesse de me demander quand est ce que je vais enfin me faire renvoyer de Suisse le fameux toblerone pour en refaire. Oui, Claude Olivier, il ne fallait pas me permettre d'ouvrir cette boîte de Pandore en m'offrant ce fabuleux chocolat!


Vient ensuite, au mois de février, le moelleux fondant choco-marrons. Alliance parfaite s'il en est pour moi, celle du chocolat et des châtaignes m'inspire alors un billet donc beaucoup se souviendront, et me reparlont... le mariage de Dame Marron et Sieur Chocolat!


Puis, c'est en mars au tour des fabuleux financiers tiédis, noisettés et fondants, au coeur de lemon curd d'Hélène Darroze. Pas un seul financier n'est depuis arrivé à la hauteur de ces petites merveilles, testées par quelques amis bloggeurs, avec toujours le même succès. C'est aussi l'occasion pour moi de retracer de sept en sept mon parcours dans la vie et d'imaginer l'avenir, un vrai plaisir, ce billet!



En avril, toujours à l'occasion du Dîner de Pralines réalisé avec Veronica, je découvre les Mousses de Mascarpone au Lemon curd , absolument fabuleuses, aériennes, un soupçon acidulées et si onctueuses que je les refais à nouveau pour le Réveillon...


En mai, pour l'anniversaire de mon blog, je célèbre l'évènement avec l'une des plus belles recettes qui soit, celle du Kouign Aman.... Encore un véritable challenge, accompli avant même que Tit' ne lance le Kiki sur ce thème et que Marion le remporte, avec la même recette d'ailleurs! Comme quoi, c'est là une valeur sûre...



Et voilà, quelques heures se sont égrainées depuis que je me suis lancée dans la rédaction de ce billet et j'en ressors un rien nostalgique... Tant de moments fabuleux de vie derrière chacun d'eux, de rires, de plaisir, tous ces souvenirs qui m'habitent et me guident, lorsque j'ouvre une page de ce blog... Je n'ai donc plus qu'un souhait, qu'il vous ai, à vous aussi, procuré un tantinet de ce plaisir que crée parfois le superflu, si essentiel aux bonheurs simples...

Conté par Alhya at 1/22/2008 11:26:00 PM

58 Comments:

Blogger senga a dit...

Insomnie... je cherchais ta recette de kouing Amann et je tombe sur un billet tout neuf ! Oui on a aimé tous ces délices et les images nous les rappellent avec délice... Patrick m'a dit que vous vous étiez vus jeudi et je regrette de ne pas avoir été dans les parages... Maintenant la prochaine fois ce sera pour tester le resto de Gilles... jette un petit coup d'oeil et tu sauras ! Bises

5:01 AM  
Blogger lydian a dit...

Un beau recap!
Pour moi aussi, le manque de motivation se fait sentir: on est si bien au chaud sous la couette avec ces jours que je ne vois pas s'allonger!

6:47 AM  
Blogger lydian a dit...

Un beau recap!
Pour moi aussi, le manque de motivation se fait sentir: on est si bien au chaud sous la couette avec ces jours que je ne vois pas s'allonger!

6:47 AM  
Blogger $ha a dit...

Des recetts sublimes! Des plats qui avant m'auraient laissée indifférente, me séduise sur ton blog!

7:16 AM  
Anonymous Lisanka a dit...

Tout simplement superbe! Pas grave pour le séchage, on te pardonne mais pas trop hein, car la petite tortue dans sa cuisine me manque. J'aime tes billets à rallonge et ton art du conte!

7:35 AM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Encore plein de billets tout à ton image ... c'est tout ce qu'on demande ! Moi non plus, je ne publie pas très régulièrement. mais bon, c'est ainsi que cela reste un vrai plaisir, non ?!
Allez, grosses bises et bonne journée studieuse ... ;o))
Hélène

7:36 AM  
Blogger khala a dit...

ah ! tu as bien fait de faire un petit récap ! j'avais oublié ( la honte ! ) la sublime mousse aux st jacques et st marcellin ...mum...
tiens ! j'ai du monde bientôt , je crois bien que je vais leur faire ça !
gros bisous et à bientôt petite turtle studieuse

7:43 AM  
Blogger khala a dit...

ah ! tu as bien fait de faire un petit récap ! j'avais oublié ( la honte ! ) la sublime mousse aux st jacques et st marcellin ...mum...
tiens ! j'ai du monde bientôt , je crois bien que je vais leur faire ça !
gros bisous et à bientôt petite turtle studieuse

7:43 AM  
Anonymous Hélène a dit...

Il faut se laisser guider par l'envie, resentir du plaisir et vivre aussi dans la vraie vie. Je te concède que trouver un équilibre n'est pas chose facile. Belle récap, comme toujours tournée ves les autres, toute en générosité. Elle te ressemble bien.
Merci à toi et bon courage.
Hélène bis

7:46 AM  
Blogger Easy kitchen a dit...

J'aime bien tes histoires, tes pensées et flaneries, les photos de Bretagne et les petites recettes qui les accompagnent. Ne change rien...

8:03 AM  
Anonymous kitchenette a dit...

C'est normal d'avoir envie d'arrêter au bou d'un bout mais ça fait vraiment plaisir de te lire!

8:06 AM  
Anonymous kitchenette a dit...

Je voulais dire: au bout d'un moment (pas réveillée)

8:07 AM  
Blogger Flo a dit...

Et bien je dis que OUI un blog doit être un de ses reflets, donc n'aies pas peur de le faire vivre comme bon te semble ;-) La vie n'est pas linéaire hein ? Merci pour ce récap et de nous faire rêver avec tes mots. Bizzz Flo

8:27 AM  
Anonymous Estèbe a dit...

Magret, rascasse, navarin... Pas foncièrement féminin tout ça. Dame Turtle, vous walkez déjà sur le Wild Side.

8:34 AM  
Blogger guylaine a dit...

Contente de te retrouver ! Une belle sélection, je vais tester les financiers, bises !

8:37 AM  
Blogger annie dedicacessen a dit...

Contente de te relire. je reviendrai prendre tes liens un à un. Ce que j'aime dans ton blog ? qu'il n'y soit pas question que de cuisine. Justement. Et ton écriture.

8:58 AM  
Blogger Mamina a dit...

ce blog, c'est toi avec ton écriture, tes photos bretonnes et tout le reste, surtout, ne change rien.

9:00 AM  
Blogger Provence a dit...

Ravie de te revoir et de te lire, c'est toujours un plaisir.
Quel délicieuse récap. Merci

9:22 AM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Pas de regret, tes photos de la Bretagne sont un tel enchantement ! Un coup de cornemuse ou de biniou et on y est ! Excellent choix que ces recettes là, même si ton poulet en croûte m'avait marqué (toujours pas testé...) le toblerone a fait aussi une incursion chez moi, grâce à toi !
Reste telle que tu es, fais les choses à l'instinct et bon courage pour la thèse c'est un travail d'une telle envergure...

9:30 AM  
Anonymous Choupette a dit...

Une fabuleuse récap tout à ton image! Pour le Toblerone blanc j'en cherche désespérément depuis des mois, je suis même allée au Lafayette Gourmet mais rien!

9:39 AM  
Blogger La cuisine des 3 soeurs a dit...

Point n'est besoin de repentance et de mea culpa, tes escapades bretonnes , tes réflexions et tes recettes sucrées (mes préférées) sont autant de bouffées d'oxygène.

9:52 AM  
Anonymous émilie a dit...

Un plaisir à lire ces fameux récapitulatifs !!! Mais c'est aussi un plaisir à faire : on se remémore tout, on voit nos progrès, l'évolution de nos goûts... très chouette !

9:57 AM  
Anonymous isa6916 a dit...

Contente de te lire à nouveau. J'ai été ravie de faire ta connaissance en personne ainsi que celle de véro.
J'espère à bientôt
Isabelle

12:46 PM  
Anonymous dumè a dit...

Surtout ne change rien !

12:56 PM  
Blogger Perrine9 a dit...

Merci pour cette belle récap 2007. Moi aussi j'ai culpabiliser de ne pas mettre à jour mon blog pendant près de 3 semaines, mais finalement tout comme toi je me suis sentie libre en quelque sorte.

1:51 PM  
Anonymous Chris a dit...

Mais tu reviens en beauté avec ce superbe récap... J'ai encore beaucoup de choses à tester du côté du sucré, merci de me les remettre en mémoire....

2:05 PM  
Anonymous auré a dit...

Préférant la qualité à la quantité, il n'ya pas de soucis, ton absence est toute pardonnée!
Ce récap m'a permis de saliver de nouveau devant le décadent dessert au toblerone qui m'a tout l'air totalement addictif!

4:21 PM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Une bien jolie boite de Pandore, vêtu de carton blanc, de forme pyramidale ;-) Quand on y goute, la vie n'est plus tout a fait la meme chose, n'est ce pas ;-) Toblerone-adicted, ca existe ca ;-) biz

5:01 PM  
Anonymous eliflo a dit...

Tout cela et bel et bon, mais la culpabilité, non. Un blog, je ne trouve pas que ce soit un engagement comme au travail, donc c'est comme tu aimes et comme tu en as envie... et tant mieux si on peut en profiter, sinon tant pis.

8:50 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Tu es juste coupable de nous faire saliver, voyager, sourire, rêver et passer toujours de bons moments en ta compagnie ...super récap évidemment !!!

Soso
www.lacuisinedesoso.canalblog.com

10:04 PM  
Anonymous Marielle a dit...

Rhoooo !!! que de gourmandises qui emoustillent mes papilles et mon envie de les tester pour mieux les gouter.
je ne fais pas le tête, mais entre mes aller-retour à Dole pour m'occuper de maman et une panne d'internet et téléphone, je suis très occupée, manque de temps, tu sais ce que c'est ;o))

10:09 PM  
Blogger paola a dit...

Une belle retrospective ! Miam je me mets à table sans attendre...

8:20 AM  
Blogger Flo Bretzel a dit...

C'est toujours un plaisir de te lire, continue ...et merci pour cette recap gourmande!

10:05 AM  
Blogger Gracianne a dit...

C'est quoi cette histoire de culpabilite? ca va pas non?
Le plaisir avant tout, c'est ca qui est le plus important.

2:18 PM  
Blogger savoureusesaveur a dit...

il est de ces instants où il faut lever les amarres et laisser voguer la galère sans ramer! juste laisser le vent gonfler la grand voile! ça fait tellement de bien au corps et à l'esprit! En tous cas, le vent nous a entraînés avec toi dans un voyage au coeur de tes recettes et cela aussi ça fait beaucoup de bien! merci

2:20 PM  
Anonymous eva a dit...

Je comprends cette envie buissonnière qui m'envahit fréquemment ces derniers temps. Il me semble qu'il ne faut pas trop s'imposer de contraintes pour y prendre un réel plaisir !

Viva la liberté et ... les financiers tiédis, noisettés et fondants, au coeur de lemon curd !

A bientôt

2:22 PM  
Anonymous Ana a dit...

Ne change rien, c'est ce qui nous plait chez toi... Et puis je préfère que tu te fasses désirées, plutôt que tu arrêtes... J'aime lire tes billets, ce dont de l'écriture que tu possèdes (et moi pas :-(((() ! Non sans rire, reste toi même !
Bizzzzzzzzzzz

3:59 PM  
Anonymous bergeou a dit...

Ah non chère Turtle, pas de culpabilité, du plisir, rien que ça, et quel plaisir en lisant ce billet !

5:58 PM  
Blogger Séverine, auteur du blog SSDD a dit...

pas de soucis Alhya, ton blog doit rester un plaisir, et tant pis si parfois le travail ou la flemme passent avant cela. On te lit quand tu publies et puis tu écris si bien qu'il y a déjà de quoi faire sur tous tes anciens posts...Courage, bonne chance pour ta thèse, le meilleur est à venir!

10:48 PM  
Anonymous Véro C.Métisse a dit...

Pfff, je comprends tellement ce que tu dis...
Mais comment faisait-on avant pour être si présentes, sur nos blogs autant que sur ceux des copines?? (et copains, je précise au cas où Dorian et Patrick traineraient par là :-))
Je suis toute honteuse en pensant au temps que j'ai passé sans venir te faire un coucou... bouh!!
Superbe retrospective en tout cas... ceci dit moi je n'ai rien contre les photos de la Bretagne!!! :-)

11:32 PM  
Anonymous Véro C.Métisse a dit...

OUPS: et Claude!! S'il voit que je l'ai oublié dans les copains, malheur!! ;-)C'est malin, maintenant je suis en train de me dire que je devrais peut-être citer TOUS les gars des blogs??! lol

11:33 PM  
Blogger Tifenn a dit...

Bien sûr tu nous manque, on clique, tu n'es pas là, et puis on repars on reveint pareil, et puis on ne clique plus et là, c'est nous qui ratons le rendez vous! zut! mais c'est toujours avec telelment de plaisir que non, on ne peut pas t'en vouloir...se forcer trop, c'est du plaisir en moins et on l'aurait senti! merci de ce beau récap, ça me donne faim alors que je viens de finir le Pandoro de Gracianne...comment est ce possible?

9:40 AM  
Blogger Patrick CdM a dit...

Je ne comprends pas bien cette culpabilité qu'éprouvent ceux qui ne publient pas chaque semaine ;-)
Houla, c'est coriace les bretonnes, je ne pensais pas tu m'en voudrais encore pour cette histoire de poisson anti-écologique!
Comme toi, mais pas pour les mêmes raisons, j'ai beaucoup de mal à choisir entre les cinq sucreries, alors vraiment,je m'arrête au navarin, avec pas mal d'émotion aussi!
En fait, c'est tout ce billet que j'aime bien, tu as bien eu raison de prendre un peu d'élan!

10:12 AM  
Blogger Fanny's a dit...

Une trés belle recap et tes photos sont magnifiques!

10:54 AM  
Blogger Babeth a dit...

Coucou,
merci pour le gentil commentaire sur ma photo de scones :-)
J adore la musique sur ton blog!!
Et tout le reste qui donne faim.

2:25 PM  
Anonymous michette a dit...

J'y reviendrai car il y a des recettes qui m'interpellent !
Merci pour ton soutien.

3:12 PM  
Anonymous Guillemette a dit...

Change rien surtout, ton blog est parfait comme ca !!
Si je ne devais choisir que deux recettes dans ton recap, ca serait la mousse aux saint-jacques et au saint-marcellin, et le pave au tolerone :D
Bisettes !

4:28 PM  
Blogger Pulco a dit...

Qui dit passage obligé dit corvée. C'est comme on le sent et au gré de ses envies et découvertes. D'ailleurs moi quand je ne publie pas, c'est que je suis en train d'essayer les recettes des autres...

4:51 PM  
Blogger Eglantine a dit...

Tu es entièrement pardonné. Quel palmares pour l'année 2008. En ce qui me concerne, je retiens surtout ton gâteau au toblerone. Il me fait toujours autant envie !

10:33 PM  
Blogger mickymath a dit...

wouaaw!! plein de superbes recettes!! quand puis je arriver?? riiire!! biises micky

11:41 AM  
Anonymous Audinette a dit...

on te pardonne bien vite avec une aussi belle rétrospective !

8:06 PM  
Blogger $ha a dit...

hey mais je suis grave moi, je suis pas réveillée à 7h lol! Ou faut que j'apprenne à écrire, c'est selon! Bon là c'est sûr, de revenir sur ton blog voir ces recettes.. faut que j'en fasse au moins une! Au moins!

11:14 PM  
Anonymous lacath a dit...

On traverse tous des moments comme ça. C'est vrai qu'un bon DVD, un bon bouquin ça permet de repartir plus reposé, plus frais. Les habitudes sont bien utiles, mais parfois bien pesantes...
Bon courage pour ta thèse, et bravo pour ta super réap de 2007!
Cath

7:06 PM  
Anonymous Nat a dit...

C'est une bien jolie rétrospective...Je t'ai lue avec grand plaisir. Et je me sens d'humeur quelque peu solidaire ces temps-ci...Pas de thèse à préparer, pas de copies à corriger, mais un quotidien chargé, peu de temps pour souffler...Et l'envie d'écrire qui passe...Moi aussi, je m'interroge souvent...continuer ?...En tout cas, pas de culpabilité à avoir de ton côté. Merci pour ce beau récapitulatif et pour tes textes.

7:37 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

As-tu noté que tu ne cites dans ton top 10 pas une seule recette que tu aies faite dans le second semestre ? :)

2:19 PM  
Blogger Alhya a dit...

héhé, c'est faux, Anonyme! Il y a celle que j'ai préféré d'entres toutes: le navarin aux légumes anciens.. à moins bien sûr que le semestre dure de janvier à octobre :o))! mais j'admets que beaucoup des recettes ont été publiées en avril, pour cause de repas pralinesque au sommet au cours duquel j'ai réalisé des merveilles de saveur avec ma douce copine véro!

5:24 PM  
Anonymous menus propos a dit...

Le mois de mars salé me parle. Quelle merveille! Faut que je copie-colle.

6:55 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Moi aussi j'en ressors un poil nostalgique ;-) C'est pas facile de trouver l'equilibre tout en ne culpabilisant pas. Mais on y arrive, meme si ca prend du temps. Regarder un DVD sans clavier entre les mains, c'est trop bon! Revenir apres 1 ou 2 semaines loin des blogs, c'est trop bon aussi!! Une bise!

3:50 AM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home