A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Mais t'es pas un peu Zinzin? Mais non! C'est le Passe à ton VoiZin-Zin-Zin!

avril 09, 2007

Mais t'es pas un peu Zinzin? Mais non! C'est le Passe à ton VoiZin-Zin-Zin!

Alors, comment ça s'est passé ? Par quelle route mystérieuse me suis-je retrouvée face à un mail, un lundi soir, me disant que c'était moi, le prochain zinzin?
ça devait être juste avant ou juste après quelques soirées arrosées des fêtes de fin d'année... C'est pas dur, ça paraissait encore super loin, l'an 2007.
Et puis c'était chouette comme idée. Une grande Chaîne culinaire: 52 semaines, 52 bloggeurs, chaque fois 3 ingrédients, 7 jours, 1 objectif : inventer une recette mariant 2 d'entre eux, y ajouter son grain de sel, avant de repasser le tout à un autre Voizin(-Zin-Zin). C'était le Passe à ton voizin!
Ah oui, pas de doute, sur le papier, c'était super tentant. En plus, 7 jours, ça semblait être pas loin d'une éternité, pas un challenge à la Jack Bauer, beaucoup plus simple ! Et puis, c'était une Potine qui avait inventé cette Grande Chaîne de Zinzins alors, évidemment, sans hésiter, j'avais signé! Ensuite, les semaines se sont enchaînées, les zinzins se sont passé le relais... De mon côté, j'ai presqu'oublié jusqu'à la possibilité qu'un jour, au détour d'un tirage au sort, ce soit moi le Zin-Zin. Enfin, jusqu'à lundi dernier.


Là, la nouvelle est tombée. Oui, la Turtle à toi de t'y coller! C'était la douce Elvira qui me l'annonçait, en même temps qu'elle me présentait les ingrédients qu'elle me refilait. Et là, je l'ai encore plus aimée, l'adorable Elvira, vu les ingrédients qu'elle avait utilisé pour sa jolie Mousse Vanillée au chocolat blanc et au Miel . Que du connu et du sucré!

A nous trois, Dame Vanille, Sieur Chocolat et Oncle Miel

En Turtle un rien déjantée qui aime bien s'amuser (non, non, ce n'était pas pour faire taire certains mauvais esprits, insinuant, au détour de quelques commentaires, que je ne ferais que du sucré, que mon p'tit coin de blog tournerait bonant malant à un "Salon du Thé littéraire"), dès la lecture des ingrédients, j'ai décidé que contre toute attente, le prochain zinzin ne serait pas sucré!

7 jours, 3 ingrédients sucrés, 1 recette salée. Les dés étaient jetés, le challenge lancé!

A cet instant précis, j'ai tout à coup réalisé que 7 jours, c'était pas franchement une éternité...

Le mieux, dans ces cas là, procéder par ordre : d'abord, virer l'intrus. Vanille, Chocolat, Miel... Ploum, ploum, c'est toi qui dit qui est, Amstramgram, c'est Oncle Miel qui s'en va!



Nous restait donc Dame Vanille et Sieur Chocolat...


Et là, et bien là... une intuition, même deux : Sieur chocolat allait se marier à de la viande et, Dame vanille, à une tarte tatin salée.



Bon, il faut avouer que l'idée de réaliser une viande au chocolat me taraudait depuis longtemps. Bien souvent, cette association du chocolat à un plat salé, que d'aucuns qualifieraient volontiers d'osée, je l'avais rêvée avec du gibier. Mais voilà, cuisiner un sanglier ou un chevreuil au pied levé, quand on n'est pas la meilleur pote d'Obélix, n'est pas chose franchement aisée. Alors, en Turtle consciente des réalités, j'ai raisonnablement opté pour une association plus praticable, du genre à pouvoir être concoctée en une soirée.
Immédiatement, le Magret de canard, habituellement parfait dans ses habits de miel, s'est imposé. Il est aussi sec apparu, tout fiérot, avec sa belle robe cacaotée. Cette première idée adoptée, c'est en ouvrant mon frigo, ce soir-là, alors que mon regard se posait nonchalamment sur quelques beaux panais, que la tatin fût à son tour habillée. Une tatin à la pâte vanillée, délicatement parée de quelques rondelles de carottes et panais caramélisés, quoi de mieux pour accompagner mon magret chocolaté?
Le lundi soir, à peine couchée, les produits jouaient la salsa dans ma tête, me forçant à dessiner mentalement les détails de la recette à réaliser. Fallait-il mettre du jus d'orange, pour réaliser la base de la sauce au chocolat? L'orange ne risquait-elle de nuire à la douceur et aux saveurs subtiles du panais. Du bouillon? Pourquoi pas, mais alors, quel type de chocolat, cacao ou vrais morceaux? Et la tatin? comment réaliser un caramel, sans faire une recette trop sucrée? Fallait-il ne pas en mettre?
Après quelques recherches, le lendemain, je n'arrivais à me décider. C'est finalement une recette de sauce chocolatée débusquée par la super Véro qui m'a tentée. Pour la tatin vanillée, se posait toujours le problème du caramel. Après quelques échanges de mails avec l'adorable Lilo, mon intuition de ne rien ajouter prenait corps et s'affirmait.
Vendredi soir, enfin libre, j'ai débarqué à l'improviste chez mes parents, sur les coups de 19 heures, armée de mes munitions et, sans aucune explication, j'ai dégainé.
Autant vous dire que Pôpa et Turtle's Mum n'ont pas compris tout de suite ce qui allait leur arriver.
Apercevant la tête peu avenante des fameux panais, Pôpa lança un :
-"Mais tu es sûre que ça se mange, cette ... chose?"
Moi, afférée : -"oui, oui, c'est délicieux, tu vas adorer"
Puis, m'observant fendre la gousse de vanille pour la mêler à la pâte:
-"ah mais tu nous fais une tatin sucrée?" , du ton guilleret de l'homme qui croit avoir tout pigé.
Moi, toujours afférée: -"non, non, c'est une tarte salée"
- .... Silence circonspect, précédant le battage en retraite dans le salon du Breton se préparant mentalement à affronter l'inconnu culinaire.

Turtle's Mum, passant à son tour à proximité et glissant un oeil au dessus de mon épaule, pendant la préparation de la sauce au chocolat : -"Tu vas pas mettre du chocolat, avec le magret?"
Moi : -"Si, si. Tu sais, c'est comme le magret au miel, mais à la place, c'est du chocolat"
Turtle's Mum -"Du magret au miel?" Silence prolongé
Moi, relevant la tête, un rien assommée : -"Oui, tu ne connais pas?"
Turtle's Mum, après une longue hésitation : -"Ben moi, tu sais, les mélanges sucrés salés..."
Moi : -"non mais je sais. Mais là, tu vas voir, tu vas adoôorer!"
A cet instant précis, j'ai bien cru que je les avais définitivement perdus... Au fond de moi, un terrible combat commença, opposant Forces du doute vs Enthousiasme créatif.
En étais-je si sûre qu'ils allaient adoôorer? Que savais-je du plat que j'avais imaginé, à part qu'il m'avait tentée? Heeelp!!
Surtout, ne pas douter. Le Grand Sage a dit
"quand enfin lâché le bateau pour plonger dans l'océan tu as, ne jamais te demander si, en fait, tu es bien sûr de savoir nager, tu dois"
Voilà, continuer à patauger, tant bien que mal . Allez, ça allait marcher !
J'ai poursuivi la recette, suppliant intérieurement tous les Saints et Patrons des Causes Perdues de me filer un coup de pouce, promettant, si jamais mon plat était bon, de ne plus jamais retenter des mélanges hasardeux sur une simple intuition -promis de promis-, et, après un bon quart d'heure de neuvaines, j'ai finalement servi, sous les yeux médusés d'une Turtle's Mum et d'un Pôpa, aussi enthousiastes que des bêtes promises à l'abatage,
Un Fabuleux Magret, sauce au chocolat, et sa tarte Tatin Panais-carottée-vanillée





Ingrédients: pour 2 parents terrorisés et 1 Turtle soudainement convertie

  • 1 beau Magret de canard (388 g exactement pour le notre ;-)
  • 230 g de farine
  • 30 g de parmesan râpé
  • 80 g de beurre demi sel (et un peu pour la cuisson des légumes)
  • un peu d'eau
  • 1 gousse de Vanille bien charnue (venue des îles pour la mienne, le nec plus ultra de la gousse)
  • 450 g de Panais
  • 150 g de Carottes
  • 30 g de Miel (ben oui, il a trouvé finalement une p'tite place Oncle Miel, il voulait être de la fiesta)
  • 30 g de Chocolat noir Corsé ou Epicé
  • 5 g de Cacao Van Houten non sucré
  • 20 cl de jus de canard ou 20 cl d'eau et un cube de bouillon de poule
  • Poivre noir

Marche à suivre:



Préparer la Pâte de la Tatin:

  • Mettre la farine dans un cul de poule, découper le beurre en petits dés et le parmesan
  • Fendre la gousse de vanille en deux et récupérer les graines à l'aide de la pointe d'un couteau, réserver la gousse, mettre les graines avec les autres ingrédients
  • Du bout des doigts, mélanger tous les ingrédients, jusqu'à l'obtention d'un mélange sablonneux
  • Ajouter progressivement de l'eau, afin d'obtenir une boule de pâte bien souple, sans être collante (40 à 50 ml d'eau environ)
  • Réserver 30 minutes, à température ambiante.

Préparer les légumes:

  • Pendant ce temps, peler les carottes et les panais et les découper en rondelles d'environ un centimètre d'épaisseur
  • Dans une poêle antiadhésive, faire fondre un généreux morceau de beurre, à feu moyen
  • Couper la gousse de vanille en tronçons et les faire chauffer dans le beurre, en prenant garde à ce que ce dernier ne noircisse, y jeter les légumes, les enrober du beurre, baisser légèrement le feu, saler
  • Pendant une quinzaine de minutes, remuer régulièrement les rondelles de carottes et panais, de façon à ce qu'elles dorent, sans brûler, quand les morceaux commencent à avoir une jolie couleur, à être légèrement caramélisés les réserver. ôter les morceaux de la gousse de vanille
  • Faire préchauffer le four à 200 °C
  • Dans un moule à manquer, disposer le plus harmonieusement possible les rondelles de panais et de carottes, de façon à couvrir la totalité du fond, s'il en reste, commencer une deuxième couche
  • Etaler la pâte à tarte, de telle façon que son diamètre soit supérieur à celui du moule d'une dizaine de centimètres
  • Recouvrir les rondelles à l'aide de la pâte, en bordant sur les côtés, de telle façon que la pâte touche le fond du moule (comme une couverture bordant un lit ;-)
  • Faire cuire 35 à 40 minutes, toujours à 200 °

Préparer la sauce au chocolat :

  • Faire chauffer 25 cl d'eau, à feu moyen, y faire fondre le cube de bouillon de volaille
  • Une fois le cube fondu, ajouter le miel, en remuant à l'aide d'une cuillère en bois
  • Ajouter alors le Cacao en poudre non sucré, bien mélanger, baisser un peu le feu
  • Faire alors fondre les carrés de chocolat épicé, en remuant
  • Mettre le feu au minimum, et laisser la sauce épaissir très doucement (attention, j'utilise une plaque à induction, permettant de mettre sur 1 ou 2, si vous cuisinez au gaz, mieux vaut réserver la sauce et la réchauffer au dernier moment)

Dix minutes avant la fin de la cuisson de la Tatin, préparer le magret:

  • Entailler, à l'aide d'un couteau à pointe fine, la graisse du canard, dans la largeur, en espaçant les entailles de deux cm
  • Faire chauffer la poêle à feu vif, et là, je cite mon maître, Mister Estèbe himself " et Hop, à la poêle, côté graisse, 10 minutes (l'homme disait 14, mais 10 suffisaient amplement pour ma bête à moi) pour un magret gentiment dodu, disons de 400 grammes, à feu mezzo.
  • On vire deux ou trois fois la graisse fondue en cours de cuisson. (...) Au bout de 10 minutes donc, on retourne le magret, pour le saisir violemment 4 minutes de plus côté chair. Avant de le laisser reposer un petit moment au chaud dans du papier alu. L'a bien mérité une petite sieste, l'animal".
  • Pendant que l'animal dort, donc (je reprends la suite, merci encore, Estèbe), faire doucement réchauffer la sauce si elle a été réservée,
  • Sortir la tatin du four, la retourner sur un plat, et y découper 3 jolies parts
  • Découper de généreuses tranches de magret
  • Sur chaque assiette, déposer une belle part de Tatin, les morceaux de magret (3 ou 4), faire quelques tours de Moulin à poivre, et napper le magret et la tatin de sauce au chocolat
  • Servir immédiatement devant vos hôtes, totalement médusés, et déguster en jurant que plus jamais autrement le magret vous ne mangerez!

Bilan des courses:

Honnêtement, tout le long de la préparation, j'avais de furieux doutes. D'abord, quant au fait que la recette corresponde à ce que je souhaitais en l'imaginant. Ensuite, et surtout, quant au fait que ça puisse emporter l'adhésion de mes goûteurs officiels.

Faire manger à mes parents, peu adeptes des mélanges trop audacieux, un tel dîner, c'était quand même tenter le diable (et cela ... un Vendredi Saint, ce qui n'était quand même pas franchement catholique! )

Bien sûr, le challenge me plaisait, et je savais que quoi qu'il arrive, mes parents mangeraient. Mais cuisiner juste pour le plaisir, sans arriver à convaincre les convives, c'est quand même ni une panacée, ni ce que j'espérais. Alors c'est avec un franc serrement de l'estomac que j'ai attendu leurs réactions.

Procédons par ordre, d'abord la Tatin (oui, mes testeurs ont préféré se lancer avec les légumes). La saveur du panais est naturellement étonnante. Elle a la douceur sucrée de la vanille, avec un léger parfum, proche de la fleur d'oranger, très difficile en réalité à décrire. Ici, à peine dorée dans un peu de beurre demi sel et cuite ensuite sous la pâte, elle développe tous ses arômes. De même pour les carottes, qui deviennent légèrement caramélisées. La pâte est en réalité la même que celle que j'avais utilisée pour ma Tarte Tatin Pomme Poires Epicée, piquée chez Lilo, dans laquelle j'ai juste troqué le sucre contre le parmesan. Elle a une texture parfaite, présente sans être riche, car peu beurrée, elle sublime les légumes qui y tronent, comme un écrin, révélant leur beauté. La note vanillée lui donne encore un soupçon de générosité et de saveur supplémentaire et crée un mariage étonnant avec le parmesan, accentuant la grande douceur des légumes.

A ce stade de la dégustation, Turtle's Mum a déclaré être littéralement séduite, Pôpa a lancé des "c'est étonnant, cette subtilité", à plusieurs reprises, ce qui s'avère être un peu le must du compliment, pour ce breton peu féru des qualificatifs culinaires.

Ensuite, la cuisson du magret. Elle était tout bonnement idéale. La bête était juste saignante, l'extérieur caramélisé comme il se doit, la graisse, croustillante, à peine présente en bouche, l'onctuosité de la chair préservée. Fabuleux. Et là, tous mes remerciements vont à Estèbe. Merci, l'ami, votre technique est parfaite.

Enfin, la sauce au chocolat. En réalité, c'est sans conteste le point fort de ce repas. Dans mon assiette, elle nappait tant la tatin que le magret, sublimant les deux (j'avoue que les assiettes de mes testeurs étaient plus timidement nappées de sauce, mais, n'ayez crainte, ils y sont revenus). Souvent imaginée, cette association de la force du cacao et de la note vigoureuse, légèrement fumée, du canard était au delà de mes espérances. La sauce s'avère finalement à peine sucrée, contrebalancée par la légère saveur du bouillon salé. Réellement, c'est un mariage finalement bien moins sucré- salé que le magret au miel, par exemple. Ici, le chocolat veloute la viande de sa force gourmande, donnant à la sauce une robe et une texture à la fois légère et dense. Mes testeurs ont littéralement dévoré le magret ainsi paré et Pôpa a même affirmé que je l'avais réconcilié avec cette bête là!
Une chose est sûre, c'était une première, mais sûrement pas une dernière. Oh que non! à moi les autres viandes! Je n'ai qu'une envie, recommencer ce mariage-là et je vous invite à tenter cette belle aventure!


Voilà, il ne me reste plus à présent qu'à repasser le Zin-zin à mon Voizin-zin-zin!
Après un tirage au sort à la pointe de la souris, yeux fermés s'il vous plait, la Voizine-Zine-Zine, est ...

Clairechen et sa Marmite d'un P'tit Point

tes trois prochains ingrédients sont donc :

  • le Canard,
  • la Vanille et
  • encore et toujours le Chocolat!

Bonne chance à toi Clairechen et à très vite pour la suite des aventures dans ta marmite!

Conté par Alhya at 4/09/2007 11:47:00 AM

84 Comments:

Anonymous Soho (chocoholic) a dit...

Ouiiiiiiiiiiii !
Magic Turtle a frappé !

On se demandaient toutes comment allier Panais et chocolat : tu l'as fait !

Ton magret me tente... mais me tente... tu ne peux pas imaginer à quel point !

Bravo ma turtel : tu es vraiment une magicienne !

11:46 AM  
Anonymous eva a dit...

Tu es forte quand même, et créative, et enthousiaste ... J'aurais bien aimé faire la quatrième testeuse !

PS : Tu as remarqué que Jack B. ne mange jamais ?

12:37 PM  
Blogger Liputu a dit...

C'est presque mexicain avec la sauce au cacao, mais en beaucoup mieux, presque une évidence de la part de la Turtle magicienne ! :-)

1:40 PM  
Anonymous maycook a dit...

Alors là chapeau!!! J'aime bien l'esprit de contradiction qui dicte un plat salé alors que tout mène au sucré ;). La tatin à l'air exquise!!! Pour le magret...euh j'avoue que je ne suis pas fan de canard...quand au chocolat, je suis encore comme ta maman mais ne demande qu'à tester!!! Toujours est-il que tu as bien fait de ne pas te laisser abattre par les forces du doute!!! Après une telle victoire l'enthousiasme créatif reviendra frapper pour notre plaisir à tous!!!! En tout cas le combat de ces sept jours a donné naissance à une recette qui entrera dans l'éternité!

1:56 PM  
Anonymous Edith a dit...

Osé mais terriblement tentant ce mélange sde saveurs, BRAVO !!!!
Bises

1:58 PM  
Blogger Mamina a dit...

Eh oui, Tu as encore frappé et cette fois ci encore, tu as frappé fort. On voit en plus que si turtle's Mum a suivi c'est que cette association a priori étonnante pour certains fonctionne à merveille! Tu es magique, on le savait déjà et tu nous le confirmes. Attendons maintenant que Clairchen se déchaîne!

1:58 PM  
Anonymous Choupette a dit...

J'ai adoré lire la génèse de cette recette, quant à la recette elle-même là je dis : chapeau Madaaaame!!

2:17 PM  
Anonymous awoz a dit...

POur moi le chocolat ce mange en version sucré, c'ets très étonnant comme association mais je te crois que c'est bon....

2:34 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

A le panais avait disparu, et il est revenu, magicienne (tu le décris on ne peut mieux)!
Le diable on le tirerait bien par la queue avec cette sauce chocolatée mais LUI tirerait un tête décomposée, je lui ai déjà imposé du pas franchement catholique aujourd'hui... Pas encore en ligne, je ne sais pas si j'aurai le courage...

2:41 PM  
Anonymous Ninnie a dit...

Quelle délicieuse audace! Tu es une fée.

3:23 PM  
Anonymous esmeralda a dit...

je suis epoustouflée par ton talent! félicitations! je suis très curieuse de gouter cette recette!

4:07 PM  
Anonymous La Sudiste a dit...

"Une chose est sûre, c'était une première, mais sûrement pas une dernière. Oh que non! à moi les autres viandes!"
Je vous propose donc d'essayer avec un lièvre, ou, à défaut, avec un lapin, c'est une ancienne façon de le cuisiner ici et ailleurs!
La Sudiste

4:52 PM  
Blogger chantal33 a dit...

Bravo à notre talentueuse Turtle! une imagination débordante de créativité!
Bonne fin de week-end pascal!

4:52 PM  
Blogger cuisineguylaine a dit...

Il fallait oser et tu l'as fait ! Il semble que tu es eu raison puisque apprécié de vous tous, bravo à toi ! Je ne connais pas encore les panais, je dois toujours en acheter, il faut que je teste !

5:39 PM  
Blogger LN a dit...

Bravo la Turtle !! Ce zinzin-là m'à l'air délicieux !

Cela me rappelle lorsque j'ai hérité d'ingrédients similaires aux tiens et que j'ai eu aussi envie de salé.
Comme quoi, le chocolat version salée, c'est tout gagné ! ;-)

5:58 PM  
Anonymous Claire a dit...

C'est osé, réussi, subtil, parfumé... bravo Turtle tu m'as bluffée une fois encore. J'adore!

6:21 PM  
Blogger Lilo a dit...

Mouarf ça déchire !!! Cette recette me plait trop ! Elle est originale, tendance avec sa sauce chocolat, roots avec sa tatin panais-carottes ;) Bra-vo !

7:18 PM  
Anonymous paola a dit...

Je viens de visiter ton blog. Je le trouve très agréable. Tes recettes sont toutes alléchantes. Jolie musique aussi.
Bonne soirée et à bientôt

7:59 PM  
Anonymous samania a dit...

J'en reste à baver devant l'écran avec ce chocolat et ce magret et...

8:23 PM  
Anonymous salwa a dit...

Une oeuvre d'art ta recette ! Chapeau, j'en ai l'eau à la bouche alors que je mange rarement le canard

9:01 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

J'suis fan tout de suite ! J'suis p'têt Zinzin mais j'crois bien que j'vais adorer ce mélange là ! Canard et chocolat sont déjà dans mes papilles ! Légumes et vanille ne peuvent que s'entendre, je suis encore plus convaincue à la lecture du bilan des courses selon Turtle's Mum & Dad !

Super bravo donc !

Annellénor (je choisis cette voie anonyme car je n'arrive à rien à partir de mon compte Goggle ?!?!)

10:18 PM  
Blogger Sophie a dit...

Je suis encore sous le choc de tant de créativité et toujours autant par ton talent ma chère Alhya. C'est sublime !
Le magret de canard au chocolat va bientôt arriver chez moi tu sais. J'espère qu'il sera aussi bon que chez toi.Je me demande même si je ne vais pas en rêver cette nuit.

10:35 PM  
Blogger Gaëlle a dit...

Fabuleux ! Je ris encore de ta description de la réaction de Mam and Pô médusés par ta recette... quand on les connaît c'est encore plus savoureux ! Je m'y voyais ;-))
T'es trop forte ma Turtle ! ENCORE !

11:29 PM  
Blogger jp a dit...

ils t'aiment tres parents
et ils sont courageux
comme eux
je vais commencer par le carottes

11:59 PM  
Anonymous liliy a dit...

Wouahou! Je suis époustouflée! Et quel suspens! J'ai littéralement retenu mon souffle jusqu'au verdict de tes goûteurs officiels... Du travail de pro, sans filet, mais là j'en ai vraiment l'eau à la bouche! :)

9:58 AM  
Anonymous cocotte a dit...

Mmm! ça a l'air trop trop bon (et subtil :)!) comme recette!Bravo bravo!

10:00 AM  
Blogger Suiksuik a dit...

je me souviens qu'un jour mon père nous avait préparé un délicieux plat : du kangourou sauce chocolat ! Ma maman avait refusé d'y goûter ... il n'a pas osé recommencer. Mais c'est clair que le chocolat donne une petite touche très agrèable aux viandes un peu corsées.

10:41 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

ces mets sublimes enrobés par tes mots sont encore plus sublimes.....

kashyle

11:42 AM  
Blogger Marie a dit...

Je veux bien un jéricann de cette superbe sauce au chocolat :)

12:24 PM  
Anonymous anne a dit...

moi qui adore le canard, je suis sous le charme de ta composition.

12:38 PM  
Blogger milie a dit...

Très beau défi le chocolat avec du salé! Et tu as réussi à faire quelque chose qui à l'air si bon, renversant...

1:01 PM  
Anonymous marie&co a dit...

ouha quelle aventure ! je termine ce merveilleux récit-découverte de ta kitchenenchanted un peu épuisée mais ravie, émoustillée et...affamée !! merci ;-)

1:20 PM  
Anonymous Clairechen a dit...

Pfffffffffff..... tu ne me rends pas les choses faciles dis donc..... qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire....??? ... A voir....

2:01 PM  
Anonymous frederique a dit...

et bien là je suis sans voix :)!!

2:32 PM  
Anonymous Paprikas a dit...

Eh ben dis donc, quel boulot !

2:44 PM  
Blogger Elvira a dit...

Je savais que tu allais t'en tirer comme une déesse! :-)

C'est somptuesement bon et beau!

4:14 PM  
Anonymous Chris a dit...

Bravo! Quelle créativité, pas évident ce mariage, mais cela donne envie de l'essayer...

4:48 PM  
Anonymous Eglantine a dit...

Un très très grand bravo Alhya pour cette recette sublime. Je vois que tu es une battante, tu n'as pas choisi la facilité. Quelle imagination pour un résultat vraiment à la hauteur ! Tes parents ont beaucoup de chance, j'eusse aimé être à votre table !

7:45 PM  
Anonymous Karine a dit...

Ca faisait un petit moment que je n'étais pas passée par chez toi, et j'avoue avoir été surprise par ta recette. Pas au point de tes parents, j'avais déjà vu des sauces au chocolat, mais avec une tatin de légumes, je te tire mon chapeau.

8:59 PM  
Anonymous Saveurs Sucrées Salées a dit...

Bel exercice style ! Je m'incline, c'est du grand Art comme je l'aime...Bravo petite Turtle !

9:03 PM  
Anonymous Véro a dit...

Superbe, le canard merveilleusement cuit est un peu indécent, je trouve, avec cette belle chocolatée... Décadent!:-P

9:43 PM  
Anonymous mimosa a dit...

quelle recette! j'ai déjà goûté l'association salé et chocolat dans un resto mexicain, c'était tout simplement succulent! Et j'aime le défi de cette recette : essayer de convertir mimosa's mum!

9:48 PM  
Anonymous Mirabelle a dit...

j'ai déjà testé une sauce chocolat avec du sanglier, c'est extra! elle doit également bien se marier au canard. quant à la tatin, elle m'intéresse au plus haut point: je ne connais pas le panais et je raffole des tatins de légumes....
faut que je me méfie, parce que mine de rien, le zinzin frappera à ma porte aussi un de ces quatre!

9:51 PM  
Anonymous mounet a dit...

vraiment tu m'épates mais avec tant d'imagination tu ne pouvais que relever superbement le défi : bravo

10:14 PM  
Anonymous ellie a dit...

Mais comment peuvent ils encore douter de toi?? Ils attendent que tu récupères des étoiles au Michelin avant de te faire confiance les yeux fermés?... :-D A moi, tu n' as plus rien à prouver, tu m' impressionnes :-D t' es ma star, dis, je vais avoir un autographe un de ces jours?!! ;-)

10:17 PM  
Anonymous auntie jo a dit...

quel zinzin magnifique! il fallait oser le magret et le chocolat, le panais & la vanille en salé, bravo!!

10:17 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Je me suis laissee tellement emporter par ton recit que je viens d'oublier les enfants a l'ecole!!!!Shame on me, ca devient tres grave! Mais vraiment, tu as invente un nouveau style litteraire, le suspens culinaire. J'en ai eu l'eau a la bouche du debut a la fin, et je ne te parle plus du fait que j'etais incapable d'appuyer sur pause...Bravo Alhya!

11:25 PM  
Blogger veronica a dit...

oups j'etais sure que tu saurais faire apprecier de tels mets a tes chers parents...
cette sauce doit etre un nectar de dieux....de deesses maintenant 1000 bisous

11:51 PM  
Anonymous domie a dit...

jusqu'à maintenant, j'avais résisté à associer le chocolat avec un plat salé
Après la lecture de ton post et la description de ton plat, je n'ai plus qu'une envie : essayer moi aussi.

9:08 AM  
Anonymous Lauriana a dit...

Ben dis donc quelle belle aventure! Le chocolat avec le magret, jamais je n'y aurai songé, et quand je te lis finalement je me dis "mais oui, c'était évident", à tenter, j'en suis furieusement convaincue!

9:24 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

De mon côté j'ai tenté l'association panais/carottes en crumble. Pas mal du tout si ce n'est un petit côté fade! je n'ai pas encore trouvé l'idée pour rehausser ce plat... la vanille je n'y aurai jamais pensé... Bravo!!
Une fille en chocolat

10:10 AM  
Anonymous Sandra a dit...

Bravo pour cette super recette ! On veut goûter...

10:12 AM  
Blogger Marmitedecathy a dit...

Comme quoi panais et chocolat c'était possible ! je l'avais demandé à guillemette, tu l'as fait !! bravo à toi, c'est superbe !

10:14 AM  
Anonymous bergeou a dit...

C'est un défi magnifiquement relevé, bravo !

11:08 AM  
Anonymous Annie a dit...

Quelle imagination, bravo ! Je n'ai encore jamais goûté le panais mais ta recette me donne très envie d'essayer !

12:52 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

J'aime ta prose, de plus en plus fournie. Alors, même quand ce sont des recettes de viande et que je suis végé, je viens te lire pour le plaisir des mots!
Bonne continuation La Turtle

1:30 PM  
Anonymous Mily a dit...

Alors la bravo, tu as vraiment fait un travail de pro! Et en plus quel courage d'avoir tenter l'experience sur tes parents, avec les miens j'aurais meme pas songer essayer! enfin au final ils avaient l'air plutot content :-)

2:45 PM  
Anonymous $ha a dit...

Tu t'es enfin offert une tatin salée! En plus ta recette me fait de l'oeil, avec le panais, que je ne connais pas! Ce mariage avec le chocolat, quel pêché de gourmandise bien osé, pour un grand succès!

2:56 PM  
Anonymous Baluchon a dit...

Quelle inventivité !

6:25 PM  
Anonymous cuisineplurielle a dit...

et bien quel feuilleton, tu t'en es parfaitement sortie, bravo...

7:05 AM  
Anonymous la sieste a dit...

de l'exotisme dans ta cuisine, c'est la fête, où est mon sombrero, où est mon boubou, et tout ça qui semble harmonieusement se mélanger et se comprendre...c'est beau la turtle's vision of life!

11:26 AM  
Anonymous aurélie a dit...

Eh bien, audacieuse Turtle ! Non seulement tu as osé magret et chocolat mais en plus tu l'as préparé pour des non-amateurs de sucré-salé... je ne sais pas si j'aurais osé prendre tous ces risques ! En tout cas, félicitations, pour être réussi, c'est réussi et tes photos me font incroyablement envie (faut dire que c'est incroyable parce qu'avant, j'avais jamais bavé devant une photo de magret... 'l'est parfaitement cuit ce magret, hmmm) :)

12:49 PM  
Blogger agnes a dit...

Belle création, intéressante en diable !! J'ai dégusté il y a peu un poulet fondu dans une sauce aux épices : le "mole" méxicain, cette sauce au cacao avec piments et beaucoup de parfums... j'ai trouvé ça grandiose... J'ajoute ta recette à mes priorités car je viens d'acheter des panais pour un pot au feu que je n'ai pas fait !!

6:18 PM  
Anonymous hélène a dit...

C'est mexicain la sauce au chocolat et la viande. Je n'ai jamais osé. Tu me bluffes encore une fois. Chapeau bas.

7:02 PM  
Anonymous lory a dit...

C'est super ce que tu as fait! et les photos....magnifiques!!

9:35 PM  
Anonymous annikapanika a dit...

Impressionnante ta recette. Bravo!

10:02 PM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Les turtle's parents doivent finir par être habitués aux excentricités de leur turtle fifille, non ??? ;o) Avec toujours d'excellents résultats, ces excentricités, si je ne m'abuse ???
Gros bisous,, et bravo pour cette jolie recette, un brin sophistiquée mais j'adore
Hélène

8:26 AM  
Anonymous Sonia M la cuisine a dit...

Quelle créativité, je suis admirative la Turtlé ! Bravo, c'est beau, c'est raffiné et ça se mange ! quoi demander de plus sur cette planète, hein ?

2:25 PM  
Blogger vero00fun a dit...

alors la! BRAVO!
j'en suis bouche bée!! quel mélange!!

7:33 PM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Voila, j'ai bien fait de partir quelques temps pour tomber sur ce merveilleux billet dont tu m'avais parlé...je m'étais un peu imaginé la chose mais rien de comparable a ton festin et ton histoire si bien narée ici ;-) Du grand art cher turtle, un défi relevé comme un chef et un résultat plus que surprenant qui me fait regretter d'avoir manger des pates et riz toute une semaine ;-)

A bientot et bon dimanche
Biz
Claude

10:13 AM  
Anonymous peggy a dit...

extra! bravo! tout fait envie! un drôle de diner de vendredi saint, hihihi, tu as converti tes testeurs!

10:57 AM  
Anonymous Béré a dit...

Et bein... je suis toujours autant épatée par tes recettes ! C'est incroyable ce que tu fais ! Bravo !

11:11 AM  
Anonymous Béré a dit...

Et bein... je suis toujours autant épatée par tes recettes ! C'est incroyable ce que tu fais ! Bravo !

11:11 AM  
Blogger Nono a dit...

Fantastique recette,inventive et joliement comptée!
Ca donne plus qu'envie!
Premier post que je lis et je suis dejà Fan!
Merci pour ce blog délicieux!

12:24 PM  
Blogger LeGone a dit...

Whaouuhhhhh, comment trouver les mots ?
Chapeau bas face à tant de créativité, je serais peut-être bien resté sceptique si tu me l'avais décrit, mais là, j'avoue que tu m'as vraiment fait saliver et sérieusement titillé ma curiosité culinaire ! ;-)
A bientôt,

10:37 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

La tortue a encore frappé fort !
Le magret me tente beaucoup :o)

11:01 AM  
Anonymous Jess a dit...

Tres belle originalite .... MIAM

1:52 PM  
Anonymous Valérie a dit...

J'ai vraiment du retard, mais au moins j'ai lu ton billet !! Quelle créativité, bravo !
Tu sais, dans la cuisine bolivienne, le cacao est souvent utilisé pour corser les sauces ; il y en aura le 19, mais pas avec du magret !
En tout cas, ta sauce est étonnante !

7:25 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Soho! je n'en attendais pas moins d'une vraie amatrice de chocolat! et je ne peux que t'encourager, tu verras, c'est FABULEUX!
**Eva, mais très juste! ils sont nuls ces scénaristes, moi, je lui ferai dévorer des tas de repas fabuleux!!
**Liputu, tu as entièrement raison, j'avais d'ailleurs hésité à tenter un vrai mole, la prochaine fois surement!
**Mayacook, j'adore ton enthousiasme! merci, merci!!
**Edith, une vraie révélation, je t'assure!
**Mamina, venant d'une telle magicienne que toi, ça me touche tout particulièrement!
**Merci Choupette!! j'ai été tellement conquise, que j'ai eu un grand plaisir à le partager!
**OUi, Awoz, c'est merveilleux!!
**Tiuscha, c'est ça, il faut lui tirer la queue! ;-) j'ai hate de découvrir quel sort tu lui as réservé!
**Merci Beaucoup, Ninnie! ;-)
**Alors n'hésite pas Esméralda! je t'assure que cela vaut le détour!
**La sudiste, je note votre proposition, je suis entièrement emballée, et ce sera donc au tour du lapin, la prochaine fois!
**Chantal, c'est trop gentil, un grand merci pour le talentueuse! je rougis de plaisir!
**Oh oui, Guylaine, je suis sure que tu vas adorer, c'est très étonnant, la saveur du panais!
**LN, tout à fait d'accord! merci!
**Claire, tu me voles une fois de plus les mots de la bouche, tu as tout compris, je suis ravie!
**Lilo ;-) roooh, la classe de lire que ça te plait! merci encore pour tes conseils et échanges passionnants!
**Merci beaucoup pour ton passage, Paola, je suis ravie que ça te plaise!
**Samania, tu as raison, c'est magiquement bluffant et on s'en lèche les babines!
**Alors, Salwa, raison de plus pour essayer, le chocolat diminue la force du canard, l'équilibre, et le rend merveilleux
**Annellenor, j'étais sure que tu ne resterais pas insensible aux saveurs de ce mélange, je ne peux que t'encourager, aventurière comme tu es!
**Oh Sophie, si tu essaies, je suis archi sûre que ça va te convaincre, j'ai hâte d'avoir ton avis!
**;-) Gaëlle, tu les aurais vu, c'était mythique, la scène!!
**JP, arrête! pas toi! tu es bien plus courageux qu'eux, allez, fais moi plaisir, ne t'arrête pas aux carottes!
**Liliy, trop fort! le suspense, moi aussi, je l'ai vécu jusqu'au bout, crois moi!!
**Oui, Cocotte, ces saveurs le sont, subtiles, surprenantes, mais définitivement addictives!
**Suiksuik ,alors là, avec du Kangourou, je pense que j'aurais tué père et mère ;-))! pour ma part, j'aimerais beaucoup tester
**Kashyle, merci, merci! ça me fait ultra plaisir de lire tes si doux compliments!
**Un Jérican, Marie? tu y vas fort! ;-)
**Extra, Anne,si tu aimes le canard en plus, il faut y aller, les yeux fermés!
**Milie, c'est tout à fait ça, renversant! je te le conseille chaudement! c'est bien plus qu'un défi, une merveille!
**Marie&co, quel commentaire! je suis ravie de faire ta connaissance et la kitchenchanted, c'est magique, merci pour ça, aussi!
**Clairechen, tu râles, tu râles, je suis sure que tu vas masteuriser, comme d'hab!
**Frédérique, goûte, tu m'en diras des nouvelles!
**Paprika, du boulot de les convaincre, mais pas à réaliser, c'est très simple!
**Oh merci, Elvira, tes mots, sont un vrai baume! merci!
**Chris, je t'assure que quand on y goûte, on se dit que c'était l'évidence!
**Eglantine, un jour peut être, tu seras à ma table, et je serais très mais alors très heureuse!
**Karine, oui, j'avoue que c'est étonnant, mais c'est tellement bon d'être surpris!
**Saveurs sucrées salées, attends, quand on voit ce que toi tu inventes, je suis une petite joueuse, à côté! et j'ai eu une pensée pour toi tout le long!
**Véro, tu as entièrement raison, c'est exactement ce que je me suis dit en voyant les photos! je suis ravie de ne pas être la seule à le penser!!
**Mimosa, je crois que tout ceux qui goûtent sont convertis, tu le confirmes ! à toi le défi de Mimosa's mum!!
**Mirabelle, oh oui, teste le panais, tu vas l'adorer j'en suis sure, sa saveur est dure à décrire mais à essayer, vraiment!
**Mounet, merci beaucoup, ça me touche, vraiment!
**Ellie, arrête tes bêtises!! tu parles, étoiles michelin et star, bon, allez, je ferme les yeux et j'imagine et yeahhhh, je m'y vois!! et pour les autographes, à condition que tu fasses pareil!
**Merci, Auntie Joe,je suis trop fière que ça t'ait plu!
**Confiture Maison, morte de rire! oublier tes enfants, ralala, ça va pas du tout, ça, mère indigne ;-)) et c'était vraiment le suspense pour moi!
**Véronica, cette sauce est tout bonnement parfaite! et c'est grâce à toi, merci encore!!!
**Domie, alors fonce!! tu ne vas pas le regretter, j'en suis sure!
**Lauriana, chouette, chouette!! je me suis dit pareil en le goûtant et je suis ravie de t'avoir donné envie!
**Une fille en chocolat, et bien justement, la sauce au chocolat dynamise l'ensemble, comme elle est associée au bouillon de volaille et à un peu de poivre. La vanille, elle, apporte un peu de douceur supplémentaire
**Sandra, merci! il faut que tu essaies, ou que tu viennes à l'un de mes très prochains nouveaux essais!
**Cathy, oui, et qu'est ce que ça fonctionne bien!! tu étais très inspirée!
**Merci Bergeou!!
**Annie, il faut essayer, vite vite, car après on n'en verra plus sur les marchés!
**Lisanka, alors je suis comblée, car ça me chagrinerait de ne plus lire tes commentaires enthousiastes!
**Mily, oh oui, maintenant, j'ose, même si je stresse un peu, quand la réussite est à la clé, c'est encore plus jubilatoire!
**Sha, il faut que tu goûtes le panais, c'est vraiment un légume racine étonnant, et tu peux le faire même en sucré!
**Merci Baluchon!
**CuisinePlurielle, oui, je ne me lasse pas de raconter mes surprises en cuisine, c'est un tel plaisir! merci!
**La Sieste, c'est beau quand ma turtle's vision of life croise tes yeux qui la dévorent, merci!
**Aurélie, oui, il est parfaitement cuit, et j'étais aussi stressée par ça que par les goûteurs peu adeptes du sucré salé. mais en fait, c'est pas tant sucré que ça, juste subtile et étonnant
**Agnès, il faut absolument que je me lance dans un vrai mole maintenant que j'ai passé le cap de la première fois!
**Hélène, tu as parfaitement raison, mexicain, mais le vrai mole comporte bien plus d'ingrédients, je n'ai pas osé pour cette fois là, mais c'est dans ma liste de priorités
**Merci beaucoup, Lory, je suis ravie que ça te plaise!
**Annikapannika, c'est vrai ;-)) mais c'est si bon!
**Hélène et bien, pas tant que ça, quand on voit leur tête craintive!! mais je crois que j'adore ça plus encore que le reste! jubilatoire, comme je le disais!
**Rien, Sonia, rien, défintivement!!
**Véroo fun, merci! je suis ravie que ça te bluffe! il faut tester!
**Claude Olivier, j'ai pensé à toi en la faisant, toi qui avait déjà justement réalisé cette association étonnante, je ne t'apprends rien quand je dis que c'est fabuleux, n'est ce pas?
**Peggy, comme tu dis;-) pas très catholique la viande ce jour là, mais je n'avais pas trop le choix, pour tout dire!!
**Béré, merci, merci! moi je suis toujours très touchée par tes commentaires enthousiastes!
**Nono, ravie de te rencontrer et que ça te plaise! j'espère que ce n'est que le début!
**Legone, alors si j'ai titillé ta curiosité, il faut battre le fer, au boulot, l'ami!!
**Sylvie, alors ça, ça me fait super plaisir, je suis sûre que toi qui marie souvent le sucré et le salé, tu vas apprécier, si tu l'essaies!
**Merci Jess!
**Valérie, merci d'avoir pris le temps de lire! tu m'apprends (encore!) quelque chose, bolivienne, je ne savais pas! j'ai hâte de découvrir ça .. dans un petit mois!

11:31 PM  
Anonymous pom d'api a dit...

C'est divin, tu as des doigts de fée.

10:53 AM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Je vais laisser le mauvais esprit de côté, car je suis content que tu n'aies pas révélé que tu es pote avec Obélix... A la lecture complète de ta recette dont j'ai eu les bribes en primeur, je la trouve vraiment super, notamment panais et vanille, je garde l'idée, c'est un légume que je j'aime beaucoup. Volaille et sauce chololat, j'avais déjà donné sur le pigeonneau, c'est dans le même esprit que ton magret. Je ne sais plus où j'ai écrit que j'aimais bien ton approche décomplexée de la cuisine, çà se vérifie encore.

6:11 PM  
Anonymous émilie a dit...

Déjà que la fatigue me coupe les jambes ces derniers temps mais là...

Tu m'as sciée !

ou comme diraient les djeuns : "tu m'hallucines grave!"

Que te dire, je suis béate, sans voix, aphone, sur le *biiip*, étonnée, frappée, et surtout vach'ment INTRIGUEE !
Tu vois, je ne suis pas une lara croft de la cuisine et le sucré-salé n'est pas vraiment mon truc. Mais là, c'est tellement osé, tellement fou et pourtant si "justifié" que je donnerais cher pour goûter !! Un quatre-vingt-deuxième bravo s'impose donc !

sciée !!!

8:15 PM  
Anonymous bea at La tartine gourmande a dit...

Mais quelle recette et quelle imagination ! Vraiment surprenant! Tu es en forme, dis-moi!

8:41 PM  
Blogger shinobi a dit...

je salive devant les photos !

4:46 AM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home