A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: La Tarte Mousse au Chocolat fabuleuse de C. Felder, spéciale dédicace à R. Dahl

avril 03, 2007

La Tarte Mousse au Chocolat fabuleuse de C. Felder, spéciale dédicace à R. Dahl


J'ai souvent reçu des questionnaires, y ait répondu en général (la preuve, très récemment). Mais il semble que ces petites choses n'arrivent que par vagues.
Un jour, on en a aucun, le lendemain, on en a 12. Allez comprendre. Je viens de croiser ainsi une grande marée des questionnaires. C'est pourquoi j'avais, en capitaine raisonnable, mis de côté les derniers arrivés (notamment ceux des douces Kashyle et Inoule) histoire de faire une petite pause... Non que je doute un instant de votre capacité à vous passionner pour mes goûts, la manière dont je me vois en arbuste ou encore si j'aime le vin, simplement parce que je n'avais pas forcément de réponses à toutes ces questions existentielles, sur le moment. Le plan était donc de les ressortir au fil du temps, tranquillement...
Oui, mais voilà. Parce que (malencontreusement) ma route internet a croisé celle de Thom, au détour d'une page de son Golb (l'homme a beaucoup réfléchi pour trouver le titre de son p'tit chez lui) je me retrouve en charge de répondre à un questionnaire ... littéraire! Et là, tout de suite, on rigole moins. En lisant que cet homme sans scrupules me renvoyait en pleine poire cette patate chaude, je me suis dit (mon coco, tu perds rien pour attendre, tu vas te récupérer le prochain questionnaire culinaire qui passe par mes mains) "les amis, c'est pas gagné".
Mais à ce stade, je suis bien forcée d'admettre que je suis navrée : Adieu louables intentions de ne pas vous assommer avec des questionnaires. Il y avait challenge, et qui dit challenge, dit la Turtle ne recule pas. C'est vrai, quoi, il me cherchait le Thom Thom. J'ai bien été tentée d'ailleurs de lui répondre que de ma vie seuls les Elles à table et autres Code civil (mais attention, la nouvelle édition chaque année) avaient un jour laissé s'exprimer leurs caractères sous mes yeux. Et puis je me suis ressaisie.
Alors à toi, Grand Fourbe, et à vous autres lecteurs (j'écris lecteurs au pluriel, sait-on jamais, s'il en reste encore deux ;-), accrochez-vous, c'est parti !



Les quatre livres de mon enfance :

D'abord, La Maison des Barbapapa. les Josés Bové et autres Nicolas Hulot n'ont qu'à bien se tenir, le premier à sensibiliser les enfants aux risques technologiques (et humains) pesant sur la nature n'est autre que Barbapapa ! J'ai été nourrie de ses histoires au berceau et j'adorais tout particulièrement celle-ci. Le pitch est passionnant : Barbamama et Barbapapa s'étant allègrement multipliés (6 enfants en à peine deux livres, Barbamama, je t'admire), et ne pouvant plus, de ce fait, séjourner dans le bien trop petit F1 de Barbapapa (i.e. l'abri de jardin de François), décident de quitter leur jardin du centre ville pour échouer en plein milieu de la campagne, où ni une ni deux, ils se construisent une immense maison, constituée de plein de sphères, directement coulées sur le corps de Barbapapa (y'a pas à dire, il est quand même trop fort ce Barbapapa, en deux temps trois mouvements il te fait une somptueuse villa, sans même avoir besoin d'une truelle, juste un peu de béton). Chacun y a sa chambre et tous découvrent les immenses avantages de la vie à proximité de Dame nature, loin de la pollution. Mais un beau jour... les bulldozers débarquent et menacent de tout détruire (oui, oui, ce sont les méchantes machines de la couverture) et les Barbapapas doivent alors défendre leur campagne...
Bon, je ne vous en dis pas davantage, vous vous jeterez sur ce fabuleux livre pour assouvir votre inouïe envie de connaître la suite, dès que possible. Merci, Les Barbapapas, de m'avoir si tôt fait détester les bulldozers.

Les Contes de la rue Broca , de Pierre Gripari avec la fameuse sorcière du placard aux balais. Celle-ci m'a fait littéralement "trouiller de peur" dans mon lit! C'était pourtant ma préférée du bouquin, je la réclamais sans hésitation, toujours téméraire, dès que Pôpa me demandait ce que je voulais qu'il lise. Je me calais alors bien au chaud sous les draps et les couvertures (à l'époque, la couette n'était pas répandue.. le bonheur de la couverture qui gratte...), lui s'asseyait au coin du lit et j'installais ma tête tout près de sa cuisse, pour pouvoir voir les images, à proximité immédiate de ses immenses doigts qui sentaient le tabac. J'adorais ça. Merci Pierre Gripari, à toi la responsabilité de la cigarette du soir.

Charlie et la chocolaterie , de Roald Dahl. Bon, pour être tout à fait honnête, il y avait aussi Mathilda, Sacrées Sorcières. Mais Charlie et la Chocolaterie, c'était sans conteste, le mythe absolu. Après il y a eu le film, mais honnêtement, la version imaginée par une petite Turtle était bien bien plus exceptionnelle, féerique et magique... De quoi convertir quiconque à l'idée de se nourrir exclusivement de chocolat... et Dieu sait si j'aime Tim Burton, mais il est des chefs d'oeuvre auquel il est bien délicat de se confronter... C'est en te lisant que je suis devenue gourmande, j'en suis sûre : Tout est de ta faute, mon bon vieux Roald!
Enfin, Jane Eyre, de Charlotte Brontë : Là encore j'étais toute petite quand je l'ai lu. Qu'est ce que ça m'effrayait, ce climat lourd et angoissant, que seules les Soeurs Brontë savaient si bien créer... et c'était si romantique en même temps... Je rêvais de vivre un jour une si fabuleuse histoire d'amour. Charlotte, à toi, je dois mes histoires d'amours compliquées.
Les quatre écrivains que je lirai et relirai encore :

Très, très dur de répondre à cette question. En fait, je fonctionne par grandes phases.
Tout à coup, je découvre un auteur et je me perds dedans, jusqu'à plus soif. Je m'immerge, me délectant de chacune de ses oeuvres, parfois jusqu'à l'écoeurement. En général, je pars en quête de la première émotion, même si je retrouve rarement le choc de la première fois (tiens, encore elle).
Cela a commencé avec les Soeurs Brontë , mais j'en ai déjà parlé juste au dessus. Ensuite, il y a eu tous les Daphné du Maurier, pour les plus célèbres, la terrifiante Auberge de la Jamaïque ou la flippante Rebecca. Ensuite vint, à l'adolescence, en même temps que les Stephen King, Barjavel. L'enchanteur fut le premier, puis Ravage, Tarendol, et la Nuit des temps.

Plus tard, et dans un style très différent qui m'a littéralement accrochée pour ne pas me lâcher, Armistead Maupin et ses Chroniques de San Francisco que j'ai toutes dévorées en un été, en Bretagne. Je me souviens, cet été-là, mes soirées n'en finissaient pas de se fêter et je n'ouvrais un oeil qu'en toute fin de matinée, voire en début d'après midi. Je restais là, calée sous la couette, sortant juste un bras dans le froid pour récupérer le livre et en lire au moins une cinquantaine de pages avant d'affronter la journée... Le Bonheur !
De l'ordre de l'évidence, la rencontre avec John Steinbeck... je crois que j'ai tout lu de lui, ou presque. A l'Est d'Eden fut le premier. Vinrent ensuite Les raisins de la colère, les pâturages du ciel, Tendre jeudi ou encore des Souris et des Hommes. En lisant son Amérique, j'ai aimé ce pays... ou cru l'aimer. C'est l'auteur, le regard qu'il y portait, qui m'avait totalement conquise.

Les quatre auteurs que je n’achèterai (ou n’emprunterai) probablement plus :
J'ai rarement détesté des auteurs, certains ne m'ont pas émue, mais, même laissée de marbre, j'ai presque toujours fini leur livre.
Un certain sens du devoir, une envie de laisser une chance à l'auteur de me surprendre jusqu'à la fin.
Parmi ceux qui m'ont laissé vraiment un souvenir atroce ou fait abandonner un livre, il y a eu quelques lectures forcées de l'école. A croire que lorsque je naviguais seule dans une bibliothèque ou une librairie, mon flair ne me trompait pas, mais que nous n'avions pas le même avec les programmes de l'éducation nationale ! Je me souviens par exemple d'avoir détesté Alain Fournier . Son Grand Meaulnes , lu un dimanche de printemps, dans la journée, pour l'interro du lendemain. C'était un rejet épidermique, je ne saurais même plus dire pourquoi. Beaucoup plus récemment, Charles Bukowski. Là, j'avoue, je n'ai pas pu. J'avais acheté Les nouveaux contes de la folie ordinaire, et non, rien n'y a fait.
Bon après, je sèche un peu. Sûrement Oui Oui, parce que déjà à l'âge où l'on apprend à lire je trouvais ça franchement débile, alors maintenant, je ne vous dis même pas. Et puis allons-y pour Enid Blyton et le Club des cinq, mais cette fois-ci avec beaucoup de regrets, parce que c'était bon, si bon !

Les quatre bouquins que j’emmènerais sur une île déserte :
Ô vous, frères humains, d'Albert Cohen. Ce texte, je l'ai découvert joué par trois acteurs fabuleux, au festival d'Avignon, en 1998. J'ai été totalement bouleversée. C'est la première fois qu'ainsi je tombais amoureuse d'un texte sans l'avoir sous les yeux. La sobriété du jeu des acteurs (chacun représentant le narrateur à un âge différent) ne mettait qu'avec plus de force en valeur la majesté des mots, leur sens, leur poids. En sortant, j'ai acheté le bouquin, il ne m'a plus quitté.
La promesse de l'Aube de Romain Gary, il y a quelques années, 3 ou 4 seulement. C'est une autobiographie, mais je l'ai lu comme un voyage initiatique, celui au cours duquel naît à lui même un homme. Un souvenir très fort, très poétique.
Enfin, La cuillère d'Argent, parce que bon, c'est pas tout la littérature, mais je vais devoir aussi me nourrir et même si ça restera sûrement seulement virtuel (avec ma chance, il ne sera pas possible de trouver les ingrédients sur l'Ile), ce gros bouquin, me donnera une petite chance de passer des heures à rêver à une Turtle réalisant toutes ces fabuleuses recettes!
Oups! Tit' a raison, je suis pas fichue de compter jusqu'à 4!! Alors j'ajoute sur mon île déserte Robert Desnos, en souvenir du coup de coeur pour le surréalisme ressenti grâce à lui, au tout début de mon adolescence.
Les (quatre fois quatre) derniers mots d’un de mes livres préférés :
"... saufs sur la berge. Et il se parlaient, un peu plus
légers d'en être capables".
Les quatre premiers bouquins de ma liste de livres à (re)lire :
Je n'ai jamais fait de liste de livres à lire. Mon angoisse, c'est seulement de me lever un matin et de ne pas en avoir de côté.
Mes rencontres avec les livres sont faites de hasard, ou de destin. Je pique à droite et à gauche, emprunte, achète rarement. Je n'ai d'autre fil conducteur que l'envie du moment. Donc je ne peux répondre que par hypothèse et pour le tout prochain : sûrement les Bienveillantes, de Jonathan Littell, offert par ma soeur à Noël.
Les quatre lecteurs (lectrices) dont j’aimerais connaître les quatre… :
Alors voilà la question piège que je déteste... Bon, de toute façon, je ne peux pas citer tout ceux que je voudrais, alors je choisis ceux dont je pense qu'ils dévorent autant à table que sous leur couette, et que j'espère ne pas déranger avec ce questionnaire un peu loin de nos cuisines : Patrick Cdm, Estèbe (pour la parité, deux hommes, donc à présent deux femmes),
Auntie Joe , Soho ..... et Gracianne (oui, je sais, je triche, mais bon, j'aime pas la parité et puis c'est laisser ainsi la possibilité à l'un d'eux de ne pas y répondre ;-)


Allez, pour vous remercier d'avoir été si patients et d'être arrivés jusqu'ici, je vous livre aujourd'hui une recette trouvée sur le sublime blog La Popote de Vero. La Tarte à la mousse de chocolat cuite, une merveille. A la base, c'est une recette de ce bon vieux Christophe Felder, déjà un gage de qualité. En plus, c'était validé par la gourmande Véro, deux très bonnes raisons pour ne pas la louper!
Et bien.... j'ai très, mais alors très bien fait de ne pas la louper!
Voici donc la Tarte Mousse au Chocolat Fabuleuse, spéciale dédidace à R. Dahl


Ingrédients:

Pour la Pâte Sablée au chocolat (à faire la veille de préférence)
  • 95 g de sucre glace,
  • 30 gr de poudre d'amandes,
  • 150 gr de beurre mou (demi sel pour ma part )
  • 225 gr de farine,
  • 1 oeuf,
  • 15gr de cacao en poudre,
  • sucre vanille.

Pour la mousse au chocolat

  • 2 jaunes d'oeufs,
  • 2 oeufs,
  • 300 gr de chocolat a 65 %,
  • 200 gr de beurre,
  • 60 gr de sucre.

Marche à suivre:

Faire la Pâte sablée:

  • Mélanger tous les ingrédients, former une boule, la reserver au frigo au moins 2 heures (le mieux étant de la laisser toute une nuit, plus elle pause, plus elle est fondante en bouche...)
  • Préchauffer le four a 170 °C puis garnir le moule (j'ai opté pour un moule rectangulaire et des petites tartelettes pour le surplus) et faire cuire à blanc la pâte pendant 15 mn.
  • Réserver.
  • Monter le four a 190°C.

Faire la mousse:

  • Mélanger énergiquement les oeufs, les jaunes et le sucre, afin d'obtenir une texture tres légère et mousseuse.
  • Faire fondre le chocolat avec le beurre et réserver, la préparation doit refroidir .
  • Puis mélanger delicatement les 2 préparations.
  • Verser la préparation obtenue sur le fond de tarte cuit et passer au four chaud pour 5 mn (attention la cuisson est tres rapide).
  • Déguster froid

Bilan des courses:

Ces petites tartelettes sont à tomber. Une merveille de fondant et de force. Rarement j'ai testé tarte si subtilement équilibrée.
Le croustillant sablé fond littéralement sous la dent, laissant éclater la force brute du cacao et le bon goût de beurre salé (Pour obtenir une telle texture, il faut absolument laisser la pâte poser très longtemps, et utiliser le sucre glace, c'est de cela dont dépend sa réussite).
Même si ce n'est pas flagrant sur les photos, la couche de mousse qui recouvre la pâte est aérienne, là encore, elle fond comme un nuage en bouche , magnifiant la saveur du chocolat, dans une brume cacaotée. J'avais déjà réalisé une tarte au chocolat très classique ici. Mais celle présentée aujourd'hui n'a rien à voir. Bien plus légère que la précédente, elle finit en beauté un dîner ou encore un apéro dînatoire, comme celle-ci l'a fait.

Avec leur saveur tout chocolat, ces tartelettes sont dignes d'un Willy Wonka, à bon lecteur...

Conté par Alhya at 4/03/2007 11:01:00 PM

72 Comments:

Blogger kashyle a dit...

c'est marrant de découvrir tes lectures, surtout vu mon boulot ;)

tu sais ne dis jamais jamais pour oui-oui, un jour tu auras des enfants!!!!! et ils liront oui-oui, le cycle de la vie est ainsi fait....

pour armistead maupin y en a plein à la maison si tu veux!!

11:15 PM  
Blogger Sophie a dit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

11:30 PM  
Blogger Sophie a dit...

Encore des points communs. Roald Dahl, mon écrivain chouchou découvert quand j'avais 7 ans (d'ailleurs, j'ai tout lu de lui) et les contes de la rue Broca. Quand mon père m'emmenait faire les courses rue Mouffetard, je ne mouftais pas (c'est le cas de le dire) car j'avais peur que la sorcière ne déboule...

11:31 PM  
Blogger veronica a dit...

voila pourquoi je ne veux pas d'enfants j'aime le "oui oui"...non non pas parce que cela fait du bruit....
voila un bien questionnaire quoi de plusq representatif 'une personne que ses lectures...
moi qui (avant de decouvrir l'amour de la cuisine et de la aptisserie) ne vivait que pour cela...lire lire a me couper le souffle....
Et puis cette belle tarte du charmant christophe pour souligner le tout...que du bonheur...
je t'embrasse fort la fee des mots

11:43 PM  
Anonymous Claire a dit...

Alhya! J'ai lu tes réponses, accrochée à mon fauteuil, tellement je n'en revenais pas de te découvrir si semblable! Roald Dahl, les soeurs Brontë, Daphne Du Maurier, Pierre Gripari, Stendhal, Barjavel... j'aurais pu répondre de même, mot pour mot. Tout comme Non Non à Oui Oui ;-) la seule différence, c'est que j'ai aimé le Grand Meaulnes, peut-être pour l'avoir lu volontairement. Quant à ta tarte, elle me laisse sans voix, sans doigts... muette, quoi!

11:45 PM  
Anonymous Guillemette a dit...

la promesse de l'aube est justement dans la pile des "a lire" !
et la tarte... je l'avais deja repere chez vero... elle a l'air tout simplement merveilleuse !

12:08 AM  
Anonymous Virginie a dit...

Je crois bien qu'un de mes livres préférés quand j'étais enfant c'était "la cuisine de A à Z". Sans déc', ça se lisait dans la cuisine, ma mère y papillonnait, j'étais aux anges !
J'ai adoré le club des 5, je les ai dévorés, ils font partie de mes premiers souvenirs de lecture. Depuis que Lucie sait lire (environ 6 mois, quoi !) je lui parle souvent du club des 5 ! Malheureusement son père lui a sorti une pile de oui-oui, j'ai eu beau dire 'non-non'...
Je me souviens particulièrement du 'fantôme de canterville' d'Oscar Wilde, puis, plus tard, du double assassinat de la rue morgue' d'Edgar-Allan-Poe.
Comme toi, j'ai explosé en lisant 'les raisins de la colère' et 'des souris et des hommes'.
J'ai (enfin !) 'la cuillère d'argent' depuis 2 jours, j'ai du temps devant moi (j'en trouverai) !
Ta tarte mousse au chocolat fabuleuse va me faire passer une bonne nuit !
Il me faut être raisonnable, il ne faut donc absolument pas que j'en fasse une !
Mais la nuit porte conseil !

12:35 AM  
Anonymous Virginie a dit...

Ah, j'oubliais ! Lucie trouve aussi que les Barbapapa c'est le meilleur truc pour apprendre l'écologie... et que les parents devraient le lire !
Mais ce n'est pas son premier bouquin... sa chambre ressemble à une bibliothèque ! On retrouve toujours au moins 5/6 livres cachés sous son lit & 1 sous son oreiller. Côté lecture, je ne me fais vraiment pas de souci pour elle. (et puis elle a déjà 7 bouquins de cuisine !)

12:43 AM  
Anonymous bea at la tartine gourmande a dit...

mmm, delicieux sur toute la ligne!

2:24 AM  
Anonymous Eglantine a dit...

Toujours très intéressant de découvrir une personne à travers ses lectures. Mon enfance, c'était plutôt la comtesse de Ségur mais c'est juste une question de génération. Les livres que tu cites je les ai vu chez moi, lus et aimés par mes enfants. Quant aux autres beaucoup de classiques et ceux ci n'ont pas d'âge.

Ta tarte hypercalorique est cependant hyperappétissante !

7:56 AM  
Blogger Mamina a dit...

Roald Dahl, Albert Cohen et Christophe Felder... j'arrêterai là nos points communs et ce questionnaire qui nous change des questionnaires culinaires est un autre révélateur de ta personnalité si attachante.
Pour ce qui est des Barbapapa, je resta aussi une lectrice assidue, car si ça a fait ton bonheur, ça fait encore celui des jeunes générations... donc, je les lis souvent!

8:00 AM  
Blogger easykitchen a dit...

super tarte et super musique sur ton blog. Alors comme ça tu n'aimes pas le Grand Meaulnes..

8:09 AM  
Blogger lili63 a dit...

très courageuse d'avoir répondu à ce questionnaire pas facile du tout .
j'ai vite squizzé Oui-Oui pour mes filles pour la mème raison ,mais j'adorais les barbapapa ... pour leur nom sucré !
j'ai decouvert R .Dahl grace à mes enfants et elles les ont tous lus .
A l'ecole , je trouvais le Grand Meaulnes ennuyeux et pas assez exotique .

8:22 AM  
Blogger leonine19 a dit...

oh cette tarte! sublime!

8:35 AM  
Anonymous mayacook a dit...

Quand je serai en panne de lecture, je saurai où me tourner!!!! Les Barbapapa me rapellent de bons souvenirs: quand j'ai été aux Etats Unis, pres de San Francisco sur le bord de l'autoroute il y avait une enorme maison qui ressemblait à leur village!!

8:47 AM  
Anonymous anne a dit...

Joli questionnaire qui change un peu! mais surtout magnifique tarte, à fondre de plaisir!
Chritophe Felder est vraiment l'as de la pâtisserie!

8:49 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Et bien et bien, quel post !!! Tout un monde, riche et drole, interessant et passionné, ton monde quoi ;-) Charlie et la chocolaterie est aussi un de mes livres de mon enfance. C'est d'ailleurs un des rares livres que j'ai relu par la suite, juste après la séance de cinéma du film et d'un coup, hop, juste pour etre sûr que mes souvenirs étaient mieux que le film...enfin bon, tout ceci pour nous replonger dans un monde chocolaté et onctueux, un monde parfait !!! Du tout fait maison comme on l'aime, oui, encore une fois Miss Turtle, tu frappes un grand coup !!!

A tout bientot
Biz
Claude

9:08 AM  
Anonymous Soho (chocoholic) a dit...

Oh my god !

Moi aussi, je suis submergée de questionnaires ces temps-ci... et je me disais, bien tranquile : ça y est, j'en vois le bout (il faut encore que je révèle mon gourpe musical inavouable à Guillemette, mais bon, c'est tout)...
Et puis voila... je viens faire un tour chez ma turtel préférée... je me délecte de ses réponses (oui, parcequ'on a beau ne pas trop aimer y répondre, on aime découvrir les réponses de ceux qu'on aime)... quand tout à coup...
c'est le drame...

là, oui, là... au beau milieu du billet un petit mot de 4 lettres : "Soho" !

Nooooooooooooooooooon pas moi moi ? pourquoi? naaaaaaaan ?

Et puis, 2 lignes plus bas, je me laisse emporter par ta recette :
ta Tarte Mousse au Chocolat Fabuleuse a fait fonction d'hostie

Pardonnée, la Turtle :)
Promis, je répondrai à ton questionnaire, mais il va falloir être patiente : je suis un peu débordée en ce moment ;-)

9:10 AM  
Anonymous Tit' a dit...

Mouaif, je reste sur ma faim (fin ?)... Pas pour la tarte, oh non, v'là bien une pure merveille ! Non, là où le bas blesse, c'est que... c'est que... Bon, on te demande les quatre bouquins que tu emmènerais sur une île déserte et tu n'en cites que 3. Déjà ! Ensuite... Non, c'est pas possible, je pense que tu fais une bonne blague, un poisson d'avril a posteriori. Le Grand Meaulnes, tu peux pas détester, non, c'est IM-POS-SI-BLE ?!...
Bon, je file en cuisine tester cette tarte et si elle est bonne, je verrais si je peux te pardonner cet affront.
Hihi ! :)

9:17 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Merci pour ce questionnaire! C'est passionnant de te découvrir au travers de tes lectures! Nous partageons encore une fois énormément de points communs! J'ai constamment un livre sur moi! Et ta recette rentre directement dans mon Top 5 des recettes à absolument gouter!!
Une fille en Chocolat

9:21 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Tiens, je croyais m'etre sortie de la vague des questionnaires, et tu m'en refiles un, difficile en plus! merci quand meme.
Je viendrai relire tes reponses un peu plus avant, parce que'elles sont jolies et aussi parce que je pourrais bien trouver la-dedans un ou derux bouquins a rajouter sur ma liste de "a lire", tu as la un beau choix.
Daphne du Maurier, j'ai lu ca aussi, il y a longtemps, j'avais oublie Rebecca.
Comment ca tu n'aimes pas Le Grand Meaulne, tu es sure?

9:33 AM  
Anonymous madjy a dit...

Ta tarte est fabuleuse !Moi aussi j'ai été bercé par barbapapa maintenant c'est mes filles !

9:36 AM  
Anonymous aurélie a dit...

Ah, Roald Dahl en a marqué plus d'un je vois ! En tout cas, je te remercie de m'avoir rappelé ce Sacrées sorcières que j'ai dû lire 1258 fois étant gamine... comment ai-je pu l'oublier ?! Ta tarte est absolument magnifique...

9:58 AM  
Anonymous Mets aventures a dit...

Oh là là...vraiment pas facile comme questionnaire. Comme souvent, beaucoup d'auteurs et de livres que tu cites sont dans ma bibliothèque. Pour les bienveillantes, bon courage. Je suis en cours et là je fais une pause..dur dur!! A la place je rerererelis la nuit des temps!!
Audrey

10:11 AM  
Anonymous Hélène a dit...

J'adore les écrivains anglais comme les soeurs Brontë, Jane Austen et Daphné du Maurier (ma fille s'appelle Rebecca et ce n'est pas pour rien). Je les redécouvre avec ma fille aînée. Nous avons adorer les contes de la rue Broca. Elle est dans sa période Anne Franck et le sac de billes. J'ai un peu honte mais grâce à oui-oui, j'ai commencé à aimer lire.
Succulente cette tarte.
Bises
Héène

10:18 AM  
Anonymous auntie jo a dit...

humm, cette tarte à la mousse me donne envie, très envie… je pense que je vais la tenter très bientôt!
je me suis régalée de tes réponses, et reconnue dans certaines… merci de me refiler le bébé ;-) j'y réponds dès que je peux

10:36 AM  
Anonymous salwa a dit...

Alors moi j'etais grande lectrice des club de 5 , bibliotheque verte, meme la rose, je les lisais.
J'aurais bien aimé les lire en degustant tes ptites tartes, meme ouioui j'aurais accepté de le lire si tu m'offrais de ces tartes mousseuses :)

11:19 AM  
Blogger Emilie a dit...

Ah Bargavel je l'adore, il m'a surtout marqué avec la nuit des temps...

12:20 PM  
Blogger loulou a dit...

ohlalala tout ce chocolat....j'en ai des sueurs froides....heuresement il n'y a que le distributeur de cochoneries de la cafétéria de dispo! on attendra!!!

2:07 PM  
Anonymous Mitsuko a dit...

C'est marrant parce que moi, les bouquins de Dahl (aux lentilles, héhé) qui m'ont le plus marqués, c'est Moi, Boy (sa bio) et un recueil de nouvelles (Histoires de fantômes) mais personne les a jamais lus ceux-là! Et pour Steinbeck, pareil que toi... Je craque.

2:10 PM  
Anonymous Nad0511 a dit...

C'est marrant on a pas mal de lectures en commun!
Et cette tarte... hummmm! je note, je note...

4:53 PM  
Anonymous ringo churros a dit...

Je m'insurge...J'ai redécouvert Oui-oui récemment et j'affirme haut et fort qu'il s'agit là d'une oeuvre majeure de la littérature enfantine...Non mais ! Toutes ces aventures, ce suspens, cette morale...

Hein ? Quoi ? Pardon ? Ah bon, je suis pas obligée d'aimer...Bon alors je vais laisser le Chapi avec la taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête et je vais replonger dans les crimes de l'amour...

5:35 PM  
Anonymous Annie a dit...

Encore une fois, j'ai aimé te lire, Jane Eyre fait aussi partie des livres de mon enfance.
Et cette tarte doit être sûrement un pur délice !

5:50 PM  
Blogger JvH a dit...

Ha, Le grand Meaulnes c'est le seul et unique livre au monde que je n'ai pas fini!
Et Steinbeck, des Souris et des Hommes, c'est le premier livre qui m'a fait pleurer... alors que je le lisais en anglais!
Quant au chocolat... ta description est terrible!

6:55 PM  
Anonymous émilie a dit...

j'aime beaucoup ces tartelettes qui nous tirent une langue chocolat tout au long de ton "questionnaire" ! un plaisir pour les yeux, même si je dois avouer que mon estomac râle un peu... ;o)

Pierre Gripari... qu'est-ce que je l'ai lu, relu et rerelu ! Le Gentil Petit Diable et l'interrogation de la Vierge Marie, tu t'en souviens ? J'adorais ça !!
Oh et puis Dahl... j'aimais beaucoup Sacrées Sorcières.

Tu sais sûrement que certaines nouvelles et romans de Daphné Du Mourier ont été utilisées par Hitchcock ? Comme je suis fan je fais sa pub (quoique L'Auberge de la Jamaïque ne soit vraiment pas son meilleur) ;o)

Pour en revenir au chocolat...

... Miam !

7:32 PM  
Anonymous Elphi a dit...

Hummm, ça a l'air à tomber ! Les photos donnent envie !

7:37 PM  
Blogger Agnès a dit...

Hum, ces tartelettes parlent toutes seules !! elles me disent qu'il est tellement agréable de fondre dans la chocolaterie ! Drôle, il y a beaucoup de livres que je n'ai jamais lus et tu me donnes envie de découvrir tes préférés !!

7:38 PM  
Anonymous Eliflo a dit...

Tes lectures d'enfance sont celles de mes filles. La cassette de la sorcière de la rue Broca a tourné inlassablement chez nous. Quant à la tarte, comme dirait ma chère mère, sûrement qu'elle est bonne, il n'y a que des bonnes choses dedans, et pas qu'un peu!

8:50 PM  
Blogger Chantal33 a dit...

Souvenirs souvenirs...R.Dahl a été très lu à la maison, tout d'abord en français pour apprendre à lire puis en anglais pour essayer de progresser an langue de manière ludique ;-))...
Je plonge volontiers dans ton univers chocolaté avec cette tarte cacaotée!

9:05 PM  
Anonymous Baluchon a dit...

raaaaaah Roald Dahl :-) J'adore aussi :-)

9:06 PM  
Anonymous Cauchard a dit...

CA DECHIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vive Willy wonka... vive Felder...Vive la turtle..... Steinbeck... j'adore! Id pour la cuillère en argent (même si cela manque parfois cruellement de photos!) Bises et bonne soirée!

9:13 PM  
Blogger Grignote et Barbotine a dit...

Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai chanté "sorcière, sorcière, prend garde à ton derrière..."
Je me suis surprise a être plus intéressée par tes avis sur les lectures que sur la recette qui m'a d'abord fait saliver... Ceci dit elle semble extra cette tarte.

10:35 PM  
Anonymous Véro a dit...

Sympa ce questionnaire, ça change!! Nous avons pas mal de points communs en littérature... Le club des cinq: je dis OUI. Oui oui: je dis NON!!!!! Mais je confirme ce qu'a dit Kashyle; j'ai du par la force des choses acheter UN livre Oui-oui à ma deuxième... C'était un livre-voiture, avec un bouton qui fait clignoter les phares... Comment veux-tu lutter???
Jolie, la tarte!!

11:29 PM  
Anonymous Calou a dit...

Je suis autant dévoreuse de chocolat que de livres ... Je doit bien lire 2 bouquins par semaines mais j'ai un faible pour les polars et les bouquins à suspence ...Le top étant allongée sur mon canapé, ta tarte dans une main, un bon bouquin dans l'autre ... Et, si ça t'interesse, j'ai la collection compléte du club des cinq ...que je garde précieusement pour des éventuels mini-calou !!!

1:32 AM  
Blogger shinobi a dit...

c'est vrai que j'ai encore deux questionnaires auxquels il faut que je réponde moi aussi! la cuiller d'argent sur une île déserte ah bon courage pour les ingrédients ;o)et le fondant tu en as trouvé ?

7:31 AM  
Anonymous domie a dit...

Je ne lisais pas vraiment beaucoup quand j'étais gamine, à part peut-être le lub des 5. Ca m'est venu plus tard.
Et maintenant, avec le blog, je n'ai plus du tout le temps
Par contre, le temps pour cuisiner ta fabuleuse tarte au chocolat que tu décris si bien, je pense le trouver.

8:38 AM  
Blogger Camille a dit...

Toute mon enfance les Barbapapa (les soeurs Brontë et Roald Dahl ne sont pas loin)... Et cette tarte au chocolat... Hulahup-Barbatuerie!

8:58 AM  
Blogger Audinette a dit...

ma petite Alhya tu va être bonne pour relire Le grand Maulnes parceque là, c'est pas possible...
Pour Jane Eyre, que j'ai lu 10 fois, comme je te comprends... Et les contes de la rue Broca, mon dieu, faut absolument que je retrouve le bouquin pour le lire à mes enfants !
Je souris car je suis comme toi, incapable de ne pas finir un livre, même s'il me barbe (c'est un peu le cas de celui que je lis actuellement : "Le général dans son labyrinthe" de G. Garcia Marquez...)

9:16 AM  
Anonymous Sylvie a dit...

Pour oui-oui, on ne peut pas tout refuser aux enfants, surtout s'ils l'adorent et repassent 2 de ses cassettes en boucle ;o))

J'ai aimé lire le grand Meaulnes...
Bon choix que "la cuillère d'argent", tu pourras déjà te nourrir virtuellement, c'est déjà pas mal ;o)

Bien craquante ta tarte !

9:51 AM  
Anonymous Lavande L&P a dit...

y a rien à faire quand on me montre du chocolat ça marche à chaque fois, j'ai les glandes salivaires qui s'affolent! et alors quand c'est comme ça je sors le mouchoir et je m'essuie le coin des lèvres!lol

10:02 AM  
Anonymous chris de paris a dit...

un vrai retour en enfance, entre Barbapapa, Charlie et la chocolaterie et Emilie Bronte ... Plus la tarte au chocolat, qui me fait penser irrésistiblement au Danino (je ne sais pas pourquoi ! la couleur ? la mousse ?), le dessert préféré de mon enfance ! quelle nostalgie d'un coup !

10:13 AM  
Anonymous christelle a dit...

Ah les livres, que de beaux voyages j'ai fait !!
Cette tarte termine en beauté ce joli billet.
Grosses bises Alhya.

10:31 AM  
Anonymous Liliy a dit...

Merci Alhya! Tu m'as vraiment fait voyager! Ce gâteau a l'air terrible, c'est une super dédicace à Roald Dahl! D'autant que tu aurais juste pu décider de lui préparer des spaghetti grouillanti comme ses deux gredins... Charlie et la chocolatrie, j'avais une copine, de deux ans mon ainée, qui nous le lisait, à son frère et à moi, avec un smarties sur la langue! Quand le smarties avait fini de fondre, il fallait lui en donner un nouveau, sinon elle arrêtait de lire. ;) J'avais oublié les barbapapas et les fantastiques talents de constructeur de parbapapa - c'est que ces lectures ne datent pas d'hier... Ah, que de souvenirs!

11:04 AM  
Blogger Gaëlle a dit...

Très chouettes tes réponses au questionnaire ! Oui tu t'en doutes on a beaucoup en commun... mais alors ce qui m'a fait MOURIR DE RIRE c'est ton résumé de barbapapa !!!!
Irrésistible !
Gros gros bisous, petite sœur.

12:41 PM  
Blogger milie a dit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

12:50 PM  
Blogger milie a dit...

Moi qui dévore les livres aussi bien qu'une tablette de chocolat, je suis servie! j'adore écouter les gens parler de leur rapport aux livres, on apprend beaucoup sur eux. Et c'est étonnant de voir que d'autres ont aimé les mêmes livres aux mêmes moment de leur vie: Jane Eyre m'a émue très tôt, Barjavel m'a transporté à l'adolescence et Armistead Maupin m'a accompagné pendant tout un été...
Et cette tarte... Je crois que je vais la faire dès demain, elle m'appelle je l'entends!

12:56 PM  
Anonymous Patricia a dit...

Ah, l'Enchanteur, Barjavel ! Et "Les Dames à la licorne", l'as-tu lu ?

4:10 PM  
Anonymous nuage de lait a dit...

oui c'est vrai que dernièrement les questionnaires fusent de partout mais je trouve cela sympa.
Sympa aussi ta tarte et mousse au chocolat mais ca va attendre un peu, j'essaie de limiter un peu les "trop bonnes choses" tu vois ce que je veux dire.....

7:53 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

Je crois que cette tarte m'a échappé!
Pour les Bienveillantes, il est aussi sur mon étagère et attend bien sagement que j'ai le temps de le lire. Si tu le lis, tiens moi au courant. Je trouve que lire élargit le champ des possibles. Ca construit ;-)

8:27 PM  
Anonymous Cocotte a dit...

aaahhh chocolaaaaat....mais que ferais-t-on sans toi???

8:56 PM  
Anonymous mickymath a dit...

wouaaaaaaaw!! alhia!!! quel superbe délice!! biiises micky

10:21 PM  
Blogger ptit bouchon a dit...

javoue je ne lis plus ... beaucoup, lorsque je ne suis pas sur mon blog le soir, comme maintenant, et que je vais dans mon lit histoire de bouquiner un peu avant daller me coucher... je retrouve tout plein de livre de recettes à mon chevet!!! et ouais cest comme ça!!! en tout cas ton délice au chocolat...!!! ca me donne bien envie!!!

10:43 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Autant j'ai aimé les réponses que tu as faites et qui te vont bien (même si comme Gracianne et Tit, tu m'as fait beaucoup de peine pour le Grand Meaulnes), autant il faut quand même que je te fasse prendre conscience que je tiens un blog de cuisine, plus bistrot du port que salon de thé littéraire comme c'est le cas ici depuis quelques temps...encore un gâteau!
Depuis "Le club des cinq au bord de la mer", cet ouvrage magistral qui a déclenché ma vocation, je n'ai pratiquement pas lu de livre important, je vais donc devoir consacrer mes dix jours de vacances en Bretagne à rattraper le temps perdu; je répondrai donc à mon retour, en te remerciant beaucoup d'avoir pensé à moi, çà va être une grande jubilation de m'y plonger.

11:21 PM  
Anonymous Lolotte a dit...

J'aime beaucoup Charlie et la chocolaterie et je suis fan d'Armistead Maupin! Que de belles lectures! J'aimerais bien avoir le temps de pouvoir lire comme cela. Gateau tres convaicaint en tous cas! Bises.

5:38 AM  
Anonymous Béré a dit...

C'est intéressant de lire tant de choses sur toi et tes goûts ;o)
Et puis ton gâteau m'a l'air tout simplement... miam !! Avec tout ce choc partout je me lèche les babines :op

9:05 AM  
Anonymous pom d'api a dit...

Une petite pierre pour dire que la tarte choco est divine et la musiaque aussi !! D'ailleurs qui chante s'il vous plait
hihi bon week

10:19 AM  
Anonymous pom d'api a dit...

Une petite pierre pour dire que la tarte choco est divine et la musiaque aussi !! D'ailleurs qui chante s'il vous plait
hihi bon week

10:19 AM  
Anonymous Mijo a dit...

J'avoue avoir lu en diagonale les réponses, mon estomac, ce cher petit dictateur m'a demandé de foncer droit sur la recette. Mais j'ai quand même eu le temps d'apercevoir "La nuit des temps" de Barjavel, livre qui a bouleversé mes 17 ans.

10:22 AM  
Blogger Suiksuik a dit...

La rue broca ! J'habitais à côté lorsque j'étais chez mes parents ! Lorsque je passe dans cette rue , j'ai toujours une petite pensée pour cette affreuse sorcière !

11:18 AM  
Anonymous esmeralda a dit...

j'aime beaucoup tes lectures....et tu me donnes envie de découvrir certains de tes livres!
j'ai réalisé dernierement un gateau-mousse...je vais donc tout droit foncer sur ta tarte-mousse!

9:31 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Kashyle,j'avais vu pour Armistead.. le bon goût, ça ne m'échappe jamais chez mes amies! et pour oui-oui, je suis sûre que je trouverai une alternative!
**Sophie, tu sais que j'ai toujours rêvé de faire un tour dans la Rue Mouftard, quand je viens te voir, promets moi qu'on ira!
**Véronica, tu viens d'utiliser la plus jolie des phrases: "lire à se couper le souffle"... merci, c'est magique!
**Claire, c'est fou effectivement, ça ne m'étonne pas qu'il y ait quelques points communs, mais là, effectivement, ça fait quand même beaucoup de points communs! ;-) je suis ravie!
**Guillemette, faut que tu la fasses,elle est effectivement délicieuse, ça ne peut que te plaire!
**Virginie, Edgar Allan Poe, j'ai failli le citer aussi! et oui, je crois que le club des 5 a quand même marqué toute une série d'enfants. Ta lucie a compris l'essentiel, si elle a déjà pris goût à la lecture, tant de choses se découvrent par là, ça magnifie l'imaginaire, ça fait vibrer, ah j'espère que mes enfants aussi tomberont dans ce virus là!
**Merci Béa, ravie de te revoir par ici, malgré ton voyage! je suis très touchée!
**Eglantine, j'aurais pu aussi citer les Comtesses de Ségur, je les ai tous dévorés aussi. mais je devais n'en prendre que 4, le choix a été rude! quand je rendais un service à ma grand mère, elle me donnait le droit d'acheter un livre, j'ai acheté tous les classiques cet été là et les ai dévoré!
**Oh Mamina, je t'imagine parfaitement en train de lire les Barbapapa à tes petits enfants, moi, ça me fait tout bizarre de voir Ninnogan adorer tout particulièrement celui-ci, comme moi petite!
**Easykitchen, et oui, le grand Meaulnes m'a laissée un mauvais souvenir, mais j'étais jeune, sûrement que je devrais le relire...
**Lili63, c'est vrai que leurs noms sont gourmands, maintenant que tu me le dis.. tout comme leurs couleurs acidulées! et ouf, je vois que je ne suis pas la seule à ne pas aimer le Grand Meaulnes!!
**Merci Leonine
**Maya, c'est excellent, je serais curieuse de voir à quoi ressemble ce village!
**Anne, écoute, je n'avais encore jamais cuisiné une recette de C.Felder, mais j'avoue que c'est délicieux!
**Claude Olivier, et encore, ce post est bien moins long qu'il aurait pu l'être! je suis pas loin d'être intarrissable quand il s'agit de parler de livre, ils m'ont nourrit autant que le reste depuis ma tendre enfance!
**Ma Soho, pourquoi? et bien tout simplement parce que justement, en présentant cette tarte chocolatée, je pensais à toi.. et que du coup, chemin faisant, en répondant au questionnaire, j'ai eu très envie de connaître comment s'était créé ton imaginaire.. et s'il était fait de littérature.. je suis désolée ;-) Surtout, prends ton temps!
**Tit', heureusement que t'es là et que tu suis et ... que tu sais compter!! j'ai donc ajouté un auteur.. grâce à toi, et oui, Fournié ne m'a pas conquise, mais visiblement, je suis un cas! ;-)
**Une fille en Chocolat, merci à toi d'avoir pris le temps de lire et d'apprécier! et pour la tarte mousse au chocolat, elle est très légère, ce qui constitue un réel avantage si tu veux la servir à la fin d'un diner, j'espère que tu aimeras, si tu testes!
**Gracianne, oui, je sais qu'on est pas mal sollicité avec les questionnaires, mais je ne pouvais tout de même pas ne pas te demander à toi, la Littéraire d'y répondre.. c'était tellement évident. J'ai bien aimé y répondre alors j'espère que tu auras le même plaisir!
**Madjy, je trouve ça magique cette transmission des barbapapas, ma nièce aussi les lit et j'étais très contente de voir que la tradition ne se perdait pas!
**Aurélie, c'est vrai? tu connais aussi Sacrées Sorcières? je l'ai adoré! je me souviens parfaitement du contexte dans lequel je l'ai lu!
**Audrey, ben tu vois, tu confirmes ma légère appréhension pour les Bienveillantes, ça fait un moment que je tourne autour sans m'y jeter.. on verra si j'ose!
**Hélène, et oui, j'aurais aussi pu ajouter Jane Austen, quant au sac de billes, j'ai pleuré, pleuré en le lisant!! ;-)
**Super Auntie Joe, j'étais sure que ça te plairait! j'ai hâte vraiment de lire tes réponses!
**Salwa, je t'adore, tes messages sont toujours un vrai rayon de soleil, promis, on se fait un de ces 4, on se lit oui-oui, en dévorant une tarte mousseuse au choc!!
**Emilie, ah oui? écoute, moi ça a été avec l'enchanteur, bouquin lu pour l'école qui m'a poussé à continuer à découvrir
**Ah bien, Loulou, surtout ne succombe pas à ce genre de cochoneries,ce serait bien bête! que de la qualité!!
**Mistuko, c'est exact! je connais pas du tout!! lol! mais ça m'intrigue, va falloir que je vois si je les trouve ceux là: surtout sa bio!
**Nad, ben je crois qu'en fait les livres que je cite ont marqué des générations de lecteurs, merci!
**Ringo, non, définitivement, t'es pas obligée d'aimer oui-oui!! et puis l'histoire de la Taupe est vachement plus funky que ce qui lui arrive!! allez, file donc bouquiner, tu sais, tu l'as échappé belle, j'ai failli te le refiler celui là, mais comme t'avais râlé pour le questionnaire en 2 et 7, j'ai pas osé en remettre une couche!
**Annie, Ahhhh Jane Eyre, c'était magique, hein? je souris bêtement chaque fois que j'y repense!
**JVH, Yesss! je me sentais super seule sur le coup du Grand Meaulnes, ça fait du bien !! merci pour ta visite!
**Emilie, et que oui, bien sûr pour Hitchcock! tu parles! et j'ai tout à coup une furieuse envie de ressortir les contes de la Rue Broca, du coup, parce que tu viens à nouveau de secouer les vieux souvenirs! extra! et bien vu la petite langue de la tarte ;-)
**Elphi, c'est à tomber ;-)!
**Agnès, ah bon? alors il faut que tu les lises, ça ne peut que te plaire si tu aimes les beaux mots et l'écriture poétique.. tu me diras, si jamais.. et pour la tarte, elle est vraiment délicieuse..
**Eliflo, nous nous avions la cassette de Roald Dahl, pas celle des contes de la Rue Broca, mais ça ne m'étonne pas que tes enfants l'aient écouté en boucle! et oui, tu as entièrement raison, que du bon dans cette tarte ;-)!
**Chantal, c'est une super idée la VO pour pousser à se mettre à l'anglais, tu me donnes une super idée!
**Baluchon, tous les vrais gourmands l'adorent, non??;-)
**Cauchard, quel enthousiasme!! ça fait super plaisir! et oui, tout à fait d'accord, la cuillère d'argent manque de photos!
**Grignotine et Barbotine, oh et bien, je comprends tout à fait, et même, ça me fait super plaisir!!
**Véro, oui,c'est sûr que c'est pas facile de lutter.. bon, en même temps, un de temps en temps, n'a jamais tué personne, hein! ;-)
**Calou, je trouve ça extra que tu aies gardé le club des 5 pour tes mini calous! et allez, j'me pose virtuellement à côté de toi, dans le vieux canap, pour bouquiner, elle est pas bonne, ma tarte? ;-)
**Shinobi, ben au pire, je ferai que rêver aux recettes si j'ai pas les ingrédients! ;-)
**Domie, alors je suis sûre que si tu testes cette tarte, tu vas immédiatement repensé à ce bon vieux Roald Dahl, on parie? ;-)
**Camille, Trop Fort!! c'est tout à fait ça!!
**Audinette, c'est pas la première fois que je constate qu'on a énormément de points communs et ce que tu me dis là, ne m'étonne pas du tout!! promis, je vais peut être réessayer le grand Meaulnes...
**Sylvie, ah j'ai pas dit que c'était possible de résister à Oui oui, hein! j'en sais rien, je ne suis pas encore confrontée au problème! ;-)
**Lavande, ah oui, je connais aussi ce syndrome, terrible ;-)!
**Chris de Paris, mais je ne connais pas, ce dessert de ton enfance, ça m'intrigue vachement!
**Christelle,je suis entièrement d'accord avec toi, les livres sont un voyage de l'imaginaire!
**Lilly, merci beaucoup pour toutes ces anecdotes! je me régale!! et l'histoire de ta copine et son plan smarties, c'est énorme!! elle savait y faire!
**Gaëlle, Cool, je suis bien contente! ;-) j'avoue que je me suis marrée à l'écrire!
**Milie, tu as raison, on en sait beaucoup en parlant des lectures avec les gens, et je suis super contente de voir que là encore, nous sommes en phase!
**Ah non Patricia, je n'ai pas lu celui là, extra! encore un à lire, découvert grâce à toi! oui, ce n'es t pas la première fois!
**Ben alors Nuage de Lait, c'est pas la bonne période pour les bonnes résolutions avec Pâques! mais courage, alors!
**Lisanka, voilà une bien belle façon de parler de la lecture, élargir le champ des possibles, c'est si juste! oui, bien sur, je te tiendrai au courant!
**Cocotte, rien!! ;-))
**Merci Micky!!
**Ptit Bouchon, même si ce sont des livres de recettes, dans la mesure où ça te fait rêver, je pense que c'est la même chose!
**Patrick, salon de thé littéraire, c'est un concept ;-) je prends! qui sait un jour peut être. et tu auras même le droit de venir y râler, vieux loup de mer, en y buvant un bon verre de cidre, et je suis sûre que j'arriverai même à te convaincre de te laisser aller à goûter un bout d'une de mes sucreries.. si, si!
**Lolotte, oui, c'est vrai qu'il faut se réserver du temps pour lire, et avoir l'esprit disponible.. mais ça fait du bien, vraiment!
**Béré, merci! et oui, cette tarte est délicieuse!
**Pom d'api, merci pour les compliments! pour la musique, c'est écrit sur le lecteur, comme il y a une douzaine de morceaux, je ne sais pas lequel tu écoutais en passant!
**Mijo, ah si le dictateur a parlé, je comprends! mais l'essentiel ne t'a pas échappé visiblement!
**Suiksuik, Quelle chance! il faut absolument que j'aille la découvrir cette rue!
**Esmeralda, ah ben je suis ravie si ça te donne envie de lire certains! et la tarte mousse, c'est magique!

12:08 PM  
Anonymous inoule a dit...

Olalalalala ! Alhya ça faisait super longtemps que je n'étais pas venue te rendre visite et quel plaisir de te lire !!! Je me retrouve dans tes lectures que ce soit Barbapapa (j'avais vu l'épisode dont tu parles en dessin animé, c'était mon préféré et petite je rêvais de le revoir... et je ne l'ai revu que la semaine dernière avec mes enfants !!! Incroyable non ?) ou les soeurs Brontë ou Daphné du Maurier ou ton avis sur Oui-oui que je partage complètement... que de points communs... du coup comme tu cites quelques auteurs que je n'ai jamais lus, cela m'ouvre des perspectives !! Merci !

10:26 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home