A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Tu manges donc tu es, Valse des Sablés Salés

février 06, 2007

Tu manges donc tu es, Valse des Sablés Salés

Soho dont le site ne laisse de me surprendre et de me faire saliver, m'a récemment conviée à répondre à un questionnaire...
C'était demandé si gentiment que je n'ai pu qu'accepter et je m'empresse d'y répondre car, si je me laisse aller, dans 6 mois je ne l'aurai pas encore fait, alors on y va et on se lance, voici dont mes réponses au questionnaire You are what you eat (tout un programme... j'ai envie de dire... mais, surtout, hein, pas de pression!)
1. If you were stuck on an island and could only eat one cuisine (e.g., French, Italian, etc.) for the rest of your life, what would it be? Why? Si vous étiez coincé sur une île pour le reste de votre vie, et que vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ? Pourquoi ?

ça y est... ça commence... je ne sais pas répondre :-)...

Je suis bien trop curieuse et gourmande pour faire une croix sur toutes les cuisines sauf une!! Alors, soyons maligne, procédons par élimination. Puisque je suis censée être seule sur l'île déserte (déjà c'est bof, comme idée, je préfère l'envisager avec l'homme de ma vie, l'île déserte, parce que bon, je vais m'ennuyer comme un rat mort, sinon), je vais opter pour la cuisine que je connais le mieux, dont les produits et les saveurs me parlent naturellement, suscitent chez moi le plus d'idées et d'envie... et c'est donc ... l'italienne.

Là, j'avoue que je rigole bien en lisant ma réponse car si je réfléchis deux secondes ....disons que je ne peux pas vraiment prétendre connaître LA cuisine italienne, encore moins en maîtriser toutes les subtilités. Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'elle m'effraye bien moins que la française qui me file un super complexe. Je ne sais pas pourquoi, un gigot de sept heures m'intimide au plus haut point, une blanquette de veau me bluffe et je suis pétrie d'admiration pour cette Bonne Femme qui a donné son nom au lapin (je dis ça, je n'ai jamais goûté de lapin Bonne femme de ma vie. Mais je ne sais pas, depuis que je suis petite, c'est un plat dont le nom me plaît trop : j'imagine volontiers la parfaite cuisinière, cette fameuse Bonnefemme qui, derrière ses fourneaux a fait mijoter son lapin et l'a si bien réussi qu'une tablée d'hommes l'a tout de suite acclamée et donné son doux nom à son lapin ;-))

2.What is the most unusual food you've eaten? Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté ?

Euh... ceux préparés par mes frères? ;-)... mais peut-on même parler de plat? (pour l'inhabituel, ils se posent là, en revanche ;-). Pendant des années, je n'ai pas été une grande aventurière, ne connaissant rien à la cuisine et n'étant pas forcément poussée à découvrir des plats originaux par mes parents, je n'ai pas développé une grande connaissance des traditions culinaires, ou encore testé d'aliments à l'air même un rien "exotique" (j'ai été élevée par un père pour qui tout ce qui sort de ce qu'il connaît et apprécie est exotique, donc mes lacunes concernent autant les plats français qu'étrangers). Par ailleurs, je n'ai pas beaucoup voyagé, en tout cas pas dans des pays si exotiques qu'ils me permettent de découvrir quelque chose de franchement inhabituel.

Alors, si je réfléchis et tente, malgré tout, de répondre à cette question, j'ai en tête l'image et le souvenir presque palpable des rations de survie que m'avait envoyé mon oncle. C'était des espèces de gâteaux, à la consistance super sablonneuse, impossibles à manger sans boire au fur et à mesure des litres d'eau. Ils étaient ultra énergétiques et il fallait les extraire d'un papier argenté hermétique. Un seul remplaçait un petit déjeuner et deux, un déjeuner ou un dîner. Ils avaient un goût franchement pas terrible, mais je trouvais ça extraordinaire! J'étais trop contente de ce cadeau : j'avais l'impression utlra réconfortante de pouvoir affronter n'importe quelle calamité avec ça à portée de main. Les jours où je voulais me créer des sensations fortes, j'embarquais toutes mes affaires préférées dans un balluchon, bien calé sous le bras, et je filais au fin fond du jardin avec mes rations de survie en me disant que, quoi qu'il arrive, je ne mourrais pas de faim! J'adorais cette sensation d'être totalement indépendante et prête à affronter tous les dangers (même si le fond du jardin était à peine à 50 mètres de la maison, permettant a priori de se sentir de toute façon en sécurité : du haut de mon mètre douze, ça semblait être une vraie expédition, la preuve de mon immense courage)

3. What is the most unusual food you've eaten and liked? Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté et aimé ?
Oh, hé, ça suffit maintenant! On arrête d'insister lourdement! ;-)
Bon, alors, pour les mêmes raisons que celles précédemment exposées, on ne ressent pas le grand frisson en lisant ma réponse.... Allez, tant pis, je me lance : c'est sûrement les escargots, que j'ai découvert tardivement ou encore les ris de veau, dernière découverte en date . Dans les deux cas, c'était une aventure pour moi. Il fallait que je passe outre l'aspect et l'image répugnante que j'associais à ces deux aliments. Les deux fois, mon courage a été largement récompensé, j'ai apprécié. De là à dire que j'en mangerai tous les jours, c'est aller un peu vite en besogne, mais disons que j'ai été contente d'avoir testé.
4. What foods will you avoid eating (either because of a dietary choice or allergies or just plain don't like)? Quels aliments évitez vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire précis ou juste parce que vous n’aimez pas) ?
Sûrement les aliments frits. Je déteste plus que tout l'odeur de la friture... elle me soulève l'estomac . Si j'en mange, c'est toujours en petite quantité et seulement parce que, sur le moment, ça m'attire, mais je le regrette très souvent car je suis systématiquement écoeurée après. Il y a aussi l'ail, que je supporte de moins en moins. ça, pour le coup, ça m'ennuie vraiment : un bon nombre de merveilleux plats sont cuisinés avec, et je suis parfois obligée de me priver de choses extrêmement tentantes pour cette raison... Enfin, je n'aime pas la noix de coco, surtout si elle est râpée. Mais progressivement, je me fais au lait de coco, notamment dans les plats salés. Là encore, c'est à la suite de ma récente immersion dans les cuisines d'autres pays, l'Inde, entre autres, que j'ai progressivement appris à l'apprécier.
Hormis ces trois choses qui me viennent directement à l'esprit, je crois que rien n'est vraiment rédhibitoire pour moi. Si c'est bien préparé, je suis prête à tout goûter, quitte à ne pas aimer immédiatement. Plus d'une fois, j'ai pu contaster que mon goût se forme, avec le temps et, forte de cette certitude, je redonne régulièrement une chance à des aliments que j'étais persuadée ne pas aimer.
5. Do you cook (and by that, I mean prepare a meal that you'd serve to friends)? EST-CE QUE VOUS CUISINEZ ?!
Uniquement quand je n'écris pas ma thèse , donc trèèèèsss peu souvent, ça va de soi ;-) !
6. If yes, what is your favorite dish to prepare to impress someone? Quel est le plat que vous préparez lorsque vous souhaiter impressionner ?
Alors là, pour le coup c'est simple : je ne fais jamais, ou presque, les mêmes plats. Rien ne m'emballe moins que de refaire deux fois la même chose, ce serait louper une occasion en or de découvrir de nouvelles recettes. S'il m'arrive ponctuellement de refaire un plat déjà fait, c'est uniquement à la demande exprès et assidue de ceux qui l'ont testé et apprécié et ce n'est pas pour les impressionner. En fait, j'ai trop soif d'apprendre, de découvrir, comme pour rattraper, justement, toutes ces années où mon quotidien était fait de coquillettes et de riz-poisson pané. Quand je reçois, c'est précisément le moment où je préfère cuisiner, parce que systématiquement je me lance. Je fais des recettes, en suivant véritablement les étapes, alors que dans le quotidien, je laisse uniquement parler mes envies et mon instinct. Quand je décide d'organiser un repas, j'y pense, plusieurs jours avant. Je savoure mon plaisir : j'envisage toutes les possibilités, je tergiverse, j'imagine, je salive, je lis, regarde, compare, j'ouvre mon cahier aux mille recettes non testées, je visite tous mes blogs favoris, j'ouvre quelques livres de cuisine. Le véritable challenge consiste donc, pour moi, non pas à épater la galerie en réalisant une valeur sûre, mais à tester chaque fois de nouvelles choses. Cette attitude est assez révélatrice de ce qui m'a conduit vers une cuisine la première fois et qui ne m'a depuis plus quittée, dans ce lieu que j'aime tant, l'envie de découvrir. Si la cuisine avait été associée à une somme de connaissances ou était faite de certitudes, je n'aurais jamais osé y pénétrer !
Bien sûr, cette découverte permanente, le fait de toujours m'ouvrir à de nouvelles choses, saveurs, techniques, peut générer quelques sueurs froides : je me dis successivement "est ce que je vais y arriver? ", "est ce que ce sera aussi bon que je l'espère?". Puis, les heures passant, "et si je n'y arrive pas ? ", "et si c'est pas bon?", enfin, quand tout est fait et que j'attends mes invités, "je suis sure que j'ai raté et/ou je sens que ça ne va pas être bon". Je ne redeviens sereine qu'au moment précis où les gens goûtent... et apprécient... et là, c'est le bonheur!
7. When you go to a restaurant, what's your ordering strategy/preference? Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir ?
Je commande de préférence ce que je ne sais pas faire ou ce que je ne me fais pas, dans le quotidien. Donc, mon choix ira en général vers la viande, de préférence des plats mijotés, très traditionnels si je suis dans un restaurant français (cf réponse 1), plus exotiques si c'est un restaurant original. Finalement, ce qui compte et guide mon choix, c'est l'évasion que peut me procurer un repas, je vais donc souvent vers l'inconnu.
8. Have you ever returned a dish or wine to the kitchen at a restaurant? Why? Au restaurant, avez-vous déjà demande à ce que l’on vous change un plat ou un vin ?
Oui, une fois au moins. En tout cas celle-ci m'a marquée. J'étais toute jeune, 18 ans à peine, je dînais avec mon amoureux de l'époque, c'était un grand jour, premier dîner en tête à tête. J'avais commandé une salade en entrée, et au moment où je m'apprêtais à manger les premières feuilles, je m'aperçois qu'un ver de terre remonte lentement sur l'une d'elle, pas intimidé pour deux sous par ma présence. A ce moment précis, j'ai très vite envisagé de virer discrètement l'intrus à l'aide de la pointe de mon couteau, ni vu ni connu et sans éclat. Mon petit ami de l'époque, ayant compris mon stratagème, m'a alors houspillée, me disant qu'il fallait absolument que je demande une nouvelle salade. J'ai donc demandé à ce qu'on la change, à contre coeur. Deux minutes après, j'ai entendu le patron enguirlander sérieusement quelqu'un, dans la pièce attenante, et quelques secondes plus tard, la pauvre cuisinière est arrivée, toute penaude devant moi, pour s'excuser platement, sous les yeux de son patron... J'ai détesté ce moment précis. J'aurais voulu plonger 6 pieds sous terre, je ressentais trop précisément ce qu'elle pouvait vivre à cet instant précis. Les humiliations publiques sont parmi les choses que je hais le plus au monde... lorsque ma salade sans ver de terre est arrivée, je n'avais plus faim...
9. How many cookbooks do you own? Combien de livres de cuisine possédez-vous ?
Je dois en avoir une grosse dizaine, dont une bonne partie, seulement depuis Noël. Comme bon nombre de bloggeurs, la majeure partie de mon inspiration et de mes recettes proviennent directement des blogs de cuisine et ce n'est qu'avec le temps que je m'ouvre aux livres. Je découvre depuis peu que j'aime lire les recettes des grands chefs, comprendre leurs affinités, le pourquoi du comment de leur cuisine, ce qui fait qu'eux ont cette intuition magique, celle qui les conduit à inventer la route qui mène droit à un voyage gustatif hors du commun. En ce moment, je dévore celui d'Hélène Darroze, je rêve aussi du fameux Tentations de Philippe Conticini, hélas en rupture de stock. Enfin, mon livre de chevet depuis Noël est La cuillère d'argent (et oui, les amis, je prépare mon exil sur l'île déserte ;-)!)
10. What is one food that you wouldn't want to live without? Quel est l’aliment dont vous ne pourriez vous passer ?
Voilà encore une question impossible! D'aucun! Ce qui est sûr, c'est que je ne peux me passer de légumes, lesquels font partie intégrante de mon alimentation et de mon équilibre. Je crois que je les aime tous, ou presque. Si je passe plusieurs jours sans en manger, je suis tout simplement à côté de mes pompes, totalement déphasée. Mais bien sûr, j'ai aussi besoin d'une dose de chocolat, mais là encore, c'est pareil, c'est juste parce que c'est une énorme source de magnésium, puisque je ne suis absolument pas gourmande ;-).

Voilà, c'est fini ! Je transmets ce questionnaire, comme il est de tradition, à quelques bloggeurs dont il me plairait fort de lire les réponses: cette chère La Sieste, la très fidèle Regardeuse, la douce Marie, le génial Claude Olivier, enfin, la gourmande Fille en Chocolat, à vos claviers, les amis!
Pour vous remercier d'avoir été si patients et d'avoir lu toutes ces choses passionnante que je viens de vous confier, je livre aujourd'hui ma botte secrète pour des apéros enchanteurs.
Je vous présente en effet des petits sablés apéritifs, tout simples, ultra rapides à faire et surtout, méga-bon-délicieux!
Sous vos yeux émerveillés, voici donc la Valse des sablés salés, avec, dans les rôles principaux ...
Les Sablés Aériens de jour ( légèrement plus clairs) ....
..... et Les très charmants Sablés Floconnés de nuit (photographiés dans leur habit de nuit, sous une douce lumière orangée)
Ingrédients:
Pour les Sablés Aériens Mimolette vieillie-Romarin
  • 100 g de farine
  • 100 g de beurre demi sel
  • 1 CS de polenta ou semoule de blé dur
  • 20 g de parmesan
  • 50 g d'emmental
  • 35 g de mimolette vieillie, coupée en petits morceaux
  • 1 CS de crème fraiche ou 1 CS d'huile de noisettes
  • 1/2 cc de curry
  • 1 cc de romarin (ou autres herbes basilic, thym, etc...)
  • Mélange 5 baies
Pour les Sablés Floconnés Parmesan-Ricotta

  • 65 g de flocons d'avoine
  • 160 g de farine (ou 60 g de farine de châtaigne, et 100 de farine de blé)
  • 100 g de beurre demi sel
  • 60 g d'emmental
  • 40 g de parmesan
  • 2 CS de ricotta
  • Cerfeuil
  • Coriandre en grains, concassés
  • Curry
  • poivre noir

Marche à suivre:

  • Mettre les farines (et la semoule de blé ou la polenta, pour la version 1) dans un saladier
  • Couper le beurre mou en petits morceaux
  • Malaxer du bout des doigts jusqu'à obtenir un mélange sablonneux
  • Incorporer à ce stade les fromages (et les flocons d'avoine pour la version 2), les herbes, le poivre
  • Ajouter la crème fraîche, l'huile de noisettes (version 1) ou la ricotta (version 2)
  • Mélanger jusqu'à obtenir une boule de pâte, en faire un boudin (le diamètre du boudin correspondra à la largeur de vos biscuits, à vous de voir)
  • Mettre le boudin dans un film plastique et le rouler sur un plan de travail quelques instants, afin d'avoir un beau cylindre, uniforme
  • Placer le boudin au frais au moins 30 minutes, plus c'est encore mieux
  • 20 minutes avant l'apéro, mettre le four à chauffer, Th 6 ou 7
  • Couper le boudin en rondelles d'environ 1 cm d'épaisseur
  • Poser les sablés les uns à côté des autres, sans qu'ils se touchent, sur du papier sulfurisé ou mieux, sur un silpat
  • Cuire 10 à 15 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés
  • Attendre 5 minutes qu'ils refroidissent un peu pour les décoller et les servir

Bilan des courses:

Les sablés à la mimolette et au romarin étaient plutôt aériens, sous l'effet probablement de l'emmental, ils gonflent en cuisant. Ils sont de ce fait légers, tout en étant généreux en bouche. La note salée et typée de la mimolette fonctionne à merveille avec la saveur du romarin et la légère touche de noisettes apportée par l'huile.

Les sablés aux flocons d'avoine et à la ricotta sont véritablement sablés. Ils ne gonflent pas comme les précédents. Je les ai testé deux fois, l'une avec de la farine normale, l'autre avec la farine de châtaigne. Avec la douceur de cette dernière, il faut penser à dynamiser le tout en associant des herbes toniques et un peu poivrées. Dans les deux cas, ils ont eu énormément de succès. L'ajout des flocons d'avoine est un vrai plus, en terme de texture et de goût. En cuisant, ces derniers donnent une petite touche légèrement croustillante, qui s'allie merveilleusement avec le sablé de la pâte. Le parmesan caractérise leur goût et finit de leur donner un côté très généreux qui leur va bien!

Croyez moi, avec ce genre de sablés salés, nul besoin de prévoir de banales chips ou autres curly, vos invités n'y poseront même pas l'ombre d'un regard !

Conté par Alhya at 2/06/2007 10:45:00 PM

89 Comments:

Anonymous clairel a dit...

Très sympa ces sablés ! Encore une recette de plsu à ressortir pour préparer un bon apéritif !
Moi c'est une crotte de lapin que j'ai retrouvé un jour dans ma salade (chez moi)...un manque d'appetit s'en est aussi suivit !

10:54 PM  
Blogger Regardeuse a dit...

La numéro 8 te ressemble tellement. Mais tellement. Mein Turtle...

10:56 PM  
Blogger Patricia a dit...

Très beaux! Tu m'en donnes dit!J'ai faim...

11:16 PM  
Anonymous Lutinette a dit...

Reste plus qu'à tous les essayer alors.

11:36 PM  
Anonymous Mamounette a dit...

Que de jolies réponses et au fur et à mesure je me délectais sur tes sablés salés... à la mimolette oh c'est bon !

11:41 PM  
Blogger Mamina a dit...

Comme j'ai bien fait de ne pas aller me coucher... tes réponses ne m'étonnent pas trop. Je savais bien que nous avions quelques points communs, l'Italie, la noix de coco entre autres. Par contre, je suis étonnée pour l'ail, il vaut mieux que je le sache pour quand tu viendras me voir, car j'en utilise pas mal.
Ton idée de nous offrir des sablés pour fermer ton questionnanire est super. merci d'avoir pensé à ça et vite, maintenant, retourne à ta thèse.

11:48 PM  
Anonymous Framboiz a dit...

Mmmm ces sablés qui sont limite des scones... pile comme je les aime, là à 18h pour l'apéro... mais moi je les adore frits à l'ail et roulés dans la noix de coco, tu en veux un ?

11:54 PM  
Anonymous mickymath a dit...

ils ont l'air supers bons tes sablés!! biiises micky

11:58 PM  
Blogger Lilo a dit...

Pareil que Mamina, je te reconnais dans tes réponses ;) Tes pauvres frangins, comment veux-tu qu'ils ne soient pas complexés sérieux ! Pour tes petits sablés, je mets cela dans mes favoris, leur texture me parait incroyablement délicieuse !

11:58 PM  
Anonymous la sieste a dit...

merci miss jolicœur de me faire passer ce questionnaire, oh ce que j'ai hâte d'avoir le temps d'y répondre!
Comme pour un bon article d'un très bon magazine, je vais relire ton message, car il est si dense, plein de belles choses, miam!

12:06 AM  
Anonymous inoule a dit...

Je me retrouve dans beaucoup de tes réponses...
En particulier, il y a une époque ou je détestais la noix de coco, depuis mes goûts ont changé (je n'aime toujours pas trop quand elle est rapée et séchée) c'est pour cela que je réessaye souvent de goûter des aliments que je pense ne pas aimer...
Tes sablés je me les garde sous le coude !!!

12:27 AM  
Blogger Elvira a dit...

On en apprend, des choses, tout en croquant dans un délicieux sablé.

1:36 AM  
Anonymous Véro (C.Métisse) a dit...

Oh mon dieu, friture, noix de coco et ail, tu ne tiendrais pas plus de deux heures dans ma cuisine ma pauvre petite Turtle!! ;-)
Ces sablés sont bien jolis, j'en ai fait au cheddar récemment, et j'ai pris une photo qui est la jumelle de la toute première de ce post! Il faut que j'essaie les recettes aux flocons d'avoine, ça a vraiment l'air sympathique...

2:21 AM  
Anonymous Miss Diane a dit...

On te connait de mieux en mieux ma chère! Tes sablés ont l'air divin, heureux ceux qui ont pu en profiter!

5:13 AM  
Blogger kashyle a dit...

euh tu cuisines quand tu n'écris pas ta thèse...ou tes billets!!!! lol
quel art du récit, tu devrais changer d'orientation!
bises et merci pour ces sablés à tester très vite

6:56 AM  
Anonymous émilie a dit...

tu vois, c'est marrant, mais moi quand je découvre un plat qui me plaît, je le refais ! j'aime découvrir de nouvelles choses en cuisine... mais ne jamais les retrouver me manquerait. Et puis les bonnes vieilles recettes c'est toujours sympa !!

mais j'apprécie ton goût du risque, parce que j'en profite comme ça ;o)

7:45 AM  
Anonymous Choupette a dit...

Encore une recette qu'il va falloir tester alors, car ces petits sablés me semblent délicieux!

8:22 AM  
Anonymous Claire a dit...

Comme je me reconnais dans ce que tu racontes! La thèse à écrire, impossible de se passer de légumes, j'ai même déjà mangé des biscuits de survie ;-) tes sablés ont l'air fantastiques...

8:53 AM  
Blogger lili63 a dit...

Bon courage pour ta thèse ,je suis deja passée par la il y a bien longtemps ...
Meme reaction que toi pour les fritures et la noix de coco rapée
Definitivement out !

9:02 AM  
Anonymous Mayacook a dit...

Tu as raison pour le magnésium, il faut en prendre régulièrement ;) Quand je pense que certaines personnes en font des cures d'ampoules...

9:07 AM  
Anonymous Lauriana a dit...

Oh la la les sablés à la mimolette vieille, j'en rêve, ils osnt trop beaux!

9:15 AM  
Anonymous Chris a dit...

Superbes ces petits sablés pour un apéritif sympa...

9:39 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Tiens, je pense que j'ai 2-3 choses à dire par rapport à ce billet. Tout d'abord, je veux bien venir sur ton ile deserte te tenir compagnie si c'est toi qui cuisine. Ensuite si tu veux encore des rations de survie de 1914 (je te jure, on a mangé ca...) je peux t'en envoyer par la poste, sait-on jamais ;-) ??? Sinon en vrac dans les points que j'ai en commun avec toi : je ne supporte (mon estomac donc) pas l'ail, malheureusement, je n'aime pas refaire les mêmes plats et encore plein d'autre chose ;-) Le reste tu le découvriras dans mes réponses...pour le génial Claude-Olivier, comme je te l'ai dit, je ne suis pas si génial que ca, juste pationné. Mais merci pour ce méga compliment ^__^Déjà que les réponses méritaient un billet, la recette confirmer ce que je pense sur toi: Tu es géniale (hihi) et généreuse !!! Si en plus du questionnaire tu pouvais m'envoyer aussi quelques uns des ces merveilleux sablés ;-)

Merci d'avoir pensé à moi Alhya et à bientot
Biz
Claude

9:44 AM  
Blogger Lsgirl67 a dit...

Ils sont à tomber tes salés, on dirait des mini muffins ! Trop trop bon !!

9:45 AM  
Anonymous Liliy a dit...

J'ai adoré tes réponses à ce questionaire! Et tes petit sablés d'appéritif me font décidément de l'oeil... :)

9:53 AM  
Anonymous Sylvie a dit...

J'ai beaucoup aimé tes réponses ;o)
Tes sablés sont plus qu'appétissants !

10:27 AM  
Anonymous Valérie a dit...

Très agréable de lire tes réponses ! Et je m'en vais imprimer illico ton duo de sablés !
Je viens de me régaler d'une tarte délicieuse hautement improblable (j'ai eu des doutes sur sa mangeabilité jusqu'à la première bouchée ... et après, j'ai été transportée !), que j'intitulerai "spéciale turtle", à cause de son ingrédient principal, pour lequel tu as, lors d'un billet, déclaré ta prédilection ; on l'utilise habituellement en salé. Qu'est-ce que c'est ??

10:38 AM  
Blogger cuisineguylaine a dit...

On a 2 points en commun, le livre de chevet et le ver de terre au resto dans la salade, je voulais aussi être discrète et ne pas faire d'histoire mais les personnes qui mangeaient avec nous, c'était dans un village vacances, ont alerté les serveurs et je ne savais plus où me mettre car tout le monde me regardait !

10:38 AM  
Anonymous anne a dit...

moi qui adore les sablés, je suis conquise!

10:48 AM  
Anonymous Clairechen a dit...

aaaaahh, qu'est-ce qu'on se sent bien après être passée sur ton blog... la réponse n°8 te ressemble tellement... Je crois que j'aurais été pareille que toi..... La pauvre cuisinière! Tes petits sablés me tentent beaucoup surtout que là tu vois, j'ai faim!!!

11:12 AM  
Anonymous valerieguidebleu a dit...

j ai adoré ton billet, ton épisode sur les rations survies m a bien fait rire. j en ai gouté de mes cousins vers 1O ans très fière ayant l impression de faire parti d'un clan quant à l épisode du ver de terre j aurais été comme toi très mal à l 'aise.En final tu nous combles avec ces superbes sablés salés.

11:33 AM  
Blogger Suiksuik a dit...

Toujours un très grand plaisir de te lire !!! On ne rate pas un épisode de la turtle life !!! superbes petits sablés !!!

11:55 AM  
Anonymous bergeou a dit...

Sympa d'en apprendre plus sur toi et tes sablés...à tomber !!!

12:06 PM  
Anonymous Minouchkah a dit...

J'apprends pal mal de choses sur toi, de bonnes choses ;-)

Et ces sablés m'ont l'air bien bons !

12:17 PM  
Anonymous Eglantine a dit...

Ils m'ont l'air drôlement fameux tes petits sablés

1:03 PM  
Anonymous Poumette a dit...

J'aime beaucoup tes petits sablés, et tes réponses aux questions... Dis moi, c'est ma playlist que tu as piquée pour mettre la musique sur ton blog ?(hallucinant ;o) )

1:22 PM  
Blogger Gracianne a dit...

Ma pauvre qui n'aime pas l'ail, tu es vraiment handicapee la!
Quant aux sables a la mimolette et au romarin, je peux facilement en deviner le gout, j'avais publie a peu pres les memes - sans l'emmental - il y a quelques temps. Ils sont accoutumants :)

1:45 PM  
Anonymous Annie a dit...

C'est toujours un plaisir de te lire, en plus tu nous récompenses avec deux merveilleuses recettes de sablés salés...merci !

2:04 PM  
Blogger leonine19 a dit...

magnifiques ces sablés.

2:05 PM  
Anonymous hélène a dit...

Ah ! Tu n'aimes pas l'ail, mais les italiens mettent de l'ail un peu partout. Encore des réponses qui te ressemblent et ces sablés à la mimolette, c'est le point d'orgue !

4:49 PM  
Anonymous Audinette a dit...

miam, ces sablés ont l'air extra !
je suis comme toi, quand j'ai des invités, je me lance dans une nouvelle recette : c'est l'occasion !

5:07 PM  
Anonymous Soho (Chocoholic) a dit...

Merci mille fois d'avoir répondu, cher Turtle.
J'ai l'impression de te connaitre un peu mieux et ça me fait vraiment plaisir :)

Et merci pour ta Valse des sablés : je les adpote illico, ils m'ont l'air délicieux :-)

6:22 PM  
Anonymous tatyval a dit...

Voilà quelques secrets de plus chez la turtel, quant à tes sablés salés ,je ne peux qu'approuver!

7:35 PM  
Blogger Sophie a dit...

Tu m'étonnes que l'apéro est réussi ! Et enfin, j'en sais encore un plus sur toi... bisous.

9:04 PM  
Anonymous auntie jo a dit...

une valse bien tentante,
j'aime bien ces questionnaires qui permettent de se dévoiler un peu!
bises

9:31 PM  
Anonymous domie a dit...

J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire.J'ai l'impression de te connaître un peu mieux.
Je te rejoins pour l'ail !
Impossible de choisir les sablés . Les 2 vont directement dans mes favoris

9:55 PM  
Anonymous Mirabelle a dit...

merci pour cette nouvelle idée d'apéro.... je me retrouve dans ta façon de voir la cuisine: je fais très rarement un même plat, j'ai toujours envie de nouvelles découvertes et j'aime ce côté de "non maitrise"!

9:58 PM  
Anonymous marion a dit...

blogger m'énerve
je recommenterai ce billet quand il arrêtera de bousiller mes bêtises de 4 pages !!! NA !

10:50 PM  
Anonymous marion a dit...

et évidemment celui là passe :)))))

10:51 PM  
Blogger Annellénor a dit...

Parfait ces petits sablés pour changer des miens, parce que moi aussi j'ai pris en sainte horreur tous ces amuses-bouche industriels !

11:47 PM  
Anonymous Gamelle a dit...

Un récit qui s'égraine au gré des miettes de tes sablés... quelle belle gourmandise! mais l'ail, tu est sûre?

12:15 AM  
Anonymous Calou a dit...

Heureusement que tous les goûts sont dans la nature ...c'est ce qui fait notre personnalité, on s'ennuyerai ferme sinon, c'était bien sympa ce petit questionnaire ! Merci pour la recette des sablés !!et si tu cherches une île deserte j'en ai plein autour de chez moi ...Préviens avant de débarquer ...Promis on ne mangera pas de noix de coco !!!

2:26 AM  
Anonymous salwa a dit...

ceux sont donc des sablés moelleux ? ahh j'en veux :)

8:09 AM  
Anonymous Mitsuko a dit...

J'ai un peu la même philosophie que toi:: faire deux fois la même recette, c'est louper une occasion! Il faut vraiment que ce soit très bon ET très rapide, auquel cas ça devient un plat bouche-trou pour les soirs de flemme... :)

10:12 AM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

C'est bien ce que je pensais, tu n'es pas si simple à nourrir... Le gigot de sept heures, c'est une de mes spécialités, pas loin d'égaler le farz dans le clan des leaders mondiaux, je te passerai la recette par mail, car c'est vraiment pas possible de la mettre sur cdm, celle-là.
Quant à tes sablés, cette fois je ne les renvoie pas en cuisine, j'ai même une idée très précise de ce que servirais pour les arroser.

11:12 AM  
Anonymous Estèbe a dit...

Oui, ily a un avant et un après les ris de veau. Bravo

1:04 PM  
Blogger Agnès a dit...

Coucou Alya, je me suis pas mal retrouvée dans tes réponses sauf pour les escargots et le ris de veau que j'aime depuis toujours je pense ! Je me suis posé toutes ces questions aussi et même si les questions manquent un peu d'originalité j'ai trouvé cela amusant. Très sympas tes sablés, encore une bonne idée pour l'apéro !!!!

1:08 PM  
Anonymous Florianna a dit...

J'ai adoré lire tes réponses ! ;-) La cuisine est une véritable découverte, une véritable aventure enrichissante et c'est aussi ca que j'adore ! ;-) Et tes petits sablés ont tout pour me plaire ! ;-)

2:15 PM  
Blogger loulou a dit...

ben quoi c'est cool les curly...ok, joker mais tu a raison il y a une vie apres les ris de veau.....

4:27 PM  
Anonymous steffy a dit...

Tes sablés sont surement meileurs que tout ce qu'on peut acheter en gateaux apéritif!!!

6:30 PM  
Anonymous lucile poppins a dit...

Faut que j'essaie !!! Mais comment je vais faire pour tester tout ça moi ?!

6:48 PM  
Anonymous nuage de lait a dit...

humm des sablés salés ..pour l'apéro j'aime bien. J'ai une préférence pour la recette avec la mimolette mais bon... l'autre me semble tout aussi délicieuse.
Sympa ce petit questionnaire, ainsi on te connait un peu mieux

6:50 PM  
Blogger une fille en chocolat a dit...

J'ai relevé ton défi Alhya! Merci pour ce questionnaire je me suis vraiment amusée en y répondant! Au final je crois que nos goûts en matière de cuisine doivent réellement refléter une part de notre caractère! Enfin c'est ce que je pense... Génial cette recette de sablés, je prépare mon dîner d'anniversaire et je garde en tête cette idée!!

8:04 PM  
Anonymous Mily a dit...

Tes sables a la vieille mimolette me font serieusement de l'oeil, quel dommage que je n'en trouve pas (j'en acheterai au prochain retour en France...), je vais donc me rabattre sur ceux a la ricotta! Mais dis moi tu n'as pas repondu en anglais? Ok, tu as quand meme traduit les questions et puis c'etait pas vraiment facile.

11:15 PM  
Anonymous Béré a dit...

Sacré billet, c'est intéressant de te lire... En règle général je n'aime pas non plus refaire les mêmes plats (à part dans la cuisine de tous les jours où la fénéantise dépasse parfois l'envi), et pis tes petits sablés pour un apéro c'est top !

8:52 AM  
Blogger patoumi a dit...

J'adore l'histoire du ver de terre! Il m'était arrivé la même chose avec une énorme chenille et G. avait tenu à en informer la patronne, résultat on s'est fait à demi insultés: "Non mais vous croyez que ça pousse où la salade? Dans la terre moi j'vous dis! Et dans la terre, y'a des bêtes mais ma salade au moins elle est pas traitée avec tous vos trucs chimiques! Ah ces gens de la ville..."
Sinon les sablés... les chips et les curly n'ont qu'à bien se tenir!

4:40 PM  
Blogger MIECHAMBO a dit...

Comment toi qui es capable d'inventer des recettes et d'en faire certaines assez compliquées...... comment peux tu être "intimidée" par une blanquette ou un gigot de 7 heures ?????
Impossible ! J'arrive à réussir ces recettes alors imagine si toi tu ne peux pas les faire !
C'est d'ailleurs un peu pour ce genre de raison que je suis revenue à des recettes très traditionnelles depuis quelques temps sur mon blog..... pour que ma fille ne les oublie pas. Comme toi elles les apprécie mais n'ose pas se lancer alors qu'elle fait des plats bien plus compliqués !
Allez les jeunes.... on met un tablier et on sort le carnet de recettes de Grand-Mère !
Bises
Michèle

6:09 PM  
Anonymous Sonia M la Cuisine a dit...

Vraiment très drôles toutes tes réponses...j'adore ! Pour les livres, plus on en achète et plus on adore en avoir et les regarder. Ils sont une de mes sources d'inspiration...

6:16 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Je t'admire de tester de nouvelles recettes quand tu recois! J'essaierais volontiers tes sables; je peux tout trouver fastoche si je remplace la bonne vieille mimolette par du bon vieux cheddar.

8:42 PM  
Anonymous pom d'api a dit...

Ils sont sublimes c'est sablés!!! C'est un péché de ne pas les manger.

9:59 PM  
Anonymous cuisineplurielle a dit...

trsè sympa tous ces sablés, vite sortons les verres

10:41 PM  
Anonymous soulafa a dit...

Ah quelles revelations!!tres turtle:):)

1:00 AM  
Anonymous raymonde a dit...

On a les mêmes goûts musicaux mon steak de tofu (euh de tortue) préféré ! Space oddity. Mon patron me dit parfois : la terre appelle Raymonde (je suis parfois distraite)...Ça me fait penser à cette chanson que j'adore.

Damien Rice est pas mal non plus parmi les nouveaux ! Tu pourrais aller écouter Ray Lamontagne si tu ne le connais déjà. Je suis certaine que tu vas aimer. Plutôt folk comme Damien Rice.

3:07 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Claire L, ah ouais, là, je m'incline sérieusment, la crotte de lapin, c'est pas mal, et plus original!!
**Regardeuse, arrête, j'ai failli pas la mettre, en me disant que c'était trop perso, justement, alors bravo! tu insistes pile sur celle là ;-))
**Patricia, tant mieux! c'est fait pour!
**Tout à fait Lutinette, en avant!
**Merci beaucoup, Mamounette, ça me touche beaucoup, et ceux à la mimolette sont tout aériens, très sympas!
**Mamina, je savais déjà que nous avions de nombreux points communs... c'est surement pour ça que nous sommes si souvent "connectées" ;-) merci de toujours passer par ici, me laisser ces petits mots qui me touchent!
**Framboiz, je ne réagirai même pas, même pas.. pfffff... ok par contre pour l'apéro à 18h, voire 17 h.. ;-) bon, je plaisante, je ne suis pas une alcoolique, moi madame, je ne commence qu'à .. 18h30!!
**Merci Micky, effectivement,ils ne sont pas mauvais!
**Merci Lilo, mais t'inquiète pas pour mes frangins, ils sont pas complexés...ils en profitent à mort!!
**Chouette, La sieste, j'ai hate de te lire, mais prends ton temps, tu as tout ton temps, surtout pas de surmenage!
**Inoule, ah ben voilà, comme moi, quand elle est séchée, je peux vraiment pas, je déteste sa texture..
**Croque, Elvira, c'est fait pour ça!;-)
**Véro, comme je te l'ai déjà dit, PAS MOYEN, tu ne te débarasseras pas de moi si facilement, parce que le truc le plus dingue, c'est que chaque fois que je pense dans ta cuisine, je salive comme une folle alors même que je n'aime pas ces 3 choses, donc, c'est qu'il faut que tu m'inities!! ;-) les flocons d'avoine, il faut que tu essaies, j'étais réticente et ça m'a définitivement convaincue!
**Miss Diane ;-) vous me connaissez de mieux en mieux.. et vous continuez à revenir, ouf!!! ;-) merci !
**Kashyle, je te remercie pour l'art de la narration,ça me touche d'autant plus que j'étais persuadée d'être nulle.. bref, pour une réorientation, qui sait? peut être dans une seconde partie de vie? je laisse les choses avancer..
**Emilie, j'ai pas dit non plus que je refaisais jamais certaines choses, mais à ce compte là, je les fais pour moi, pas quand j'ai des invités! mais au quotidien , je me refais souvent ce que j'ai apprécié avant!
**Ils le sont, Choupette, tu peux y aller les yeux fermés!
**Claire? tu fais une thèse?? il faut que tu me racontes ça!
**Lili63, toi aussi?? mais c'est fou! à croire que toutes ces fichues bloggeuses ont toutes galéré sur une thèse avant de se réconcilier avec la vie en cuisine ;-))
**Ne m'en parle pas, Maya, ridicule!!! m'enfin??? ils sont fous! ;-)
**Lauriana, je pense qu'ils pourront te plaire, mais honnêtement, j'ai encore préféré ceux avec les flocons d'avoine, en termes de texture, mais rien n'empeche de faire flocons d'avoine et mimolette vieille!
**Chris, un apéro se DOIT d'être sympa, un grand principe chez moi ;-)!
**Claude Olivier... Claude Olivier... ahlala! c'est toi qui me fait rougir maintenant!! non mais, ces compliments, ça méritait au moins un génial et quand on lit ton blog, on en est plus que persuadé, alors maintenant je guette avec impatience tous ces points communs, mais je sais d'ores et déjà que tu vas me mettre à l'amende sur les produits exotiques, c'est pas juste!! moi je suis pas allé en Thaïlande!
**lsgrl67, ah non ! pas du tout! ils n'ont pas du tout la texture du muffins, bien plus proche des scones, comme le disait Framboiz, et pour les seconds de sablés!
**Liliy, alors s'ils te draguent, il faut donner suite ;-)
**Merci, Sylvie, ils sont très bons et tout simples! et déclinables selon l'envie!
**Valérie, oh que ça m'énerve, depuis que tu m'as posé cette colle, je sèche, à mort, j'ai envisagé, envisagé.. et finalement je me dis que ce doit être soit la courgette, dans un dessert, soit la châtaigne. Tu dis que j'ai déclaré ma prédilection pour cet aliment, mais j'ai fait tellement de déclarations d'amour légumesques ici.. que ça m'aide pas des masses ;-)
**Guylaine, excellent! je vois que je ne suis pas la seule à avoir ressenti ce fameux moment où on se dit 'j'aurais pas du' ;-)
**Anne, alors je suis ravie! merci!
**Clairechen! mais que je suis contente de savoir que tu passes ici! ça me fait chaud au coeur.. je pensais que tu n'avais plus le temps de lire mes élucubrations!
**Valérie guide bleu, ah le sentiment clanique, voilà qui mériterait en soi un billet, tu me fais revivre des tas de souvenirs, d'un coup!
**Suiksuik, arrête, ça me fiche la pression!! ;-)) merci!
**Bergeou, et si simples en plus!! vraiment, aucun mérite! ;-)
**Ouf! Minouchkah, imagine si tu t'étais dit en me lisant "ah ben celle là, quelle punaise", j'aurais été embêtée ;-))
**Ils le sont, Eglantine, allez,je suis sure que tu as un petit apéro à organiser, histoire de les tester, ne dis pas non, j'en suis sure! ;-)
**Poumette, je t'assure que j'ai pas été fouillé dans ton disque dur! mais je suis ravie que la playlist te plaise!!
**Gracianne, très probable que les tiens m'aient inconsciemment poussée à faire leur cousins germains! ça ne m'étonnerait même pas du tout, alors un grand merci, avec un poil de retard! et pour l'ail, oui, ça m'handicape...
**Mais de rien Annie, merci à toi de venir lire, et d'apprécier!
**Merci, léonine!
**Hélène, c'est pour ça que je refais leur recette, sans l'ail, et j'essaie de remplacer par autre chose qui ait du gout, mais hélas, ce n'est pas que je n'aime pas, c'est que je ne le supporte pas!!
**Ah, ça m'étonne pas Audinette, il me semblait bien qu'on avait quelques points communs quant à l'organisation de fiesta avec des amis, mais j'ai beaucoup à apprendre sur ton organisation!
**Soho, mais c'est encore moi qui te remercie, vieille branche ;-)) (je plaisante, of course) je te le redis, ton invitation m'a particulièrement touchée!
**Approuve, Tatyval, j'en suis ravie! merci!
**Sophie, ah là, c'est sûr! ;-) mais il va peut être falloir que j'en garde un peu sous le coude, hein, je vais finir par tout dire, moi!! ;-)
**Auntie Joe, la valse, les confidences, ce billet était un peu bizarre, mais je suis ravie qu'il t'ait plu!
**Domie, mais merci! écoute,ces deux sablés sont si différents que je pense que ta solution est la meilleure, il faut tester les 2, et voir lesquels on préfère
**Voilà, c'est exactement ça, Mirabelle,ne pas maîtriser, quelque chose que je découvre vraiment très progressivement, moi qui était la pro du formatage.. et que c'est bon!
**Ah ben voilà, Blogger qui t'embete Marion, mais c'est pas vrai! et puis du coup, nada, hein,je sais pas ce que t'en as pensé! ah ben bravo! ils vont m'entendre chez blogger!
**Tout pareil Annelleonor, et puis honnetement, c'est si simple et rapide à faire qu'on aurait vraiment tort de se priver!
**Hélas, Gamelle, oui! et j'ai restesté, retesté encore, pour toujours le même résultat.. je ne ferme pas l'oeil, je suis malade et je regrette, et pourtant, j'aime le goût! c'est desespérant!
**Calou! oh que oui!! dis donc cette proposition là, je la garde bien calée dans un coin de la tête! hein! fais attention,je risque de te la ressortir!
**Salwa, pas vraiment moelleux, non, plutot même l'inverse ;-) ils sont croustillants et pour les premiers légers, même s'ils fondent en bouche, tu vois? ;-)
**C'est exactement ça, Mitsuko, et c'est de pire en pire depuis que je blogge, maintenant c'est des centaines de recettes que je veux tester!
**Ah ben voilà Patrick, alors là tu comprends pourquoi je me suis bornée à appeler mon blog a turtle.. comme ça, je peux y mettre ce que je veux ;-), alors que toi.. bon d'un autre coté, si ta recette de gigot égale ce farz qui te fait tant fanfaronner... mériterais surement un petit billet dans le genre quand la terre s'invite en mer ;-) ! en attendant, j'accepte volontiers ta proposition de mail! (ou mieux, je viens déguster chez toi, hein, parce que je l'ai dit, ça me fait flipper!!! ;-)
**Estèbe, je dois l'admettre, et pourtant, Dieu sait si j'étais réticente!
**Agnès, et oui! mais tu vois si j'avais eu des parents un brin aventuriers, j'aurais surement gouté avant.. mais bon, c'est pas grave,l'important est que j'ai finalement gouté et apprécié!
**Tout à fait Florianna, et j'espère que toi qui a quelques réticences avec les légumes, ça t'amènera progressivement à les dompter, je t'assure qu'une fois qu'on s'est lancé, on ne s'arrête plus!
**Loulou, j'ai pas dit que c'était pas cool, les curly, j'ai dit qu'ils avaient été vaincu par KO par mes sablés, nuance ;-) j'aime bien de temps en temps, et puis pour les jours à la bourre, où j'ai même pas le temps de faire des sablés!
**Steffy, oui,je te le confirme ;-), en toute modestie, of course!
**Lucile Poppins, la solution: faire des tonnes d'apéro, comme ça tu testes plein de choses en petites quantités et tu peux varier, enfin, moi, c'est ce que j'ai trouvé de mieux pour l'instant!
**Nuage de Lait, merci! alors lance toi sur la mimolette!
**Une fille en chocolat,je suis ravie que ça t'aie amusé, et je confirme, nous avons plein de points communs! je suis ravie!
**Mily, attends, morte de rire! moi? répondre en anglais? il y a deux jours j'étais à un concert, à la fin, le chanteur me demande si j'ai aimé, en anglais, et la seule chose que j'ai su répondre, c'est "a lot" ;-))) génial!! ;-)
**Béré, merci! oui, ils sont vraiment top pour l'apéro! je te les recommande!
**Patoumi, je crois que j'aurais préféré une telle réaction! à ce moment là, j'aurais pesté en disant que c'était quand même important de faire gaffe, histoire de pas me laisser démonter! merci pour les sablés! ;-)
**Miechambo, je crois que c'est précisément parce que je n'ai pas eu de grand mère ou de mère à observer faire tous ces plats et du coup, la nouvelle manière de cuisiner me semble plus abordable, alors que j'adore les plats traditionnels, et d'ailleurs j'apprécie beaucoup ton blog pour ça, je suis sure qu'à force de saliver chez toi, je finirai par me lancer!
**Sonia, ça ne m'étonne pas que ton inspiration soit livresque, mais seulement de l'inspiration, on sent que tu cuisines vraiment au feeling,et quel feeling!
**Confiture Maison, tu vas rire,je n'ai jamais utilisé de cheddar, mais du coup, tu me donnes envie d'essayer, pour voir si ça donne la même texture! et franchement, vu ce que tu prépares, pas moyen que tu sois admirative d'une toute petite turtle (même si elle en rougit de plaisir ;-)
**Tout à fait, Pom d'api, et j'ajouterais, de ne pas les cuisiner ;-)
**Cuisine Plurielle, j'arrive, je prends la bouteille ;-)
**Soulafa, lol! très turtle, je sais pas ce que tu mets là dessous, mais ça me plait!;-)
**Raymonde,je suis contente que tu continues à l'ouvrir ce player.. j'ai eu des reproches sur l'ouverture automatique, du coup, j'ai opté pour une ouverture à la demande, mais j'ai bien peur que les gens le fassent pas, ça me touche donc particulièrement ton petit mot, et surtout, redescends pas, Raymonde, t'es bien dans l'espace et moi, ton ptit steak de tofu, je t'y rejoins volontiers!

11:07 AM  
Anonymous mimosa a dit...

une soudaine envie de découvrir le lapin bonne femme!

1:58 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Même si je ne dis rien, je vous lis au fur et à mesure, vous faites partie de mon petit tour quotidien sur ma sélection serrée de blogs qui me plaisent!
Littérature et gastronomie, c'est très rassurant comme lecture!
La Sudiste fidèle au poste.

3:11 PM  
Blogger corinne a dit...

Beurre demi sel : mon chéri va me harceler pour tester cette recette lol

9:14 PM  
Blogger Liputu a dit...

Ta recette m'a inspirée celle d'hier soir, entre Mamina et Toi mon neurones ont eu du mal à se décider :-)

12:21 PM  
Blogger lili63 a dit...

alhya , si tu veux je te scanne la page du Fig et je te l'envoie par email .
Mas quel es ton email ?
et re - bravo !

2:25 PM  
Anonymous tarzile a dit...

L'histoire du ver de terre. Çà ne s'invente pas. Moi aussi, je déteste ces humiliations en public. Mais çà fait une belle histoire...

T.

5:39 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Mimosa, tu es trop forte ;-) si tu craques, tu me préviens, hein, j'arrive!
**La Sudiste, quel IMMENSE plaisir de vous savoir de passage par ici, quel réconfort de savoir que l'on ne perd pas les gens de qualités qu'on a eu l chance de croiser au fil des mois, je vous l'assure, votre compliment me va droit au coeur!
**Corinne, ton chéri a extrêmement bon goût et il faut savoir céder devant l'évidence ;-)
**Liputu, mais oui ! je suis allée voir! et résultat, et bien c'est à mon tour d'être inspirée! bravo pour la très belle interprétation!
** Lili63, avec un immense plaisir, tu parles! c'est pas tout les jours que le fig a le bon goût de me citer! ;-)) lol!
**Tarzile! quel plaisir de te revoir ici! merci pour la belle histoire...

6:18 PM  
Anonymous Eglantine a dit...

Moi je te donne une autre phrase de la philosophie zen, c'est : "ici et maintenant" à toi de méditer et à moi les petits sablés ! Tu deviens sage turtle....

12:23 PM  
Anonymous Marie Cuisine a dit...

Cette valse là, ne me fait pas peur, je veux bien entrer dans la danse des sablés !!!

2:51 PM  
Anonymous Lolotte a dit...

Tres joli billet.
Je me reconnais enormement dans ce que tu as ecris et vecu. Pendant mes 3 ans de prepa, je ne dormais plus, je ne mangeais meme plus, je considerais cela comme de la perte de temps pour pouvoir etudier plus. Il le fallait, c'etait devenu une obsession! Je n'ai dormi que 2 h par nuit pendant plusieurs annees, il s'en est ecoule une fatigue immense. Puis cela s'est calme un peu pendant 3 ans et la these m'a rappele a ses affreux souvenirs...Puisque nous avons les sciences en point commun, sur quel domaine porte ta these?
Enfin c'est tres drole que tu ais parle de cela car je n'ai pas trouve le sommeil la nuit derniere et je me suis relevee pour lire, faire d'autres choses. Tu as raison, ces heures silencieuses a une heure avancee de la nuit ou tres tot le matin, ou tu peux compter les minutes qui s'ecoulent sont d'une cruaute incroyable.

4:31 PM  
Anonymous Eliflo a dit...

Ouf! j'aime bien quand les autres sont un peu difficiles. l'ail cuit, moi je peux et la noix de coco, j'aime bien. Tu me décomplexes. Très sympa de te lire. Là où on diffère, c'est sur le fait de ne pas refaire la même chose. Moi j'ai tendance à m'obstiner jusqu'à ce que je considère que je maîtrise. Bonne journée... rédactionnelle hein.

10:39 AM  
Anonymous verO a dit...

Comme d'habitude, j'aime beaucoup te lire. Je me répète peut-être, mais c'est toujours très agréable et la en plus tes sables me font baver.
Bien à toi
verO

6:25 PM  
Blogger Alhya a dit...

** Eglantine, ;-) oui, je crois! et je prends ta petite phrase itou!
**Marie, ça ne m'étonne pas, tu es très courageuse, ça se sent!
**Lolotte, tu as commenté le billet suivant ici, c'est marrant! alors j'ajoute que peut être est ce une maladie de thésard? j'avoue que j'aime assez lire la nuit, quand ça reste occasionnel...
**Eliflo, j'ai pas dis que je ne refaisais jamais, mais c'est vrai que lorsque j'arrive parfaitement à réaliser un plat, je n'ai pas forcément une grande envie de le refaire.. et de quels complexes parles tu? ;-)
**Véro, oh que j'aime quand tu te répètes pour me dire si gentilles phrases, surtout, ne t'arrêtes pas! et pour la peine, je t'embrasse ;-)

10:47 PM  
Anonymous stanislas a dit...

j'ai une idée, et si on allait tous (nous les bloggeurs...) sur une île déserte, je veux dire tous ensemble, c'est ça finallement la solution, chacun avec sa cuisine, genre pique-nique de bloggeurs en continue...

11:25 PM  
Blogger Jess a dit...

C'est du grand art .... je les mange devant mon pc ...
Bisous blogesques
Jess

4:02 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home