A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Millefeuilles de St Jacques sur fondue de poireaux à l'Armagnac et Pain d'Epices moelleux, retour sur les fêtes

janvier 27, 2007

Millefeuilles de St Jacques sur fondue de poireaux à l'Armagnac et Pain d'Epices moelleux, retour sur les fêtes

La difficulté quand on publie moins souvent, c'est qu'on n'en continue pas moins de cuisiner, ce qui impose nécessairement de choisir , parmi toutes les recettes réalisées, photographiées et stockées, celles que qui seront présentées en priorité.
Aujourd'hui, après avoir tergiversé une bonne demi-heure entre des tas de recettes réalisées depuis Noël, et alors même que je ne suis pas du tout satisfaite de la faible photogénie de ce petit plat, je vous présente mon coup de coeur des fêtes.
Je l'ai réalisé deux fois, le soir de Noël et le 31, ce qui en soit est une gageure. J'ai tellement de prometteuses recettes en réserve dans mes cahiers, marquées en rouge d'un "A tester de toute urgence ", que le simple fait que celle-ci se paie le luxe de revenir deux fois à ma table et surtout sur mes fourneaux en l'espace d'une semaine, démontre en soi combien je l'ai appréciée. Les deux fois, elle a fédéré tous les convives autour d'un seul mot : inouïe! Honnêtement, je n'en tire aucun orgueil, elle est faite d'idées piochées ci et là, et en plus, est d'une grande simplicité. Elle demande cependant un peu d'organisation et une équipe de choc au moment du service car la coquille St Jacques n'attend pas (et ce n'est pas Mamina qui dira le contraire, j'en suis sûre), ce qui explique d'ailleurs la piètre qualité des photos (et oui! je ne pousse pas encore le vice du blog jusqu'à manger froid, un soir de Noël, pour faire une sublime photo, faut pas pousser ;-)!
Même si les fêtes sont à présent un presque lointain souvenir, je ne peux me résoudre à ne pas vous en toucher deux mots, afin que vous compreniez à quel point le fait d'avoir remporté le titre de meilleur plat jamais goûté par les membres de la très éminente Turtle's Family et de meilleur plat du Réveillon est un réel exploit.
En une phrase, le mot d'ordre dans la Turtle's Family est : pas de cuisine le 24 décembre. La préparation d'un repas ne colle pas du tout avec les habitudes familiales et ne figure pas au sein des rituels accomplis lors de cette journée particulière, au ryhtme traditionnellement infernal. Si vous glissiez un oeil dans la maison de la Turtle, ce soir là, vers 20 heures, vous verriez chacun des membres de la famille (ou presque), en train de s'activer. Après avoir passé les cinq dernières heures à traverser la ville et les magasins, au pas de course et dans tous les sens, à la recherche des cadeaux manquants, ils sont tous aux quatre coins de la maison, en train de façonner à la va-vite et à l'abri des regards indiscrets, les derniers paquets. ça court dans tous les sens, ça s'interpelle, ça part à la quête du rouleau de scotch qui a encore été piqué, ça s'énerve à gratter, sans ongle de préférence, le dessus dudit rouleau finalement retrouvé sous le lit, pour essayer d'attraper l'entame qui évidemment se dissimule, tout en tenant d'un coude les deux morceaux de papier cadeau, difficilement mis l'un sur l'autre. Bref, ça joue les équilibristes. De temps en temps, ça désespère d'y arriver et ça supplie une bonne âme d'emballer les dix derniers livres et 5 cd qui attendent patiemment leur habillage de fête. Mais, surtout, ça rigole, ça jacasse, c'est l'euphorie.
Un peu plus loin, Turtle's Mum, prévoyante et sereine, ayant depuis longtemps confectionné tous ses paquets, met en place la jolie nappe, les bougies et les verres à champagne. Tout à coup, elle bat le rappel, c'est alors le branle bas de combat, messe de Noël oblige, tout le monde en voiture. De retour au milieu de la soirée, pour attendre le moment où l'on ouvrira les montagnes de cadeaux si difficilement empaquetés et déposés au pied des chaussures éparpillées dans tout le salon, Pôpa sort un peu de foie gras, du champagne, des huîtres et un peu de saumon fumé, qu'il dépose l'air de rien, sur la grande table. Progressivement, au fil de la soirée, chacun s'installe, la faim venant, se sert de ce qu'il veut, à son rythme.
Pourtant, cette année, j'avais bien envie de changer un peu cette tradition. Je savais que cela ne serait pas facile. Quelques jours avant, tentative d'approche de la Turtle :
Turtle : "Salut Pôpa, ça va? alors, dis moi tout, tu veux que je prépare quelque chose pour Noël?"
Pôpa : "ben... c'est comme tu veux" (voilà un grand, grand classique de mon père qui a le don de me rendre folle.... Répondre à une question par une question! ;-))
Turtle, patiente : "parce que j'avais pensé à un petit millefeuilles de St jacques, léger, convivial, à servir le soir du 24"
Pôpa : "..."
Turtle : "ça te tente?"
Pôpa : "..."
Turtle : "allo?, t'es encore là?"
Pôpa: "oui, oui.. euh, je réfléchis... tu veux dire le soir du 24? parce que... bon... moi, je pensais... enfin tu sais, il y a déjà les huîtres, le foie gras, le saumon fumé.."
Turtle ne lâchant pas la bride : "oui, oui, je sais, mais j'ai pas dit qu'on changeait tout, hein, tu les mettras tes huîtres, ton foie gras et ton saumon fumé, c'est juste un ajout, une entrée, tu vois"
Pôpa, piqué au vif : "non, mais j'ai pas dit que je voulais absolument qu'on fasse comme d'habitude hein, ..mais bon... t'es sûre? non, parce que sinon, tu peux aussi le faire le 25 à midi"(vous notez la tentative d'esquive, hein?) C'est comme tu veux...
Turtle: "non, non, t'inquiètes, ça sera super le soir du 24, je t'assure, pas de souci"
Pôpa : " ..."
Turtle: "Voilà, bon et bien on est d'accord, t'inquiète, je m'occupe de tout !"
A cet instant précis, j'avais déjà en tête la recette que je voulais préparer. J'avais vu chez Eric et Véronica des mousses de St jacques fort tentantes. Je les ai tout de suite imaginées dans un millefeuilles, servies avec des noix entières. J'étais sûre qu'associer des feuilles de bricks pour le croustillant, à quelques St jacques à peine poêlées, sur un étage de mousse pourrait être délicieux. Je ne me suis pas trompée. Au moment des courses, j'ai rajouté à mon caddie quelques poireaux, et c'est ainsi qu'est né le Millefeuilles de St jacques sur fondue de poireaux à l'Armagnac.
Ingrédients: pour 10 personnes environ

Pour la mousse de St jacques, j'ai repris les proportions de la mousse de Véronica : c'est à dire 15 cl de crème pour 250 g de St jacques et deux blancs d'oeuf. Il faut mettre de côté au moins 2 grosses St jacques par personnes. Ensuite, on pèse les st jacques restantes et on adapte les proportions en fonction. J'avais acheté 900 grammes de St jaques, j'en ai mis 400 g de côté pour les poêler, et j'ai donc utilisé 500 g pour la mousse, donc 30 cl de crème et 4 blancs d'oeufs

  • 800 g à 1 kg de St jacques (j'ai pris des surgelées, sans corail. Pour une assiette plus économique, il est possible de prendre la moitié en pétoncles, pour la mousse)
  • 1 paquet de feuilles filo ou de brick (j'ai quand même une préférence pour la pâte filo, mais on ne la trouve pas toujours)
  • environ 30 cl de Crème fraîche liquide (on peut la prendre entière, mais une crème à 15 % de matière grasse convient parfaitement) pour la mousse + 20 cl au moins pour la fondue de poireaux
  • Coriandre en grains (j'en ai utilisé une bonne cuillère à soupe)
  • Armagnac
  • 3 ou 4 poireaux
  • 4 blancs d'oeuf
  • Du beurre demi-sel
  • Fleur de Sel de Guérande et poivre noir

Marche à suivre:

Ce qui peut être préparé à l'avance:

Le soir du 24, à peine rentrée, j'ai mis en oeuvre mon plan de bataille pour la réalisation parfaite des assiettes. J'ai tout fait à ce moment là, mais une partie de la recette peut être réalisée à l'avance. Si comme moi, vous servez ce plat pour plus de 10 personnes, prenez à vos côtés en cuisine au moins 2 personnes, qui vous aideront au dernier moment à faire l'assemblage, impossible de tout gérer seul.

Préparer la fondue de poireaux:

  • ôter les feuilles extérieures des poireaux, couper en quatre dans le sens de la longueur, puis, débiter en petits morceaux, sans garder les feuilles vertes et dures.
  • Laver soigneusement les morceaux pour éliminer tout le sable
  • Faire chauffer une grande poêle anti-adhésive, y faire fondre un bon morceau de beurre demi sel, sans le faire noircir et y faire fondre les poireaux, à feu moyen, en remuant régulièrement
  • En milieu de cuisson, saler et poivrer
  • Une fois que les poireaux ont commencé à caraméliser (15 minutes au moins), et qu'ils ne rendent plus d'eau, verser une bonne rasade d'armagnac, remuer rapidement, ajouter alors 15 à 20 cl de crème liquide, bien mélanger, baisser le feu et laisser compoter doucement
  • Après une bonne trentaine de minutes, réserver

Préparer les feuilles de brick ou de filo:

  • Faire fondre un peu de beurre dans une casserole
  • Deux options de présentation sont possibles, soit en rectangles, ce que j'ai fait à Noël, soit en cercle, fait pour le 31 : pour les cercles, il suffit de recouvrir la pâte avec un cercle en inox ou un petit ramequin renversé, et de tourner autour du cercle avec une lame de couteau effilée ; pour les rectangles, découper aux ciseaux
  • Préchauffer le four à 210 °
  • Beurrer à l'aide d'un pinceau les cercles ou les rectangles, un à un, et recto verso, en les déposant au fur et à mesure sur une grille du four, recouverte de papier sulfurisé. Quand la plaque est couverte, la passer une dizaine de minutes au four, en surveillant: sortir les feuilles dès que la pâte s'est légèrement colorée. (Pendant que cela cuit, l'idéal est de préparer une seconde grille qui prendra sa suite)
  • Réserver les feuilles au fur et à mesure en lieu sûr, elles sont très fragiles

Préparer la mousse de St jacques:

  • Mettre de côté 2 grosses noix de St jacques par personne
  • Mixer le reste des St jacques (qui peuvent fort bien être des pétoncles d'ailleurs) avec la crème fraîche, et les blancs d'oeufs
  • Ajouter des graines de coriandre, mixer à nouveau, saler et poivrer
  • Goûter et rectifier l'assaisonnement (pour donner du goût à la mousse, il est nécessaire qu'elle soit bien assaisonnée, la coriandre, permet de relever sa douceur)
  • Mettre la mousse ainsi obtenue dans du film plastique spécial cuisson, en formant deux boudins, et en faisant en sorte qu'ils soient bien hermétiques
  • Réserver les boudins au frais

A faire 20 minutes avant de passer à table

  • Mettre les boudins dans un cuit vapeur, 15 minutes
  • Pendant ce temps, installer sur chaque assiette deux feuilles de brick
  • Une fois les boudins cuits, les laisser à température ambiante 5 minutes, pour qu'ils durcissent un peu (le soir du réveillon, l'un des deux boudins n'était pas suffisamment cuit à ce stade, je l'ai donc reformé et mis 5 minutes au micro ondes, c'était impeccable)
  • Faire réchauffer doucement la fondue de poireaux, en rajoutant éventuellement un peu de crème si elle vous semble trop épaisse, et en rectifiant l'assaisonnement
  • Couper les boudins en tranches épaisses (en tout il en faut 10) et déposer les tranches au fur et à mesure sur les feuilles de bricks, recouvrir la mousse de deux nouvelles feuilles de brick (c'est là que les petites mains sont nécessaires: l'idéal est de déléguer la découpe des mousses et le montage du millefeuilles pendant que l'on procède à la cuisson des st jacques
  • Faire chauffer à feu vif une grande poêle, y jeter un bon morceau de beurre et dès que le beurre a fondu, les noix de St jaques, saler et poivrer, laisser griller une minute et demi sur chaque face, toujours à feu vif pour que l'eau rendue par les noix s'évapore rapidement, ajouter alors une grande rasade d'armagnac pour déglacer la poêle, en faisant sauter les st jacques dedans, disposer immédiatement sur chaque millefeuilles deux noix de St jacques , pendant qu'une autre paire de mains ajoute une grosse cuillérée de fondue de poireaux à côté du millefeuilles
  • Servir aussitôt

Bilan des courses:

Je ne sais même pas vous décrire l'enthousiasme généré par ce millefeuilles, l'unanimité qu'il a créé. Honnêtement, que ce soit le soir de Noël où toute la Turtle's Family est restée bouche bée, ou encore le soir du réveillon, où il a été élu meilleur plat dudit réveillon, cette recette a époustouflé tout le monde.

Le mélange des saveurs, mais surtout, des textures est absolument génial. Les noix de St jacques, à peine poêlées et légèrement glacées à l'armagnac, associées au croustillant des feuilles de bricks et au moelleux de la mousse , dont la très grande douceur est soulignée par la touche légèrement verte, très dynamique, de la coriandre, est tout simplement explosif.

Quant à la fondue de poireaux, mes frères n'en sont pas revenus. Ils ont lâché dans un "hummmm, c'est bon", le maintenant habituel "il y a quoi, dans la sauce, là?". Quand j'ai répondu du poireau, ils sont restés comme 6 ronds de flancs ( 3 fois deux ;-)... Quant à Pôpa, l'entendre me dire que c'était la meilleure sauce qu'il ait jamais goûté, sachant qu'il est le maître incontesté des sauces et qu'il déteste le poireau (dont j'avais soigneusement omis de lui parler), c'était un peu comme recevoir le top du cadeau d'un Pôpa à sa Turtle de fille (même si les livres de cuisine, les moules et tout et tout, c'était chouette aussi ;-)!

Il faut dire que le poireau fonctionne parfaitement avec la noix de St jacques, dont il souligne la douceur. Même ceux qui n'aiment pas le poireau ne peuvent que l'apprécier ainsi cuit et associé au goût merveilleux d'un Vieil Armagnac et à une crème fraîche généreuse, ce qui s'est confirmé le 31 décembre.

En somme et à ce jour, de toutes les recettes publiées sur ce blog, c'est de loin celle qui se pare de la plus grande finesse, que en soit en bouche où le tout est un mélange délicieux de fondant et de croustillant, ou en termes de saveurs... C'est vraiment une fabuleuse manière de mettre en valeur le goût si subtile de la noix de St jacques.

Et voilà comment la Turtle a définitivement changé le traditionnel repas du 24 décembre. Au moment où Pôpa a sorti les huîtres, la plupart n'avait plus faim et il m'a alors lancé "ben tu vois, je te l'avais dit..." un rien dessus, le breton, qu'on boude ainsi ses belles huîtres. Mais en réalité, ce n'était pas tant le millefeuilles, que les toasts de foie gras mi-cuit sur pain d'épices moelleux qui avaient calé tout les estomacs. Pour faire patienter toute ma famille, j'avais servi avec le champagne de généreuses lamelles du fabuleux foie gras mi cuit réalisé avec les Pralines, sur de délicieuses tranches du pain d'épices préparé la veille, qui n'ont pas fait long feu....

Je vous mets rapidement la recette du pain d'épices moelleux, trouvée chez Laurent (vous la trouverez ici), et à peine modifiée :

Ingrédients:

  • 100 gr de crème fleurette
  • 1 œuf
  • 100 gr de farine (j'ai mis de la farine de châtaigne)
  • 1 sachet de levure de levure chimique
  • 65 gr de poudre d’amandes
    65 gr de poudre de noisettes
  • 200 gr de miel
  • 3 gr de 4 épices
  • 2 gr de sel
  • 2 gr de clous de girofle
  • 2 gr de baie de genièvre
  • 2 gr d'étoile de badiane
  • 1 gr de poivre de sichouan
  • 1 gr de cardamome

Marche à suivre:

  • Faire bouillir la crème avec le miel
  • Incorporer les épices et mixer.
  • Réserver ce mélange en la recouvrant.
  • Mélanger la farine, le sel, la levure, la poudre de noisettes et d’amandes.
  • Filtrer la crème refroidie et l'incorporer à la farine avec l’oeuf, mélanger bien avec une spatule.
  • Verser la pâte dans un moule à cake (beurré si nécessaire) et laisser reposer à température ambiante.
  • Préchauffer le four à 170°C (thermostat 6) et faites cuire 35 à 40 minutes.
  • A la fin de la cuisson, démouler sur une grille.

Bilan des courses:

C'est un pain d'un moelleux incroyable. Bourré de saveurs, il se marie parfaitement à la texture si originale d'un foie gras cuit au gros sel, à la fois ultra onctueuse et moins grasse que celle d'un foie gras en bloc.

Je recommande de faire le pain d'épices la veille et de l'emballer dans du papier aluminium, pour qu'il reste bien moelleux, il n'en sera que meilleur. Si vous n'aimez pas toutes les épices ici utilisées, vous pouvez parfaitement en ôter ou les remplacer par celles que vous préférez.

Allez, Pôpa, sans rancune, hein? ;-)

Conté par Alhya at 1/27/2007 12:45:00 PM

77 Comments:

Blogger veronica a dit...

voila ce qui pourrait devenir un nouveau conte de Noel, quel talent de conteuse...tu seras une reine en Afrique ou les conteuses et conteurs sont admires...et comme il parait que l'on remercie toujours un conteur par un cadeau je t'offre ma recette de mousse de saint jacques (bon je sais c'est pas grand chose et puis ce n'est pas vraiment la mienne...mais c'est avec mon coeur).
Non seulement tu enchantes les papilles de la turtle's family mais tu enchantes notre imagination par tes mots...

1:08 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

Un mille-feuilles à saliver, à craquer, à goûter et à tomber !

2:19 PM  
Anonymous Virka a dit...

Je suis végétarienne et en général je zappe les recettes parlant de viandes, poissons et autres bêbêtes que je ne mange pas...mais tu racontes si bien tes recettes que je l'ai lu du début à la fin ! Tu es un peu une magicienne !

2:32 PM  
Anonymous Choupette a dit...

Lire la génése de ta recette comme un roman quel plaisir! et j'imagine très bien les parfums de ce millefeuille! merci pour cette belle recette!

2:37 PM  
Anonymous Lutinette a dit...

Il y a des fois, on aimerait bien être une petite Turtle juste pour voir :O)(et surtout goûter !)

2:44 PM  
Anonymous auntie jo a dit...

j'aurais bien aimé être adoptée le soir du réveillon pour goûter à ce plat fabuleux, j'ai l'impression de le déguster en te lisant ;-)

2:53 PM  
Anonymous Mystery rose a dit...

HHHHooooo que ça à l'air délicieux tous ça !!! Félicitations !!!

3:14 PM  
Anonymous Patricia a dit...

Tout ça , ça nous fait 2 recettes pour le prix d'une, non ? Maligne...

3:45 PM  
Anonymous Béré a dit...

C'est toujours un plaisir de te lire ! Et puis, tu as toujours des recettes géniales... je n'ose même pas les tester tellement ça m'a l'air d'être du "grand art".
Bravo, le texte, les photos sont supers !!!

4:00 PM  
Anonymous noémie a dit...

Alors là, j'en reste comme 2 ronds de mousse de st-jacques ! Ton organisation m'épate, sachant que moi, pour un dîner de 3 ce soir, j'ai commencé à tout préparer à 12h !
Bravo aussi pour avoir réussi à épater ton pôpa parce que moi je rame grave !
Félicitations turtlette, continue comme ça !

4:03 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Rien à redire cette fois-ci, t'imagines? Je suis parfaitement en phase sur l'accord poireaux CSJ, çà marche très fort. Même les congelées pour la mousse, je les approuve car çà me ruinerait le moral d'en passer des fraîches au mixer, surtout qu'à cette période de l'année, les prix montent. (encore qu'elles étaient à 5 euros le 24 au matin à Brest, celles que j'ai faites à la braise, mais là bas dans le rose oriental, c'est plus chicos et plus cher...)
Par compte, pas les gros pétoncles surgelés pour la mousse, non que çà ne convienne pas, mais parce que je les boycotte à mort tant qu'il y a marqué "noix de saint-jacques" sur le paquet.
J'avais aussi une quetion, tu n'as pas pilé les grains de coriandre avant de les incorporer?

4:56 PM  
Blogger Mamina a dit...

je rentre d'une grande ballade à Orléans où j'ai acheté des SJ à un prix raisonnable... enfin... j'ai des poireaux... alors, qu'est-ce que je fais?
TA recette, ou bien j'esaie d'en trouver une autre? je me tâte. Ceci dit, tru devais bien penser que j'allais d'abord me ruer sur ton billet pout le lire que je ne pourrais qu'approuver ta recette. le croustillant et le moêlleux + le craquant de la coriandre... car j'adore les grains non écrasés, juste comme sous qui craque sous la dent.

5:55 PM  
Anonymous unpetitcaillou a dit...

Hmmm... Le genre d'assiette que je rêve de pouvoir dresser depuis deux bonnes années!
Un jour je me lancerai, c'est sûr!

5:58 PM  
Anonymous Annie a dit...

J'aime beaucoup les coquilles St. Jacques est ta recette est des plus tentantes, le pain d'épices aussi me plaît, mais qu'est-ce qu'il ne me plaît pas sur ton blog....absolument rien biensûr !

6:16 PM  
Anonymous MyDa a dit...

eh ben
quel réveillon
et puis chambouler un peu les habitudes c'est pas plus mal de temps en temps... surtout quand c'est aussi apprécié!
et ca avait l air vachement bon

7:12 PM  
Anonymous lucile poppins a dit...

Pauvre petit pôpa Turtle... Dépassé par sa petite fille qu'il n'a sûrement pas vu grandir... Mais une Turtle qui grandit, ça donne de très très bonnes idées, merci !!!

8:05 PM  
Anonymous mets aventures a dit...

dans ma famille c'est un peu le même principe, la course aux cadeaux, aux paquets... en revanche j'ai toujours pas réussi à mettre un pied dans la cuisine pour changer les habitudes, t'imagines l'admiration que je te porte, tant pour ta fabuleuse recette que pour cette réussite (tu me donneras tes tuyaux, hein?)
Audrey

8:27 PM  
Blogger kashyle a dit...

de la crème dans le pain d'épices???alors là j'hésite mais tes csj aux poireaux j'adopte...même en sortant de table, ce n'est pas humain de nous tenter comme ça et de dire qu'il n'y en a plus...et si tu le faisais une troisième fois ce plat?????

9:21 PM  
Anonymous tatyval a dit...

quel travail et le mille feuille de st jacques, no comments

9:49 PM  
Anonymous nathalie_b a dit...

quel beau récit ...
et la recette des st jacques... j'adhère completement ... surtout que j'adore les st jacques...
merci pour ta recette

10:02 PM  
Blogger Séverine, auteur du blog SSDD a dit...

J'adore te lire Alhya, sans parler de tes recettes... quelle gourmandise

11:16 PM  
Anonymous mickymath a dit...

superbe ta recette et le pain d'épice aussi!! très belle présentation!!tu peux franchement essyer les naans alhya!! ça va tout seul tu verras!! biiiiiiiises micky

11:34 PM  
Blogger Sophie a dit...

Excellentissime ce dialogue avec ton Pôpa ! Et quel plaisir de te lire et de découvrir cette superbe recette. Mummmmmmmm...

11:36 PM  
Blogger Lilo a dit...

Bon je ne viens plus sur ton site Alhya, parce qu'à chaque fois, je ressors avec une dalle !!! Recette divine une fois de plus ;)

11:50 PM  
Anonymous hafi a dit...

Wahou, c'est beau tout ca ... ca fait rever c'est un conte et des milles feuilles !
Toujours ravie de te lire et de me dire que wahou ca c'est de la cuisine classe !!
Bises
Hafida

9:52 AM  
Anonymous Mitsuko a dit...

Et bien voilà, tu résout joliment le problème en publiant deux recettes pour le prix d'une!

9:58 AM  
Anonymous salwa a dit...

humm je sens l'odeur du pain d'epice d'ici :))

10:26 AM  
Anonymous hélène a dit...

Quelle belle plume ! C'est de la grande cuisine. Chapeau bas.
Bon dimanche

10:27 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Et bien, 2 recettes pour le prix d'une, tu nous gâtes ;-) !!! Noël et les traditions...ça existe encore ??? ;-) J'hésitais à faire un curry massaman de filet de boeuf comme plat le 25 à midi...Un plat plus rempli d'épices de noel, tu peux pas...mais voilà, cela aurait été si j'avais été tout seul...donc j'ai plutot fait une dinde aux abricots (on note déjà la petite variation à la fameuse dinde farcie, quand même, faut pas pousser ;-)) En tout cas, je pense que ta famille et tes amis ont vraiment de la chance d'avoir une perle de la cuisine comme toi !!! Mais le savent-ils ??? Oh oui, surement ;-)

Bon dimanche
Biz
Claude

10:27 AM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Je me reconnais assez bien dans un point de ton billet : La bonne âme, ou poire, comme on voudra, qui emballe tous les cadeaux des autres au dernier moment, c'est moi... :o)
Je note bien vite ta recette. Je pratique déjà la mousse de Saint-Jacques, mais en feuilleté, comme chez toi, cela doit être superbe. A tout hasard, n'y aurait-il pas dans la blogosphère quelqu'un capable de me donner quelques cours pour photographier convenablement les plats salés, qui ne "passent" pas aussi bien à l'écran que les sucrés, pour je ne sais quelle raison étrange???
Je vois ici que je suis pas la seule à être embêtée à ce sujet...
Bon, je m'arrête !
Grosses bises et bon dimanche
Hélène

10:53 AM  
Blogger khala a dit...

impossible de te laisser un message hier ? pourquoi ?! aucune idée !
bref ! toujours aussi captivant de venir te voir , et tes recettes sont toujours aussi délicate !
je dit oui pour le mille feuilles ( st jacques et poireaux = bingo ) et je cherchais une bonne recette de pain d'épices : je l'ai enfin trouvé !
merci à toi ma biche !
j'espère avoir bientôt de tes nouvelles
bisous !
je m'inquiète !

11:47 AM  
Blogger Emilie a dit...

A saliver ce mille feuille. La coquille St-Jacques vat-elle remplacer les macarons sur nos blogs?...

11:54 AM  
Anonymous la sieste a dit...

mille feuilles de mille bonheurs, cette fois j'ai même lu la recette en même temps que le billet, mais jusqu'où pousseras-tu l'attention émerveillée de tes lecteurs?

Bon ben ces poireaux, validés et survalidés par les champions de la CSJ, ça ressemble à une délicieuse obligation de tester, je me soumets!

1:55 PM  
Anonymous Guillemette a dit...

decidemment j'adore te lire ! et comme j'adore les CSJ, je crois que je vais bientot me laisser tenter par ta recette !

2:17 PM  
Blogger Fabienne a dit...

Tu as très bien choisi, j'espère que tu ne nous priveras des autres aussi !

6:19 PM  
Anonymous Chris a dit...

Une très belle histoire et un mille feuilles de SJ sublime...Pas étonnant que ce soit le coup de coeur des fêtes!

6:57 PM  
Anonymous Colette Cayenne a dit...

merci pour ce dialogue Père/Fille et en plus la recette est sympa.....jolie musique

9:22 PM  
Anonymous marion a dit...

scandale !!!!! je n'ai pas goûté le pain d'épices !!!!!!!! remboursez :)))))))
Non, franchement, la version du 31 était absolument divine, elle a clairement mérité sa première place au classement des recettes du week end !
Encore ! encore ! encore !!!!!

9:29 PM  
Blogger Agnès a dit...

Une très belle recette de St Jacques, bonne idée l'Armagnac pour la crème de poireaux l'ensemble doit effectivement être divin et les bricks très légères... Je ne vais pas attendre noël !

10:02 PM  
Anonymous inoule a dit...

Alhya, c'est fabuleux ! Si tu dis que c'est une recette qui a remporté l'unanimité j'ai vraiment hâte d'essayer !!!

10:04 PM  
Anonymous MarieT a dit...

Outre que je retrouve le plaisir de te lire toujours aussi intact, je trouve ta recette formidable et me la réserve en me promettant bien de la tester !

10:19 PM  
Anonymous Mirabelle a dit...

et bien il ne doit pas regretter ton pôpa d'avoir cédé... il m'a l'air vraiment délicieux ce plat!

10:29 PM  
Anonymous Cess a dit...

hhmmm ...ça me parle....

11:09 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Bravo, quelle finesse ! Et poireaux crème, j'adore !

11:34 PM  
Anonymous nuage de lait a dit...

hé bien ....juste avant d'aller me coucher..tu me montres cette super recette, je ne vais pas en dormir...
moi, non plus je ne trouve pas facilement des feuilles de filo, c'est pénible car c'est tout de m^me bien différent des feuilles de bricks.

11:44 PM  
Anonymous Eliflo a dit...

Quel plaisir de lire cette saga Saint-Jacques. J'aurasi bien aimé être là... et me faire servir. A la limite faire les petites mains. Bravo d'avoir le courage de faire un plat raffiné comme ça pour une grande tablée.

1:33 AM  
Blogger MachaMalo a dit...

Ba ça, c'est le résumé d'un chouette Noël en famille! :)

6:24 AM  
Anonymous eva a dit...

C'est un peu les Césars du Meilleur Plat des Fêtes ... et ce n'est pas rien !

7:42 AM  
Anonymous peggy a dit...

J'adore ce récit de Noel en famille! et bravo pour ce plat, il a l'air super, l'idée de la pâte filo est très bonne car ce genre de feuilleté se fait souvent justement avec de la pâte feuilletée qui plombe un peu l'ensemble... Ciaoooooooo

9:03 AM  
Blogger une fille en chocolat a dit...

Il est des traditions que l'on ne peut changer où alors avec beaucoup de persévérance! Tu as eut raison d'imposer un plat aussi divin! Mais gare aux nouvelles habitudes!! Il serait dommage que les huitres bretonnes disparaissent de votre table!

9:10 AM  
Blogger lili63 a dit...

tres belle recette de pain d'epices ;
Bien que je n'aime pas les cSJ ,la photo du feulleté est tres appetissante ;

9:11 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Je ne sais pas ce que je prefere, si ce sont les St Jacques ou Nirvana, mais tout va bien.

10:56 AM  
Anonymous Tit' a dit...

Mille fois je fonds pour ces Saint-Jacques aux poireaux à l'Armagnac, pour ce pain d'épices moelleux, pour ce retour de fêtes...

12:27 PM  
Anonymous Moussetic a dit...

Ce doit être exquis!

12:49 PM  
Blogger LN a dit...

quel beau récit !...

la recette est très appétissante même si je n'ai jamais mixé de st jacques... et je ne sais pas si j'oserais ;-)

3:10 PM  
Anonymous domie a dit...

Rien à dire !!
C'est du grand et du beau comme j'aime.
D'accord avec toi et Patrick, j'aurais également utilisé des csj surgelées pour la mousse.
Si tu en as d'autres dans ce genre, n'hésite surtout pas à nous les faire partager

4:07 PM  
Anonymous Véro (C.Métisse) a dit...

Ma famille me manque toujours énormément pendant les fêtes et tout les mois d'hiver... un peu plus encore après avoir lu ton joli post...
Quelle belle tribu d'équilibristes... :-)
Magnifiques recettes, en plus, que demander de plus?
Bisous

6:12 PM  
Anonymous Véro a dit...

Zut, faute d'orthographe: tous les mois...

6:13 PM  
Blogger Annellénor a dit...

Ah, la pâte filo et une bonne dose d'imagination font des merveilles !
Quant au pain dépices de Laurent, il attend déjà sagement dans ma rubrique "recettes à tester" et pour suivre ton génie, j'essairai de le déguster comme toi !

7:51 PM  
Blogger Alhya a dit...

**oh ma Veronica, c'est toi qui m'enchante et je prends volontiers ton cadeau qui vient du coeur!
**Sylvie alors tout ça: ouahhhh ;-) merci!
**Virka, magicienne, voilà qui fait un sacré programme, j'essaierai d'être à la hauteur et merci d'avoir lu... et apprécié!
**Choupette, pour moi, chaque recette est un morceau de vie, et penser que ça se lit comme un roman, c'est vraiment si agréable, merci...
**Lutinette, être une Turtle, c'est sacrément bizarre, mais ça permet de passer de sacrés moments, ;-)
**Auntie Joe, mais je t'adopte, quand tu veux!
**Mystery Rose, merci! moi qui trouvait mes photos moches, ça me rassure!
**Patricia, touchée ;-)! mais que veux tu il faut ruser, c'est pas de ma faute ;-)
**Béré, mais au contraire, il faut tester,si j'y arrive, il n'y a pas de raison, vraiment, lance toi!
**Noémie, là j'avoue que le faire pour 10 puis 14 personnes c'est de l'organisation, mais j'ai été sacrément aidée!
**Patrick, alors là, je dis si t'es en accord, ouf ouf! je me disais, s'il râle ça la fiche mal, et du coup, ben tous ces compliments, c'est drolement agréable! et pour les pétoncles, c'était au cas où, mais je suis d'accord avec toi, rien ne remplace la CSJ!et les grains de coriandre, je les ai à peine mixé quelques instants, pour en laisser des morceaux entiers
**Mamina, si tu te lances, je serais très flattée et je suis comme toi, les grains de coriandre qui croquent en bouche et explosent en saveurs, c'est magique!
**Un petit Caillou, alors lance toi, pour de vrai, c'est vraiment archi simple, vrai de vrai!
**Annie, les CSJ sont une redécouverte de cet hiver pour moi, et définitivement leur saveur est sans pareil, juste à peine poelées, j'espère que tu essaieras!
**Myda , changer les habitudes n'est jamais facile chez moi, le but étant de changer pour du mieux, et là, la pression était grande!
**Lucile Poppins, une Turtle qui le bouscule mais qu'il aime bien finalement! merci pour les idées!
**Mets Aventure, quand tu veux pour les conseils, je t'assure, si j'y arrive, tu y arriveras et je suis passée experte dans l'art et la manière de modifier mine de rien ;-)
**Kashyle, rohh, ben oui, de la crème dans le pain d'épices, moelleux assuré, je t'assure! et pour la troisième fois, allez, si tu veux, tiens!
**Tatyval, plus de l'organisation qu'un gros travail, mais ça vaut le coup!
**Nathalie B, merci! les coquilles font l'unanimité chez toutes les bonnes cuisinières on dirait! ;-)
**Séverine, ravie de faire ta connaissance et encore plus que tu aimes ce blog! quelle chance!
**Micky, tu m'as définitivement convaincue de me lancer dans les naans, à suivre, je te dirai!
**Sophie, heureusement, mon père ne lit pas ce blog, il serait drolement surpris, je pense! ;-)
**Lilo, j'ai envie de dire "bien fait" ;-) je ressens au moins la même chose quand je vais sur le tien, comme ça, on est quitte ;-)!
**Hafi, tu me touches beaucoup, et la cuisine classe, peut être mais toujours simple, hein, faut pas pousser ;-)!
**Tout à fait Mitsuko, tu as tout compris ;-)
**Salwa, tu as raison, ce pain qui cuit, c'est une merveille, une odeur à te filer une fringale dans la seconde!
**Hélène, je rougis, de la grande cuisine, ohlala, quel honneur tu me fais!
**Claude Olivier, oui, des Noëls comme ça, ça existe,mais si tu acceptes une turtle à ta table pour le prochain réveillon, je testerai volontiers ta variation de la dinde, sûrement merveilleuse et je vois que toi aussi, tu adaptes volontiers les traditions!
**Hélène ;-) deux bonnes poires ça fait aussi deux bonnes cuisinières non?? pour les photos, de plein jour c'est quand même nettement mieux!
**Khala, mais ça m'énerve, je ne comprends pas pourquoi ça ne marche pas toujours les commentaires, j'ai pourtant allégé le blog. Pour le pain d'épices, lance toi, il est vraiment très bon et ultra facile à faire!
**Emilie, c'est possible et j'aimerais bien parce que je suis beaucoup plus douée pour les CSJ que pour les macarons (bon, il faut dire que j'ai jamais essayé encore les macarons ;-))!
**La sieste, t'es trop forte, mille bonheurs! c'est tout à fait ça! et oui, obligation de tester, t'as plutot intérêt de te soumettre,sinon je me charge de te convaincre de gouter, comme ça, obligée d'en refaire, zut de zut ;-))
**Guillemette, merci! et encore un point commun alors pour les CSJ! j'espère que tu aimeras si tu essaies!
**Fabienne, que qué? ;-) vous priver des autres recettes faites depuis Noel? non, t'inquiète: je vais essayer de tout mettre progressivement!
**Chris, merci pour la belle histoire et le coup de coeur des fêtes,toujours valable! ;-)
**Colette, ;-) j'ai finalement dit à mon père que j'avais immortalisé nos dialogues et il m'a dit ne pas comprendre ;-)..!
**Marion, je te signale madame que mon pain d'épices c'est celui que j'ai fait AVANT de gouter au tien, et je pense que le tien être très vite refait, parce que cette tuerie m'a laissé un souvenir.. pire que bon! et merci à toi d'avoir été la cuisto en chef à mes côtés le soir du 31!
**Agnès, alors l'Armagnac, à fond! c'est une merveille, mais il faut un très bon armagnac, hein, pas de blagues!
**Inoule, vas y! je n'en rajoute pas et en tout, il a quand même convaincu 23 personnes, c'est pas rien!
**Merci Marie T, tes mots et tes passages réguliers sont toujours un grand plaisir et je suis toute flattée que tu veuilles essayer!
**Non, effectivement, Mirabelle, il n'a pas regretté, parce qu'il a adoré,mais c'est quand même lui le chef, hein, faut pas rire avec ça!;-)
**chouette, chouette, Cess ;-)
**Merci beaucoup Valérie, et oui, poireaux crème ET armagnac, tuerie!
**Entièrement d'accord avec toi, Nuage de lait, la feuille de filo, c'est quand même nettement mieux, et ça m'a désespérée de pas en retrouver le soir du 31, mais bon, la brick, c'est pas mal quand même!
**Eliflo, en même temps je n'ai pas le choix, chez nous on est toujours nombreux, alors je teste toujours à grande échelle ;-) tu es la bienvenue pour tester et faire la petite main ;-)
**Voilà, tu as tout compris Machamalo, un chouette noel et une pure surprise gustative, le bonheur, quoi!
**Eva ;-) j'aime beaucoup, les Césars de la meilleure bouffe, à lancer!!
**Peggy, tout à fait, et moi je n'adore pas la pâte feuilletée et la filo est extra à travailler, merci pour tes passages et tes mots réguliers ici qui me touchent beaucoup!
**Une fille en chocolat, je te rassure, les huîtres ont retrouvé notre table dès le lendemain, et pour mon plus grand plaisir aussi! attends on est pas à moitié bretonne, faut pas croire!
**Lili63, alors fonce sur le pain d'épices si tu n'aimes pas les CSJ, plein de saveurs et de moelleux et sur un foie gras, hummm, je n'ose y penser.. tellement j'adore!
**Gracianne, coquine, je suis sure que c'est Nirvana ;-) et ça me fait sourire devant mon écran de penser que tu l'écoutes au travail!
**Tit', tu me touches, merci ;-) fonds donc et hop, réalise le : tu verras, le manque de bretagne est moins cruel après!
**ça l'est, Moussetic!
**LN, ose, tu verras, le mixage de st jacques ne gache pas leur saveur, juste avec un peu de crème ainsi, et en termes de texture, c'est étonnant!
**Domie, il va falloir chercher pour trouver plus fort, mais aussi fort, ça doit être jouable, je vais essayer! merci pour ton passage et tes compliments!
**Véro, arrête, j'ai l'impression que je te rends triste, si c'est ça, j'arrête hein! non parce que je veux pas rendre les gens tristes moi, c'est tout le contraire!!
**Annelleonor, fonce pour la recette de laurent, et avec le foie gras, tu vas adorer! merci pour l'imagination ;-) je suis bien aidée par toutes les merveilles que je vois sur les blogs!

8:43 PM  
Anonymous bea at la tartine gourmande a dit...

La seule lecture de ta liste d'ingredients est suffisante pour savoir que ca doit etre delicieux.

4:47 AM  
Anonymous Miss Diane a dit...

Comme toujours, la Turtle nous présente du grand Art, autant culinaire qu'épistolaire! C'est toujours un plaisir de te visiter.

5:50 AM  
Blogger Suiksuik a dit...

Tu m'as bien donné envie de tester cette superbe recette !!!! C'est magnifique !!! C'est sympa ici, c'est toujours Noel !!!

8:57 AM  
Blogger Patricia a dit...

Quel délice! une vrai mervielle comme tu le fais souvent. Bravo

10:54 AM  
Anonymous Soho (Chocoholic) a dit...

OUlalalala ! La serial StJacqueuse (Mamina) a de la belle concurrence!

2:59 PM  
Anonymous mimosa a dit...

je m'étais inspirée (beaucoup beaucoup) d'une de tes recettes pour le 24 mais je ne pense pas attendre le prochain 24 décembre pour tester celle-ci!

3:24 PM  
Anonymous Mayacook a dit...

"Inouïe", ça je n'en doute pas! Tu as bien fait de bousculer un peu les habitudes!

4:34 PM  
Anonymous guili_guili a dit...

Heu..J'espère qu'on n'estpas obligée d'attendre Noel prochain si on veut faire ce merveileux millefeuilles hein?!!
J'ai beaucoup ri en lisant ta conversation téléphonique avec ton Pôpa!J'adore ce genre d'anecdote!

4:51 PM  
Blogger isabelle a dit...

j'étais certaine d'avoir laissé un commentaire..etk..ta recette est superbe, à tous niveaux ! hop dans mes favoris

1:27 AM  
Anonymous Lauriana a dit...

Ah que c'est bon de te lire! j'adore le ton et les détails qui font que je représente parfaitement la scène!
Quant au millefeuille, voilà une recette parfaite pour clouer mon chéri sur place!

2:29 PM  
Anonymous stefanyyy a dit...

Oh là, une merveille, à la lecture on salive, on imagine, on sent, on a la langue qui pétille, les poireaux et l'Armagnac, les St-Jacques et la coriandre, le croustillant de la feuille filo, mon dieu, il me reste quelques St-Jacques, je vais me laisser tenter c'est tout simplement superbe !

2:34 PM  
Anonymous Babycakes a dit...

Cette recette a l'air vraiment delicieuse, et je vais la mettre dans mes favoris. Je crois que je l'utiliserais prochainement, pour l'anniversaire de mon meilleur ami, qui adore les st jacques, ca m'a l'air tout a fait approprié. Merci pour cette superbe idée !

2:35 PM  
Anonymous Marie Cuisine a dit...

enmlJ'ai découvert la pate filo, il y a peu de temps, et honnetement je l'ai adopté très facilement !
Ta recette est faite pour moi, elle comporte tout ce que j'aime !
Bisous, Marie

8:53 PM  
Blogger Elvira a dit...

Wouaouh! C'est carrément sublime! :-)

2:30 AM  
Anonymous loukoum°°° a dit...

Je pense qu'il devait y avoir quelque chose de particulier dans l'air ce noel... tu as réussi à chambouller les habitudes familiales et moi, contre toute attentes, ma mère m'a proposé de réaliser le dessert.... elle qui d'habitude gère tout de A à Z sans me laisser la moindre chance d'y mettre ma touche!

8:37 AM  
Anonymous Mily a dit...

Ca a l'air terrible comme recette!
Tu as vraiment du epater tout le monde pendant les fetes! J'ai plus qu'a refaire un plein de feuilles de brick, enfin quand je repasserai en France...

3:42 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Merci beaucoup Béa je pense que tu aimerais surement, et que tu en ferais probablement de bien plus belles photos ;-))
**Miss Diane ce sont tes commentaires ici qui sont toujours un grand plaisir! continue, c'est trop bon ;-))!
**Suiksuik, et oui! c'est toujours noel parce que je suis hyper en retard, mais après tout, pas nécessaire d'attendre Noel prochain pour essayer!
**Merci Patricia, souvent, souvent, je ne sais pas, mais en tout cas, là à coup sûr ;-))!
**Soho ;-)) mais non, justement la sérial jackeuse est de loin indétronable, elle voit juste que certaines tentent d'en prendre de la graine!
**Merci Mimosa, voilà qui me touche tout particulièrement, savoir que les recettes sont parfois testées, quel plaisir!
**Tu m'étonnes, Maya, bon, j'avoue qu'ils n'en sont toujours pas revenu et que j'ai un engagement pour les années à venir ;-)) mais pour de vrai, je m'en moque bien, suis trop contente!
**Guili GUili, merci! bien sur que non,n'attends surtout pas, comme le dit Mamina, c'est enfin la période où la st jacques est financièrement abordable! fonce!
**Isabelle et ben non! et du coup, merci deux, puisque tu es revenue! ;-)
**Lauriana, ah sûr, cette recette a un effet terrible sur les hommes, tu peux y aller, les yeux fermés! ;-)
**Stefanyy, dis donc, tu en parles mieux que moi!! c'est fou! merci, merci!!
**Elvira, merci vraiment, tu es adorable!
**Loukoum, et bien, j'imagine d'ici la découverte que cela a dû être pour tes proches de manger une de tes merveilleuses recettes de dessert! et oui, il y avait surement quelque chose d'un peu particulier dans l'air, allant avec la douceur du temps, on dirait!
**Mily, mais attends, tu ne trouves vraiment pas de brick ou d'équivalent là bas? mais quel est ce pays d'arriérés ;-))?? dis moi, je t'en envoie si tu veux!

12:14 AM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home