A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Filets de Rascasse au Pesto, éclats de St Jacques, d'artichauts et Purée maison, découvrir l'essentiel

mars 29, 2007

Filets de Rascasse au Pesto, éclats de St Jacques, d'artichauts et Purée maison, découvrir l'essentiel

Plus d'une semaine sans faire un petit billet.. mais que se passe-t-il?
Evidemment le temps qui manque ... La fatigue, s'insinuant lentement et me forçant à lâcher le soir venu mon écran, après y avoir passé des heures. Surtout, une usure des mots. C'est elle qui m'a freinée, la saleté!

Depuis le début, ouvrir une page blanche de ce blog, c'est comme formuler des mots magiques sortis d'un vieux grimoire : les doigts se déchaînent tout à coup, tentant désespérément de suivre les idées qui se bousculent dans mon cerveau. Libre ma pensée, tout autant, mon écriture. Les deux s'emballent, toutes fougueuses d'avoir été contraintes, toute la journée, dans leur carcan de rigueur juridique. C'est leur moment à elles, leur défouloir, et par conséquent, le mien. Redynamisée, ma pensée suis la route de l'écriture sur les chemins du dépaysement, du plaisir, et les deux s'encouragent mutuellement, comme se déploie un éclat de rire. Depuis quelques jours, cette pensée libre n'était plus là, la source des mots s'était tarie. Ma concentration acharnée de la journée endiguait, le soir venu, le lien magique entre les mots et le vécu, m'empêchant de décrire un récent petit moment de bonheur . Je n'ai pas forcé la machine, et me suis laissé un peu de temps...
Enfin soulagée ce soir, j'ai juste envie de vous parler d'un de ces petits riens qui m'émerveillent en cuisine. Il s'agit d'une récente découverte, que d'aucuns jugeront sûrement d'une banalité sans égale, mais qui à mes yeux constitue une vraie révélation! Et ça y est, je les aperçois, les mots fugueurs, ils arrivent (hello, les gars, vous étiez où? Allez, installez vous, c'est parti!).
Cette découverte, je l'ai faite à l'occasion de l'anniversaire de ma Ratatouille. Bien sûr, le dessert avait été précédé d'un repas (oui, oui, je ne fais pas que du sucré ;-)) et ce repas, l'occasion d'une toute première fois.
Osez me dire que les premières fois ne se parent pas toujours d'une certaine magie, laissant une trace particulière dans la mémoire.

Pour ma part, je crois bien que je me souviens de la quasi totalité de mes premières fois. La plupart restent auréolées d'une lumière singulière parce qu'elles sont, justement, des premières fois. J'y repense, le regard jouant les acrobates du vide et tout à coup, un sourire s'invite subrepticement au coin de mes lèvres. C'est tellement vrai que même mon tout premier tonneau en 106, sous un tunnel, me fait maintenant sourire. J'y repense, et je vois la drôle de scène, cette turtle dodelinante, toute retournée d'avoir ainsi réussi à faire un soleil, et cette énorme femme, jamais croisée, se précipitant sur elle, la serrant brusquement dans ses bras à lui briser la nuque qu'elle ne s'était miraculeusement pas encore rompue. Les gens observant, médusés, cette turtle déboussolée, tentant frénétiquement de ramasser les dizaines de K7 audio dispersées aux quatre coins de la chaussée, se confondant en excuses d'avoir ainsi perturbé la circulation (2h30 de bouchon, quand même !). Les braves pompiers venus la repêcher au milieu de la nuit et des débris, qu'elle conviait, le plus poliment du monde, à rejoindre femmes et enfants, assurant qu'elle se débrouillerait, qu'ils ne s'inquiètent surtout pas!
Quand je vous disais que toutes les premières fois sont un peu particulières... et les miennes peu banales. En y pensant, je me demande si ce n'est pas justement pour cette raison que je ne refais jamais, ou presque, les mêmes recettes. Ma cuisine est ainsi toujours une première fois!
Il n'empêche que dans ces premières fois là, il y a des degrés. Des petites premières fois, de celles qui s'appuient sur tout un tas de petites expériences déjà éprouvées qui servent de bases solides à la nouveauté, et les vraies, celles qui sont de réelles tentatives, ou encore de gigantesques découvertes. L'autre jour, j'ai fait une gigantesque découverte, j'ai réalisé ma toute première purée de Pommes de terre maison...

Là, je suis sûre, je vous en bouche un coin. Totalement étourdi par une telle révélation, vous pensez immédiatement, "Mais, enfin, pourquoi tout ce temps?" (inutile de protester, je lis dans vos pensées, si, si!)
Et bien tout simplement parce qu'Une Fille de la purée Mousseline je suis. Et attention! c'est un titre qui se mérite et, j'ai envie de dire, se respecte.
Il ne faut pas croire qu'il s'acquiert aisément, n'est pas Fille de purée Mousseline qui veut, ça suppose même de respecter tout un tas de règles, de principes déontologiques, une vraie éducation.

D'abord, cela suppose d'avoir été élevée, dès le lait maternel quitté, de généreuses assiettées de purée en sachet. Dès 4 ans, de s'être écrié, l'oeil goulu, face à une énorme fourchette couverte de purée et saucisse de strasbourg mêlées, "Moi, j'aime la purée" . D'avoir, dès 5 ou 6 ans, affirmé que la "fille de la Maman qui fait la Meilleure purée au monde", on était. D'avoir, jeune étudiante livrée à ses plaques électriques une fois le nid familial quitté, consciencieusement refait les gestes maternels autour des flocons déshydratés. Enfin, d'avoir soudainement réalisé, ses 23 printemps révolus, que sous les flocons, dormaient feu les demoiselles pommes de terre. Comprenant alors que certains poussaient le vice jusqu'à cuire des pommes de terre pour faire de la purée au lieu d'utiliser les supers flocons, d'avoir aussi sec pensé "mais à quoi bon s'embêter?"

Bien sûr, après, la Turtle est vraiment née.
J'ai enfin réalisé que les gestes les plus simples étaient souvent les plus essentiels... Oui, mais il faut bien avouer que dans ma frénésie de cuisine, face aux innombrables recettes à découvrir, une banale purée de pommes de terre avait encore à mes yeux bien trop peu d'intérêt pour figurer dans un de mes repas et partant, elle avait été oubliée, tout comme les sachets Mousseline d'ailleurs.
Jusqu'à ce qu'un beau jour, je tombe sur ça : une fabuleuse Dorade au Pesto, servie sur un lit de Purée maison et de fines lamelles d'artichauts, le tout mis en scène par la géniale Hélène. Et là, je dois bien avouer que mes sangs n'ont fait qu'un tour se ruant sur mon cerveau pour lui intimer d'au plus vite l'essayer. Je tenais là mon dîner d'anniversaire et l'occasion de faire ma première purée maison était née!
J'ai gardé, pour l'essentiel, la recette d'Hélène, tout en modifiant quelques aspects, certains volontairement, d'autres un peu moins : j'ai ôté l'ail et remplacé la ciboulette introuvable contre du persil. Et puis, j'ai fait face à l'imprévu : Pôpa devait m'acheter des Dorades, allez savoir pourquoi, il est revenu avec des Rascasses. Je lui ai demandé de me faire chauffer deux grandes poêles, il m'a rétorqué qu'il n'y avait plus de gaz.... (Pas facile de réaliser tous ses rêves...) Un peu dépitée, sur le moment ... j'ai finalement réalisé des Filets de Rascasse au four (CQFD!) Et bien croyez moi, ces Filets de Rascasse au Pesto, lamelles d'artichauts, éclats de St jacques sur lit de Vraie Purée étaient tout simplement.... mer-veill-eux !


Ingrédients :pour 10 personnes
  • 10 filets de rascasse
  • 25 grosses pommes de terre épluchées et coupées en quartier
  • 60 cl de crème liquide
  • 150 g de beurre en parcelles (normalement c'est plus)
  • Noix de muscade râpée
  • sel et poivre
  • 100 g de pignons de pin
  • 100 g de parmesan râpé
  • 80 g de feuilles de basilic
  • 20 cl d'huile d'olive extra-vierge
  • 10 gros artichauts
  • jus de citron
  • farine
  • 20 noix de Saint-Jacques
  • 1 bouquet de persil

Marche à suivre:

  • Commencer par enlever les arrêtes du poisson, s'il en reste. Avec un cutter, faire des incisions en diagonale sur la longueur du filet côté peau (moi, il n'y avait pas de peau...). Couvrir et mettre au frais.

Préparer la purée de pommes de terre:

  • Placer les pommes de terre dans une casserole et recouvrir d'eau froide, ajouter du sel et porter à ébullition. Cuire doucement 15 minutes.
  • Bien égoutter et les éplucher
  • Ecraser les pommes de terre grossièrement à la fourchette puis les passer au presse purée ou au mixeur (Attention, Choupette me glisse dans l'oreillette qu'il ne faut pas utiliser de mixeur mais un presse purée, que le mixeur gache la texture de la purée, alors, les amis, suivez son conseil!)
  • Faire chauffer la crème dans une casserole et réduire de moitié.
  • Ôter du feu la crème et ajouter à la purée.
  • Ajouter le beurre en parcelle, la noix de muscade râpée, un peu de persil en petits bouquets, sel et poivre. Bien remuer

Préparer le Pesto:

  • Passer au mixer les pignons de pin et le parmesan.
  • Ajouter les feuilles de basilic et l'huile.
  • Bien mixer afin d'obtenir une sauce lisse et crémeuse.

Préparer les artichauts et les noix de St Jacques:

  • Enlever les feuilles entièrement et le coeur des artichauts (c'était le job de Pôpa, je vous dis pas combien il l'a adoré).
  • Tailler en fines lamelles
  • Placer les lamelles dans un bol d'eau froide et le 1/2 jus de citron. Les artichauts éviteront de noircir.
  • Avant de les sauter, bien les sécher et les passer légèrement dans de la farine.
  • Dans un poêle anti-adhésif, faire chauffer un peu d'huile et sauter les lamelles d'artichauts jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Gardez au chaud.
  • Coupez les noix de Saint-Jacques en dés

Au moment de passer à table:

  • Préchauffer le four à 210 °
  • Placer les filets de rascasse dans un grand plat en verre, les recouvrir d'une bonne couche de pesto
  • Mettre à réchauffer doucement la purée de pomme de terre
  • Placer le plat contenant les poissons 10 à 12 minutes au four, un peu haut, sans être sous la grille
  • Pendant ce temps, faire fondre un bon morceau de beurre dans une poêle bien chaude, y faire sauter les dés de St Jacques rapidement, environ 1 minute,les saler, les poivrer. ils doivent être croquants.
  • Dresser sur chaque assiette, quelques lamelles d'artichaut, quelques st jacques, deux à trois jolies cuillérées de purée de pomme de terre, sur laquelle on aura pris soin d'effeuiller un peu de persil, dès que les filets sont cuits, ajouter le poisson et servir

Bilan des courses:

Mes photos de l'assiette passent totalement à côté de la magie qui ressortait de la composition. (Pour être tout à fait honnête, tellement occupée à dresser les assiettes pour 10 convives par l'odeur alléchés, j'ai totalement oublié la pause photo. Ce n'est qu'après avoir largement entamé mon assiette, et poussé un profond et absolu soupir de plaisir, que je me suis soudain souvenu que j'avais oublié! J'ai tenté de photographier ce qu'il restait, mais n'apparaissent plus les fabuleux petits éclats de St jacques, ni les lamelles d'artichauts )

Permettez moi de vous dire que, si jamais comme moi jusqu'ici, vous n'avez jamais réalisé votre purée de pommes de terre maison, vous faites une énorme erreur! C'est tout bonnement incomparable et je crois bien que ce soir là, j'ai renié Mère Mousseline à l'instant même où j'ai senti l'onctuosité, la générosité et la densité unique de cette purée là. Définitivement enterrés les sachets de flocons déshydratés! Quant aux filets de rascasse, mariés à cette savoureuse sauce au pesto, c'est tout bonnement unique. Une vraie merveille. Je ne sais pas ce que donnent les filets de Daurade poêlés sous un filet de pesto, mais les filets de Rascasse cuits au four sous une généreuse couche de pesto sont d'un fondant absolu. Le pesto leur permet de cuire, en préservant toute leur onctuosité. J'avais un peu peur que la sa force étouffe le goût subtile du poisson, en réalité la légère saveur iodée de ce dernier n'est que magnifiée par la force du basilic, des pignons et parmesan mêlés. L'ajout des noix de st jacques et artichauts grillés à ce duo gagnant, touche au génie... Non, non, sans rire, les amis, c'est un mélange absolument parfait! Ces deux là apportent juste la subtile et indispensable note glamour de ce vrai repas de fête.

Alors, Hélène, un grand grand merci. Grâce à toi, j'ai été auréolée de gloire, portée aux nues par un parterre de goûteurs en délire, et ma Ratatouille m'a dit dans un souffle et l'oeil pétillant de gourmandise "ohlala, c'est le meilleur repas d'anniversaire qu'ont m'ait jamais préparé!"
Je terminerai en disant que ce repas est d'une grande simplicité à réaliser. Honnêtement, aucun geste difficile, compliqué. Mais là tient justement toute sa magie : une somme de petits gestes, de bons produits pour un résultat plein de saveurs, en bref, juste l'essentiel ...

Conté par Alhya at 3/29/2007 11:44:00 PM

73 Comments:

Anonymous marion a dit...

aha ! preums !!! même que tu me donnerai presque envie de manger du poisson à lire le récit de ton régal ... j'arriiiiiiiiiiiiiiive :)

12:06 AM  
Anonymous Eglantine a dit...

Comme ce matin je suis matinale, me voilà enfin en haut de ta liste.

En ce qui concerne ta recette, au vu de la source et de la composition, c'est certainement très bon. Quant à la purée, bien qu'ayant toujours mangé, contrairement à toi de la purée maison, je dois avouer que de temps en temps un peu de purée flocons, ça fait pas de mal, au moins c'est rapide ! Bravo en tout cas de ta prise de conscience et d'avoir laché les petits sachets !

Heureuse aussi que tu aies retrouvé tes mots !

7:09 AM  
Anonymous shinobi a dit...

ah non la turtle pas la purée mousseline argggggggh moi je suis une traumatisée de cette purée ma nounou m'en faisait tout le temps et je deteste vive la purée maison tu t'en es rendue compte ;o)

8:35 AM  
Anonymous Mayacook a dit...

Non seulement tu as un don extraordinaire pour trouver les mots qu'il faut afin de sublimer les petits comme les grands moments, et d'exprimer à merveille tes sentiments mais tu es une vrai pro des fourneaux!!! Cette recette m'avais déjà fait de l'oeil chez Hélène mais alors là je suis plus que doublement charmée!!

8:39 AM  
Anonymous Choupette a dit...

Ravie que l'angoisse de la page blanche te soit passée!
Pour la purée maison c'est un délice mais une petite remarque quand même, tous les cuisiniers te diront de ne jamais faire ta purée au mixer, ça rend les pommes de terres élastiques. Il faut les passer au presse-purée et après pour les aérer les fouetter quelques instants avec le beurre et la crème. On fait maintenant des presse-purées moins encombrants que ceux de nos grands-mères et très pratiques.

8:44 AM  
Anonymous esmeralda a dit...

moi aussi je suis une fille Mousseline, et je le revendique haut et fort! superbe recette et superbe récit! comme d'hab ;o))

9:08 AM  
Anonymous MEts aventures a dit...

Heureusement qu'ils ne sont pas partis très loins ces satanés mots, c'est un plaisir de te lire et de découvrir une nouvelle recette. C'est vrai que la vraie purée n'a rien de comparable, hein!!
Audrey

9:10 AM  
Anonymous Lutinette a dit...

Ah la purée de pommes de terre maison, il n'y a rien de meilleur. C'est le plat préféré de ma grande fille, et attention, ce qu'elle aime c'est quand elle est écrasée avec la fourchette (même pas le presse purée :O) et mélangée avec une carotte.

9:28 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

tien tien tien...un joli billet pour ce 29 mars ;-) Je comprends pas, mais le facteur ne m'a rien mis de tel dans ma boite a lait hier...ba, il a du tout manger...Tu me fais rire car je revois la passion et la fougue parlées quand tu nous dis qu'il faire faire SOI MEME, tout comme une pâte pour tatin...et tu as raison en plus (qui douterais de ca)...la purée, c'est une institution, cela fait preque parti de nos gènes...chacun connait la meilleure purée du monde (pour ma part je vous assure que la meilleure purée du monde était celle de ma grand maman, trop trop bonne), a sa recette et la garde (plus ou moins) secrete ! Une chose est sûre, te lire me manquait...turtle adicted, c'est possible ca ?!?

Bonne journée
Biz
Claude

9:40 AM  
Anonymous Audinette a dit...

J'ai beau faire de temps en temps ma purée "maison" (dont une fois au mixer, mais jamais plus, on dirait une purée au chewing-gum !), je n'ai pas pour autant abandonné les sachets de Mousline !
Parceque oui, même si c'est incomparable avec la purée maison, ben parfois on n'a pas le temps : certaines mamans qui bossent et rentrent lessivées comme moi me comprennent forcément...

10:09 AM  
Anonymous aurélie a dit...

C'est fou, à chaque fois que je te lis, j'ai l'impression que tu me racontes ! Un tête à queue sur l'autoroute en 205 et la découverte tardive que bon sang, mais la vraie purée c'est 'achement meilleur ;-)
Contente que vous soyez de retour toi et tes mots...

10:14 AM  
Anonymous émilie a dit...

Alors déjà je tenais à te dire que lorsque j'ai vu "Kiss" s'afficher sur ton mini lecteur j'ai monté le son...eeeeeettttt.... j'ai savouré ! ça met en forme !!

La rascasse, j'adore ça !! autant te dire que cette recette je vais la noter dans un coin, histoire de la resortir d'ici deux mois, quand j'aurai le temps de me mettre aux fourneaux ! Parce qu'effectivement, elle a l'air sensas (remarque je voudrais aussi faire tes dos de cabillaud panés au parmesan... ppfffff, M. le temps, siouplé !! laissez-moi tranquille !!!)

Je suis bien contente que tu aies (enfin) découvert la VRAIE purée. Il n'y a pas de comparaison avec la Mousseline, même si cette dernière dépanne bien. Mais quand même, écraser de belles pommes de terre soi-même c'est trop merveilleux !

10:17 AM  
Blogger CoinCoin a dit...

C'est très appétissant tout ça !

10:37 AM  
Anonymous liliy a dit...

Un vrai festin, ce repas d'anniversaire, dis donc! Une grande cheffe, tu es!
Pour ce qui est de la purée, je suis du même avis, mais il faut dire qu'étant petite je ne mangeais que de la purée de vraies patates bien moelleuse, jamais de flocons chez mes parents, alors j'ai comparé plus tard dans l'autre sens et il y avait de quoi être déçue...

10:51 AM  
Anonymous Soho (chocoholic) a dit...

Hummm! j'ai envie de purée !!!!

personnellement, je l'écrasse... à la fourchette. Tu devrais essayer. C'est un peu plus fatigant mais tellement meilleur! Exit la texture toute molle (façon mousseline), avec plein de crème et de beurre salé... hummm

Ps : j'ai bien ri au récit de ton 1er soleil turtlesque... ca m'a rappelé le mien : 1er soleil en golf, au mileiu de nulle part, en Normandie... coffre ouvert, voiture en équilibre sur le talu et l'ensemble du contenu de mon coffre éparpillé dans le chmaps en contrebas. les vaches qui y pessaient tranquilement me regardant l'oeil écarquillé

10:53 AM  
Blogger Chantal33 a dit...

Un plaisir de te retrouver! tu as bien fait de suivre les conseils de Choupette, la purée au mixeur, ça colle! le mélange de saveurs dans l'assiette doit être un vrai régal!

11:07 AM  
Blogger Tit' a dit...

Tu es sur la bonne voie ! La prochaine fois, tu délaisses également les flocons de rascasses déshydratés et tu files en mer pêcher le passon. Le retour à l'essentiel, comme tu dis !
Hihihi ! Kéj'suis crétin !

11:11 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Me voilà rassurée! Moi qui pensais avoir perdu la Turtle pour de bon... ta plume m'a manquée!! Et je tiens à faire aujourd'hui une révélation, je le cris haut et fort J'AIME PAS LA PUREE MAISON!! On pourra me dire tout ce que l'on veut moi c'est mousseline ou rien!! Etrangeté des goûts et des couleurs, généralement je préfère tout cuisiner moi même mais la purée c'est mousseline! Malgré tout ta recette reste bien alléchante!
Une Fille en Chocolat

11:13 AM  
Anonymous Mily a dit...

Quoi tu avais perdu ta plume?! Je suis sure que c'est a cause de ce plat, il etait tellement bon que les mots manquaient pour decrire ce subtile melange de saveur. Je suis bien d'accord avec toi, la puree maison c'est bien meilleur que la Mouseline mais des fois cette derniere depanne bien, surtout quand on rentre tard du pub!

11:38 AM  
Blogger Emilie a dit...

Pour moi il n'y a rien de meilleur qui bonne purée maison, j'adore et en fait souvent.
Dit moi c'est pas à cause de moi que t'es fatiguée et que tu ne dors plus, car tu réfléchie à ton buffet de thèse non?!!! ;-)

11:40 AM  
Anonymous anne a dit...

tout ce que j'aime dans une recette, un vrai régal pour les sens: j'adore cette composition!

11:44 AM  
Anonymous Claire a dit...

Un nouveau billet façon Turtle, c'est toujours une bonne nouvelle... j'ai attendu la pause de midi pour te lire tout à mon aise! Tes mots sont revenus, et comment! La purée de pommes de terre maison, c'est vraiment succulent, et en plus (ça doit être mon côté destructeur) j'adore la phase où l'on écrase les patates! Je confirme, ma "première fois" au mixer je m'en souviens, eh bien plus jamais. C'était gluant! Rien de tel qu'un bon presse-purée et un peu d'huile de coude, et quel régal à la clé... je retiendrai également l'association des artichauts et des saint-jacques.

12:23 PM  
Blogger Gaëlle a dit...

AH, cette recette je l'ai testée et elle est à tomber par terre ! J'en profite pour lancer te lancer un message : quand est-ce que tu m'en refais, des filets de rascasse au pesto avec ta sublime purée ? J'en garde un souvenir ému, j'ai trop hâte d'y regoûter.

12:30 PM  
Anonymous christelle a dit...

ça doit être vraiment délicieux. Et, c'est vrai que la purée maison avec de VRAIES PATATES, c'est quand même quelque chose.
Mais, bon la purée Mousseline ne tuera personne.
Bises et très bon week-end chère Alhya.

1:26 PM  
Anonymous Chris a dit...

La bonne purée maison, c'est une merveille, quand on y a goûté la purée en sachets est bien fade! Ton assiette devait vraiment être pleine de saveur,...j'aime beaucoup et te lire est un réel plaisir...

2:05 PM  
Anonymous Jess a dit...

Tres appetissant mummmmm

2:14 PM  
Anonymous Annie a dit...

Très heureuse de te retrouver. Quelle bonne association. Quant à la purée maison c'est trop bon !

2:49 PM  
Anonymous Moussetic a dit...

Ne dit-on pas: mieux vaut tard que jamais? Contrairement à toi, mon père et moi on a tjs refusé que la purée Mousseline ne vienne dans notre assiette.
Montée à l'huile d'olive en lieu et place de la crème, c'est aussi toute une expérience gustative inégalable!

3:01 PM  
Blogger khala a dit...

hello la fille de la purée mousseline ! ici la fille de la purée maison !!!
je te félicite de cette fabuleuse recette et je suis contente que tu es enfin découvert la vraie purée !
( si j'avais su , je t'aurai fait ça l'année dernière ...avec du jambon mouliné hi hi hi ! c'est un délire avec une copine ! laisses tomber ! )
pour ma part , j'ai découvert la mousseline à 19 ans , avec mari chéri , qui , comme toi , ne mangeait que celle là , et même si j'en ai toujours une boîte dans mon placard au cas où , je ne peux pas dire que j'aime ça !
contente aussi de te lire ...tu m'as manqué !
alors ? cette thèse ? s'en est où ? t'as fini pour demain !
d'ailleurs ...vivement demain !

gros bisous

3:04 PM  
Blogger khala a dit...

et ça me fait rire , parce que j'en ai fait de la purée maison à midi ! avec des saucisses pour les enfants

3:06 PM  
Anonymous frederique a dit...

ha oui la vraie purée c'est un régal .mais bon il faut aussi avoir un peu de temps devant soit .....et une mousseline de temps en temps cela dépanne bien !!!

3:35 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Ravie de de lire de nouveau ! Ta première fois est très bien amenée !
Je sais que je prêche une désormais convaincue, mais, en plus de ne pas être bons comparés à une vraie purée, les flocons transforment les sucres lents, bénéfiques, des pdt, en sucres rapides, nocifs pour l'organisme !
Chez nous aussi c'était pistou hier, mais pistou d'orties !

3:44 PM  
Blogger lili63 a dit...

Bon ,si tu ne sais pas à quoi ressemble un presse purée manuel , il y a un beau specimen sur mon blog dans le billet "écrasée de pdt " ce qui veut tout dire !!
Tout cela c'est une question de lachage d'amidon qui est excessif au mixeur et qui rend la purée infecte .

4:52 PM  
Anonymous Hélène a dit...

Que c'est bon de te lire. Je suis contente que cette recette te plaise et l'avoir testée pour 10 personnes, tu m'impressionnes. Choupette a raison, la purée est bien meilleure au presse-purée mais encore faut-il en avoir un sous la main. Quant à la purée mousseline, je n'aime pas. Par contre ma fille cadette la découverte chez une petite copine et adore. Merci encore pour le clin d'oeil.

5:21 PM  
Anonymous thom a dit...

MMMiam...

(ouais, mon vocabulaire gastronomique est limité, mais c'est parce que je ne viens pas pour les recettes : je viens pour écouter The Arcade Fire)

5:42 PM  
Anonymous chechia a dit...

Pour une tortue, tu cours drôlement vite quand il s'agit de rattraper des mots fugueurs. Comme tu les a domptés, dis donc!

6:17 PM  
Blogger kashyle a dit...

moi aussi y en à être une fille mousseline!!!! et même avec le volcan et le jus dedans!!!
dis c'est quand que tu m'invites????

6:45 PM  
Anonymous Béré a dit...

Ra j'ai aussi eu ma période "purée en paquet" mais finalement la "maison" est carément 100x meilleure ;o)
Belle recette !!!! Les photos sont superbes comme à ton habitude et elles donnent furieusement faim :op

7:37 PM  
Anonymous domie a dit...

Contente de le relire.
mais non, non et non ! Pas de purée en sachet ! c'est tellement simple de la faire à la maison et c'est autre chose quande même !
Je rejoins choupette quant à l'utilisation du mixeur qui gâche tout.
Pour une de mes filles qui est en internat, je lui ai acheté chez ikéa un écrase pomme de terre (très bien pour une petite quantité) car elle a été habituée à la vraie purée et n'aime pas l'autre (je lui ai pourtant acheté la mousseline à l'ancienne)
Revenons à la recette. Tu veux que je la trouve où la rascasse ? y'en a pas à Nantes à ma plus grande désolation et pourtant ta recette me plait ENORMEMENT comme chaque fois que je vois les mots poissons et csj

7:46 PM  
Anonymous mickymath a dit...

holalaaaaa! math adorerait cette superbe recette!! biiises micky

8:56 PM  
Anonymous Catherine a dit...

Bon allez! pour la mousseline...j'te pardonne... (ben, en fait, parc'que moi aussi j'ai donné!) mais pour tes filets de rascasse! alors, chapeau! tu l'ouvres quand ton p'tit resto biblio culturel ??? Tu m'invites bien sur!!! (du moins, j'espère!...j'te donnerai des p'tits truc sur la purée... mousseline, j'entend! Bises ++

10:30 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

J'ai déjà d'une certaine façon commenté ta recette dans mon billet de ce soir, et comme j'y ai dit beaucoup de bien de la Turtle, je vais être un peu critique...
La vrai secret des purées selon les breton(ne)s c'est d'y mettre "autant de beurre que Dieu peut en bénir", je t'ai trouvée timide sur ce coup là, mais tu l'as reconnu!
Ta rascasse, c'est une rascasse de Norvège, un sébaste en fait, un poisson dont Greenpeace juge l'état de la ressource catastrophique, on ne parvient même plus à pêcher les quotas alloués, même en allant pêcher en grande profondeur, et tu sais tout le mal que je pense de cette pêche. Ce poisson est actuellement l'une des principales matières premières du surimi, ceci expliquant cela, bref, je n'en mange pas. C'est bien dommage, car c'est un bon poisson, et faute de dorade, il est bien adapté à cette superbe recette, laquelle tu as comme d'habitude maîtrisée dans l'improvisation, mdr de faire la cuisine pour dix un jour de panne de gaz, çà te ressemble tellement!
Pour finir, je ne pourrai jamais croire qu'un jour les mots te manqueront, encore un très joli texte!

11:47 PM  
Anonymous salwa a dit...

Alhya le jour où je debarque chez toi à l'improviste( on sait jamais hein :)) Rapelle toi que j'ai craqué pour cette recette mdr

9:45 AM  
Anonymous nuage de lait a dit...

Chez moi aussi, la purée, toujours au presse purée manuel
très bonne rectte de poisson

11:11 AM  
Anonymous Véro a dit...

Quelle belle recete... Remarque avec une telle inspiration... Hélène est une valeur sûre, tout à fait le genre de personne chez qui j'irais chercher une recette pour 10, pour un anniversaire...
Bon, et sinon,je doute grandement que tu te rappelles vraiment de TOUTES tes premières fois (excuse-moi!!). Exemple: la première fois que tu as éternué?? Hein?? Et la première fois que tu as acheté toi-même du liquide vaisselle??? Hein???
Bon
PS: comme Tit', kéj'suis crétine!!! :-D

1:24 PM  
Blogger Sophie a dit...

A la bonne heure, la purée Mousline est évincée. Rien de meilleur qu'une vraie purée (en version luxe, écrasée à la fourchette). Je suis heureuse que cette première fois fasse partie des inoubliables. Un autre point commun, je me souviens particulièrement des premières fois et c'est un plaisir de m'en souvenir avec précision.
Je t'embrasse.

5:15 PM  
Anonymous émilie a dit...

non... rien...

J'suis juste revenue écouter Kiss...

bizz ;o)

11:35 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Ha! Marion, le fameux Prem's ;-)mdr, t'as plutot intérêt d'arriver!
**Eglantine, tu es adorable! forcément, si tu fais partie des veinards qui ont toujours mangé de la vraie purée, tu n'aperçois pas forcément le pas de géant que j'ai ainsi accompli! ;-) j'aimerais bien manger de la purée chez toi, je suis sure que je serais épatée!
**Mais oui, Shinobi, heureusement, je m'en suis rendu compte! mais il a fallu un sacré long temps! n'empêche, quelle découverte!
**Maya, dis donc, si tu continues, je vais jamais plus pouvoir entrer mes chevilles dans mes bas de pantalons!! ;-) vraiment, je n'ai pas besoin d'être une pro des fourneaux, c'est la recette d'Hélène qui est parfaite!
**Choupette, oh non, il n'y avait vraiment pas d'angoisse, seulement pas d'envie.. c'est bien différent! si un jour je m'angoisse pour écrire ici, j'arrête tout de suite!!et un grand merci pour ton conseil, j'ai retenu!!
**Esmeralda, une copine!! ;-)) j'adore!! merci!
**Mets Aventures, rien, définitivement! et s'en est même bluffant!
**oh Lutinette, j'imagine très bien! ta fille a très bon goût!! ;-)
**Claude Olivier, je ne sais pas pour l'addiction ;-) mais en tout cas, la recette secrète de ta maman, j'adorerai la connaître!;-) ça se troque contre quelques conseils de tatin, tu penses? ;-)
**Audinette, mon amie, je ne critique pas du tout celles qui utilisent les flocons et même loin de moi cette idée!! je parle de ma grande surprise de découvrir le gout d'une vraie purée, c'est tout!!
**Aurélie, c'est chouette alors! les points communs ça me fait toujours marrer, et plus ça va, plus je croise de gens avec qui j'en ai, et quel plaisir!
**Emilie, oui, Monsieur le temps devrait te laisser en paix, et moi aussi d'ailleurs! ;-) mais je suis ravie que cette version de la rascasse te plaise, on a adoré, et c'est peu de le dire!
**Merci Coincoin!
**Liliy, j'imagine très bien!! la déception devait être de taille!
**Soho, je l'aie moi aussi écrasée à la fourchette, mais après j'ai mixé quelques instants, pensant que c'était mieux, mais honnetement la texture était sublime! et effectivement, c'est drôle ce nouveau point commun!
**Chantal 33, le plaisir est tout réciproque!! merci de me laisser tes messages qui me font extrêmement plaisir!!
**Tit', okidoki, mais va falloir m'apprendre alors,parce que même pas je connais le passon moa, alors c'est pas gagné ton retour à l'essentiel! ;-) il me faut un professeur!
**Une fille en Chocolat, mais tu as bien raison de le dire haut et fort! les goûts et les couleurs ne se discutent pas, et chacun a droit d'aimer quelques produits préparés dans le commerce, enfin, en tout cas, c'est mon avis!! ;-))
**Mily, j'ai pas du tout dit le contraire, hein! je ne suis pas en train de dire qu'il faut absolument ne faire que comme ça, loin de là mon propos même, je parle juste d'une découverte!
**Emilie, oui, c'est exactement ça!! c'est tout de TA faute!! mdr!! non, je dors, c'est juste que j'ai beaucoup bossé et le soir, plus le courage de me remettre à écrire, c'est tout!
**Anne, tu ne peux pas me faire plus plaisir, d'autant que c'est à Hélène que revient tout le mérite de cette sublime recette!! j'ai adoré la faire et la manger!
**Claire, la pause déjeuner... voilà un de mes moments préférés à moi aussi, très touchée que tu passes ici à ce moment sacré!
**Gaëlle, ma Gaëlle, mais tu sais, un de ces quatre, on va se refaire ça, et puis d'autres, et puis d'autres encore!
**Christelle, ben non, la preuve! je suis absolument vivante et élevée à la mousseline!! ;-) bon week end à toi aussi!
**Chris, bourrée de saveurs, c'est vraiment magique le goût du pesto qui se marie aux saveurs iodées du poisson, j'ai été totalement conquise par ce mélange!
**Merci, Jess!
**Annie, tu es adorable, je suis navrée de ne pas être plus présente sur tous les blogs, mais je me rattraperai, n'en doute pas!
**Moussetic, un grand merci, grâce à toi, ma prochaine tentative sera la purée à l'huile d'olive!
**Khala, mais attends, tu m'aurais fait ça, j'aurais été conquise!! '(bon, je l'ai été aussi, j'te rassure!!) et en plus, le jambon mouliné, faut que tu m'expliques parce que ça m'évoque quelques mémorables souvenirs!
**Mais le Temps, c'est une question de priorité, Frédérique, non? ;-))
**Valérie, je me doutais bien, effectivement!! ah ben voilà, tu as toujours un train d'avance, du pesto d'orties, voilà qui doit être fabuleux, encore!
**Lili63, j'adore, ça devient de plus en plus intéressant, maintenant l'aspect scientifique, définitivement, le mixeur n'est pas aimé des bloggeuses, et pour cause!
**Hélène, attends, plus qu'un clin d'oeil,j'ai été conquise par ta recette ! je ne sais comment dire combien je te suis reconnaissante! et ta fille, ça me fait rire, c'est pas doux parfois les enfants;-)
**Thom,tu fais bien, cela dit, les Arcade, j'aurais dû les voir ce soir même, alors je t'en prie, n'enfonce pas le couteau dans la plaie!! ;-)
...à suivre!

2:58 AM  
Anonymous peggy a dit...

Ah la purée!! c'est une bien jolie première... ;-)
bon week end!

7:56 AM  
Anonymous marie-pierre a dit...

Je ne sais pas ce qui me fait le plus envie , les photos ou le texte,mais les deux sont trés attractifs...!

8:12 AM  
Anonymous Patricia a dit...

Ah le drame existentiel : photographier ou manger... J'ai toujours tendance à sacrifier le premier... Mais tes photos sont aussi appétissantes que les recettes !

8:47 AM  
Blogger MIECHAMBO a dit...

Très belle recette particulièrement appétissante. Tout ce que j'aime surtout la purée maison. Essaie un jour de la faire en écrasant tout simplement les pommes de terre à la fourchette. C'est une autre texture, moi je ne la fais plus que comme ça. Et suivant ce qu'elle accompagne je remplace le beurre par de l'huile d'olive. Ca c'est la Provençale pure et dure qui parle.Pas sûr que la petite Bretonne aimera ça !
Ravie de retrouver "tes mots" et tes belles histoires en plus des recettes toujours savoureuses et originales.
Bises
Michèle

11:13 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Chechia, ta petite phrase me fait sourire, sourire! j'aime beaucoup!
**Kashyle, oh le coup du volcan, c'est tout à fait ça!!;-)
**Béré, donner furieusement faim, voilà un passe temps que j'adore! ;-)merci pour ton enthousiasme!
**Domie, il m'aura fallu le temps, **mais je suis totalement conquise, pour tout dire, j'avais complètement arrêté les flocons, mais je ne faisais plus de purée, voilà ce plat de retour dans ma vie!;-)
**Merci Micky, je suis ravie si ça plaît à Math! ;-)
**Catherine, alors le coup du resto culturel, c'est tout bonnement une méga super idée!
**Patrick, j'avoue ne pas comprendre ce que tu reproches à la rascasse, tu es en train de dire que parce que ça sert à faire du surimi, je n'ai pas le droit d'en manger? ou est ce que c'est parce qu'il n'y en a pas ou presqu'il ne faut pas en acheter? là, je t'avoue je suis paumée!!
**Salwa, hop, c'est noté!! Salwa=rascasses au pesto! et j'ai hâte que ce jour arrive!
**Merci Nuage de lait, effectivement, j'ai bien compris qu'il ne fallait pas mixer!
**Ah Véro, tu m'as bien faire rire! non, à ce compte là, je ne me souviens surtout pas du premier jour où j'ai respiré, mais ça a dû être un grand jour pour moi ;-)) merci pour tes compliments, et oui, Hélène est vraiment une valeur sûre!
**Sophie, pourquoi ça ne m'étonne pas? et bien sûr, depuis, j'ai eu une autre première fois, une certaine ricotta, et sans compter celle, sublime qui a précédé, la rencontre avec une certaine Sophie tombée de la gare à Lyon ;-)
**Emilie, pas de souci, vas y, profite, je me tais pour te laisser entendre ce magique bonhomme!
**Peggy, merci, merci, oui, je l'aie personnellement adorée!
**Marie Pierre, Alors tu me vois tout bonnement comblée, c'est tout ce que je souhaite!
**Patricia, ah oui, et moi j'ai choisi, je laisse volontiers l'appareil, tant pis si ça fait avoir quelques regrets ensuite!

11:39 AM  
Anonymous $ha a dit...

Comment dire... j'en reste bouchée bée! Ce qui est rare devant un plat salé pour ma part! Je ne suis pas trop féculents, mais là, tu as su y faire! D'ailleurs, j'ai l'impression de lire un roman! Cette subtilité et légèreté dans tes écrits, sublime!

3:58 PM  
Anonymous Sonia M la cuisine a dit...

Je crois que le plus dur, c'est de le dire, oui de dire qu'on a mangé de la purée mousseline presque toute sa vie. Pour ma part, ça n'est pas vrai, maman nous faisait de la vraie purée !! mais bravo pour tes révélations et je crois qu'il ne faut pas se fatiguer quant on pas le temps, l'envie et que l'usure se fait sentir...enfin, je veux dire que si on ne veut ou ne peut pas écrire, alors on ne le fait pas ! C'est ce que je me suis dit la semaine dernière quand j'étais en panne d'idée. Mais tes récits sont aussi délicieux que tes recettes alors même s'il y en a un peu moins, c'est mieux qu'il y en ait !

5:32 PM  
Anonymous marie a dit...

ben alors, on réalise une purée au presse-purée pour la première fois ! la purée maison est sans équivalent. Tu vas pouvoir maintenant d'attaquer à celle de Robuchon. plus y'a de gras plus c'est bon parait-il... bravo pour cette jolie recette

9:18 AM  
Anonymous annie dedicacessen a dit...

:))
il est formidable ce billet, et la recette est vendue avec tant d'enthousiasme... j'va ptêt bien me laisser tenter. D'autant qu'avec le mal de dents que je me trimballe ces temps-ci, c'est le plat idéal. Hop, vendu.

9:44 AM  
Blogger Gracianne a dit...

La puree maison c'est meilleur et moins dangereux que les tonneaux en 106. Figure toi que mes enfants, ils preferent la Mousseline, vas comprendre...
Fabuleuse recette, Helene, on peut lui faire confiance.

1:05 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

Je t'avouerai aussi que je suis une fille Purée Mousline...il faut dire que c'est tellement pratique, mais tellement moins bon aussi...
Mes enfants réclament toujours de la Mousline !

Très belle recette !

1:10 PM  
Anonymous mounet a dit...

avec un titre aussi pompeux je m'attendais a découvrir une recette difficile a faire et des ingrédients introuvables : eh ben non !!! et tant mieux
j'ai bien apprécié se lire les commentaires qui précédaient
la purèe je la fais comme toi avec creme fraiche et beurre et c'est vraiment la meilleure purée qui existe : bravo a toi la pro d'avoir franchi le pas et d'avoir mis la main dans la purée

1:20 PM  
Blogger Lilo a dit...

On a tous notre recette de purée ;) moi aussi il m'arrive d'en prendre de la purée en flocons mais de la bio, donc je n'ai aucun mais aucun scrupules !!!

2:39 PM  
Blogger Suiksuik a dit...

Quel bonheur la purée maison ! Ma nounou me faisait que de la purée en flocons, lorsque ma mère est revenue de son long séjour à l'hopital j'ai eu le droit à de la vraie purée enrichie à la crème d'Isigny ! Exit les vilains flocons qui me restaient sur l'estomac ! Aujourd'hui ma préférence va à la purée - tapenade ! c'est trop trop bon et pourtant si simple voir banal :-)

2:55 PM  
Blogger Agnès a dit...

Et oui, c'est toujours comme ça la 1ère fois ! J'ai ri de ton tonneau car moi aussi, le jour où j'ai enlevé mon "90" à l'arrière de la voiture j'ai fait un tonneau !! Je venais juste de fermer le toit ouvrant et je n'avais pas de ceinture (c'était il y a longtemps !) et c'est pourquoi je suis là pour en parler ! Quant à la recette, je suis heureuse que tu aies découvert le bonheur de la vraie purée ! J'en ai fait tellement pour mes enfants et petits enfants et de toute sorte ! J'ai un faible pour celle à l'huile d'olive et samedi j'en ai dégusté une à l'huile de truffes blanches, une merveille. Je te donnerai la recette pour en faire une en 15 minutes chrono cuisson des p de t comprise !!! J'ai adoré la garniture St Jacques artichauts et le must avec pignons et parmesan; une très très belle recette !!

4:02 PM  
Anonymous pom d'api a dit...

Je veux bien gouté avec cette musique, j'adore
bises

5:18 PM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Bravo pour cette purée mémorable... et pour le reste aussi ! Moi, ça fait vraiment longtemps que j'ai renié Mère "Mousline" depuis bien longtemps. Elle a un drôle de goût, quand on a goûté une vraie purée maison ! Mais je sais par mes enfants que leur père, un grand nostalgique, leur prépare de la "purée à l'oeuf", un vieux truc de bébé que sa mère lui préparait quand il était petit, sans doute, avec... des flocons de purée Mousline !
Grosses bises et bonne inspiration pour la suite !
Hélène

5:42 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Je prends.
Tout.
(bon, j'enlève la muscade)
D'accord pour la purée au presse-purée et sûrement pas au mixeur qui la rend glaireuse.
Alhya, j'adopte ta recette pour samedi midi. Ca marche ? TOPE-LA !!

ps : la VRAIE purée avec un VRAI steak haché (pas un surgelé) et je peux mourir de bonheur. Ahhhh Alhya, c'est tjs agréable de débarquer chez toi.

10:36 PM  
Anonymous Lauriana a dit...

Purée, quelle histoire! Moi, je me souviendrai toujours de la purée de pommes de terre de mon papi, c'est la meilleure que j'ai jamais mangé et jamais je n'ai réussi à l'égaler! Je me souviens aussi de deux petites terreurs à qui la maman préparait de la purée en sachet, et qui, devant mon assiette de purée maison ont boudé et dit : La purée de maman est meilleure!Bref, tout cela pour résumer que ta recette est excellente, de a à z!

9:35 AM  
Anonymous Birgit a dit...

J'aime beaucoup tes petites histoires pour nous mettre en bouche et c'est vrai que c'est tellement meilleur la vraie purée. D'ailleurs je ne me souviens pas du gout de la purée mousseline, juste de la pub, un petit volcan avec du jus dedans. Du coup à la maison je fais juste cuire les pommes de terre (et que l'on ne me dise pas que ça prend du temps !!) et chacun fait sa purée dans son assiette; les patates écrasées à la fourchette c'est le top, c'est moins salissant et chacun y met son beurre son lait son jus au choix. Je suis pour les purées parties même si c'est moins photogénique!

11:02 AM  
Anonymous soulafa a dit...

Rien ne remplace la bonne puree maison et maintenant que tu as franchi ce pas ca y est!! Plus rien ne t'arretera:):)
Pour la puree d'artichauts, je dois absolument l'essayer, j'en ai l'eau a la bouche..

12:02 PM  
Anonymous irisa a dit...

Je sais faire la purée et le pesto ! le reste que tu expliques très bien est à ma portée ! je vote pour cette recette !

3:24 PM  
Anonymous eva a dit...

J'aime la purée maison, toute simple, juste savoureuse et réconfortante, il suffit de prendre le temps.
Parfois, avec les mots, c'est la même chose. Surtout ne pas les froisser, les laisser s'envoler, ils reviennent toujours ....

4:54 PM  
Anonymous thom a dit...

J'ai fait, tout d'un coup...

(eh oui : c'est le commentaire le plus bête du monde, en même temps comme il n'y a ici que de fins gastronomes personne ne le pense à le faire :)

7:44 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Miechambo,la provençale qui sommeille en moi derrière la bretonne est aussi très tentée par cette idée de purée à l'huile d'olive, à tester!
**Sha, écoute, ça me touche particulièrement ce que tu dis, et je comprends fort bien, sur certains blogs, des recettes qu'a priori je n'aime pas deviennent tout à fait tentantes, c'est assez magique!
**Sonia, c'était un peu dur ce coming Out dans une blogosphère remplie de femmes et d'hommes qui réalisent des purées maison à tour de bras depuis l'enfance ;-)), mais j'ai de la chance, tout le monde m'a pardonné!
**Marie, je n'ai pas la chance de connaître celle de Robuchon, mais ta description m'interpelle ;-)!
**Anie Dedicassessen, alors si en plus ça aide ta dentition à se remettre doucement, c'est impeccable!! et merci pour tes compliments, très contente de te revoir ici!
**Gracianne, ça c'est sûr qu'Hélène est une vraie valeur sûre, notamment en matière de poisson, quant à tes enfants qui préfèrent la mousseline, ça ne me surprend pas.. t'inquiète, ils changeront d'avis un jour!
**Sylvie, et ben dis! alors là, je ne l'aurais jamais pensé! trop fort!
**Mounet, le titre pompeux ;-)) pas faux, mais ça m'amuse! mais t'inquiète, quel que soit le titre, je ne fais toujours que de l'archi simple!!
**Lilo, manquerait plus que toi, t'aies des scrupules!! ce serait un comble, et je vais de ce pas voir si je trouve ta recette de purée, je suis sure qu'elle doit être fabuleuse!
**Suiksuik, ouch! la purée tapenade à la crème d'Isigny,je sens d'ici la valeur sûre!!
**Agnès, oh que oui, je veux bien ta recette! et je suis ravie que l'association te plaise, c'est une vraie merveille! pour l'accident, tu parles que t'as bien fait de fermer le toit!!
**Pom D'api, chouette!! vas y!
**Hélène (Cannes) j'aime beaucoup le coup de la purée à l'oeuf de ton mari.. ahh, les souvenirs culinaires d'enfance sont toujours magiques, même s'ils sont faits de produits pas toujours nobles!
**Je tope là, Anonym, sans souci!! ;-) tiens moi au courant si tu la fais!
**Lauriana, j'imagine déjà les pestes, tu aurais dû leur envoyer une cuillère de purée à la figure ;-))
**Birgit, la purée partie, mais quelle idée géniale!! et ravie de faire ta connaissance!
**Soulafa, alors tu as mal lu, les artichauds restent en lamelles, mais tu as raison, la purée d'artichauds, ça doit être délicieux ;-)
**Irisa, alors cette recette est pour toi! vote pour, tu ne seras pas déçue, rien de plus simple et un résultat fabuleux!
**Eva, toujours cet art de prendre du temps, je suis entièrement d'accord...
**Thom, tu as bien raison! à bas les fins gastronomes, revenons à l'essentiel ;-))

9:57 AM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home