A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Financiers tiédis noisettés et fondants de Crème au citron (Hélène Darroze)

mars 05, 2007

Financiers tiédis noisettés et fondants de Crème au citron (Hélène Darroze)

Quand Miss Soho, la fabuleuse dévoreuse de Vie chocolatée (avec un grand V car la modération, elle ne connaît pas), me convie à répondre à un questionnaire et bien je ne peux que sauter le pas et me lancer à mon tour (au lieu de travailler, mea culpa, mais en ce moment, c'est trop dur d'être si coupée des blogs). Avant de commencer, je vous invite à aller vous délecter de ses réponses génialissimes ici.

Allez, à mon tour maintenant, en route pour les années en 2 et en 7 de la Turtle et j'en profite par la même pour vous glisser cinq révélations pour répondre à ma Be Good...

1982. La Turtle a 3 ans.

Elle découvre la parole et la force du Je. Plus téméraire encore, elle parle d'elle à la troisième personne et ne cesse de répéter lorsqu'on essaie de lui faire entendre raison ou, pire, de lui apprendre quelque chose : "Iaia sait", d'un ton déterminé, accompagné d'un regard noir, fusillant sur place celui qui a osé en douter . C'est qu'il ne faut pas l'embêter cette petite chose aux joues replètes et à l'allure décidée ! Pôpa est sidéré de voir qu'elle range ses chaussons parallèles au pied de son lit (habitude qui lui est bien vite passée! ). Petite bonne femme bien organisée, elle aime faire le clown pour attirer l'attention. Câline et affectueuse, elle fond en larmes aussi facilement qu'elle rit, deux caractéristiques qui ne la quitteront pas
1987. La Turtle a 8 ans. Sa vie n'est émaillée que par des questions existentielles : est-ce que le garçon qu'elle aime d'amour fou c'est plutôt Robin ou plutôt Nicolas? Elle jongle avec les sensations fortes et son petit monde est doux et réconfortant, juste ce qu'il faut pour lui donner des ailes et une furieuse envie de découvrir ce qu'il y a autour. Elle a un oeil sur tout et pige vite. C'est toujours à elle qu'on fait appel quand il faut brancher un magnétoscope ou une télé, elle adore les modes d'emploi. De temps à autre, elle range et nettoie la cuisine, juste pour lire la surprise dans le regard de Turtle's mum. Plus que tout, elle aime passer des heures sur la place du marché, située au bout du petit jardin, derrière le portail en fer. Là, elle pédale à toute allure sur son vélo, et quand elle a suffisamment accéléré, elle laisse la pédale en suspens, les roues libres poursuivent leur chemin et elle ferme les yeux pour sentir le vent fondre sur son visage en feu. La vie est aussi simple que ces émotions là et elle aime ça !

1992. La Turtle a 13 ans et un appareil dentaire. Il paraît qu'il faut redresser ses dents soigneusement décalées par un suçage de majeur en règle dans l'enfance, elle déteste. Elle est malgré tout comblée, Turtle's mum a donné naissance à une grosse crevette, la cinquième. Un garçon au tempérament de feu dont elle est folle. Elle joue les parfaites petite mère, passe des heures avec lui et il est le seul à avoir le droit de planter ses quenottes dans sa sublime collection de gommes toutes colorées, soigneusement rangées sur l'étagère. Elle écoute la musique très fort dans sa chambre toute rose, parce que même rose, c'est SON univers. Elle a placardé à sa porte "frapper avant d'entrer", faible barrière de papier contre les incursions de ses frères... Elle rêve d'être une femme, mais aime plus que tout encore, à l'abri des regards, câliner son poupon


1997. La Turtle a 18 ans. Elle découvre l'université, sur les conseils de Pôpa qui a dit qu'un tour là bas ne pouvait pas lui faire de mal. C'est le début de l'indépendance, de nouveaux amis, les fêtes, elle apprend doucement l'autonomie. Ses amis redoublent et elle passe, bien malgré elle, ce n'est pas de sa faute, elle a découvert qu'elle aimait ça. Mais il lui faudra encore quelques années avant de réaliser qu'elle ne veut plus la quitter, cette université à l'odeur de vieux plancher et de poussière lentement installée sur les livres. Pour l'instant, elle vit au jour le jour et rencontre l'amour, le premier, c'est déjà bien assez.

2002. Année décisive. La Turtle a 23 ans et les doutes l'assaillent. Son cursus universitaire touche à sa fin et elle réalise qu'elle va prochainement entrer dans la vie active. Que va-t-elle faire? est-ce que cela va lui plaire? est-elle est prête? Par deux fois, elle risque sa vie dans des accidents de voiture, grosses frayeurs dont elle ressort sans casse, miraculeusement, non sans prendre tout à coup conscience que tout peut s'arrêter. Elle n'a plus de réponses, que des interrogations. Elle se dit qu'elle est une trouillarde et accepte par réaction un stage de 3 mois dans les montagnes où elle vit pour la première fois en totale autonomie, loin de ses bases. Elle rentre quand même régulièrement et repart le dimanche soir, seule dans sa Turtle's car, de la musique plein les oreilles pour lui donner du courage. Elle est très fière d'être ainsi capable de rouler sa bosse, seule sur ces routes perdues en colimaçon. Elle réalise qu'elle est apte à se servir de ses connaissances, qu'elle a dépassé sa peur, mais que la vérité est ailleurs. Un peu grandie, elle décide enfin d'accepter la petite voix qui lui dit que la lumière qui l'a attirée dans cette fac dont elle aime tant parcourir les couloirs, le soir venu, seule, entourée par toutes ces connaissances et cette science qui semble suinter des murs, peut continuer à l'éclairer encore un peu. Adieu la vie active, à elle l'atmosphère feutrée des bibliothèques !

2007. 5 mars. La Turtle a 27 ans et une immense envie de dire merci, tout simplement, à sa copine la Vie qui lui permet de l'aimer autant qu'elle la surprend. Le blog est né, la réconciliation avec une nouvelle part d'elle-même commence, les rencontres se multiplient
2012. La Turtle se lance dans la résistance avec Soho, Mamina, Claude-Olivier et les autres. Elle nourrit tout ce petit monde de fars bretons, tartes tatin épicées au cidre carpe Diem et autres pavés au Toblerone. Sa thèse est terminée et elle se lance à fond dans la cuisine, aidée par Mercotte qui lui apprend enfin à faire des macarons. Elle continue aussi à enseigner, entre deux manifestations pour la défense d'une alimentation de qualité. Sa vie continue à s'accélérer mais elle trouve enfin un modérateur, un charmant résistant s'engage à lui démontrer les vertus d'une vie de couple et s'attache l'affection de la Turtle -libellule.
2017. La résistance a vaincu. Tout est calme. La Turtle a enfin acheté une grande bâtisse bretonne, sentant le feu de bois, le cidre et un peu l'humidité, malgré les bouquets de lavande dispersés partout dans les recoins de la maison qui craque sous les pieds. Havre de paix perdu au milieu de nulle part, tout près d'une falaise, elle y passe de longs instants entre deux cours et commence à comprendre qu'elle peut ralentir, un peu. Tous les week end, hiver comme été, débarquent les Pralines et Gratons, parfois à tour de rôle, parfois tous ensemble, dans une joyeuse cacophonie, ça tombe bien, il y a de l'espace et les voix doivent porter pour couvrir le bruit du ressac. On sort alors les tréteaux et les bancs sur la pelouse et on partage un immense buffet, composé de toutes sortes de merveilles réalisées par toutes ces cuisiniers hors pairs. Pendant que Dominique, Véronica, La Sieste, Guillemette, Laure, Saïda, Thalie, Aude et Valérie sortent les salades, terrines, cakes et autres dips, Raymond, Bruno et le Tiger se chargent des vins. La Ringo a momentanément disparu, elle est en train de bronzer sur la terrasse pendant que Kashyle surveille du coin de l'oeil le Chapi qui fait connaissance avec ses ados. Il n'en faut pas plus à Patrick, Maya et la Be Good , bretons patentés, pour débarquer à l'improviste, sans parler d' Eric, Véro, Catherine et Emilie qui ont bien compris qu'on ne s'y ennuyait guère, dans ce coin reculé, et s'offrent parfois un aller retour dans ce paradis breton. Mitsuko, Framboiz et Vanessa complètent le tableau dès qu'elles peuvent prendre un avion de leur Belgique, Canada et Etats-Unis respectifs, les déposant à proximité et leur permettant de couvrir systématiquement la Turtle de monceaux de délicieux chocolats, sucreries et autres spécialités de leurs pays respectifs.
Pour remercier toutes ces personnes d'être venues, la Turtle leur fait des tas de petits Financiers tiédis noisettés et fondants de crème au citron, en digne fille spirituelle d'Hélène Darroze




Depuis peu et très progressivement, je m'immerge dans la cuisine de quelques grands chefs qui m'interpellent... Une bien attentionnée et perspicace amie m'a offert à Noël le carnet de recettes d'Hélène Darroze et, après l'avoir épluché dans tous les sens, j'ai finalement osé me lancer. J'ai opté pour une recette sucrée, pour commencer. Autant vous dire que ce premier essai est loin d'être le dernier, j'ai été tout simplement conquise.
Sans plus tarder, voici Les Financiers tiédis noisettés et fondants de crème au Citron


Ingrédients:
Financiers:
  • 120 g de sucre glace
  • 40 g de farine
  • 40 g de poudre d'amandes (moi, de poudre de noisettes)
  • 5 blancs d'oeuf
  • 30 g de pulpe d'abricot pour moi, 30 g de canneberges séchées (mais pas indispensable)
  • 100 g de beurre demi sel


crème au citron:

  • 1 citron
  • 110 g de sucre en poudre
  • 2 oeufs
  • le jaune d'un gros oeuf
  • 50 g de beurre demi sel

Marche à suivre:

Faire la pâte des financiers (la veille)

  • Tamiser le sucre glace et la farine
  • Ajouter la poudre d'amandes (ou de noisettes)
  • Cuire le beurre noisette : il faut faire fondre le beurre demi-sel sur un feu doux, jusqu'à ce qu'il grésille , devienne mousseux et légèrement marron, sans noircir. Il sent alors la noisette, et il est merveilleux!
  • Incorporer les blancs d'oeuf, la pulpe d'abricot (ou les canneberges) et le beurre noisette
  • Laisser reposer la préparation au frigo au moins 4 heures (pour moi, une nuit)

Faire la crème au citron (la veille ou le jour même)


  • Presser le citron
  • Dans une casserole mélanger ce jus au sucre en poudre et porter à ébullition
  • Verser ce mélange sur les oeufs entiers et le jaune d'oeuf battus ensemble
  • Cuire au bain marie pendant une heure (moi, j'ai cuit 30 minutes, sur feu très doux, en ne cessant pas de remuer, de façon à ce que cela n'attache pas et que petit à petit, la crème s'épaississe)
  • Passer au chinois (pas fait)
  • Laisser tiédir et incorporer le beurre
  • Mixer de manière à obtenir une crème très lisse
  • Laisser refroidir


Le jour même,


  • Faire préchauffer le four à 220 ° C
  • Répartir dans les moules une bonne cuillère à soupe de pâte à financier, verser par dessus un long trait de crème au citron, puis recouvrir à nouveau d'un peu de pâte à financier, de façon à ce qu'on ne voit plus la crème de citron
  • Cuire 15 minutes ) 220 °, les financiers doivent ressortir caramélisés
  • Servir les financiers tièdes (éventuellement, les remettre quelques minutes dans un four chaud)

Bilan des courses:

Jamais, ô grand jamais, je n'avais mangé de financiers aussi fondants, onctueux et si plein de saveurs. Certes, cette recette impose de s'y prendre la veille, la pâte devant reposer plusieurs heures. Mais le résultat est tout bonnement bluffant.

Les financiers ont une légère croûte caramélisée sur le dessus (que l'on voit bien sur les photos), qu'il faut presque casser avec les dents pour sombrer dans une nuée de douceur tiède. Tout à coup, la douce acidité généreuse de la crème de citron surgit, onctueuse et gourmande, dans un mariage subtile des saveurs avec la note très noisettée du gâteau. Cette dernière est bien sûr due à la présence de la poudre de noisettes, mais encore à celle du beurre noisette, enchantement des papilles.

N'ayant pas de pulpe d'abricot, j'avais opté pour les canneberges. Cet ajout n'est vraiment pas déterminant, et je pense même l'ôter à l'avenir. J'ajouterais volontiers à la place quelques grains de pralins pour donner une note croustillante supplémentaire...

Ces petits financiers faits pour un apéro dînatoire avec une fabuleuse tarte au chocolat dont je reparlerai à l'occasion ont été dévorés. Même ceux qui n'apprécient pas nécessairement l'acidité des agrumes les ont apprécié. Une bonne façon de réconcilier certains avec le citron!

Toutes les personnes citées sont cordialement invitées à prendre le relais et à répondre à ce questionnaire!

Conté par Alhya at 3/05/2007 12:27:00 PM

104 Comments:

Anonymous mickymath a dit...

aaaaaaaah!!! pour une fois, je suis 1ere!!! ils sont tentants tes financiers!! j'adore leur couleur un peu brune comme celà!! biiises micky

12:28 PM  
Anonymous Guillemette a dit...

- je suis une accro des financiers
- j'adore helene darroze
- toutes les recettes que j'ai teste venant de ton blog ont ete un succes
--> je me sens obligee de tester cette recette au plus vite ;o)

12:39 PM  
Blogger Papilles et Pupilles a dit...

Ils ont l'air divins ces financiers. Au citron, mmmmm, ! Et puis j'ai plein de blancs d'oeufs dans le frigo et la flemme de faire des macarons. Ca tombe à pic

12:48 PM  
Blogger Doria a dit...

hummm, cette recette de fianciers est excellente.

12:49 PM  
Anonymous Eglantine a dit...

Encore des petits financiers irrésistibles ! wouaaahhh tes photos, après ça, je vais être en manque tout l'après-midi !

12:53 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Sublimes financiers ! Une recette de plus à tester d'urgence ! Mais comment vais-je faire face, moi ? Pas sympa de m'allécher comme ça ! ;-))

12:58 PM  
Anonymous Annie a dit...

Comme on imagine une héroïne dans un roman, j'arrive à t'imaginer grâce à tes réponses !
Ta recette à l'air si délicieuse, je retiens ton idée d'ajouter quelques grains de pralin...ça doit être très bon.

12:59 PM  
Anonymous Lutinette a dit...

Il va falloir que j'essaie ces financiers, ils ont l'air dé-li-cieux ! Le problème, c'est que je vais encore devenir accro comme avec le gâteau renversé aux pommes (voir post d'aujourd'hui sur mon blog).

1:06 PM  
Anonymous Lauriana a dit...

Moi je vais essayer cette recette de financiers, c'est sûr et certain! Tu coris que dans mon moule en forme de coeur, ça marche?

1:20 PM  
Anonymous Clairechen a dit...

J'ai été transportée pour quelques instants.... comme d'habitude!!! J'arrive très bien à t'imaginer...... bon, tes petits financiers me font de l'oeil... Va falloir que je m'y mette!

1:25 PM  
Blogger veronica a dit...

oups vivement 2017 qu'on vient tous se regaler en bretagne de plein de bonnes choses....
qu'ils sont beaux...ces petits financiers fondants humje sens l'acidule du citron d'ici...bien sur tu n'en as plus ...
oups donc je dois repondre a un questionnaire de plus...mince j'en ai deja 2 en retard..
bon ok je vais me emttre au boulot
...
bisous

1:31 PM  
Anonymous Mitsuko a dit...

2022: A force de se gaver de financiers, la petite bande susnommée a coulé à pic dans la mer du Nord... :p Mignon ce portrait, en tout cas!

1:38 PM  
Blogger Mamina a dit...

Comme d'habitude tout me plaît dans ce billet, ce que tu nous livre sur le passé, le présent et l'avenir... et ta recette aussi.
je crois que celle là est dans mes recettes à tester très vite.

1:41 PM  
Anonymous Chou a dit...

Moi qui suis à la recherche d'une bonne recette de financier...tu tombes à pic! C'est toi la prochaine sur ma liste de tests? Mais.....je suis certaine qu'ils doivent être délicieux. En plus avec une touche d'Helene Darroze...le paradis ;-)

1:49 PM  
Blogger Tit' a dit...

OUF, je suis pas invité ! Je commençais à flipper, j'ai tellement de questionnaires à la bourre... N'empêche que, je passerais te voir dans ta grande maison bretonne en 2017. Peut-être même qu'on sera voisin, tiens ! Mes oisillons, qui auront bien grandi, garderont tes bébés tortues, pour se faire un peu d'argent de poche, ça te va ? Tu les initieras à la grande cuisine. Mais fais gaffe, Tit' sera passé par là et y'aura du boulot pour leur faire aimer ça ! ;o)

1:55 PM  
Anonymous Soho (chocoholic) a dit...

Merci chère Turtle de tes réponses si charmantes, comme toujours, et désolée de t'avoir empéchée de travailler...
Désolée... pas tant que ça : je t'imagine, nez au vent, sur ton vélo filant en roue libre. Je prendrais bien ma byciclette pour te rejoindre... surtout si au bout de la rue, nous attendent tes sublissimes financiers !

2:03 PM  
Anonymous Mayacook a dit...

Je te dis "à dans dix ans"...à moins qu'on arrive à se croiser avant!! En attendant je me contente d'une douceur virtuelle!

2:08 PM  
Anonymous Mamounette a dit...

Quelle belle histoire j'étais plongée dans un roman à déguster tes petits financiers citronnés !

2:12 PM  
Blogger trinidad a dit...

bravo pour tous ces clins d'oeil, c'est aussi trèèèès appétissant

2:13 PM  
Anonymous Mily a dit...

Encore une tres belle histoire. Dis il te reste pas une petite place dans ton paradis breton, histoire que je me fasse un petit week end prolonge? Et si je viens tu referas tes financiers? Ils ont l'air si bon...

2:14 PM  
Anonymous hélène a dit...

Succulents ces financiers, encore des photos à tomber.
Alors rendez-vous en 2017 en Bretagne. j'espère pourvoir te rencontrer avant 2017...

2:20 PM  
Blogger Mercotte a dit...

ça me fait furieusement penser à la chanson de Bruel 'on s'était donné rendez vous dans 10 ans même lieu même heure" .....trop sympa tes réponses, tes visions futures et la recette d'H Darroze ! bravo ma Turtle !

2:32 PM  
Anonymous Choupette a dit...

J'ai des blancs d'oeufs au frigo qui attendent leur sort, ça y est, il est trouvé!

2:35 PM  
Anonymous Claire a dit...

Elle est bien jolie l'histoire de ta vie :-) et que dire de tes financiers, si tentants dorés et brillants?

2:39 PM  
Anonymous Aurélie a dit...

Je pense être dispo en 2017 s'il reste une place à votre table, histoire que je goûte toutes les merveilles de Darroze et des autres que tu sauras maîtriser ;-)... Sublimes photos !

2:41 PM  
Anonymous anne a dit...

Moi aussi j'ai passé un très bon moment en lisant ton billet, et cette recette, miam, qu'elle a l'air bonne!

2:43 PM  
Anonymous guili_guili a dit...

Ohlala ils ont l'air fantiastiques ces fiananciers!!!J'en veux!

2:53 PM  
Anonymous Audinette a dit...

j'adore te lire... à la limite toujours entre l'émotion et le rire... tu sais décrire comme personne les petits moments de bonheur (les yeux fermés, le visage en feu, et le vélo qui file droit... c'est tout à fait ça !)...
t'es une jeunette, ah, je reviendrais bien 5 ans en arrière... j'accouchais du deuxième, tiens !
je n'ai pas tjs le temps de laisser des coms, mais je te lis à chaque fois... plein de gros bisous

PS : j'aurai le droit de venir moi aussi avec ma petite tribu dans la bâtisse bretonne ???

2:57 PM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Salut, bon ben voila de tes nouvelles ;-) Faut dire que notre turtle adorée se fait rare (et ce n'est pas un reproche, plutot une triste vérité, mais bon....;-)) Je ne savais pas qu'on était contemporain ma très chère turtle...ben oui !!! J'ai adoré ton hitoire tu imagines bien (tu es toujours aussi touchante de sincèrité) et je signe quand tu veux pour être dans cette fameuse résisitance si tu es avec nous ;-) Une aubaine, tu imagines un peu la chose...le truc à finir immense en quelques semaines ;-) Cela me fait pensé qu'il faut aussi que je réponde à ce questionnaire ;-) Et puis cette recette, quelle torture...comme toujours quoi...bon bon, encore une ligne pour te dire que j'ai mangé à coté de Soho l'autre jour ^__^ juste merveilleux, tu imagines!

A bientot, bizzzzzzz
Claude faut signer ou pour la résistance ?!?

3:50 PM  
Anonymous Framboiz a dit...

Un peu oué que je vais t'en rapporter des monceaux de sirop d'érable, de canneberges et des fèves au lars (si si aussi j'insiste), mais par contre on est peut être pas obligée d'attendre 10 ans hein ? Jolie évocation de 2 et de 7, je me prêterai à ton jeu dés que j'ai 2 minutes. Ben peut être en 2022 justement !

3:59 PM  
Anonymous Bec à sucre a dit...

Quelle belle histoire... :o)Quel avenir prometteur... Je nous vois bien tous, dans ta maison bretonne avec pleins de petits pralons et de petites grattines, ce sera le bonheur... Merci Alhya :o)
En attendant heureusement qu'on ne doit pas attendre 2017 pour faire la fête avec toi ;o) et aussi j'espère pour déguster ces sublissimes financiers !

4:04 PM  
Anonymous irisa a dit...

C'est touchant cette mini auto biographie !!plein de tendresse comme ces divins financiers !

4:11 PM  
Anonymous Mets aventures a dit...

Comme toujours chez toi le récit est fabuleux. Je crois bien que c'est pas une thèse que tu devrais écrire...enfin bon, qui sait peut être en 2017 entre deux fournées de ces délicieux financiers....
Audrey

5:09 PM  
Blogger loulou a dit...

faut l'avouer jini suis pas trés susucre....mais alors la ça change tout....il est vrai que chez les daroze....ya rien à jeter !

5:16 PM  
Blogger Sophie a dit...

Sincère, touchant, merveilleux... Encore un billet à ton image. Je n'attendrais pas 2017 pour te voir tu le sais. Je t'embrasse.

5:23 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

La turtle en 2007 comme en 87 elle est terrible. Tes financiers sont magnifiques et ton style toujours aussi proustien ce qui n'est pas pour me déplaire. Take care et à bientôt

5:28 PM  
Anonymous MyDa a dit...

c est un supplice de venir sur ton blog, les recettes, les photos, tout est à se damner!!! aiie

6:35 PM  
Anonymous Saveurs Sucrées Salées a dit...

J'imagine bien la petite Turtle sur son vélo (est ce qu'il était rouge ?)et je la vois aussi dans sa cuisine qui concocte ces sublimes recettes dont elle a le secret. Est ce une fée ou une princesse ? Nul ne le sait vraiment, mais comme dans les contes, l'histoire se termine par une "happy end", alors j'ai juste envie de dire "encore"....

6:48 PM  
Anonymous Mirabelle a dit...

la turtle se dévoile un peu, c'est émouvant, évidemment! et tes financiers ont l'air succulents, comme toujours quoi...

6:50 PM  
Anonymous ellie a dit...

Oh ça a l' air...ça a l' air... DIVIN!! Hop dans le caddie, mes premiers financiers seront à la crème de citron(rien que d' écrire "crème de citron" je suis toute en sueur ;-) !)ou ne seront pas!

6:53 PM  
Blogger Chantal33 a dit...

Je me délecte en lisant tes réponses et quelle belle projection ds l'avenir...et quand tu t'immerges dans ta cuisine, le résultat est superbe!

7:34 PM  
Anonymous verO a dit...

Comme toujours, j'aime beaucoup te lire. Et cette recette semble si alléchante...
Bien à toi
verO

8:24 PM  
Blogger milie a dit...

J'ai adoré ta façon de raconter ton passé, ton présent et ton futur!
Et tes financiers.... Il faut vraiment que je m'achète un moule à financier, surtout maintenant que j'ai une vraie bonne raison : tester cette version!

8:36 PM  
Anonymous émilie a dit...

Mulder et Scully t'aprouvent (je ne te dirai pas pourquoi je fais cette référence... facile à trouver ;o)

Alors après un pareil exposé (dis, la Turtle parle encore à la 3e personne on dirait ?? mais c'est tellement mignon et si féminin, si toi !) il ne me reste plus qu'à croiser très fort les doigts pour que 2012 et 2017 ressemblent au dessin que tu en as fait ! Moi, ça m'irait drôlement de débarquer dans ton petit cocon breton ;o)

ps : 23 ans, l'âge des prises de conscience on dirait ;o))))
bizz !

8:57 PM  
Anonymous valerie la gourmande bleue a dit...

primo c est un financier, secondo fait par notre turtle préférée et tertio c est une recette de Helene Darroze c'est forcément un bonheur en bouche en plus de ceux des yeux

9:22 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Forcément moelleux-légers avec tous ses blancs d'oeufs... Ce doit être un délice, je craque déjà !

9:23 PM  
Anonymous laetitia a dit...

Hey, vivement 2017 que je passe par la Bretagne pour me faire offrir un si joli et gourmand financier autour d'un café!!!!

9:30 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

La vraie question, c'est comment une Turtle qui a finalement peu grandi parvient à manipuler cet énorme bouquin d'Hélène Darroze? je sais bien que la partie recette est annexée, mais quand même, je suis étonné. Finalement, pour tes financiers, je vais probablement me laisser aller à un peu d'anthropophagie...

9:35 PM  
Anonymous Béré a dit...

C'est chouette tout ça ! Beaucoup de plaisir à te lire :o)

9:40 PM  
Anonymous eva a dit...

Une jolie façon de faire défiler le temps ...

9:40 PM  
Blogger lili63 a dit...

C'est sur que l'on doit se sentir bien vivant avec ces financiers de Chef dans la bouche !
Touchant parcours .
J'en connais un qui dirait "c'est de la resilience tout cela " ...
Tu es sur la bonne voie .

9:46 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Je n'oserai plus snober les financiers! Mais de toute facon, je n'en ferai plus jamais comme avant quand j'aurai goute les tiens!
En 2017, je serai la! J'apporterai des cookies aux M&M'S, de la Jell-o, et des Kisses de Hersheys, pour les petites Turtles!

10:20 PM  
Blogger Fabienne a dit...

Quelle jolie vie !

10:23 PM  
Anonymous Véro a dit...

Merci pour ce questionnaire...
J'ai survolé ton post pour ne pas être bloquée ensuite face à ma page... Car une fois que tu as raconté les choses, à quoi bon essayer de les raconter différemment???
Bon, je n'ai quand même pas pu m'empêcher de lire ce qui nous attendait pour 2017, j'adore lire l'horoscope... Magnifique, magnifique, mais ne crois pas être tranquille pendant dix ans: je débarquerai bien avant!!! Parole de caledoche!!! :-)
Plein de gros poutous à la Turtle, quant à toi Alhya permet-moi tout bonnement de te prendre dans mes bras...
Un gros calin, voilà...

10:58 PM  
Anonymous inoule a dit...

Très joli récit, j'adore en apprendre toujours un peu plus sur les uns et les autres... et je crois que ta recette va me réconcilier avec le financier dont je ne suis pas particulièrement friande (va savoir pourquoi !!!). Bise

11:04 PM  
Blogger MIECHAMBO a dit...

J'espère qu'en 2017 tu continueras à donner de tes nouvelles depuis ta Bretagne, à me faire rêver avec tes belles histoires et à me faire saliver avec tes super recettes.
Bises
Merci pour ce joli moment de poésie.
Michèle

1:00 AM  
Anonymous awoz a dit...

La turtle nous a encore fait une jolie petite recette sucrée:)

3:09 AM  
Anonymous Calou a dit...

Comme d'habitude c'est un plaisir de te lire ! J'espère qu'en 2017 et même avant tu passeras par Nouméa les bains ...
Calou
www.calounc.canalblog.com

7:36 AM  
Anonymous Claire P a dit...

Turtle!!
Mais contacte donc une maison d'édition!!!
Tes textes, recettes et photos méritent vraiment une consécration!!!
Sinon j'ai aussi une alternative à te proposer: remplacer notre cher Joel Rebuchon à la TV!!!
Tu ferais vraiment un "one woman show"!!

C'est un plaisir de te connaitre virtuellement!

Tes recettes/textes/photos/blaguounettes sont toujours aussi formidables!

Merci pr tous ces ptits moments!!!
Bonne journée!!!

8:21 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Une grande maison avec plein de copains dedans et des animaux, c'est de ca que je revais quand j'etais gamine :)
Je te pique les financiers.

11:14 AM  
Anonymous christelle a dit...

Magnifique billet, j'ai vraiment adoré le lire. Tu comprends pourquoi mes visites sont quotidiennes.
Grosses bises.

1:41 PM  
Anonymous Patricia a dit...

oh la la, ce temps qui file ! mangeons, plutôt...

2:46 PM  
Blogger Suiksuik a dit...

je crois que tu viens effectivement de me réconcilier avec le citron ! Quel talent cette turtle !

3:02 PM  
Anonymous nuage de lait a dit...

C'est avec grand plaisir que j'ai découvert et lu ton billet, quel talent ...pour l'écriture et aussi pour la cuisine, ces financiers sont irrésistibles.

5:54 PM  
Anonymous salwa a dit...

j'aurais aimé connaitre la petite alhya de 13 ans :)
et sinon tu sais que tu es terrible avec tes photos qui font baver devant l'ecran :) je ne suis pas "trop" financier et là quand même tu me fais craquer

6:20 PM  
Anonymous Florianna a dit...

Tu es si touchante dans ton billet !! Comme toujours mais là c'est vraiment charmant ! Et puis je me découvre des points en commun avec toi ! ;-) En tout cas tes financiers sont aussi très charmants et au citron, je craque forcément !! ;-)
PS : en effet, les grands esprits se rencontrent, c'est fou ! Hi hi ! ;-))

7:15 PM  
Anonymous bergeou a dit...

J'aime beaucoup les financiers, pas loins d'être mes petits gâteaux préférés et le citron est un de mes nombreux amis, cette recette est pour moi je crois ! Et quel récit encore une fois !

7:53 PM  
Anonymous Sonia M la Cuisine a dit...

Très très sympa, vraiment, ce passé, ce présent et ce futur ains contés ! Et c'est sans parler des financiers, surtout qu'ils viennent d'Hélène Darroze chez qui j'ai eu la chance d'aller dîner. C'était tout simplement divin et j'ai adoré le lieu. merci la Turtle !!!!

8:46 PM  
Anonymous domie a dit...

Beaucoup d'émotion dans ton billet. J'ai beaucoup aimé. Tu es vraiment douée pour l'écriture.
Tu l'es également pour la cuisine. La preuve, ces financiers super fondants
faut que j'arrête le sucré, je sens que la balance déraille...

8:57 PM  
Anonymous Catherine a dit...

L'amoureuse du citron est ravie de lire ta recette, surtout qu'elle est accompagnée d'un post inspiré ! Waouh !

10:20 PM  
Anonymous Colette cayenne a dit...

oh je n'en ferai qu'une bouchée...

11:34 PM  
Blogger leonine19 a dit...

mdr;) tes financiers font envie!

8:18 AM  
Anonymous Estebe a dit...

Or donc, en cette douce journée bretonne de 2017, pendant que les ex-héros de la blogomiam batifolent, Estèbe, perclu de rhumatismes et d'aigreurs, boude. L'a la gueule de bois. Et regrette les années de résistance. Sale gronchon, çui-là.

8:50 AM  
Anonymous Jess a dit...

Miam miam
J'en prendrai une dizaine merci !

10:35 AM  
Anonymous auntie jo a dit...

j'arrive souvent après la bataille… quelles jolies réponses, toujours innimitables! je viens aussi passer mes week-ends dans ta grande maison, je bronze et je me régale avec tes financiers ;-)
je t'embrasse

10:48 AM  
Anonymous La Fée Maison a dit...

bon anniversaire la turtle ! et continue de nous regaler de tes recits et gournmandises!!!

11:08 AM  
Anonymous garance a dit...

moi je veuxbien venir en 2017 déguster tes financiers , j'aurais pas d'ados avec moi , j'aurais peut être des cannes mais je veux bien apporter un peu de ma vieille carcasse contre ce moment que tu nous décrit ...
allez je file..
garance

11:29 AM  
Anonymous soulafa a dit...

Tres jolie presentation de tes annees la Turtle, pas mal de choses en communs avec une petite difference d'age;););).

1:26 PM  
Blogger Agnès a dit...

Un très beau parcours dis-moi et amusant en diable. J'ai des enfants de ton âge ou à peine plus vieux et je les retrouve à travers ton récit... Bel avenir aussi, bien sage et bien doux. Que tes voeux se réalisent, continue à nous régaler avec des douceurs comme celles-ci elles me font fondre de désir !!!

6:27 PM  
Anonymous shinobi a dit...

comment ça t'es plus jeune que moi alors ça non c'est pas possible :o) les photos sont à tomber comme d'habitude

7:27 PM  
Anonymous Lolotte a dit...

Quelle chute...fondante! Je n'ai jamais fait de financiers, il faut decidement que je m'y mette un jour! Superbe!

8:03 PM  
Anonymous Cocopassions a dit...

Quelles magnifiques réponses à un questionnaire savoureux. Tu es toute jeunette !!!!

PS : et ta recette de financier est imprimée ;o)

9:05 PM  
Anonymous Cess a dit...

Superbes !
oui moi aussi je prends un sacré coup de vieux avec ta biographie détaillée... mais je mange des bifidus pour que ce qui se passe à l'intérieur, etc etc...

11:38 PM  
Anonymous élo a dit...

C'est toujours autant plaisant de te lire... je ne sais pas pourquoi ces quelques lignes m'ont détendue le temps de leur lecture !

10:26 AM  
Anonymous Chris a dit...

Que de talents pour l'écriture...
J'arrive un peu tard, il ne doit plus rester une miette de financiers...ils sont sublimes!

1:51 PM  
Blogger Elvira a dit...

Merci... C'était beau de te lire... Tout en salivant sur les financiers! ;-)

7:50 PM  
Anonymous Emmanuèle a dit...

Adorables tes financiers, tiédis ou non...
Je suis tombée amoureuse d'eux, je crois....!!!

9:20 PM  
Anonymous stanislas a dit...

allez, tiens, si même pas invité je passe quand même avec quelques pavés (au toblerone cela va de soi...)
en attendant, je te pique quelques petits financiers...

10:30 PM  
Blogger Emilie a dit...

Quelle aventure! A je te comprends, c'est très dur de quitté les bancs de la fac, moi ça fait 6 mois que j'en suis partie et c'est très dur, mais le jour où j'aurai trouvé un boulot ça passera, enfin j'espère...
Pour vue que dans les années à venir, tout ce passe comme tu le vois...

7:53 AM  
Anonymous Miss Tiny a dit...

Le blème lorsqu'on a plein de choses à faire qui nous bouffent la vie, il reste peu de temps à consacrer aux autres et par "autres", je parle de vous mes bloggeurs et bloggeuz adorés. Résultat, je suis à la traîne et je rate des moments de vos expériences culinaires et parfois intimes (car oui, on se dévoile un peu à travers nos posts... la preuve avec ce questionnaire en 2 et En 7). Vivement que je puisse respirer car ça me fait tjrs autant plaisir de venir me changer les idées sur ton blog avec un bon morceau soul comme Let's Stay Together de Al Green que je kiffe et un bon financier fondant sous les yeux (à défaut de l'avoir dans la bouche!!!).
Bref, faut que je fasse plus d'effort pour être plus présente. Je m'y mets aujourd'hui!!!
Bizzz ma turtle d'amûûûûûr!!!
Alexandra

8:54 AM  
Blogger kashyle a dit...

bon ben je t'avais fait part de mes commentaires par mail mais tu ne les reçois pas alors pour perpétuer les échanges je résumes ce que je te disais: si jeune et déjà si ordonnée.....comment se fait-il que désormais tu n'arrives plus à suivre une recette???
tu jouais encore à la poupée à 13 ans??? belle génération...aujourd'hui à six ans les petites filles rêvent de tee-shirt court et de pantalon taille basse pour faire "star"!!!! j'en ai une à la maison
je disais aussi que j'entrerais bien en résistance avec vous (ce que j'ai fait par mercotte interposée lol)
le reste était trop personnel pour apparaître ici, on verra quand neuf et free se parleront de nouveau!!!
vivent les pralines libres

10:41 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Oui, Micky, première!! et puis tu as raison, le dessus est brun car caramélisé!
**Guillemette, effectivement, trois bonnes raisons qui me font bien plaisir, en plus! tu me diras si tu essaies!
**Anne, fonce, je suis sure que tu vas les aimer!
**Oui, Doria,elle est vraiment très bonne!
**Eglantine, alors, qu'une seule option, les faire pour les périodes de manque!
**Valérie, et bien, je te connais, tu es pleine de ressources dès qu'il s'agit de cuisiner,alors je suis sure que tu vas leur trouver une petite place dans ton timing serré!
**Annie, oui, je pense que le pralin les rendrait encore plus généreux et pourtant, dieu sait qu'ils le sont déjà!
**Lutinette, j'adore que les gens deviennent accro à mes recettes ;-)) alors, fonce!
**Lauriana, mais bien sûr et en plus, ils seront absolument charmants en coeur!
**Clairechen, tu ne peux pas savoir comme ça me fait plaisir, surtout venant de toi que j'aime tant lire!
**Ma Véronica, tu as déjà ta chambre, elle est prête, bien sûr! et cette recette tu sais à qui je la dois, hein?;-)
**Mitsuko, tu es attroce!!! j'adore!
**Mamina, je suis sure qu'elle te plaira si tu l'essaies, elle a ce petit plus qui fait la différence, enfin, c'est mon avis!
**Chou, tu as tout compris,le paradis acidulé! j'ai complètement craqué et les autres aussi!
**Tit', j'aurai voulu t'inviter, mais j'avais du mal à citer tous les gens qui me sont chers sur la blogosphère et comme je savais que de toute façon tu serais forcément pas loin en 2017, si en plus tu fournis les turtlesitter, t'es doublement le bienvenu!
**Soho, tu plaisantes! j'ai adoré répondre et puis j'avoue, il ne m'en faut pas plus pour faire une petite pause dans mon travail!
**Maya, avant, avant!! bien sûr!
**Mamounette, tes mots me touchent beaucoup, merci, vraiment!
**Merci Trinidad!
**Mily, mais bien sûr, il y a toujours de la place pour les amis, et la bâtisse sera IMMENSE!!
**Hélène, l'envie est réciproque et je suis sure qu'on va y arriver! forcément!
**Mercotte, merci, merci, merci, j'en rougis, dis donc!!
**Choupette, oh et bien je serai ravie que tu les essaies et que tu me donnes ton avis!
**Merci Claire! et oui, ils sont tous comme ça, ces p'tits financiers, merveilleux!
**Aurélie, mais bien sûr! de toute façon, vu nos repas pantagruéliques, avec les pralines, on aura toujours de quoi nourrir les invités!
**Anne, elle l'est, ça je peux te l'affirmer! et merci!
**Guili Guili, je t'en offre volontiers, au moins virtuellement!
**Audinette, un peu mon n'veu!! et plutôt deux fois qu'une!! je te dis pas comme on va se marrer!
**Claude Olivier, et oui! hélas je me fais rare, mais c'est pas faute d'en mourrir d'envie, hein, c'est une lutte quasi quotidienne de ne pas céder à l'appel des blogs! m'enfin, heureusement, ce sera l'époque bénie de la résistance!! on aura plus que ça à faire, cuisiner et se battre, le bonheur!
**Framboiz, fais péter!! je prends tout!! même pas besoin d'insister! et j'espère bien qu'on attendra pas 2017!!
**Bec à sucre, si tu voyais comme je souris en imaginant nos pralons et gratines! t'es extra!!moi aussi, j'suis pas mécontente de te connaître, je dois bien l'avouer!! ;-)
**Irisa, vraiment minie alors l'autobiographie, j'espère bien que c'est que le début.. hein!!
**Mets Aventures, t'es adorable!! toi aussi tu seras la bienvenue, forcément, tu auras bien fini par intégrer les pralines!
**Comme tu dis, Loulou, rien à j'ter!
**Sophie, c'est signé, promis, craché, tout quoi, bien avant, bien bien avant!
**Lisanka, je suis archi touchée! quelle gentillesse! merci beaucoup!
**Myda, me dis pas ça!! je veux pas te faire souffrir, moi,juste de donner des envies! ;-)
**Saveurs sucrées salées, mais bien sûr, qu'est ce que tu crois! il avait de l'allure mon beau destrier de fer! et je ne sais comment te dire à quel point tes passages me touchent, toujours un vrai plaisir!
**Mirabelle, arrête! m'en parle pas, ça m'a fait quelques frayeurs de parler de tout ça, mais avec vos commentaires, je me dis que j'ai eu raison!
**T'as plutôt intérêt de respecter cet engagement, Ellie, je te tiens à l'oeil maintenant!! ;-)
**Merci Chantal, cet avenir me plaît tout particulièrement, je dois bien l'avouer!!
**Merci Véro, tu es conviée en 2017, inutile de le dire, n'est ce pas?
**Oui, Millie, tu as entièrement raison! fonce acheter tes moules et les étreiner, les miens, cela dit , je les ai fait dans des petits moules à cake
**Emilie, je me demandais qui relèverait!! je suis pas déçue!! et y'a intérêt que l'avenir m'écoute parce que depuis que je l'ai imaginé ainsi, j'ai trop envie que ça se réalise!! et oui, 23 est un âge clé!
**Valérie, roooh, j'en rougis de plaisir!! merci!
**Oui, Tiuscha, moelleux, légers et crémeux grâce au citron, extra!
**Vendu, Laeticia! c'est noté!!
**Alors, cher Patrick, pour être tout à fait honnête, je n'ai en ma possession que le carnet de recettes, pas le gros bouquin, mais un de ces jours, j'aurais suremenent la possibilité de m'en délecter! en attendant, c'est beaucoup plus praticable pour une petite turtle et j'en mange un en pensant à ton copain!
**Merci beaucoup Béré!
**Eva, et c'est là qu'on voit que le temps passe si vite!
**Lili63, un peu bizarre comme expérience en même temps, ça donne parfois un peu le vertige, mais c'est bien agréable d'avoir de telles réactions!
**Confiture maison, je savais que je pouvais compter sur toi ;-)) et pour les cadeaux, je suis preneuse aussi, mais toi d'abord!!
**Merci Fabienne!! j'avoue que je l'aime bien!
**Ben t'as plutot intérêt ma véro, parce que j'ai trop envie de voir ta tête de caledoche pour de vrai!! et j'ai hâte de lire tes réponses!
**Alors oui, Inoule, j'en suis sure !! moi même je n'en étais pas fan, mais là, rien à voir!
**Merci Miechambo, mais bien sûr, je continuerai et surement que tu viendras me voir, n'est ce pas?
**Oui, Awoz, que veux tu, je suis une vraie gourmande!!
**Calou, alors c'est noté, 2017, Nouméa, et ben, quel programme!
**Claire P, tu imagines la Turtle à la place du Jojo?? mais ce serait d'un drôle!! enfin, bien que je ne mérite pas du tout tous ces compliments, je suis très touchée!merci!
**Gracianne, il faut croire que je suis une éternelle gamine!! mais en même temps, avoue que c'est trop agréable comme image! et bien sûr, la famille est conviée!
**Christelle,merci, mais quotidienne?? t'es folle!!;-)
**Ben non Patricia, c'est pas une raison pour finir les financiers, m'enfin!! ;-)
**Rohh, Suiksuik, arrête, je suis toute rouge!! talent, talent, en tout cas, ravie, ravie!
**Nuage de lait, je suis trop contente que ça t'ait plu! merci!
**Salwa,tu aurais adoré mon appareil dentaire,j'en suis sure!! ;-))
**Florianna, c'est toi qui me touche, ma p'tite bretonne, bien sûr, tu seras dans la maison en 2017, puisque nous serons voisines!
**Fonce bergeou!! tu as tout pour les adorer!!
**Sonia, tu as diné là bas? je suis verte de jalousie(aussi beaucoup parce que c'est ma couleur naturelle!), dis, viens on y retourne ensemble un jour!
**Domie, pas de recette qui tienne, je t'ai pas dit? c'est interdit dès 2012!!;-)
**Merci Catherine!! inspiré le billet, mais pas autant que toi après avoir gouté ces petites choses, crois moi!
**Fais fais, ma Colette!
**Merci Leonine!
**Estèbe rejoins malgré tout la tablée, après avoir boudé tout son saoul, et là, l'effet magique des financiers opérant,il se surprend à sourire, un peu malgré lui!
**Jess, et dix pour toi! c'est parti!
**Auntie Joe, et nous discutons, des heures, en les dévorant en buvant du thé pour nous hydrater un peu quand même!
**La fée, queque? mais c'est pas mon anniv, hein, mais merci quand même ;-))
**Garance, sure que tu seras des notres, on adore les vieilles carcasses, ça tombe bien!
**Soulafa,les différences d'âge n'ont que peu d'importance, ce sont les points communs qui comptent!
**Merci Agnès! ça me plaît beaucoup ce que tu écris, sage mais en paix, l'avenir, voilà le rêve!
**Shinobi, quoi?? mâdame?? on rebelle??!! ;-)
**Fonce, Lolotte, tu vas adorer, j'en suis sure!
**Cocopassion, merci!! que je suis touchée de te revoir par ici! j'espère que la recette te plaira si tu l'essaies!
**Cess, allez, lache tes bifidus, et viens nous rejoindre, tu verras, c'est bien plus marrant!
**Tant mieux, Elo! tu ne peux pas me faire plus plaisir!!
**Chris, vu tes mots adorables, je suis prête à t'en refaire!
**Elvira, salive, salive ou viens nous rejoindre et je t'en offre!
**Emanuèle, j'ai toujours su que tu étais une femme de goût! ;-)
**Stanislas, mais of course, tu es invité, mais il y a des invitations implicites, qui s'imposent d'elles mêmes, et le père du pavé est forcément convié, tu penses!
**Emilie, mais je suis sûre que ça ira! et puis moi aussi, il faudra que je les quitte un jour...
**Miss Tiny, mais ma douce, t'inquiète, tous les billets restent au chaud pour quand tu auras un peu plus de temps, et puis tu sais, je fais pas mieux!!
**Kashyle, oui, comme quoi, les meilleurs qualités ne perdurent pas toujours! mais en même temps un peu de folie, c'est drôle non! et pour les poupons, c'était quand même exceptionnel, hein et en douce, évidemment, mais c'est pour dire que j'étais une grande sensible quoi! vivent les pralines!

12:29 AM  
Blogger MIECHAMBO a dit...

Je suis tombée en extase devant cette recette tout en lisant une super belle histoire, lundi dernier. Jeudi les financiers, fondants, tiédis, noisettés, citronnés étaient sur notre table.
Nous les avons dégustés avec force onomatopées : hum, miam, y'a bon etc ... ! Sans oublier une pensée émue pour notre Turtle.
J'ai profité du conseil de dernière
minute, à savoir rajouter quelques grains de pralin........c'était à tomber. Depuis je suis parterre d'ailleurs ! Je vais me remettre debout demain pour recommencer l'opération "financier". Rv dans quelques jours sur mon blog pour voir mes photos même si elles sont moins belles que les tiennes !
Une grosse de la famille Miechambo..... avec son éternelle reconnaissance !
Michèle

5:12 AM  
Anonymous Tit' a dit...

alors, ça fait la teuf avec les pralines et les gratons, mais après y'a plus personne, hein ! j'en ai vu d'autres qui s'étaient remises plus vite de leurs émotions, hein, héhé ! aller, reviens, baby !

6:45 PM  
Anonymous Catherine a dit...

Bon, voilà qui est fait!!! J'ai répondu à ton invitation...Bises et bon WE!

6:58 PM  
Anonymous nathalie_b a dit...

j'aime beaucoup te lire ... je viendrais vous voir dans votre batisse bretonne ... je ne suis pas loin
et ta recette... extra...

11:46 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

En plus de tous les commentaires auxquels je m'associe je dis merci pour la musique !!

9:11 AM  
Blogger Hafida a dit...

Formidable tant le récit que ces douceurs !
BRAVO
Bises
Hafi

12:12 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Miechambo, tu ne peux pas savoir comme ce message me fait plaisir!! tu es adorable de m'avoir fait confiance et je suis ravie, pour de vrai de vrai, que cela t'ait plu! merci d'avoir pris le temps de me le dire!
**Tit', quoi? quoi? c'est toi qui ose me faire la morale?? tu plaisantes? mais mon cher, c'est juste que je n'arrive plus à publier plus d'une fois par semaine, et déjà, c'est un miracle!! je te jure!! m'enfin!
**Merci Catherine, j'ai savouré tes réponses comme il se doit!
**Nathalie, avec un grand plaisir!!
**Anonyme, merci, la musique ne plait pas à tous, mais moi j'aime bien aussi!
**Hafida, merci! quel plaisir de te revoir ici!

7:16 PM  
Blogger cuisineguylaine a dit...

Je suis la 100ème, jolie façon de raconter comme à ton habitude, j'ai toujours un réel plaisir à te lire, tes financiers me font de l'oeil, ils sont trop beaux !

2:59 PM  
Anonymous Thalie a dit...

J'ai découvert ce questionnaire chez Val et je l'ai trouvé très touchant.
Alors j'ai cliqué sur le lien qu'elle met vers tes réponses et j'ai pris le temps de te lire.
Ce questionnaire est décidément très, très intime... un peu trop pour moi, mais jeme suis régalée en vous lisant toutes les deux.
J'ai adoré m'imaginer dans ton grand havre de paix, autour d'une tablée de pralines et d'ami(e)s forcément, que des ami(e)s...
Magnifique.
Bizzz

2:19 AM  
Anonymous Mijo a dit...

C'est beau la vie d'une Turtle en dehors de sa carapace.

10:00 PM  
Blogger Liputu a dit...

Belles réponses au questionnaire, exercice pas facile c'est sûr... quant aux financiers, je sens que je vais me laisser tenter ! :-)
BIZZZ

9:37 PM  
Anonymous lory a dit...

uauuu, ces financiers sont un vrai régal!
J'ai achetée le livre d'H.darroze,
il est superbe, mais pas évidant les recettes...

11:03 AM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home