A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Quelques bribes d'un Réveillon de Noël différent et foies gras fabuleux aux deux façons

décembre 28, 2007

Quelques bribes d'un Réveillon de Noël différent et foies gras fabuleux aux deux façons


Il est des moments étonnants dans la vie, et des changements inattendus qui se révèlent parfois riches en découvertes. Les Noëls se succèdent et, cette année, ne se ressemblaient pas.


Certes, des traits communs, des habitudes et des fils conducteurs. Autant de références, de moments clés, de pierres marquants ces quelques jours de fêtes. Pourtant, cette année, une différence principale, un réveillon sans que toute la fratrie soit réunie, sans ma grand mère, ni ma tante. Trois absentes, donc.


Malgré ce manque, un réveillon de noël rare. Juste mes frères, mes parents et moi. Un moment plus calme et dense, où chacun a pris le temps de savourer le plaisir de se retrouver dans une atmosphère où la quiétude était palpable, en fait. Pour moi, des heures passées en cuisine, évidemment, quelques jours auparavant et un peu le jour même. Juste concocter quelques surprises gustatives, mettre en place, un à un, les éléments qui, selon moi, garantiraient une soirée un peu hors norme. Faire tout pour que la fête soit là, quoi qu'il arrive...

Peu de choses, finalement. Juste mes foies gras maison, réalisés, pour l’un, au gros sel, pour l’autre, en terrine, mariné au Rivesaltes et mi-cuit, les deux servis au cours d'un apéritif au champagne sur de belles tranches d'un pain d’épices maison sublime, celui découvert grâce à Marion, au réveillon de l’an passé et aussi parfait que dans mes souvenirs.


Ensuite, une assiette imaginée quelques nuits auparavant, au cours d’une insomnie. Une Trilogie Mer et légumes anciens :

Une mousse de langoustine à la coriandre fraîche en millefeuilles de bricks,

une chiffonnade de saumon fumé sur corolle de topinambours grillés et surmontée d’une crème de fenouil et coriandre émulsionnée,

et quelques noix de st jacques poêlées "al dente", (une cuisson tout bonnement idéale, apprise dans un cours de Nicolas Le Bec...), servies sur une purée de panais épicée au poivre cubèbe.

Pour poursuivre, une belle bûche, mousses aux deux chocolats et coeur fondant très chocolaté, préparée à l’avance pour qu’elle soit juste parfaite le jour j.

Enfin, une armada de chocolats en tous genres, tout spécialement faits au goût de mes frères, du lait, du praliné feuilleté et du caramel au beurre salé pour Pôpa, quelques coques au chocolat blanc au coeur praliné, aussi, pour Turtle’s Mum qui en raffole.

Au terme de ces agapes, observer les membres de sa famille, repus, mais heureux, et se dire que oui, encore cette année, on a définitivement trop mangé...

La soirée s'est égrainée ainsi, entrecoupée de fou-rires et d'anecdotes, de complicité à coup d'oeillades et de mises en boîte affectueuses, jusqu'à ce que l'heure des cadeaux sonne. Et là, des exclamations, des rires, des sourires et des mercis, disant bien moins que la lueur dans l'oeil de ceux qui savent, quand ils se les offrent, que l'essentiel est au delà du présent lui-même, se dessine en creux des jours qui précèdent; se lit dans les moments passés à harpenter la ville et les magasins en tous sens, s'escrimant à dénicher l'idée parfaite, le cadeau qui plaira vraiment, du temps passé à l'emballer, tant bien que mal et avec amour, en souriant en pensant au plaisir de l'autre...


Au delà de cette nuit placée sous le signe du partage, cette année, la fête se poursuivait, ailleurs. Le lendemain, un projet, une surprise pour être exacte, était au programme, dans d'autre lieux...


Au petit matin, j'ai embarqué, un rien groggy après une nuit trop courte, dans la grande voiture spacieuse prêtée par Turtle's mum, direction le sud, pour y rejoindre le Mas grand maternel, à fleur d'eau et de montagnes... Dans la voiture, la tête embrumée de mes frérots, tous de la partie pour surprendre notre grand mère, persuadée cette année de ne pouvoir serrer fort dans ses bras ses petits enfants qu'elle n'avait pu rejoindre pour ce réveillon de Noël, et notre tante, dans la confidence, chargée de préparer en douce notre arrivée.
Au milieu du déjeuner, nous sommes apparus sur la grande terrasse, ensoleillée, silhouettes noires à contre jour, rendant sûrement un peu plus féérique l'apparition, pour cette grande dame dont le coeur a tenu bon, une chance! Que dire si ce n'est que son émotion était aussi forte que notre choc de sentir les rayons de soleil et les quinze degrés nous accueillant et nous faisant comprendre tout à coup comme il est bon de vivre là où le soleil est roi.
Vingt quatre heures à peine et un retour aux sources, à la nature. Parcourir les bois de pins, marcher au milieu des vignes sèches, observer les poules, les cochons d'Asie et autres chèvres, entourés des deux chiens loups gambadant autour de mes frères courant eux-même comme des gosses sur les sentiers de pierre. Rejoindre la marina de ma tante, et observer l'eau, du ponton. Dormir comme jamais et au réveil, découvrir quatre petits chevreaux, nés dans la nuit, juste pour redonner à ces citadins que nous sommes devenus avec les années l'envie irrésistible de serrer de près ces petites boules de poile toutes chaudes ...

Il m'a fallu quelques jours pour me remettre de ces moments forts et denses, et à l'heure où je vous parle, je suis déjà partie dans une nouvelle aventure, celle du Nouvel An. Pour l'occasion, je ne résiste pas à l'envie de vous parler quelques instants des foies gras préparés pour Noël, qui ont emporté plus que jamais les papilles de ma famille et fait une totale unanimité. Si vous voulez, vous pouvez encore faire celui au gros sel pour le 31!

Voici donc les deux recettes concoctées pour l'occasion, piquées à ma grande copine Véronica :

Le foie gras aux deux poivres mi-cuit au gros sel, et le foie gras mi-cuit au Rivesaltes.





Foie gras au gros sel et deux poivres :



Ingrédients

  • 1 kg de gros sel
  • 250 g de sucre
  • 1 foie gras cru, de très belle qualité, inférieur à 500 g (ils n’en sont que meilleurs) et dénervé
  • Poivre cubèbe
  • Poivre long

Matériel : un récipient assez grand pour contenir le foie et le sel, de la gaze pour emmailloter le foie


Marche à suivre : à réaliser 72 h au moins à l’avance, et si possible 96h

  • Prendre le foie gras dénervé, râper à sa surface du poivre long et du poivre cubèbe, placer la gaze sur le dessus, et le retourner, ajouter à nouveau les deux poivres, et finir de le recouvrir complètement de gaze. Cette dernière préserve le foie du contact direct avec le gros sel et permet ensuite de sortir rapidement le foie de ce dernier.
  • Préparer dans un récipient, du type tupperware rectangulaire assez profond, le mélange du gros sel et du sucre, bien mélanger à la main. Placer le foie emmailloter au centre de la boîte, et recouvrir complètement à l’aide du gros sel en tassant bien pour que ce dernier tienne et recouvre totalement le foie.
  • Laisser à température ambiante 20 heures.
  • Au bout de ce temps, sortir le foie, enlever la gaze et enrouler le foie gras dans un torchon bien propre, en serrant un peu de façon à ce que le foie soit bien préserver de l’air.
  • Placer le tout au bas du frigo et laisser mûrir le foie au moins 2 jours, 3 jours pour un meilleur résultat. Le foie peut alors être dégusté et conservé encore 2 à 3 jours sans risques, en le laissant toujours dans son torchon au bas du frigo.


Foie gras au Rivesaltes et deux poivres

Ingrédients :

  • 1 foie gras cru, de très belle qualité, inférieur à 500 g, dénervé
  • 1 bouteille de Rivesaltes
  • Poivre cubèbe
  • Poivre Long
  • Sel de Guérande

Matériel : un micro ondes, une terrine de 1 kg, 1 saladier

Marche à suivre :

  • Verser le Rivesaltes dans le saladier, avec les grains de poivre cubèbe et de poivre long entiers, et le foie gras, pendant 10 heures, à température ambiante
  • Sortir le foie de la marinade, l’essuyer légèrement, et récupérer les grains de poivre de la marinade, les râper à la surface du foie, saupoudrer d’un peu de sel de Guérande, sur toutes les faces.
  • Placer ensuite le foie ainsi paré dans la terrine en porcelaine, fermer la terrine avec le couvercle.
  • Placer la terrine dans le micro ondes et mettre à 850 W. Cuire d’abord 1 minute. Sortir la terrine et presser un peu sur le foie, à l’aide des doigts, sans abimer ce dernier. Un peu de graisse apparaît. Refermer la terrine, replacer au micro ondes, et recuire par sessions de 15 secondes, en vérifiant entre chacune.
  • Arrêter la cuisson dès que le foie rend un demi centimètre à un centimètre de gras, après avoir pressé légèrement dessus avec les doigts, de façon à ce que la graisse remonte à la surface.
  • Laisser le foie à l’air libre, afin que la graisse fige en refroidissant.
  • Confectionner un carton de la taille de la terrine et une fois que la graisse a refroidi et pris, mettre le carton dessus, et placer un poids sur le carton (par exemple, une plaquette de beurre) afin que la graisse soit tassée et forme un cube harmonieux.

Laisser le foie dans la terrine durant une semaine, au fond du frigo.

Bilan des courses:

J'avais déjà testé la cuisson au gros sel l'an passé, avec une réussite totale. Je n'avais alors osé en faire qu'un seul, erreur magistrale! Cette année, j'en avais quatre foie et trois ont été cuits au gros sel, le dernier, au micro ondes (courageuse, la Turtle, mais pas téméraire!). J'avais hâte de savoir si ce second mode de préparation plaisait autant que le premier...

Le soir de noël, j'avais disposé deux assiettes. Sur l'une, la version au gros sel, l'autre au micro ondes. Les testeurs ont été incapables de dire quelle était celle qui leur plaisait le plus. Différentes, mais tout aussi fabuleuses, pour tout le monde!

Le plus étonnant, avec ces deux recettes, tient d'abord à la simplicité de leur préparation. Si l'on m'avait dit, il y a quelques années, que je préparerai un jour mon foie gras, je pense que j'aurais eu le fou rire du siècle! Impossible, aurais-je alors pensé! Et pourtant.... Depuis l'an passé, je sais à quel point ce foie n'a rien à voir avec ceux que l'on peut acheter tout prêts, aussi chers soient ils.

La cuisson au gros sel préserve la quasi-totalité du foie. Souvent, on lit qu'une cuisson au gros sel dure une douzaine d'heures, mais avec vingt heures de cuisson, il est juste parfait. Je pense que la version plus courte donne un foie beaucoup moins cuit, et sûrement plus écoeurant, ce qui n'est pas du tout le cas ici. Ce mode de cuisson impose en revanche de privilégier un foie de grande qualité, cet élément est essentiel, sous peine d'être déçu du résultat.

Le foie est à la fois proche de ceux que l'on connaît, tout en étant beaucoup plus tendre, onctueux, fondant en bouche et, contrairement à ce que l'on pourrait penser, pas du tout salé, juste ce qu'il faut. Pour être tout à fait exacte, on a même quelque satisfaction à ajouter un soupçon de fleur de sel sur le dessus. On peut, bien sûr, ne pas mettre le poivre, mais j'ai tout bonnement adoré cet ajout. Les deux poivres, un peu fruités, donnent du corps au foie, lui permettant de révéler ses arômes.
La cuisson au micro ondes a pour principal inconvénient de faire perdre davantage de matière grasse au foie. En revanche, la marinade au Rivesaltes lui donne un goût plus typé, étonnant, et fortement addictif, si l'on en croit mes frères!! Il était à peine plus cuit que l'autre, mais bien moins sec que ceux que l'on achète en bocaux. J'avais là encore associé le poivre long et le poivre cubèbe à la marinade, de manière à déjouer le caractère sucré du vin. Le résultat, était exactement à la hauteur de mes espérances. L'alcool révèle davantage la force du foie gras, son côté terrien, et le léger goût sucré l'adoucit. Compte tenu du caractère sucré du Rivesaltes, il est plus judicieux de le servir avec un pain de seigle ou un pain de campagne, plus adapté que le pain d'épices, lequel fonctionne en revanche parfaitement avec celui cuit au gros sel.

J'avais accompagné ces petits canapés de chutney aux figues, qui faisait merveille associé au foie gras au Rivesaltes sur une tranchette de pain de seigle. Un parfait mélange sucré/salé, pour ceux qui, comme moi, en raffolent!

Il me reste bien des recettes de ce fameux réveillon de Noël dont j'aimerais vous parler, mais ce soir, il me faut regagner quelques forces en prévision d'un week end placé sous le sceau de la cuisine à grande échelle! Je me raisonne donc et vous quitte ce soir, non sans vous souhaiter un merveilleux Réveillon ....

et je réserve tous mes voeux pour le tout premier billet de l'année 2008!

Conté par Alhya at 12/28/2007 10:56:00 PM

58 Comments:

Anonymous CherryOnTheCake a dit...

alors serais-je le premier ? en tous cas ton réveillon et la suite étaient passionnants et gourmants et je te souhaite aussi tous mes voeux.

11:21 PM  
Blogger Patrick CdM a dit...

Alors oui, définitivement, tu masterises en foies gras et en poivres, superbe démonstration. J'attendais depuis un moment la recette au sel et au sucre, qui me fait penser au saumon gravlax, soit certaine que je vais l'essayer!

Oui aussi, j'aurais aimé être avec vous ce soir là ou dans le mas le lendemain, quitte à me déguiser en frelot, histoire de vivre ces belles tranches de vie que tu sais si bien raconter avec générosité. Porte toi bien en 2008 et continue à nous cuisiner de belles histoires!

11:41 PM  
Blogger Mercotte a dit...

Au sel je connais mais au micro ondes là j'hésite un peu !!! en tout cas ton enthousiasme est communicatif !!

4:12 AM  
Blogger La cuisine des 3 soeurs a dit...

Superbes tes foies gras, je me contente de déguster, je n'ose pas me lancer, j'ai toujours peur de les massacrer. À quand la suite des agapes de ce joyeux réveillon. Bon réveillon pour le Nouvel An.

8:06 AM  
Blogger Flo a dit...

Bonnes fêtes de fin d'année ! Et merci pour le recit et les recettes... j'en ai l'eau à la bouche ! Bizzz Flo

8:23 AM  
Blogger Easy kitchen a dit...

superbe réveillon que je t'envie car nous ne faisons rien de spécial pour Noel et ma famille fuit toute idée d'innovation dans la cuisine de Noel. J'aime beaucoup la surprise faite à ta grand-mère car il faut savoir profiter de ses grand-parents autant que possible. je regrette les miens. Bonne fin d'année

8:29 AM  
Blogger Mamina a dit...

Comme toujours un joli billet avec toutes ces petites touches qui sont toi. Je suis heureuse de voir que ce Noël a été heureux pour ta famille et toi. J'espère que ton réveillon entre amis sera aussi plein de belles choses que tu pourras nous raconter. Je t'embrasse très fort.

8:39 AM  
Blogger Choupette a dit...

Je peux maintenant bien mieux t'imaginer avec ta famille! ;-) J'admire toujours la façon dont tu parles de tous ces moments de vie.
Pour le foie gras je n'ai jamais testé ni au sel M.O. mais tu en parles si bien que l'envie me démange d'essayer. Ce sera maintenant pour plus tard.
Passe un excellent réveillon!Bisous!

9:04 AM  
Blogger Anso a dit...

Un billet où l'émotion est palpable, comme à chaque fois que tu parles de ta famille ... Merci de nous faire partager ces moments précieux !! Et gourmands !!
Je te souhaite un joyeux Réveillon.

9:05 AM  
Anonymous Olivier a dit...

Une vraie fête de Noël comme tout le monde en rêve... des foies gras délicieux et merveileux (quoique le micro-onde, j'ai encore du mal même pour autre chose que du foie gras...)

Tout est superbe et la vie est belle
Bonne journée...

9:40 AM  
Blogger khala a dit...

passes un très bon réveillon ( moi aussi je reviendrai te souhaiter une bonne année ! de toute façon , tous les mails que je t'envoie me reviennent ... je serai encore obligée de t'écrire ici ! )
et toi qui est fan de sucré-salé , penses à venir me rendre une petite visite , il y a un truc que tu devrais adorer
gros gros bisous et à l'année prochaine

9:55 AM  
Anonymous Ghislaine a dit...

Très joli billet avec des photos magnifiques... et un foie gras certainement délicieux. Bravo !

12:32 PM  
Anonymous Gamelle a dit...

tu nous décris si bien ces moments que j'aurais aimé faire partie de la famille!!!
j'étais sceptique pour la cuisson du foie au MO, mais l'essayer, c'est l'adopter! et maintenant j'en fais systématiquement un de cette façon.

12:36 PM  
Anonymous hélène a dit...

C'est toujours aagréable de te lire sweet little turtle. Il faut que je teste ce foie gras au MO, à te lire, cela semble easy.
Passe un joyeux réveillon.
Bises
Hélène

12:51 PM  
Blogger veronica a dit...

oups et voila que j'ai envie de foie gras et d'etre a lyon
il faudra attendre un peu pour le second mais heureusement je serai la pour noel et nouvel an orthodoxe avec toi et d'autres pralines surement
vous me manquez toutes et toi encore plus
grosses bises a ma tortue adoree

12:54 PM  
Blogger Mingoumango (La Mangue) a dit...

Un très beau récit de Noël en famille...
C'est malin, tu m'as donné envie de foie gras maintenant...
Très belle année 2008 à toi, peut-être la bonne pour la thèse... ? ;-)

1:05 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Magnifique billet .....meilleurs voeux .bises
colette de
http://coljos.over-blog.com

2:27 PM  
Blogger Edith a dit...

Un bien beau billet rempli d'émotions tout en délicatesse. Je t'avoue que j'aime aussi beaucoup la cuisson du foie gras au gros sel cela le rends parfumé et moelleux
Bises

2:37 PM  
Blogger mickymath a dit...

quelles superbes photos des petits chevreaux!! je te souhaite un excellent réveillon de fin d'année, ainsi que joie, santé et bonheur!! biiiises micky

5:31 PM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Nous avons toutes les deux la même conception du bonheur, c'est sûr ! Et ça me fait vraiment plaisir de te lire, car je me retrouve à chaque ligne ... Oui, oui! ça m'a aussi fait un bien fou de retrouver le bruit des vagues, le soleil et les 15 degrés, après une bonne fin d'année réfrigérée à Londres et paris ! Brrrr ... rien que d'y repenser, je suis congelée ...
Passe une très très bonne fin d'année, pour commencer la suivante en pleins forme !
Gros bisous et à bientôt
Hélène

5:36 PM  
Blogger Crevettes a la soupe de bisous a dit...

Un réveillon un peu magique tant pour le coeur que les papilles...bonne fin d'année et tout plein de bonheur pour 2008!!

7:39 PM  
Anonymous mayacook a dit...

Euh....'crevettesalasoupedebisous" c'était moi....

7:41 PM  
Anonymous marion a dit...

peut être que les 20 heures sont la clé du succès, j'avais lu 12h chez Véro, c'est manifestement insuffisant. Pas de micro-ondes ici, donc je retenterai au sel .. peut être ;)
Bon réveillon poulette, j'aurai une pensée émue en me rappelant tous ces mets que nous avons eu tant de plaisir à concoter ensemble l'année dernière (déjà ????)

11:06 PM  
Blogger Séverine, auteur du blog SSDD a dit...

Fabuleuses tes photos de foie gras mi-cuit... Argh c'est dommage que je sois la seule à l'apprécier à la maison... Bon Réveillon de fin d'année Alhya et surtout bonne année 2008 qu'elle te soit fabuleuse pleine de courage et de réussite.

11:20 PM  
Blogger Provence a dit...

Tous mes voeux pour 2008.

10:22 AM  
Anonymous bcommebon a dit...

Un réveillon de Noël délicatement gourmand… et je ne doute pas que celui du nouvel an le sera tout autant… bonne et belle année.

10:45 AM  
Anonymous Marie-Thé a dit...

Ma sensibilité me fait monter une petite larme dans le coin de l'oeil, quel merveilleux souvenir ce Noël 2007 !
Cette année j'ai fait mon premier foie gras,j'avoue être fière de moi et ne plus mes enfants ont adorés !Je suis prête à faire celui au gros sel! je te souhaite un très bon réveillon ! et à très bientôt !

11:09 AM  
Anonymous salwa a dit...

je suis tres en retard pour te souhaiter un Joyeux noel, comme dhab quoi :)
tres en retard aussi j'imagine pour gouter à ton foie gras, avec tous les gourmands qui sont deja passés par là, j'imagine bien qu'il nya plus aucune miette
c'est promis ma puce, je passerais te souhaiter la bonne année avant fin 2008 :)))
je t'embrasse

11:10 AM  
Blogger auntie jo a dit...

quelle superbe réalisation! et on a envie de venir avec toi surprendre ta grand-mère et vivre ce joli moment!
belle année à toi aussi!

11:20 AM  
Anonymous lacath a dit...

Ca c'est du Noël... Que d'émotion...
Bravo pour tes foies gras!
A l'année prochaine! ;-)
Cath

12:40 PM  
Anonymous Marielle a dit...

tes photos sont sublimes aussi bien celles des paysages et animaux que celles du foie gras qui m'allèche.

1:35 PM  
Blogger lydian a dit...

Joyeuses fêtes de fin d'année et tous mes voeux pour l'année 2008!
Je fais mon foie gras moi-même aussi depuis qqs années mais je n'ai jamais essayer au gros sel (en tout cas tes photos m'en donne envie).

4:01 PM  
Anonymous eva a dit...

Je prends un peu d'avance pour te souhaiter une merveilleuse année 2008, pleine de fantaisie et de surprises.

On aurait eu envie d'être une petite souris pour partager la surprise de ta grand-mère le matin de noël !

8:38 PM  
Anonymous eleonora a dit...

Le menu de cette fin d’année :
Pain surprise d'amitié,
Petits canapés de bonheur,
Feuilletés de succès sur son lit de réussite,
Fricassée de bonne santé,
Friandises de chance,
Poêlée de tendresse en habit de sourire
Café au sucre d'amour.
A tout cela nous rajoutons les rires multicolores en petites bulles pétillantes.
Je te souhaite une Bonne et Heureuse Année 2008.

11:35 PM  
Blogger Eglantine a dit...

Un noel conté d'une bien jolie façon et un menu de roi pour l'accompagner... continues de passer de très bonnes fêtes !

11:01 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Oui tu as raison, decidement, on a bien trop mange. Mais avec quel plaisir! et tous ensemble.
Je te souhaite un excellent reveillon cherre Turtle, qu'il soit aussi bon que le precedent.

11:17 AM  
Anonymous REGARDEUSE a dit...

Bonsoir Mein Turtle ;-)
Je suis tentée par la seconde version (la première me plaît infiniment et, ô miracle, c'est enfin une chose que je ne réussis pas trop mal) et j'espère être à la hauteur de tout le bien que tu en dis.
BONNE ANNEE MA JOLIE, c'est toujours un plaisir de venir te voir (jamais en coup de vent, tes posts sont toujours des aventures à rebondissements).

8:46 PM  
Blogger fabie a dit...

merci à toi petite turtle que je ne connais pas; cherchant de quoi améliorer ma recette de blinis, je t'ai trouvée , toi , ta bretagne , tes recettes et ta musique :-) - et je ne suis plus si seule ce soir - et je voudrais te dire juste ceci
"que 2008 t'amène paix et moments vrais"

11:03 PM  
Blogger guylaine a dit...

Une bien jolie histoire, j'espère que tu as passé un bon réveillon !
Une excellente année 2008 à toi et ta famille, bisous !

9:12 PM  
Blogger Trinidad a dit...

exquis foies gras !!

très belle année 2008

1:10 PM  
Anonymous Mijo a dit...

Turtlinette, quelle belle surprise pour ta grand-mère.

J'ai fait mon foie gras avec la cuisson au sel cette année. Aucune perte et tellement bon. Je n'en ai fait qu'un. Je sais que l'an prochain, je dois en faire plusieurs !!!

J'espère que ton réveillon du 31 a été merveilleux également.

6:36 PM  
Blogger Séverine, auteur du blog SSDD a dit...

Tu oses être scotchée avec ma terrine de campagne, tu crois pas que je suis restée au plafond, en regardant tes foies gras!!!!!! Bonne année à toi aussi, plein de bonnes choses.

11:17 PM  
Anonymous Moony a dit...

Mes meileurs voeux gourmands et autres pour cette année 2008!

11:32 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Que de gourmandises tu leur as concocté, si c'est pas de l'amour ça ! J'aurais adoré tenir les chevreaux, c'est mon côté petite fille... le même qui m'a fait m'enthousiasmer devant le film "le renard..". Un peu tôt pour toi mais je te souhaite une très belle année 2008, pleine de ces moments de bonheur que tu nous racontes si bien...

8:08 AM  
Anonymous anne a dit...

je suis toujours rêveuse devant tes photos!
Belle année 2008!

3:01 PM  
Blogger Ganesha a dit...

Bonne année !!! Mes meilleurs voeux pour 2008 ! Gros bisous !

3:30 PM  
Blogger cath.woman a dit...

Bonne et savoureuse année 2008 et félicitations pour les recettes, les photos et le joli récit, continue ainsi

7:25 PM  
Anonymous domie a dit...

Bien que je n'ai pas été privé de foie gras pour les fêtes, la vue des tiens me redonnent une terrible envie. C'est à peu près la seule époque de l'année où j'en mange et je ne lésine pas sur la quantité (de plus, même pas malade )
Je savais que la cuisson au micro-onde existait mais je n'ai jamais osé tenter (dégonflée, va !!)
Les tiens sont des plus magnifiques.
Je te souhaite quantité de bonnes choses pour 2008.
Bises

8:38 PM  
OpenID delimoon a dit...

J'adore la toute première photo avec ces nuages se reflétant dans l'eau...magnifique !
Bonne année à toi aussi !
verO

8:54 PM  
Anonymous Tara Biscotta a dit...

L'émotion était palpable aussi à travers la lecture de ton récit.
Merci pour ce don rare de mêler recettes et réflexion, à travers une gamme de sensatons vraies.
Je te souhaite une très bonne année 2008.

12:26 PM  
Anonymous Karine a dit...

Excellente année à toi Alhya !

Tes photos du foie gras sont vraiment réussies, plus belles que nature !

9:05 PM  
Blogger Jeena a dit...

Hi there you have a beautful blog. :-)

2:15 AM  
Blogger Sophie a dit...

Un billet joli et émouvant comme toi. Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui a débuté il y a quelques jours. Bisous tout plein !

2:39 PM  
Blogger Claire a dit...

Ohhh formidable billet pour changer! Bonne année Turtle l'Insolite!
;) Toi seul sait écrire tes souvenirs comme ça...
Quant au foie gras, ma foi je vais ptet me laisser convaincre de le faire maison! Tu m'as tellement donné d'audace culinaire depuis 2 ans ! :)

8:19 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Et que cela continue encore et encore!(Re)Bonne Annee, Alhya :))

6:20 AM  
Anonymous eliflo a dit...

Coucou Alhya! Je m'en vais de ce pas copier tes essais de foie gras parfaitement maîtrisés. De mon côté, j'ai aussi fait 4 foies sous deux formes, mi-cuit en terrine et mi-cuit en ballotin. Je me demandais si j'allais les publier, mais comme j'étais très fière du résultat, peut-être bien que oui. Quoi qu'il en soit, très belle année à toi.

9:13 PM  
Blogger Clairechen a dit...

Je suis transportée à chaque fois que je te lis.... C'est tellement beau.
Chez nous aussi Noël était en famille. Nous étions 4. Un petit cercle mais tellement agréable et doux...

3:27 PM  
Anonymous lilizen a dit...

Photos AbFabAll*
*absolument fabuleuses et alléchantes !
bises de reviendue
Lili

5:09 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home