A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Apéro, Part II: Boulettes Keftas, Blinis au maïs et purée d'aubergine acidulée aux pommes, pétales de saumon

novembre 19, 2007

Apéro, Part II: Boulettes Keftas, Blinis au maïs et purée d'aubergine acidulée aux pommes, pétales de saumon



Dans la série "les questions fondamentales du mois de novembre de la Turtle"... aujourd'hui une question apparemment moins profonde que la dernière fois, mais tout aussi coriace : qu'est qu'on fait pour les vacances? Plus précisément, qu'est ce qu'on fait pour les prochaines vacances? Autrement dit encore (pour ceux qui auraient 3 neurones en état de fonctionnement), celles de Nöel.... Ah.... la belle question! Je dois dire qu'une seule autre lui arrive à la cheville, qu'est ce que tu fais pour le Réveillon? Là, on a le doublet qui tue. Les Twins-questions (in english please) -bombe-kalachnikov....

Ah! bien sûr, si vous êtes parmi les chanceux qui fêtaient toujours Noël en famille et au même endroit et le Réveillon avec la même bande de potes, avec lesquels vous jouiez déjà à la corde à sauter en maternelle, au pictionnary en cm2 et au pocker sur les tables en formicas de la cafette de la fac, pas de souci ! Vous savez depuis des mois ce que vous ferez pour l'occasion, avec qui et où vous serez.... vous n'êtes donc pas concernés...

En revanche, si vous partagez l'ADN avec une bande de zozos qui ont de forts caractères, trois ex mari, deux ex femmes soit 32 raisons de s'écharper avant de tomber d'accord sur la date ( 24 au soir ou 25 à midi?), le lieu (au hasard, un appart en Bretagne à 9 heures de route, une baraque aussi confortable et chaleureuse qu'un frigo, ou l'appart d'étudiant du p'tit dernier, répertorié parmi les squats devant l'Eternel par tous les moins de 30 ans de la ville), sachant que parfois, les deux peuvent se combiner (ah mais non! On ne pourra pas être à Paris le 24 au soir, enfin! Tu sais très bien que 6 heures après ma fille devra être à St Malo avec les parents de la nouvelle amie de mon ex-mari!), alors vous voyez parfaitement de quoi je parle. De même, si vous avez cette incroyable chance d'avoir non pas une, mais 12 bandes de copains, d'horizons divers, d'âges variés et qui n'ont comme seul point commun que vous, alors définitivement, vous savez parfaitement de quoi je parle.. ces éternelles conversations sur l'organisation du fameux Réveillon, avec la pression qui grandit, plus les semaines passent... alors, nous sommes définitivement sur la même longueur d'ondes!

D'ailleurs, j'en veux pour preuve le fait que les fêtes de Noël et du nouvel An, c'est un peu comme le temps qu'il fait, ça meuble quantité de conversations... Tellement, même, que ça ne laisse pas de me surprendre, cette capacité qu'ont les gens à anticiper... Comme si, pour tout le monde, celui qui n'aurait pas, au 15 août, une idée précise de la manière dont se jouera la fin d'année serait aussi sec catalogué parmi les malheureux, sans famille, ou, pire, un looser sans amis...

Pour ma part, je déteste qu'on me demande, alors que je suis tranquillement en train de bronzer sur ma serviette, comment j'imagine Noël... Parce que, envisager ne serait-ce qu'un instant les températures hivernales d'un mois de décembre un 12 août, et bien... non, rien à faire, ça ne m'emballe pas ! Généralement, je lance un "laisse-moi finir mon bronzing tranquille, on a BIEN le temps d'y penser", censé couper court à la discussion... Bon, bien sûr, ça n'empêche jamais le sujet de revenir sur la table. Quand un mois après, cela arrive inévitablement, je commence mine de rien à desservir et me met instantanément à faire la vaisselle : l'eau qui coule, ça évite de devoir écouter, et puis personne ne songe même à vous dire de vous joindre au débat, trop contents qu'ils sont que vous soyez de la corvée de nettoyage.

Enfin, quand arrive le moment fatidique, comme ce samedi de la mi-novembre, où je suis prise entre quatre yeux parce qu'on est à un mois et quelques jours à peine, -en insistant sur le "à peine", avec un ton qui sous-entend qu'on frise la dead line -, du fameux jour, et que je ne peux plus remettre à plus tard la fameuse discussion, je suis toujours toute surprise de voir que, depuis la fameuse conversation sur la plage, il y a eu comme 40 évolutions sur le grand échiquier de la vie et que la nouvelle configuration est totalement différente de celle alors envisagée....

Et là, je souris, intérieurement, et me félicite de ne pas m'être mise trop tôt à tenter de ficeler les détails de ces deux jours fatidiques.

Et même aujourd'hui, à quelques semaines de l'évènement, je prends mon temps. D'abord, parce que j'aime me rappeler le sens profond de tout ça... C'est vrai, de quoi parle-t-on, à part de deux soirées, où, quoi qu'il arrive, on sera entouré de gens qu'on aime, tous réunis pour partager deux moments au cours desquels on est juste contraints, tradition oblige, de s'offrir des cadeaux ou de se lancer des cotillons, tout ça sur fond de régalage du palais avec les petits plats les plus chics (que, pour le coup, je vais me faire une joie, à partir de maintenant, d'imaginer), en buvant plus que de raison, parce que bon, on n'a pas le choix, c'est la fête! Ensuite, parce que, par expérience, je sais que les meilleures fêtes sont encore les plus spontanées.

Alors, si à l'heure actuelle, vous faites partie de ceux qui se ruent aux toilettes au moment où, à la pause déjeuner, l'une de vos collègues lance la fameuse question fatidique, parce que vous n'avez pas encore choisi votre Réveillon ni ne savez où et quand se passera Noël.... rappelez-vous les vertus du lâcher prise et conjurez le sort : expliquez à toutes les personnes qui vous entourent que vous optez cette année pour le "plan total décontracte" qui se décide à 15 jours (voire moins) des fameux jours. Vous verrez, dans la seconde, tout le monde, ou presque, concèdera qu'il ne sait pas trop, en fait, ce qu'il va faire ou qu'il n'est pas totalement emballé, à vrai dire, par le super-méga-plan dont il parlait, enthousiaste, quelques instants avant!


En parlant de fête, il est temps à présent de poursuivre la présentation des recettes préparées pour l'anniversaire de ma p'tite Caille. Voici aujourd'hui 3 nouvelles recettes, piquées chez Miamourdises pour la fameuse occasion.

La première est constituée par ses blinis de maïs, que j'ai servi non avec la sauce barbecue conseillée, mais recouverts de sa purée d'aubergines aux pommes, et tranche de saumon. Pour sa part, elle avait présenté cette association sur des canapés classiques très très chouettes!

Comme malheureusement, je n'ai pu les photographier une fois montés, je me permets de piquer une des très belles photos de Lauriana (en espérant que cela ne la dérange pas), pour vous montrer à quoi ressemble cette recette détonante et archi originale.

La seconde est constituée par ses boulettes keftas doucement sucrées


Si vous gardez à l'esprit qu'il y avait, à ce même apéro, ses rillettes de canard so chic, vous comprenez que Lauriana était un peu ma muse du jour. Et, vu le succès remporté grâce à ses recettes, un grand merci s'impose... Alors qu'est ce qu'on dit la Turtle? MERCI Lauriana!

En avant, d'abord, pour les plus étonnants, les blinis au maïs, purée d'aubergines acidulée aux pommes et leur pétale de saumon





Ingrédients (pour 10 blinis, mais j'en ai fait une vingtaine de petits)

Pour la pâte à blinis :

  • 3 oignons nouveaux
  • 1/2 cuiller à café de paprika
  • 300g de maïs
  • 80g de farine
  • 1/2 cuiller à soupe de levure
  • 1 oeuf
  • 10cl de lait
  • 1 cuiller à soupe de crème liquide
  • 30g de beurre fondu pour la cuisson
  • 1 pincée de sel

Pour la purée d'aubergines acidulée aux pommes

  • 1 pomme granny-smith
  • 1 aubergine de 400g environ
  • 4 tomates
  • le jus d'un citron
  • 10cl de jus de pomme bio
  • 3 cuillers à soupe d'huile d'olive
  • 1/2 cuiller à café de piment d'Espelette
  • 1 pincée de sel
  • 4 à 6 tranches de saumon fumé

Marche à suivre:

Commencer par préparer la purée d'aubergines acidulée aux pommes

  • Plonger les tomates 2 minutes dans l'eau bouillante, puis les passer sous l'eau fraîche et les peler.
  • Les épépiner et les couper en dés.
  • Peler et couper en petits morceaux la pomme et l'aubergine.
  • Arroser de jus de citron.
  • Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle et y faire sauter les légumes et la pomme.
  • Verser le jus de pomme, ajouter le piment, saler et laisser mijoter jusqu'à ce que les aubergines soient tendres.
  • Si en cours de cuisson, le jus venait à manquer, ajouter du jus de pomme.
  • Mixer finement les légumes cuits, verser dans une jatte et arroser d'huile d'olive.
  • Laisser refroidir.

Préparer la pâte à blinis:

  • dans un saladier, mélanger la farine et la levure, ajouter le sel et creuser un puits au centre.
  • Séparer le blanc du jaune d'oeuf.
  • Faire tiédir le lait dans une casserole.
  • Dans un bol, fouetter le jaune avec le lait tiède et la crème puis incorporer à la farine.
  • Mélanger pour obtenir une pâte lisse.
  • Couvrir d'un linge propre et laisser reposer une heure.
  • Monter le blanc en neige et l'incorporer à la pâte levée.
  • Ajouter la purée de maïs, mélanger.
  • Ajouter les oignons dorés et le maïs en grains.
  • Mélanger.
  • Cuisson des blinis : Verser un peu de beurre dans la poêle chaude, puis une louche de pâte. Retourner les blinis quand le dessus de la pâte est sec. Laisser cuire à nouveau une minute sur l'autre face.
  • Montage: recouvrir les blinis d'une généreuse cuillérée de purée d'aubergine, puis déposer un petit morceau de saumon fumé, servir aussitôt

    A présent, en route pour les boulettes keftas toutes moelleuses, épicées et à peine sucrées



Ingrédients (pour une trentaine de boulettes)

  • 350g de boeuf haché
  • 100g de mie de brioche (ou au pire, du pain de mie, ça marche aussi)
  • 1 oeuf
  • 1 poignée de pignons de pin
  • 1 poignée de raisins blonds
  • 1 cuiller à café de cannelle
  • 1 cuiller à soupe de basilic émincé
  • sel, poivre

Marche à suivre:

  • Faire tremper les raisins dans un bol, la mie de brioche dans un autre bol.
  • Dans un saladier, mélanger le boeuf haché, les raisins et la mie essorés, l'oeuf, les pignons, la cannelle, le basilic, le sel et le poivre. Il est impératif de mélanger intimement avec les doigts.
  • Former des petites boulettes bien denses en les roulant bien dans votre paume.
  • Dans une poêle, faire chauffer un bon fond d'huile.
  • Y déposer les boulettes et mettre à feu moyen.
  • Faire cuire les boulettes de chaque côté en les tournant régulièrement durant environ 4 minutes (tout dépend de la taille de vos boulettes).
  • Egoutter les boulettes sur du papier absorbant.
  • Si vous les servez quelques heures après, les réchauffer rapidement dans une poêle bien chaude

Bilan des courses:

J'avais hâte de tester les blinis et leur purée d'aubergines acidulée aux pommes. D'abord, parce que je suis fan des blinis, que je sers couverts d'une crème de ricotta et de saumon , ou épicés, et cela faisait très longtemps que je voulais les agrémenter de légumes. Ensuite, parce que j'avais été totalement intriguée par l'association entre l'aubergine, les pommes et le saumon présentée par Lauriana.

J'ai trouvé ce mélange tout à fait étonnant. Le caractère acidulé de la purée soulignait à merveille le saumon fumé. La texture de la purée était savoureuse, un peu humide, légère en bouche, car sans matière grasse ou presque. Elle s'associait très bien avec le moelleux du blinis.

En revanche, j'avoue ne pas avoir été emballée par l'ajout du maïs au sein de ces derniers. Peut être était-ce dû au fait que l'aubergine et le saumon l'emportaient en saveur, ou bien parce que je suis fan des blinis classiques, quoi qu'il en soit, je ne referai pas à l'identique cette association.

Je privilégierai une version nature, pour la servir avec la purée d'aubergine et le saumon et tenterai de refaire les blinis au maïs, pour un brunch, par exemple, en les servant tièdes et juste avec une belle noisette de beurre, fondant allégrement....

En ce qui concerne les boulettes keftas, là encore, il s'agissait d'un recette dont je suis tout à fait adepte et que j'ai eu l'occasion de réaliser de nombreuses fois, suivant des recettes fort variées, dont certaines, particulièrement délicieuses. Je dois dire que de tous les plats servis ce soir là, ce sont elles qui ont remporté le maximum de suffrages. C'est simple, à peine sortie de la cuisine et déposée sur la cuisine, l'assiette qui les contenait a fait l'objet d'une razzia. Elles sont d'un moelleux rare, absolument pas sèches, alors même que je les ai servies pour être mangées à l'aide de pics, donc sans sauce. La brioche leur confère en plus un petit goût sucré salé, subtile, mais néanmoins présent et les épices soulignent parfaitement leur rondeur en bouche. De petites bouchées qui plairont aux plus petits comme aux plus grands!

Et au fait... qu'est ce que vous faites pour les vacances?

Conté par Alhya at 11/19/2007 11:38:00 PM

58 Comments:

Anonymous inoule a dit...

Ouais !!! Prem's !!!
J'ai bien ri car je crois que c'est une tendance actuelle... On anticipe tout: les galettes des rois sont à vendre dès le 26 décembre (ou avant), les jouets de Noël doivent être achetés en novembre sinon y'a plus rien... Pffff !!! Laissez nous vivre !!!!! Non mais oh !!!!

Hihi !!

Bises

Inoule

PS: Je crois que je vais aussi "piquer" les recettes de Lauriana et cette fois ce sera Inoule qui dira "Merci Lauriana" !!

11:50 PM  
Anonymous bea at La tartine gourmande a dit...

Même à cette heure tardive, j'ai faim !

4:38 AM  
Anonymous vanessa a dit...

je fais bêtement partie de la première catégorie...

7:14 AM  
Blogger Mamina a dit...

Puisque nous n'arrivons pas à noyus parler, je te pique une boulette... Et je me mets à réflèchir au réveillon...

7:55 AM  
Anonymous Saveurs Sucrées Salées a dit...

"Anticipation" est souvent le maitre mot des fêtes de fin d'année mais cette année ca va être plutôt "improvisation".
Et pourquoi pas avec ces boulettes gourmandes à la place de la dinde ;-))

8:04 AM  
Anonymous Marielle a dit...

je commence déjà à réflechir à mon menu, alors tes recettes m'inspirent beaucoup. bisous

8:50 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

ben moi je fais volontairement partie des loosers....noël est forcément en famille quand on a des enfants, c'est du moins ma façon de penser...Quant au 31, à force d'en avoir marre des soirées trop chères, trop dégueu (on devient difficile côté bouffe), trop ratées, etc....j'ai fini par décider de le faire chez moi avec les enfants et c'est tout. Comme ça pas de déception, on ne se sent pas forcé d'attendre minuit. Après tout on a 31 jours pour les voeux alors pourquoi se précipiter comme 80% des crétins et saturer le réseau???? lachons prise!!!!
kashyle

8:55 AM  
Anonymous Choupette a dit...

Je n'ai même pas encore pensé à ce que je ferai pour Nöel et pourtant c'est chez moi que le traditionnel repas du 25 a toujours lieu. A force de parler de tout événement à l'avance je trouve qu'on perd l'envie de l'événement. Qui vivra verra!! ;-)

9:19 AM  
Anonymous Eryn a dit...

Que de bonnes choses ! J'adore le tout ! Les blinis ... Miam !!

Et les keftas j'adore ça, il faut que je les fasse au plus vite ! Finalement j'ai tout sauf le principal, c'est à dire le boeuf haché lol.

Pour les vacances je ne sais pas encore, étant donné que je suis malade ( 2ème grossesse ) comme un chien en ce moment, je dirais que je vais certainement me reposer avant tout ... Et ne pas trinquer :p

Bonne journée :)

9:25 AM  
Anonymous Liliy a dit...

Comment ça "un mois et quelques jours à peine"? ...argh! C'est pas possible que le temps passe si vite... Heureusement que tu nous réconfortes avec ces délicieuses recettes! :)

9:26 AM  
Anonymous Lauriana a dit...

Comment pourrais-je t'en vouloir de si bien t'approprier des recettes que j'ai moi-même testées! C'est un plaisir de lire ton billet, c'est moi qui te remercie!
Pour le réveillon de Noêl, la difficulté pour moi c'est de réussir à ce que toute la petite famille disséminée un peu partout arrive à s'organiser pour qu'on se retrouve tous autour d'une même table! Pour le menu, j'avoue que je me fais un plaisir d'y penser (ne devrai-je pas dire rêver) très longtemps à l'avance.
Pour la Saint-Sylvestre, n'appréciant pas particulièrement cette fête (simplement parce que pour moi elle ne signifie pas grand chose), ben je ne prévois jamais rien, on verra ce que ça donnera le soir venu!
Bisous!

9:36 AM  
Anonymous Nad0511 a dit...

Moi j'ai déjà du mal à savoir ce que je vais préparer à midi, alors Noël!!!!

9:39 AM  
Anonymous Lisanka a dit...

un très beau billet qui me fait penser que moi non plus je ne sais pas ce que je vais cuisiner. A vrai dire, je m'en fiche un peu, j'improviserai sur le tas, comme d'habitude!

Bisous et sincèrement heureuse de te relire, c'est toujours un délice,

Lisanka

10:12 AM  
Anonymous Ana a dit...

On vit une époque formidable :-))))))

10:39 AM  
Blogger Flo a dit...

Je me reconnaît en toi !!! notamment le côté : qu'est ce que tu fais à nouvel an (sachant que moi et mon bien aimé avons chacun une belle "batterie" de potes), bonjour le stress... je note tes astuces pour l'année prochaine ;-) cette année je suis déjà coincée !!! lol Bisous

10:39 AM  
Blogger khala a dit...

yeah ! the turtle is the queen of the apéro !!!!
pour moi , Noël en famille avec les enfants , nouvel an : ne sert à rien ! l'année prochaine sera comme l'année dernière ! qu'on se le souhaite ou pas , ça sera une bonne année si on s'en donne la peine !
allez , vivement samedi
bisous ma poule ...euh ! ma turtle !

11:19 AM  
Blogger Audinette a dit...

Bon, ben tu me connais... La fête de Noël c'est organisé depuis...pfiou, que je suis avec le zhom (une année sur deux dans la famille de l'un puis de l'autre)...
Et pour le réveillon du premier de l'an, on a la bande de copain, le seul truc qui se décide tjs un peu au dernier moment c'est CHEZ QUI on le fera ! Enfin, cette année, en toute logique, c'est mon tour, alors va ben falloir que je propose !
Bises

11:30 AM  
Blogger stef a dit...

Je ne me reconnais pas dans ton écrit mais que je te comprends!! pour ma part Noël est tout vu puisque ma famille est limitée à 6 personnes (se fâcher avec sa belle famille, ça a du bon, en fait!!)
et pour le réveillon j'opte pour la même décision que toi à savoir le dernier moment et le spontané!!!

11:39 AM  
Blogger Easy kitchen a dit...

de mon côté j'ai décidé de mentir à tout le monde et de dire que je suis déjà prise pour le nouvel an ... pour mieux rester chez moi à glander et surtout ne rien faire. j'adore tes blinis de mais

12:28 PM  
Blogger Tifenn a dit...

Ce sera, ou à StPol de Léon, ou à Rennes, ou chez moi...ce sera ou avec tout le monde, ou pas,... ce sera quoi? sais pas, vais voir avec Anso!!
A part ça?

1:11 PM  
Blogger Clairechen a dit...

Cette année je laisse les autres s'occuper de OÙ et COMMENT on fête le réveillon (du 31.12 ... parce que Noel .. c'est clair!)... J'ai juste besoin de me casser la tête pour le repas.... "juste"!!!!!
Je te pique tes recettes... enfin celles de Lauriana!!!! ;-)

Et ne te laisse pas stresser par les autres!!!! ;-)

1:56 PM  
Blogger Gracianne a dit...

Tu as raison, Carpe Diem.
Bises.

2:05 PM  
Anonymous noémie a dit...

pour Noël, j'ai une famille entière mais c'est pas moins prise de tête et pour le Réveillon, c'est tout pareil, du coup j'opte généralement pour un non-réveillon dvd-plateau télé

3:38 PM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Heu, ca veut dire quoi vacance ;-)?

Bon, je suis bien d'accord sur plein de points avec toi, mais surtout sur ces 2: "...en buvant plus que de raison, parce que bon, on n'a pas le choix, c'est la fête!" On est pas toujours maitre de la situation, pis une fois, ca fait pas de mal ;-)

Ensuite:"je sais que les meilleures fêtes sont encore les plus spontanées" alors ca j'ai de nombreux exemples, en général ca commence par une petite bière vite en vitesse, et pour finir tu finis a 7h00 du matin a attendre les croissants ;-)
La fin de l'année et la magie des fêtes...un peu la prise de temps voui! enfin bon, on y est pas encore!
Et si je parlais un peu des recettes? Je prends tout, tu m'as convaincu que cela vallait la peine d'y goûter! Bizzz

3:48 PM  
Anonymous anne a dit...

j'aime beaucoup ta conception de l'avant noël (du 15 août au 24 decembre, il y a de la marge!), mais moi je ne vais pas attendre 1 mois pour savourer des sublimes idées apéros!

4:32 PM  
Anonymous eglantine a dit...

Je vois que ta saison culinaire est bien reparti là et dans la joyeuse humeur vu les mets présentés. Bravo pour toute cette effervescence !

8:22 PM  
Anonymous eva a dit...

Au dernier billet, je m'installais sur ton canapé, cette fois-ci, j'y reste !

9:17 PM  
Blogger Flo Bretzel a dit...

Moi, j'ai une idée pour le réveillon cette année, rien, absolument rien, le luxe de choisir de ne rien faire!

9:49 PM  
Anonymous Edith26 a dit...

De superbes idées pour l'apéro.

10:30 PM  
Anonymous Hélène a dit...

C'est le seul jour de l'année où j'ai l'autorisation de conduire la voiture de Monsieur. Sam c'est moi ! Noël reste une fête, étant éloigné les uns des autres, la famille se réunit autour d'un bon repas et pour la 1er fois depuis bien longtemps, je n'aurai qu'à mettre mes pieds sous la table.
bises

7:41 AM  
Anonymous Catherine a dit...

Et bien, voilà quelques petites douceurs qui malgré l'heure matinale me titillent les papilles!!! Pour ma part, pas de prise de chou pour cette année...j'abandonne lachement ma normandie pour passer les fêtes en famille à Perpignan, histoire de voir si l'on peut associer noêl à la bronzette...bises +++

8:11 AM  
Blogger Saperlipopote a dit...

Ah! Noël et les fêtes de fin d'année... pas encore en décembre et je suis déjà en overdose ! vous sentez la pression commerciale... depuis quelques semaines déjà ?
Vive les fêtes décalées, les non-anniversaires et l'imprévu !
et tes petites keftas turtlesques viennent me rappeler grandement le bonheur du laisser aller...
La vraie vie : l'eau à la bouche et la bouche en coeur !

10:23 AM  
Anonymous Marie-Pierre a dit...

Bravo, tout est très bien...!

1:11 PM  
Anonymous Mijo a dit...

Tous les ans, pour le réveillon de Noël, c'est l'anniversaire de mon chéri.

POur le réveillon de la StSylvestre, on verra bien.

Tiens, je te pique boulettes et blinis. Merci.

5:03 PM  
Anonymous Chrystel a dit...

Bien belles recettes très tentantes comme toujours.
Chez moi, chaque année, c'est Noël en grande famille : le 24 avec mes parents, mes 2 soeurs et leur famille, la mienne ; puis le 25 à midi, chez la belle-famille. Et cette année, ce Noël sera d'autant plus marquant que ma belle-mère se bat aec son cancer du sein. Nous serons tous autour elle pour l'épauler. Par contre, le 1er de l'An me gave. Fêter quoi, d'autres ennuis, d'autres maladies ... beurk !
bisous chère Alhya.
Chrys

8:12 PM  
Anonymous Zenobie a dit...

J'ai été trop longtemps sans venir faire un tour dans ta cuisine. Un délice que d'écouter Maitre Jacques chuchoter qu'il est dans la cuisine; comme une folle envie de foncer préparer cette purée d'aubergines aux pommes qui flatte mon goût pour la Normandie! Merci pour tout!

10:19 PM  
Anonymous Miss Lola a dit...

Que des délices ce billet est magnifiquement gourmand, j'adore!

2:36 AM  
Anonymous lacath a dit...

je ne peux que te remrcier de m'avoir fait connaître miamourdise! J'avoue par ailleurs ne pas avoir le courage de tester certains trucs un peu trop originaux à mon goût comme ces aubergines aux pommes, j'avais déjà vu passer je ne sais plus où une confiture d'aubergine, là je ne peux pas... Mais si un jour tu me proposes de goûter, là par contre je suis très aventureuse, pas de pbe! ;o) lol!
Cath

10:12 AM  
Anonymous Birgit a dit...

Et bien moi pour éviter toutes discussions et surtout tout le tintoin chez moi, j'ai décidé de larguer les amarres et fuir tout ce bruit inutile ; destination Asie.
Mais maintenant je suis frustrée, je fais des repas de Noël en Novembre, je salive devant toutes les recettes et particulièrement les tiennes et j'imagine des repas que je ne cuisineraient pas. La vie de l'autruche n'est pas si simple

11:00 AM  
Blogger Mingoumango (La Mangue) a dit...

Je reconnais là la reine du buffet ;-)
On n'est qu'en novembre, y a pas le feu au lac...

12:02 PM  
Anonymous Eleonora a dit...

Toujours un casse-tête chinois les vacances...durant toutes les saisons

5:22 PM  
Anonymous Olea a dit...

Pour ma part, ma famille et nos amis sont éparpillés aux 4 coins de la France et d'ailleurs, alors les fêtes c'était toujours un casse-tête ! du coup, il y a quelques années j'ai décidé de ne plus me prendre la tête et de laisser venir les choses ! Donc qu'on ne me demande pas ce que je vais faire pour Noël avant le 23 ni pour le jour de l'an avant le 30 ! Improvisation est mon mot fétiche !!
Ceci dit, tes recettes sont vraiment superbes

5:51 PM  
Anonymous Marie-Thé a dit...

J'adore ton billet, comme tu racontes bien "les choses vraies de la vie", moi et la littérature cela fait 2, j'ai horreur des gens qui font des plans sur la comète histoire de se la "péter"... je vais tester les boulettes de kefats que je ne connais pas ! bonne soirée

7:01 PM  
Anonymous salwa a dit...

wouaaw un menu tout à fait à mon gout, je reste diner :)

8:08 PM  
Blogger Dorian a dit...

Il y a juste une chose que je n'ai pas compris... le reste j'en suis encore bouche ouverte... donc je n'ai pas compris comment tu as fait pour déjà avoir trois ex maris et deux ex femmes... j'comprends pas...

9:53 PM  
Anonymous marion a dit...

d'hbaitude, c'est plutôt la loose, mais depuis l'année dernière, ça s'annonce plutôt bien :D
Juste le temps d'avoir envie de faire mille choses et de changer mille fois d'avis d'ici là ...
Pas de boudin cette année, mais certainement des CSJ à nouveau et plein de vin autour (il faudra que je te fasse lire mon dernier livre !)

10:58 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Lui est un angoissé qui ANTICIPE, il faut alors le laisser prévoir quitte à changer notre fusil d'épaule quelques jours avant, ceci dit c'est toujours très compliqué à organiser, même si le lâcher prise est une de mes philosophies majeures...
J'aime les blinis de maïs pour leur couleur (j'en ai fait au sarrasin et même la bretonne que tu es ne peux nier l'evidence, le sarrasin , c'est bon mais c'est terne !)

11:01 PM  
Anonymous mickymath a dit...

moi, pour noel pas de réveillon à la maison!! on est que 3, et on va manger au resto!! tes recettes sont superbes!! biiiises micky

11:08 PM  
Anonymous Marie a dit...

Ah! Noel! Les gens s'en plaigne! Moi j'aime! Cette fête est devenue commerciale, mais on est pas obligé de faire comme tout le monde! La quantité de cadeau, ne rendra pas plus heureux les enfants, ils n'ont que deux mains!
Tes boulettes! miam! je t'en prends quelques unes!!
Avec les canapés aussi sans parler des blinis!

9:45 AM  
Anonymous NaNa a dit...

Mmmmh, j'adore! vive les recettes de réveillon ;)
Je note...

11:54 AM  
Anonymous bergeou a dit...

Nous n'avons rien décidé pour l'instant mais si je dois préparer quelques chose pour l'un des repas je penserais à venir faire un tour ici !

10:31 AM  
Anonymous lydian a dit...

Tu n'aurais pas pu faire un meilleur choix que celui-là!
Toutes ces couleurs ça donne vraiment envie de s'inviter!
Bises

12:13 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

Nous sommes en période de tests et ne savons toujours pas ce que nous allons préparer :o)
Bonne idée tes p'tits blinis au saumon !
Bisous

10:09 AM  
Blogger Annell�nor a dit...

On dirait qu tu es mordue "apéro" en ce moment mais pour notre plus grand plaisir ... Qu'est-ce qu'on doit se régaler chez toi à l'heure du happy hour !!!
Comme j'avais zappé chez Lauriana, merci à toi de les remettre au goût du jour !

8:22 PM  
Anonymous domie a dit...

Comme d'hab, tout va se jouer au dernier moment !
l'aubergine à la pomme sur des blinis breton (sarrasin pour moi comme tu peux t'en douter), voilà qui conviendrait bien à mes papilles)

3:29 PM  
Anonymous Miechambo a dit...

Hé bien moi cette année je vais faire la "faignasse" pour Noël. C'est ma fille qui s'occupe de tout et qui invite la famille chez elle. Houpppiiiiii elle prend la relève. N'empêche que je testerai bien tes recettes un autre jour....peut-être au jour de l'an, en tête à tête avec mon amoureux au coin du feu !
Bises
Michèle

11:25 AM  
Blogger Alhya a dit...

Un grand merci à toutes et à tous pour vos adorables réactions! je vois que je ne suis pas la seule à tergiverser et ma foi.. et bien ça me fait sourire, plus que jamais!! je crois qu'il est plus que temps que je m'invite en outre à réveillonner chez certaines d'entre vous qui m'ont l'air d'avoir un sacré programme!
Pour ceux qui hésitent encore avec ce mélange aubergine Pommes, véritablement, je ne saurais trop vous recommander de vous lancer, c'est étonnant et fort bon!

7:49 AM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Je mets de côté les keftas, elles m'ont l'air vraiment très bien.
J'ai toujours détesté faire la fête au réveillon, même lorsque j'étais jeune, avant la télé en couleur donc... En général, on se pose à très peu devant la cheminée lannilisienne, avec des trucs sympas qui grillent, et un grand vin.
Par contre, les 364 autres soirs....

7:22 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home