A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Samoussas épinards ricotta et Blinis au saumon sur crème de ricotta citron et aneth

novembre 11, 2006

Samoussas épinards ricotta et Blinis au saumon sur crème de ricotta citron et aneth

Je me souviens d'une époque où j'arpentais régulièrement les rayons des supermarchés en me disant "mais bon sang, qu'est ce que je vais bien pouvoir me faire à manger?". J'avais l'impression qu'il n'y avait aucun choix, qu'une fois que j'avais fait le plein de pâtes, de riz, de pommes de terre et des quelques misérables légumes qui trouvaient exceptionnellement place dans mon caddie, il n'y avait tout simplement plus rien. A l'époque, mon quotidien était fait de cordons bleus, de poissons panés surgelés, de saucisses de Strasbourg, de patates dauphines, de plats surgelés à réchauffer en 5 minutes chrono et, pour la bonne conscience, de boîtes de haricots verts ou encore de soupes en brick (j'en ai des frissons rétrospectifs ;-)). Il faut dire qu'en réalité les 3/4 des produits du supermarché ne m'étaient guère accessibles, puisque je ne savais pas les cuisiner...
A présent, j'entends fréquemment le fameux "mais bon sang, qu'est ce que je vais bien pouvoir me faire à manger?" dans la bouche de ma P'tite Caille et de Grand Yo qui ont tout deux quitté le nid parental il y a peu, pour découvrir que s'ils avaient bien appris un certain nombre de choses au contact de mes parents, n'y figurait certainement pas l'art et la manière de faire des courses, d'inventer des repas, en bref, de cuisiner... (mis à part quelques bons p'tits plats paternels du type Escalopes de veau à la crème et à l'armagnac avec des frites, qui cependant ne sont guère adaptés au jeune adulte, confronté à la nécessité de faire des repas deux fois par jour et aux restrictions financières liées à la prise d'indépendance).
Voilà pourquoi, de temps en temps, mes zouaves déboulent à l'improviste, tombant sur leur Turtle de soeur. Pleins d'enthousiasme, ils s'installent face à moi et me lancent :
"Bon alors, explique moi. Comment tu procèdes?" (pour la petite histoire, ils prennent parfois même un papier et un stylo, prêts à noter consciencieusement mes recommandations, c'est dire leur bonne volonté!!)
La belle question! Comment je procède? Mais je n'en sais tout simplement rien! Quand j'entre dans un magasin, je ne sais à présent plus où donner de la tête : tout est appel à la découverte, promesse de voyage gustatif, invitation à la réinvention. Dès que je pose les yeux sur un produit, j'ai immédiatement en tête des millions de possibilités, et une seule question, "comment avoir le temps d'essayer tout ce qui me tente diablement?".
Confrontée à l'oeil interrogateur et plein d'espoir de mes frères, j'essaie de reprendre au commencement, de retrouver comment je suis passée du stade précédent du "il n'y a rien" au "il y a trop" ;-), afin de pouvoir leur transmettre cette méthode infaillible qu'ils espèrent, le BA- BA de la cuisine. Je commence alors à leur expliquer que ça passe d'abord par l'apprentissage de quelques méthodes de préparation de légumes, de poissons ou de viandes, de la découverte des épices, puis de l'ouverture progressive à d'autres cultures. Je leur explique ceci, et tout à coup prise au jeu, je commence à décrire, à titre d'exemple, comment l'on cuit une carotte ou une aubergine pour qu'elle ne ressemble pas à un simple truc fadasse et sans intérêt, et là, dans l'instant, je vois l'étincelle de leur intérêt foutre brusquement le camp par l'oreille gauche... Ils me laissent néanmoins parler un moment, tentant de camouffler leur manque d'attention, puis m'assènent le terrible "Bon ok, mais sois plus précise, donne moi des idées de repas". Et c'est là que je mesure que je n'arrive pas à leur faire comprendre l'essentiel : pour moi, savoir cuisiner, ce n'est certainement pas partir d'un menu type, c'est découvrir un produit, un ingrédient, un fruit ou un légume autour duquel on créera un repas. C'est se lever le matin en ayant envie de manger une salade composée de tas de légumes colorés, de quelques fruits, de jolis morceaux de poulets grillés. C'est encore apercevoir dans la sphère du cerveau où se niche l'imagination, un entremet au chocolat, onctueux, dans lequel on a terriblement envie de plonger sa cuillère et qui conduira à rechercher la recette permettant d'assouvir cette envie, au besoin en l'inventant. C'est enfin avoir très envie, un jour où les températures chutent et où tout s'est comme acharné à jouer contre nous, d'un potage plein de légumes, de saveurs et vitamines, que l'on dégustera avec délectation, appréciant l'incomparable sensation réconfortante qu'il crée.
Comment expliquer cela? Comment réduire la cuisine à des formules magiques de menus pré-formatés? La découverte de la cuisine a précisément abattu toutes les barrières qui limitaient mon quotidien, m'a conduite à toujours changer, à m'ouvrir en permanence à de nouvelles expériences! Je ne sais que le jour même, voire à l'instant précis où j'entre dans la cuisine, ce que je vais faire!
Mes frères reprennent alors, tentant de me placer face à d'éventuelles contradictions "ouais, d'accord, mais tu fais bien tes courses tous les quinze jours, donc tu prévois bien un minimum, non?" . Je réfléchis alors et j'admets qu'effectivement, je ne fais pas mes courses au quotidien, donc je prévois. Oui, mais ça n'empêche que c'est lorsque j'ouvre mes placards et que j'observe les produits qui siègent sagement sur leurs rayons, attendant leur heure patiemment, que j'ai l'idée de mon menu. C'est comme une formule magique qui se met en place, tout à coup, je les imagine associés à tel légume précédemment aperçu dans le bac du frigo, et ensuite se crée l'association dont j'ai envie et la recette qui va avec! Il est très rare, sauf lorsque j'invite ou que j'organise un évènement spécial, que je parte au supermarché avec une liste d'ingrédients précise, faite expressément pour une recette.
En deux mots, selon moi, la cuisine suppose essentiellement de la curiosité. A défaut, pour l'instant, d'arriver à transmettre ceci à mes frères... (et Dieu sait si ça me frustre!), lorsque je cuisine pour eux, je tente de toujours éveiller leur palais à de nouvelles découvertes, à des associations surprenantes, qui suscitent leur intérêt, car la clef n'est-elle pas fondamentalement là?
Aujourd'hui, c'est tout spécialement en pensant à eux que je veux insister sur une vérité toute simple, aussi vraie que la précédente, découverte quand je suis entrée à pas de loup dans le monde merveilleux de la cuisine : les choses les plus simples à réaliser sont souvent celles qui emportent tous les suffrages, nul besoin d'être un chef trois étoiles pour se faire plaisir!
Pour illustrer cette remarque, je vous présente aujourd'hui deux recettes, réalisées pour le buffet d'inauguration de notre maison bretonne, qui entrent parfaitement dans cette catégorie : simplissimes, délicieuses et suscitant l'admiration de ceux pour qui la cuisine constitue encore un monde mystérieux, voire hostile.
Tout d'abord les Blinis saumon fumé sur crème ricotta citron et aneth, ensuite les Samoussas épinards ricotta (oui, j'aime la ricotta ;-) . Pour les Blinis, j'ai pris une recette expliquée par Sophie Dudemaine, sur Télé Matin, l'année dernière. Je l'avais déjà réalisée auparavant dans la version telle qu'expliquée par Sophie, qui y ajoutait des morceaux d'aubergine. Ici, comme je voulais les servir avec du saumon, je n'ai pas ajouté d'aubergine. Pour les Samoussas, j'en avais déjà fait précédemment (voir ici), cette fois, il me restait un peu du mélange réalisé pour Les Triangles feuilletés épinards, ricotta, tomates confites et pignons, j'ai donc utilisé cela pour garnir mes feuilles de brick.
Blinis saumon sur crème ricotta, citron et aneth

Ingrédients: pour une bonne trentaine de blinis

  • 2 oeufs
  • 100 g de farine
  • 70 g de farine de blé noir
  • 50 g de beurre demi sel
  • 1 yaourt
  • 10 cl de crème liquide
  • 10 cl de lait
  • 1 s. de levure

pour la garniture:

  • 8 à 10 tranches de saumon fumé
  • Ricotta (1 pot)
  • 1 jus de citron
  • Aneth (2 CS)

Marche à suivre:

  • Mêler la levure et les farines
  • Mélanger avec les jaunes et le yaourt
  • Faire fondre le beurre et intégrer au mélange, délayer le tout avec le lait et la crème
  • Laisser poser sous un torchon, 30 minutes au moins
  • Monter les blancs en neige fermer, les intégrer délicatement à l'aide d'une cuillère en bois à la pâte
  • Faire chauffer une poêle antiadhésive sur feu assez vif
  • Huiler à l'aide d'un sopalin la poêle
  • Une fois cette dernière bien chaude, verser l'équivalent d'une louche, en plusieurs endroits, de façon à obtenir des blinies d'environ 8 cm de diamètre
  • Dès que les bords du blinis commencent à être cuits (environ 2 minutes), retourner et cuire encore une minute sur l'autre face
  • Réserver les blinis cuits sur un plat et recommencer la procédure jusqu'à épuisement de la pâte
  • Au moment de tartiner les blinis, battre la ricotta bien fraîche au fouet électrique, ajouter le jus de citron, veiller à ce que le mélange reste assez épais (si nécessaire, ne pas mettre la totalité du jus de citron), intégrer un peu de poivre noir fraîchement concassé, enfin l'aneth
  • Une fois les blinis à température ambiante, recouvrir d'une généreuse cuillère de la crème de ricotta à l'aneth et recouvrir d'un quart de tranche de saumon
  • Servir immédiatement, ou à défaut, maintenir au frais afin que la crème et le saumon ne se réchauffent. L'idéal est cependant de les servir juste après les avoir assemblés, car le blini reste alors à température ambiante, ce qui lui permet de rester très onctueux

Samoussas épinards et ricotta

Ingrédients:

  • 250 g d'épinards cuits
  • 1/2 pot de ricotta
  • 30 g de gruyère (facultatif)
  • 1 CS de crème fraîche épaisse
  • Feuilles de brick coupées en deux
  • Poivre noir concassé
  • du beurre pour les bricks

Marche à suivre:

  • Faire tomber les épinards dans une poêle chaude, avec un filet d'huile d'olive, quelques minutes, jusqu'à ce qu'ils aient juste rendu leur eau
  • Mélanger les épinards avec le gruyère et la crème fraîche, la ricotta, sel si nécessaire et poivre noir
  • Faire chauffer le four à 180 °
  • Avec un pinceau, badigeonner la demi-feuille de brick de beurre fondu
  • Plier la feuille de brick en deux, dans le sens de la longueur
  • Déposer une grosse cuillérée du mélange en bas, plier le bord gauche vers la droit, en passant au dessus de la préparation, puis le bord droite sur la gauche et ainsi de suite jusqu'à la fin (cf. ici pour une méthode de pliage en images que je trouve tout à fait géniale parce qu'il s'agit d'une version sucrée des samoussas ;-), faite par la reine du Pétrin, Avital)
  • Faire cuire une dizaine de minutes à th 7, jusqu'à ce que les bricks soient légèrement dorées
  • Servir aussitôt

Bilan des courses:

J'avoue que réaliser ces recettes nécessite un peu de temps. Néanmoins, ceux qui n'ont jamais eu la chance de goûter des blinis préparés le jour même de leur réalisation, ne savent pas à côté de quoi ils passent. Rien à voir avec les blinis sous vides achetés dans le commerce. Ceux là, faits avec des blancs montés en neige, sont aériens tout en étant onctueux en bouche. La crème ricotta, aneth et citron fonctionne à merveille avec le saumon fumé, soulignant la saveur de ce dernier, tout en n'écrasant pas son goût.
Pour ce qui est des samoussas, le côté croustillant de la feuille de brick est très présent, rendant plus agréable encore la saveur du mélange ricotta/épinards. J'avoue que cette version emporte tout particulièrement mon adhésion, plus légère que la version servie en pâte feuilletée ! Quant au mélange épinards, ricotta j'en ai déjà parlé au sujet des triangles feuilletés... je ne m'étendrai pas, mais honnêtement, c'est terriblement bon.
Ces samoussas peuvent, tout comme les blinis, constituer l'entrée d'un repas, servis avec une jolie salade composée, ou encore constituer un repas entier si l'on en sert plusieurs par personne et que l'on souhaite faire un repas assez léger.
Allez, les garçons, aux fourneaux à présent!! ;-)

Conté par Alhya at 11/11/2006 11:40:00 AM

77 Comments:

Blogger Sophie a dit...

Pour une fois, je suis la première ! Alors moi, je veux de tout, surtout de ces petits blinis tout à fait charmants.

11:50 AM  
Anonymous ellie a dit...

entièrement d' accord avec tout ce que tu as écrit... c' est extrèmement difficile de "transmettre", d' expliquer ce qui ne nous est pas tombé dessus du jour au lendemain: c' est justement tout notre parcours culinaire qui offre ce que l' on est aujourd' hui, et moi aussi j' ai commencé par pâtes à l' eau, saucisses de strasbourg, pizza et frites au four... :-)

11:52 AM  
Anonymous Delphine a dit...

J'ai adoré te lire! J'ai eu une phase aussi pâte carbo sous vide, pilons de poulet en sachets etc...berk...heureusement que ça a pas duré longtemps :) Et faire les courses avec moi est devenu une horreur: je prends bien mon temps, je regarde tout... ;D

11:54 AM  
Anonymous Véro a dit...

Heureusement qu'il ne faut pas être chef trois étoiles pour de faire plaisir... Sinon je serais une grosse frustrée de la vie!! ;-) IL y a deux jours, j'ai acheté un saucisson: chose rare!! Et avec mon Doudou, après que les filles se soient couchées, on s'est fait un sauciflard/pain frais!! Oh my God, j'avais pas fait ça depuis des lustres, et c'était BOOOOn!!!! (bon, je suis d'accord, mon exemple est un peu radical!,-), mais quand même...)
Les blinis maison, j'en avais fait une année à Noël pour accompagner mon saumon et changer un peu cet incontournable des fêtes, et tu as raison, ça n'avait rien à voir avec un blini acheté sous-vide!
Tes samossas, enfin: je n'en ferais qu'une bouchée!! Maintenant, avec tout ça, j'ai fAAIIImm!!

12:04 PM  
Blogger MIECHAMBO a dit...

Je n'ai jamais fait de blinis mais la recette est bien en place et je vais tenter très vite d'en faire. Je n'aime pas ceux qu'on trouve dans le commerce mais je suis sûre que ceux là je vais les aimer.
J'ai beaucoup aimé ton texte et je me suis assez bien retrouvée dans la façon de faire la cuisine. Je crois que j'ai assez bien transmis à la génération suivante....... ma fille est une excellente cuisinière, alors qu'elle n'a jamais touché une casserole à l'époque où elle habitait avec nous !
Merci
MICHELE

12:16 PM  
Blogger Regardeuse a dit...

Tu sais, mein Turtle, c'est un peu mon problème : "faire à manger" et "cuisiner" sont deux mondes différents. Le premier débute par dix minutes de corvée (acheter son surgelé) pour un plaisir inexistant et le second c'est du bonheur bien avant (quand on choisit, quand on hésite, quand les idées viennent), avant (quand ça fristouille, frissonne, embaume) pendant (quand on savoure) et après (lorsqu'on raconte aux copines pour qu'elles le fassent aussi).
J'ai franchement adoré ton post. C'est tellement "ça" ! Il en est de même pour tous les domaines : tout peut être corvée ou... plaisir ;-)
Merci Alhya.

12:18 PM  
Blogger ema a dit...

Bonjour Alhya,

Je voulais (enfin) te laisser un petit mot pour te dire merci pour ton blog. C'est une merveille de passion et d'inspiration, que ce soit au niveau de tes fourneaux ou de ta plume!

J'ai toujours pense que la cuisine etait un peu comme un langage... Il y a ceux qui ressentent et maitrisent instinctivement comment tel ingredient irait avec un autre, comment tel mode de cuisson transformerait un aliment, faisant ressortir tel ou tel aspect du plat... et il y a les autres (parmi lesquels je me classe!), qui ont besoin d'aide pour maitriser tout ca, besoin d'une recette pour les guider pas a pas a travers leurs experimentations.

Mais comme pour les langues, on acquiert progressivement des automatismes, alors j'espere bien qu'un jour, je saurais "lire" le contenu de mon frigo et de mes placards aussi bien que toi. Et peut-etre que ca viendra aussi pour tes freres, car qui sait si ca n'est pas dans vos genes?! :)

12:32 PM  
Anonymous Florianna a dit...

J'ai une folle envie de blinis au saumon sur cette sublime crème ricotta citron ! :-) Et ca me fait incroyablement penser à quelquechose mais "chut", je ne t'en dis pas plus pour le moment ! Tu comprendras plus tard ! ;-) Tes samoussas sont très jolis ! Tes frères ont de la chance d'avoir une soeur comme toi, qui prend le temps de leur expliqué les notions essentielles de la cuisine, avec amour ! Et je trouve ca super chouette qu'ils s'y intéressent parce que ce n'est pas le cas de tous les zom's ! ;-) Ah et ta recette de blinis (eux meme) doit etre excellente !

12:39 PM  
Anonymous Mily a dit...

Je viens de finir mon petit dejeune et tu me donnes deja faim! J'aimerai bien essayer tes samoussas, enfin si j'arrive a trouver des feuilles de brick...

1:21 PM  
Anonymous Audinette a dit...

J'ai deux pâtes feuilletés au frigo, de la ricotta et des épinards frais dans leur eau de lavage... devine ce que je m'apprêtais à faire ??

1:45 PM  
Anonymous Poumette a dit...

Je suis une inconditionnelle des feuilles de brick, si croustillantes et multifonctionnelles ! Je garde tes recettes sous le coude ;o)

1:46 PM  
Anonymous bergeou a dit...

Je vais surement tenter les samoussas, j'ai tout ce qu'il faut dans mon frigo ! L'envie de cuisiner vient ou ne vient pas je crois...peut-être qu'un jour ils en auront marre de manger le même style d'alimentation que toi au début et ce sera le déclic pour s'aventurer plus loin...

1:48 PM  
Anonymous lory a dit...

C'est toujours un plaisir lire tes articles, tes samosa m'on conquise, magnifiques...je note!

1:53 PM  
Anonymous Gudule a dit...

j'aime pô le saumon fumé (mais je ferai un effort promis) en revanche tes samoussas me font la danse des 1000 voiles ...
Bon Ouik !

1:58 PM  
Anonymous mayacook a dit...

C'est vrai que ce n'est pas facile d'expliquer la cuisine qaund c'est une question de sensation, quelle chance en tout cas d'avoir une soeurette comme toi! tes samoussas me tentent bien, en plus il me reste de la ricotta des raviolis!

2:15 PM  
Blogger veronica a dit...

superbes tes samossas mais dis moi tun'eatais aps seule pour manger ce beau repas parce que sinon moi la prochaine fois je me precipite chez toi...
bisous

2:56 PM  
Anonymous mickymath a dit...

ta recette est très belle!! moi je n'aime pas le poisson mais math oui!! je lui en ferais!! bises micheline

3:24 PM  
Anonymous tatyval a dit...

2 h de route ça va vite, j'ai encore le temps d'arriver pour l'apéro si je pars touit de suite!

3:26 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

Samoussas et blinis sont superbes !
Comme toi avant je faisais mes courses en me demandant ce que j'allais bien pouvoir cuisiner et maintenant j'ai mes menus pré-établis et il faut que je me calme pour ne pas acheter de produits hors liste pour faire d'autres recettes... :o)

3:28 PM  
Anonymous Patricia a dit...

Rien de plus diffile à traduire et retranscrire que la curiosité et l'envie de découvrir. Tout au plus peut-on "faire découvrir", espérant que cela donnera envie "d'aller découvrir" par soi-même...

3:28 PM  
Blogger kashyle a dit...

j'adore te lire
en plus on a eu la même idée de billet cette semaine puisque j'ai moi aussi fait des minis bricks en triangles.....
bon ben à la prochaine crémaillère où tu cuisines, je squatte!!!!

3:37 PM  
Blogger Ringo Churros a dit...

Je viens de finir de manger et pourtant j'ai encore faim, bizarre, non ? Je me contentais de crème fraîche bien épaisse sous le saumon, je vais maintenant tenter la ricotta.
Pour ce qui est des courses, depuis l'ouverture de mon blog, les choses ont évidemment changées mais j'en suis encore à acheter ce que j'ai prévu pour une recette. Je n'ose pas encore acheter des légumes, et des produits frais en général, sans m'inquiéter de ce que je vais pouvoir en faire avant que tout s'abîme.
Mais je suis très jeune en même temps, je n'ai pas encore ta grande sagesse, jolie Turtle !

3:43 PM  
Anonymous Karine / Carrefour a dit...

Bravo Turtle pour ce texte tout à fait vrai et si agréable à lire! Tes jolies recettes m'inspirent, merci ;)

3:51 PM  
Anonymous bea at La tartine gourmande a dit...

Très mignon ton billet. C'est vrai que cela doit être croustillant de devoir raconter une passion pour la cuisine t pouvoir l'expliquer. Finalement, tu le fais avec de belles choses, bien bonnes à manger. L'essentiel!

3:59 PM  
Blogger khala a dit...

c'est vrai , depuis que j'ai mon blog , mes courses ne sont plus les mêmes , beaucoup plus interressantes , j'ai même pas assez de temps pour tout fouiner , et comme toi , il suffit de regarder un aliment pour s'inventer pleins de recettes , là , en plein milieu de magazin...
en ce moment je m'éclate vraiment ! et encore plus quand je peux venir te lire où encore mieux t'entendre ...ton sourire se ressent à travers ce que tu écris et au son de ta voix
bisous !

4:08 PM  
Anonymous celilune a dit...

Je partage a 100% cette manière de faire les courses et de concevoir la cuisine rien qu'en regardant les rayon ou le contenu des placrd et en suivant les envies du moment surtout lorsque le résultat est aussi savoureux!
merci pour ces recettes

4:49 PM  
Blogger Chantal33 a dit...

Quel beau récit encore une fois! savoir transmettre une passion, ce n'est pas si évident que ça....j'ai 3 filles et je ne suis pas sure qu'elles passeront autant de temps que moi en cuisine!
En tout cas, tes blinis ont l'air succulents, c'est vrai que ça n'a rien à voir avec ceux qui sont sous vide et avec la ricotta, ça doit être fameux!

5:23 PM  
Anonymous MarieT a dit...

J'en suis au même point que toi. Maintenant, je prends un malin plaisir dans un magasin à savoir ce que je vais faire de tel ou tel produit. Le problème c'est que parfois j'achète sans avoir vraiment le temps de faire tout ce qu'il y a dans ma tête ! C'est fou ce qu'on peut faire avec des feuilles de bricks.

5:59 PM  
Anonymous Claire emma a dit...

je tiens plus, j'ai faim moi après la lecture de cet article!
Moi je fais mes courses en achetant ce qui me fait envie sur place et après je prépare les repas avec ce que j'ai.
Je ne prépare pas une semaine à l'avance ce que je vais manger car j'aime l'imprévu, savoir ce que je vais manger dans 5 jours moi ça me déprime.
Ne pas savoir créé l'envie, le besoin et permet d'être créatif.....la seule chose que je prévois en fait c'est le repas du dimanche midi lorsque je vais au marché le samedi!
Bises ma tortue favorite!

6:58 PM  
Anonymous Marie(Au bain M..) a dit...

Des blinis maisons? Je n'ai encore jamais essayé mais là tu me donne vraiment envie!

7:08 PM  
Anonymous émilie a dit...

moi je n'ai qu'un mot à dire : AMEN ;-)
ah et puis un autre aussi : à mon humble avis, il y a beaucoup de curiosité mais aussi énorément de créativité !! non non, je ne me la raconte pas... mais je crois que certains ont l'envie de tenter des choses, de découvrir des ingrédients sous des formes différentes de celles dont ils ont l'habitude. Alors on entraîne son imagination (moi c'est les découverte du monde bloggesque qui m'a appris à me servir de cette partie de mon cerveau !!)
vala ! finalement, j'avais plus d'un mot à dire !

ah et puis aussi, va falloir que je teste les blinis "self made" !!

8:43 PM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

J'adore la ricotta, et je n'en mets jamais ni sur les blinis, ni dans les samossas ! Voilà une excellente idée, que je vais m'empresser d'adopter !
Tu vois, moi, je me suis dit qu'il fallait commencer à transmettre ce que je savais à mes enfants dès leur plus jeune âge; J'ai de la chance, c'est à la cuisine qu'ils ont pour l'instant le mieux accroché; Il faut voir l'aîné, 13 ans, faire le marché et décider du menu qu'il servira à ses copains (ou à sa famille, des fois quand même !) comme un vrai pro !
Bon dimanche et à bientôt
Hélène

8:53 PM  
Anonymous eva a dit...

Les mots riment aussi bien que ces deux préparations aussi harmonieuses et appétissantes l'une que l'autre.
Cela donne envie de faire une pause, de se mettre à table et de partager !

9:28 PM  
Blogger Omo_chakir a dit...

coucou ma chère, c'est incroyable on lisant tes mots je me retrouvais dedans ! c'est exactement mon sentiment, et souvent quand on me demande autour de moi comment je fais pour avoir toujours autant d'imagination et d'idées pour tout ... je ne trouve pas d'explication claire et net, c'est difficile ça doit se sentir et ça ne s'apprend pas j'ai l'impression que c'est soit on l'a ou pas! En tout cas moi je suis ravie d'avoir cette chance, et comme tu dis des fois c'est difficile aussi de voir tellement de possibilitées et d'idées mais qu'on ne peut réaliser par manque de temps!!!
En tout cas bravo tes deux recettes sont tout simplement sublimes, comme par hazard demain je comptais faire un super truc farci de ricotta et épinards !!!
merci encore

11:45 PM  
Blogger isabelle a dit...

tout d'abord, je viens de te piquer tes deux recettes, pis ensuite, je te rejoins à 200 % dans tout ce que tu as écrit
pour l inspiration, il suffit de se connecter sur blog actu dès le matin..bien souvent, ça détermine mes repas pour la journée ou pour le lendemain...on a toutes une point commun...on est une grosse gang de curieuses

12:19 AM  
Blogger Annellénor a dit...

Je suis très interressée par la crème ricotta et ces p'tits blinis sont une bonne idée pour Noël qui arrive à grand pas, quant aux samossas, avec de la ricotta, j'adopte aussi. Tu auras compris que j'aime la ricotta ?
Et toujours ta prose agréable et amusante à lire. A apprécier autant que tes recettes !

1:19 AM  
Anonymous tarzile a dit...

Ils sont beaux. Je parie qu'il est difficile de n'en manger qu'un seul.

Tarzile

3:59 AM  
Anonymous soulafa a dit...

Quel plaisir de te lire Alhya, je pense que tes freres s'en sortiront tres bien surtout s'ils notent toutes tes idees gourmandes:):)

5:47 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Divines tes recettes...du simplissime plus que parfait...
et moi vois tu...pour mes idées, je me laisse juste porter égoistement....je me demande ce que moi j'ai envie de manger....je me laisse porter par mes envies du jour....et en général, ça plait à tout le monde...et si je pousse dans le trop original limite...ça provoque des crises de fou rire...alors là, je dis d'accord, d accord...la prochaine fois c'est pâtes à leau, promis!!!
Bisous

6:02 AM  
Anonymous salwa a dit...

Pour les blinis tout a fait d'accord avec toi , ce n'est pas pareil que ceux des grandes surfaces.
D'ailleurs les tiens me font penser que je dois en refaire :))

7:50 AM  
Blogger Mercotte a dit...

je suis tout à fait d'accord avec toi pour les blinis, au salon "Cuisinez" il y avait une démo de blinis très aériens et c'était un régal ! Ils en ont de la chance tes frères et soeurs , j'espère qu'il ont bien pris des notes et qu'il ont un peu de temps devant eux...

8:41 AM  
Anonymous béa a dit...

j'adore tes billets et je voudrai bien me lancer dans les samoussas... ma petite famille adore cela et pour l'instant je les achète... tes précisions m'incitent et encore bravo pour ton site, c'est plein d'humour !

10:07 AM  
Anonymous Marie Cuisine a dit...

Tu ne peux pas savoir, oh combien je me suis retrouvée dans ton message !!!
Comme toi, les courses étaient un calvaire, et on mangeait toujours plus ou moins pareil, d'une semaine sur l'autre, sans trop de temps passé dans la cuisine ! Maintenant, c'est un peu différent... Quoique avec des enfants en bas âge, les crodons bleus, les saucisses de Strasbourg... et autres... sont toujours d'actualité !
Tes blinis ont l'air succulents ! Et tu nous l'as confirmé !
Bon dimanche.

10:14 AM  
Blogger La maisonnette de Barbichounette a dit...

Tu as toujours des idées supers !!!!!
bon dimanche !
bizzzzzzzzzzzz
Barbichounette

10:25 AM  
Blogger Hélène a dit...

Voilà, comme d'habitude, tu as joliment résumé la transmission des savoirs (pour le moment, mes filles sont un peu hermétiques, mais l'espoir fait vivre). Je vais vite tester tes samoussas, ils me semblent délicieux

12:42 PM  
Anonymous la sieste a dit...

J'adore me faire ce genre de petits canapés maison, et m'en délecter devant la télé un bon samedi soir de pluie! Avant, c'est vrai que je faisais ça avec les canapés de Picard, maintenant, je n'hésite même plus à cuisiner quand je suis seule, ce qui apparaît être le comble du sordide aux non-initiés!

Dire que je n'ai jamais encore fait de blinis maison... Mais c'est pas possible! Allez, tu me donnes une impulsion de plus.

Etrange bête que la transmission, je ne sais pas comment ça marche, pourquoi toi plus que tes frères... Quand tu as trouvé, tu me dis!

2:11 PM  
Anonymous Anna(mesmetsetmoi) a dit...

Mais c'est pas fini de me donner faim, toi? ;-)
C'est marrant, hier on a eu des blinis à la soirée Filles, avec du tarama. D'ailleurs, quand j'essaierai le tarama maison, je ferai tes blinis, hehe...!
Bisous et bon dimanche!

2:23 PM  
Blogger penglobe a dit...

grosse envie de bruncher en te lisant...

2:46 PM  
Anonymous mets aventures a dit...

Dis donc une soeur en plus... ça te tente pas par hasard? parce que tes recettes me plaisent vraiment beaucoup!! Ta famille a vraiment de la chance
Audrey

8:41 PM  
Anonymous Catherine a dit...

Voilà une bien jolie façon de faire aimer la cuisine aux débutants!!! Je m'inviterai bien pour déguster ces petits blinis du jour!

9:20 PM  
Anonymous Catherine a dit...

Voilà une bien jolie façon de faire aimer la cuisine aux débutants!!! Je m'inviterai bien pour déguster ces petits blinis du jour!

9:20 PM  
Anonymous manouche a dit...

je sens déjà fondre ces charmants blinis dans ma bouche !

9:29 PM  
Anonymous nuage de lait a dit...

huuuuuum, moi ce qui me plait bien c'est les samoussas......en + ca me fait penser à une recette grecque de tiropita que j'ai d'ailleurs fait ce week end .

10:44 PM  
Blogger Mamina a dit...

Comme tu sais bien dire ce que nous sommes nombreux a ne pas savoir exprimer. L'envie de saveurs, de couleurs, de partage et l'envie de transmettre le désir aux autres. La curiosité de la découverte... tu le dis si bien que je ne peux que me taire et t'embrasser.

12:18 AM  
Anonymous DaDa a dit...

ahhhh, les samoussas... merci pour cette recette ! c'est trop beau, et comme d'hab, j'adore ce que tu écris... merci pour ce post ! bonne journée à toutes...

9:28 AM  
Anonymous estelle a dit...

C'est dingue, je me retrouve totalement dans tes propos !!! il y a encore 6 mois, je me nourrissais de surgelés ou de plats sous blister à réchauffer au MO !! et puis un jour, la cuisine est entrée dans ma vie ... et je vois mon supermarché autrement depuis ;-))
en tout cas, ta variante de samoussas me tente énormément !!!

9:59 AM  
Anonymous Entre amis a dit...

Je rejoins ce que tu dis et ce que disent tous les commentaires qui suivent : tu le dis si bien, que pourrais-je ajouter ? Je ne sais pas si je pourrai continuer à tenir mon blog encore longtemps pour des raisons diverses et variées, mais en tout cas il a changé ma vie en quelques mois, et je ne perdrai plus jamais le plaisir de cuisiner, de découvrir, d'apprendre, de m'amuser... et de lire avec délectation les récits savoureux des autres. Je te pique tes recettes, moi aussi j'adore la ricotta !
A+!
Delphine

11:32 AM  
Anonymous La Fée Maison a dit...

héhéhéhéhé pour l'histoire des courses je suis comme toi ! RV ne me supporte pas! je fouine partout !!!

sinon tes recettes me font du pied j'ai l'impression, elles m'appellent "la Fée la Fée, viens nous chercher !"

12:24 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Tiens, samossa, c'est un autre mot pour ravioli? Je n'ai jamais vraiment jamais fait autre chose que de cuisiner de bons produits. même quand j'avais 14-15 ans, lorsque mes parents me laissaient seuls à la maison (frangins frangines en pension), j'allais m'acheter un merlan entier ou autre chose de frais et non préparé, et je testais l'étagère à épices de la cuisine, très garnie. J'étais chargé du poulet-frites du dimanche midi, pendant que le reste de la famille était à la messe. Bref, le virus très tôt, mais c'est plus le produit que la recette qui m'intéresse.

Lorsque je vais dans un hyper avec l'idée saugrenue d'acheter du frais, je tourne en rond pendant une heure, tellement les produits sont généralement médiocres, à commencer par les fruits de mer et poissons (sauf exceptions, çà existe). En général, je repars les mains vides, furieux de la perte de temps. Par contre, on me lâche dans une poissonnerie, une crèmerie ou une charcuterie de qualité, j'en revient plus chargé que lors de ma dernière cuite ;-))

3:05 PM  
Anonymous Colette a dit...

Un bon début de semaine pour te lire MERCI

6:40 PM  
Blogger Agnès a dit...

Hum que ce doit être bon et fin, j'ai faim !! Je fais comme toi aussi en course !!

6:50 PM  
Anonymous mimosa a dit...

je suis terriblement attirée par tes petits blinis!

7:58 PM  
Blogger Lilo a dit...

Chaque photo donne envie de croquer dedans, c'est frais, c'est appétissant, c'est que j'appelle des recettes "positives" ! Bravo Alhya !

8:27 PM  
Anonymous saveurs sucrees salees a dit...

Si l'envie te démange, il faut oser ! Tu as mon adresse et c'est avec beaucoup de plaisir que je lirai tes nouvelles.

9:09 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Sophie, ils sont charmants, et délicieux!! à faire!!
**Ellie que je suis contente que ça fasse échos chez toi! merci pour ton gentil message
**Delphine, je crois qu'on devrait faire des opérations bloggeuses font les courses!! ce serait terrible!
**Véro, entièrement d'accord ahh le bon sauciflard, ça te tombe dessus comme une envie de femme enceinte!! ;-)
**Miechambo, surement que tu as nourri ta fille la conduisant ensuite vers les fourneaux, quelle chance elle a de t'avoir eu comme modèle!
**Regardeuse, c'est tout à fait ça, ton message complète à merveille mon post, merci de ces lignes qui me touchent tout particulièrement!
**Ema, d'abord merci d'avoir laissé ce message qui me comble par sa générosité. Tu as entièrement raison, la cuisine devient un langage, presqu'une seconde nature et c'est si bon!
**Florianna, merci merci vraiment pour ce mot! Tu sais mes frères n'ont pas encore passé vraiment le cap de la mise en oeuvre, mais je crois qu'ils en ont de plus en plus envie et ça c'est une de mes grandes fiertés!
**Mily, si tu n'arrives pas à trouver des feuilles de brick, dis le moi, je t'en enverrai!
**Audinette! alors là je suis drolement contente, j'espère que ça va te plaire!!
**Poumette, moi aussi, j'en ai toujours sous la main, c'est tellement pratique et surtout bon!
**Bergeou, ravie que la recette te plaise, si tu la testes, je serai contente de savoir si ça t'a plu!
**merci beaucoup Lory!
**Gudule, je ne connaissais pas cette danse, mais ça a l'air excellent!!
**Maya, fonce!! je suis sue que tu vas aimer!
**Véronica, merci!! ;-) quel honneur ce serait de t'avoir à ma table!! à faire!
**Micky, tu peux la faire avec quelque chose d'autre que du poisson, pourquoi pas du magret de canard par exemple?
**Tatyval, tu es la bienvenue, quand tu veux!
**Sylvie, merci, je t'imagine très bien en train de céder au plaisir de détourner la liste!
**Patricia, oui, je sais, on ne peut que transmettre l'envie de découvrir un nouveau monde, après libre à chacun de céder ou non à l'appel!
**Kashyle, merci beaucoup, tu seras bien évidemment conviée, tu parles!
**Ringo churros, j'aime quand tu parles de ma grande sagesse!! ;-) j'étais comme toi cela dit, et maintenant, je me lache grave!! ;-)
**Karine, ravie que ça t'inspire, c'est juste du bonheur de savoir que ça fonctionne! merci!
**Béa, c'est ton commentaire qui est absolument craquant, venant de toi, c'est une vraie bombe de douceur! merci!
**Khala, si je peux faire passer un sourire à travers un texte, alors je suis comblée, c'est bon de te lire,sache le!
**Celilune, merci pour ton si gentil message, et ça fait plaisir de constater qu'on rencontre des gens aussi passionnés au travers d'un simple blog!
**Chantal 33, avec une mère telle que toi, tes filles seront surement de merveilleuses cuisinières à leur tour, tu as dû tellement le former le goût qu'elles ne pourront pas y couper!
**Marie T, j'ai envie de dire, viens voir l'état de mes placards! ils regorgent de victuailles,de temps en temps je me sens coupable en me disant qu'il faut que j'arrête, mais c'est plus fort que moi, je veux tout essayer!
**Claire Emma, te dire que ça ne me surprend pas, voilà ce qui me vient d'abord à l'esprit, ensuite te dire que je crois que c'est notamment en lisant ton blog que j'ai découvert que tout se passait d'abord autour du produit... alors merci!
**Marie, vas y, fonce, c'est ultra simple et délicieux!
**Emilie, tu as raison, c'est vrai qu'il faut de l'inventivité et de l'imagination mais elle aussi se nourrit et se complète au fur et à mesure...
**Hélène, j'ai vu combien déjà ton fils était présent à tes côtés pour apprendre, je trouve ça fénial et bienheureuse sera sa future femme!! ;-)
**Eva, alors là, c'est à mon tour de dire "amen", c'est tout simplement tout à fait cela!merci!
**Omo Chakir, c'est moi qui te remercie de me donner une occasion supplémentaire de sourire devant l'écran en lisant ton commentaire!
**Isa, t'es génial le gang des curieuses!! je garde l'expression parfaite!! et merci, merci!
**Annéléonor, nous sommes deux à aimer la ricotta alors, j'en colle littéralement partout, mais c'est tellement bon!!
**Tarzile, bien joué! c'est tout à fait juste!! impossible de se limiter à un!
**Soulafa, je viens d'apprendre qu'ils se sont pris une connection internet pour pouvoir de temps en temps accéder à mon blog!! ;-)
**Utilisateur anonym, merci pour ton très gentil message, et si les ratés ou tentatives peu heureuses créent encore des fou rires, aucune raison d'arrêter d'innover!
**Salwa, yes! alors ça m'arrive de t'inspirer!! cool!! ;-)
**Mercotte, ils le disent de temps en temps, et ça me touche drolement, c'est rare qu'on cède chez nous à ce genre de compliments!
**Béa, merci, il faut absolument que tu te lances, c'est on ne peut plus simple à faire une fois qu'on a compris le pliage et variable à l'infini!
**Marie, je crois qu'avec des enfants, il faut avoir certains produits de base pratique et cela n'empeche guère l'imagination de fonctionner!
**Merci beaucoup Barbichounette!! ;-) j'en rougis!
**Hélène, avec une telle cuisinière, tes filles y viendront forcément, de grace ne change rien, elles te remercieront un jour!
**La Sieste, ce qui est marrant c'est que dans ma famille, personne n'aimait cuisiner, personne, pourquoi ça m'ait tombé dessus? je ne sais! et pour les blinis, roule ma poule, tu vas adorer et cuisiner pour moi toute seule, je le fais ultra souvent et que c'est bon!! ;-)
**Anna, je veux ta recette de tarama si tu tentes, moi, j'ai pas encore essayé!
**Penglobe, le brunch... du bonheur en boite, ne résiste surtout pas!!
**Mets Aventures, ça c'est ultra trop gentil, je te veux bien comme soeur de blog avec dégustation home made!!
**Catherine, tout pareil, tu serais la bienvenue, mais j'aurais sacrément la pression quand même ;-)!!
**Manouche,c'est ça, tu y es!! lol!! merci!!
**Nuage de lait, ils sont très bons et c'est vrai quec'est proche des saveurs grecques, d'ailleurs ta remarque vient de me donner une nouvelle idée!
**Mamina, te dire que ton message m'est allé droit au coeur serait en dessous des mots... un grand merci!
**Dada, c'est moi qui te remercie!! je suis terriblement touchée!
**Estelle, 6 mois seulement!! il faut se pincer pour le croire quand on voit les merveilles que tu réalises, chapeau!
**Entre amis, ton message me fait tout bizarre.. tu veux arrêter... alors là ce serait bien triste, la Turtle adore passer chez toi et ce serait un sacré manque, j'espère que je continuerai à te rencontrer d'une autre manière en tout cas!
**La fée, ah oui! je les entends , c'est fou l'effet que tu leur fait, je ne vois qu'une seule solution: céder!!! ;-)
**Patrick cdm, décellerais-je une pointe d'ironie dans ta première remarque?!! pour le reste, je ne sais pas pourquoi, ça ne me surprend pas, mes frères pour le coup, sont un peu comme toi, que le meilleur des produits quand ils passent derrière les fourneaux, mais je dois bien avouer que pour le poisson, je suis entièrement d'accord avec toi, et même je pousse le snobisme à penser que le meilleur ne peut être trouvé qu'en bretagne, direct à la source!
**Merci à toi Colette, tes visites ici sont attendues et appréciées!
**Agnès, c'est effectivement très simple et bon, vas y!
**Merci Mimosa, tu verras, ils sont tous simplesà faire!
**Merci Lilo, voilà une catégorie qui mériterait d'être creusée, les recettes positives, ça me plait trop!!
**

9:30 PM  
Anonymous shinobi a dit...

t'as raison c'est bon la ricotta elle est plutôt simple ta recette de blinis moi je m'embête avec le levain!

10:09 PM  
Anonymous Cess a dit...

J'adore ! j'enregistre & je teste !
Merci Alhya !

10:40 PM  
Blogger Tit' a dit...

OK, Alhya, c'est bien tout ça, mais... qu'est-ce que je peux faire à manger ? ;o)

11:44 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Alhya, qu'est-ce que tu me fais envie avec tes petites recettes! J'irais bien faire mes courses avec toi aussi, ce doit etre une reelle partie de plaisir.

12:27 PM  
Anonymous Eric a dit...

En faisant un p'tit laïus avant ma recette, j'ai écrit que je me la jouais turtle, mais patrick a raison: je suis un petit rigolo à côté de toi. J'ai encore du pain sur la planche...

4:34 PM  
Blogger Mademoiselle M. a dit...

Ils sont super beaux tes samoussas, bravo !

7:14 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Shinobi, t'es pas folle? du levain, c'est pas du tout de mon niveau ça!! ;-)
**De rien, Cess, ravie que ça te plaise!!
**Tit', au coin TOUT de suite!!
**Gracianne, ne me tente pas, ce serait pour moi aussi un réel plaisir, si tu passes par Lyon, tu sais ce qu'il te reste à faire, hein!
**Eric, n'es pas Turtle qui veut! qu'est ce que tu crois!! ;-) merci pour ta visite, mon ami! ça fait toujours chaud au coeur!
**Mademoiselle M, ravie ravie de te voir ici!!

10:32 PM  
Blogger Papilles et Pupilles a dit...

Comme je te comprends Alhya. C'est pareil pour moi. Souvent quand j'ouvre le réfrigérateur pour préparer le déjeuner ou le dîner, je ne sais pas ce que je vais faire. Et c'est quand je vois le contenu, que je concocte le repas en fonction de l'inspiration du moment. De la même façon je suis incapable de faire une liste des courses. Enfin j'en ai une pour l'épicerie de base genre pâtes, beurre, sucre mais pour les repas en eux mêmes il faut que je vois quelque chose qui me fasse de l'oeil. Impossible autrement.

Mon parcours culinaire ressemble beaucoup au tien. Il y a un apprentissage à faire. Le tout c'est le déclic.

11:02 PM  
Anonymous Delphine a dit...

ok, commando courses :)
ou comment passer une journée pour les courses de la semaine ;)

2:05 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

Fascinants. Je retrouve ma connection Internet et qu'est ce que je vois... Tu m'épates!

8:21 PM  
Anonymous stanislas a dit...

bon, je ne suis pas le premier, je suis même le... 76ème... mais je prends tout, parce que: ce qu'il y a de bien avec le virtuel c'est qu'il en reste toujours sur l'écran. ça, c'est bien, on peut arriver après la bataille, on peut quand même la gagner la bataille - va falloir faire rentrer tout ça dans ma cuisine maintenant... trouver les matières premières et turtuliser le tout: bon petit programme...

12:00 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Papilles et pupilles,tu ne peux pas savoir comme ce que tu me dis me flatte, si j'arrive à un tel savoir faire en suivant tes traces, il n'y a que du bon à venir!! merci pour ce commentaire très généreux!
**Delphine, quand tu veux, avec un grand plaisir, on se fait ça? ;-)bises!
**Lisanka, arrête, je t'assure qu'on ne fait pas plus simple, mais que c'est agréable de te retrouver!
**Stanislas, toi ici? je rêve!! le démon tentateur du sucré en live... grande émotion pour moi!! à très vite, avec grand plaisir!

11:09 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home