A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Le radeau sablé de Fraises de plougastel sur crème patissière pour jeune trentenaire

septembre 25, 2006

Le radeau sablé de Fraises de plougastel sur crème patissière pour jeune trentenaire

Aujourd'hui est un grand jour! Jugez plutôt : j'ai accueilli ma première cuisinière électrique!! Oui oui, n'en déplaise aux gens que ce type d'information laisse indifférent ou perplexe, c'est pour moi un évènement de taille. Depuis six ans maintenant que j'ai mon petit chez moi, je n'avais jamais investi. J'avais donc une plaque électrique portable et un four dans lequel je n'ai jamais réussi à faire lever le moindre gâteau. Il me servait uniquement à réchauffer les plats vite fait, ou à gratiner... Mais ça y est, j'ai un vrai four à chaleur tournante et quatre plaques en vitrocéramique! Je suis trop excitée à l'idée de pouvoir enfin les étrenner avec toutes les recettes que je découvre sur les blogs et que je ne pouvais réaliser en semaine, jusque là !! Avant de pouvoir vous montrer mes réalisations en image, je vous livre aujourd'hui une des recettes réalisées cet été, avant de ne plus pouvoir...

Il s'agit d'un grand classique, mais réalisé pour un grand évènement : les 30 ans de mon Grand Yo

Quand on a la chance d'être né au milieu d'une grande famille, c'est un évènement, l'anniversaire, somme toute assez courant, mais qui reste un rituel fort important . Petite, je me souviens que nous nous chamaillons avec mon frère aîné au sujet, primordial s'il en est, de savoir quelle était la meilleure période pour fêter son anniversaire. Etait-ce le mois de mars, le mois de juin, août ou encore décembre qui remportait la palme? De mon point de vue, le mois de juin (mois de ma naissance) était tout bonnement le meilleur mois pour fêter son anniversaire. Six mois après Noël, les envies de jouet foisonnaient à nouveau dans ma tête rêveuse... Et maman savait à merveille lire dans mes remarques évasives quel serait le cadeau idéal. En outre, comme il faisait en général beau et chaud, j'avais tout loisir pour inviter foule d'enfants à célébrer avec moi cet évènement. Maman accueillait sans peur une bonne trentaine de marmots, guère effrayée à cette perspective, sachant pertinemment que nous nous ébattrions toute la journée entre le jardin et la place du marché sur laquelle débouchait notre jardin (un jour, je vous parlerai de cette place sur laquelle j'ai vécu une foule de fabuleuses aventures, petite, prolongement goudronné de notre maison, fort propice aux émotions fortes vécues, alors que j'étais lancée à toute allure sur mon vélo...). Ainsi, chaque année, je distribuais les invitations dans la perspective de cet évènement et nous passions six à sept heures à jouer à toutes sortes de jeux, à nous gaver de bonbons et à tourner autour du système d'arrosage de l'herbe automatique, en maillots de bain, bien plus amusant qu'une simple piscine... Pour sa part, mon grand frère, même s'il ne l'admettait jamais, avait nettement moins de chance. Né au tout début du mois d'août, il ne pouvait réunir autour de lui ses camarades de classe et s'il le fêtait avec ses cousins ou quelques copains que maman glissait souvent dans sa voiture à nos côtés pour passer les vacances, il ne pouvait profiter des moments de joie consistant à distribuer pendant la récré les petites enveloppes d'invitation à l'attention des mamans, préparées pendant des heures à la maison, à savourer le plaisir de partager dans le courant de l'après midi le gâteau d'anniversaire, en classe, et l'immense honneur d'être ce jour-là l'objet de toutes les attentions et gentillesses. Bref, petite, je n'aurais certes pas échangé ma date d'anniversaire avec celle de Grand Yo... Mais avec les années, j'ai comme un doute. En effet, et même si je continue régulièrement à célébrer mon anniversaire en bonne compagnie (souvenez vous...), je dois dire que les anniversaires de Grand Yo ont, au fil des années, gagné leurs lettres de noblesse.
C'est maintenant devenu un évènement au cours de notre été. Le moment où, tous, où que nous soyons en vacances, faisons en sorte d'être ensemble (quitte à décaler d'ailleurs de quelques jours la célébration de l'évènement) . Avec le temps ce type de moments où l'on est les uns avec les autres, réunis autour d'une grande table à déguster toute sorte de bonnes choses, est un fait très précieux... Souvent, comme cette année encore, nous sommes en Bretagne. Alors le rituel veut que nous dégustions un homard, dont je vous ai déjà narré l'histoire....
Cette année, pourtant, et bien que les Homards à la Dom allaient nécessairement et naturellement siéger en haut de l'affiche, j'avais bien envie d'apporter ma pierre à l'édifice et concocter un petit quelque chose pour mon grand frère, jeune trentenaire, à qui il fallait de toute urgence faire oublier ce cap difficile...
L'entrée, c'était tout bonnement hors de question.. Je vous ai déjà dit que chez nous, le concept d'entrée avait été totalement enterré avec l'argenterie et les napperons en dentelle, telle une chose inutile, poussiéreuse et vieillotte, figurant au sein des traditions que mon père avait totalement rejetées, avant que je réhabilite un peu la chose en passant derrière les fourneaux. Néanmoins, si Pôpa concède à présent qu'une entrée puisse éventuellement trouver sa place dans un repas équilibré, il perpétue ses traditions en considérant que lorsque lui passe derrière les fourneaux, pour concocter un de ses plats, HORS de question de se casser l'appetit avant le plein principal avec quoi que ce soit... ne serait-ce qu'une simple salade verte... Il est des combats dans la vie qu'il ne vaut mieux pas mener, et dans ma sagesse de Turtle, j'ai fait figurer celui-ci dans cette catégorie là. Soit, donc pas d'entrée... me restait, en toute logique, le dessert... J'aurais pu, comme d'habitude, innover, et concocter de mon côté et dans le plus grand secret une surprise. Mais j'avais surtout envie de faire plaisir. J'ai donc confié, quelques jours avant l'évènement, le livre Plaisirs sucrés de Pierre Hermé à mon Grand Yo pour qu'il se laisse tenter par l'une de ses alléchantes photos et m'oriente dans le choix du dessert. Je dis bien m'oriente, car je savais que je ne ferai probablement pas la recette telle qu'elle.
Fidèle à ses habitudes d'aventurier gastronomique, il décida que le gâteau le plus alléchant était... la tarte sablée aux fraises des bois...!
Et oui, et c'est dans ces moments-là, qu'on se dit, un rien dépitée qu'on avait qu'a pas demander si on ne voulait pas la réponse ;-)!! J'avoue que la turtle au fond de moi était un rien déçue... elle aurait volontiers, pour l'occasion, tenté l'aventure d'un gateau à étages ou d'un bavarois au fruits en mille-feuilles ou que sais-je encore, tout, mais pas une banale tarte aux fraises... Je dis banale parce qu'en plus d'être un dessert très classique, les originalités que présentaient la tarte telle que présentée par Pierre, the King of the pâtisserie, ne pouvaient pas être réalisées : il y avait une crème à base partielle de chantilly et ma soeur et son mari sont quasiment allergiques à la chantilly et Pierre préconisait de réaliser un sorbet et je n'avais pas de sorbetière... mais les désirs de Grand Yo étant des ordres, me voilà faisant contre fortune bon coeur... Il voulait une tarte aux fraises, j'allais lui faire THE tarte aux fraises! Bon, à ce stade là, plus facile à dire qu'à faire. Puisque je ne pouvais pas innover, il s'agissait au moins de choisir les ingrédients et la technique qui feraient de cette tarte bien plus qu'une simple tarte aux fraises...
Enfin, histoire de me simplifier la donne, nous étions 12 à table, et je n'avais aucune envie de faire deux tartes. J'ai donc décidé qu'il me fallait faire une tarte pour 12 en une fois!
Alors, puisque je n'avais pas de plat à tarte suffisamment grand pour réussir cela, j'ai opté pour une "reconstitution de tarte" ou plutôt ce qui c'est transformé en une version très épurée de la tarte aux fraises. Pour la réaliser, je suis partie de la crème pâtissière de Pierre, ainsi que de la pâte sablée utilisée pour sa tarte (finalement le seul élément que j'ai gardé de la fameuse recette choisie par Grand Yo ;-)), pour les fruits, j'ai choisi des petites fraises goûtues de Plougastel et quelques framboises, pour le décor.

C'est ainsi qu'est né le Radeau sablé de fraises de Plougastel sur crème pâtissière

Pourquoi un radeau? et bien, regardez, on ne dirait pas un radeau sur lequel on aurait mis des tas de petits mats?


Ingrédients : pour douze personnes
Pour le radeau sablé:

  • 250 g de de beurre demi sel
  • 250 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 2 blancs d'oeuf
  • 2 g de levure chimique
Pour la crème pâtissière: (j'ai repris celle que j'avais fait et qui avait été une réussite absolue)
  • 50 cl Lait entier
  • 6 jaunes d'oeufs
  • 135 g de sucre semoule
  • 50 g de maïzena (j'en ai mis 65 g)
  • 50 g de beurre
Pour la garniture:
  • 750 g de fraises
  • 150 g de framboises
Marche à suivre:
pour le radeau: à faire quelques heures avant le montage
  • Pierre dit : Dans un saladier mélanger grossièrement le sucre, le beurre, les blancs d'oeuf, la farine et la levure. mettre une heure la pâte au réfrigérateur
  • Préchauffer four th 6
  • Etaler sur du papier sulfurisé la pâte sur une épaisseur de 4 mm environ, dit toujours Pierre (fine, quoi, pas la peine de sortir la règle, hein!). Là, normalement, on place un cercle à tarte dessus et on ôte la partie autour. Moi, je me suis lancée dans le façonnage d'un rectangle, en étalant directement sur le papier sulfurisé et en essayant de respecter la taille de ma grille de four.
  • Enfourner pour 25 minutes, sur la grille du four (dans mon souvenir, ça a duré 20 minutes pour moi, mais j'avais un four super performant et puissant, alors disons qu'il faut surveiller afin d'obtenir un radeau croustillant mais pas trop cuit. Je pense que Pierre aurait dit que ma pâte n'était pas assez cuite, mais je vous assure qu'ainsi cuite, elle était tout bonnement délicieuse!)
  • Sortir la grille et laisser refroidir une bonne heure le radeau

Pour la crème pâtissière: à faire aussi quelques heures avant et à laisser au frigo
J'ai la flemme de tout renoter, alors je vous renvoie pour la méthode détaillée et commentée de la crème façon Pierre ici .
Je précise cependant que j'ai rajouté 15 grammes de Maïzena pour avoir une consistance bien dense: je voulais qu'elle soit bien prise, pour l'empêcher de se faire la malle, à peine étalée sur le radeau. Pour plus de sécurité, j'ai laissé cuire un peu plus longtemps que le "premier bouillon" préconisé par Pierre.

Montage: quelques minutes avant le repas, ou mieux encore, juste avant le dessert
Recouvrir le radeau de l'onctueuse crème pâtissière, et répartir le plus esthétiquement possible (je n'ai toujours pas de talents en matière de décoration de gâteau... c'est définitif!), les fraises préalablement lavées, juste coupées en deux. Répartir, enfin, les framboises.

Bilan des courses:
Finalement ce radeau est proche, dans l'esprit, de la Dacquoise noisettée aux fraises que j'avais réalisée pour l'anniversaire de ma soeur en mai.
Cependant, elle est très différente en goût et si la présentation est assez similaire, le radeau sablé fait ici la différence. La pâte est réellement très croustillante, "crissante, granuleuse" selon les termes mêmes de Pierre... et j'avoue que le contraste avec l'onctuosité de la crème pâtissière vanillée et la légère saveur acidulée des fraises de Plougastel était idéale!
C'est simple, tout le monde a repris du Radeau sablé, après en avoir déjà dégusté un gros morceau et malgré le fait que nous nous soyons déjà largement régalés des Homards à la Dom. Nul besoin de vous dire que tout dépend encore de la saveur des fraises dont on parsème généreusement le radeau... Pôpa a dit, un rien dépité "avec tes talents de cuisinière, même mes Homards semblent quelconques". Bien sûr, c'était faux pour les homards, qui étaient parfaits, mais je crois que ça signifie qu'il a vraiment apprécié ce petit dessert sans prétention!

En somme, cette recette convient parfaitement, même si elle est très classique, pour terminer un repas de fête. Elle est d'une simplicité enfantine et peut être réinterprétée en version individuelle pour les jours où vous êtes moins nombreux et où vous disposez de petits cercles à entremets pour former les radeaux.. A la question "est-ce que la forme change le goût d'un plat?", je serais tentée de répondre oui. Cette version n'avais pas le goût habituel des tartes aux fraises... probablement l'effet radeau, à moins que les quelques verres de champagne bus pour l'occasion ait changé ma perception des choses... ce qui n'est pas totalement improbable , -)

J'ai hésité à vous mettre cette recette, mais hier, j'ai croisé sur le Marché St Antoine à Lyon quelques étals comportant encore de bien belles fraises, alors si vous en voyez aussi, n'hésitez pas, avant qu'elles ne disparaissent jusqu'à l'été prochain!
Allez, pour finir, et même si ça date un peu maintenant, je te souhaite à nouveau une très très belle entrée dans la trentaine, celle de la maturité, de tous les challenges, mon Grand Yo, et qu'elle soit surtout pour toi celle de la rencontre de celle qui, comme ces petites bougies sur ce radeau, éclairera les années à venir,-), bon vent mon Yo!

Conté par Alhya at 9/25/2006 10:36:00 PM

56 Comments:

Anonymous Bec à sucre a dit...

Moi, je veux faire naufrage !
Si j'ai bien compris je peux échouer sous le pont Bonaparte pour les fraises... J'aime beaucoup lire tes souvenirs d'enfance, c'est "rajeunissant", merci.

10:03 PM  
Blogger Sophie a dit...

Bravo pour tes nouveaux équipements qui doivent te changer la vie. Ton radeau me fait de l'oeil, j'ai bien envie d'en croquer un bout.

10:05 PM  
Anonymous Karine a dit...

Quel joli radeau, j'en avais fait un aux framboises au printemps.

Je suis d'accord avec toi, c'est mieux pour un enfant d'avoir son anniversaire pendant l'année scolaire ;)

10:35 PM  
Blogger cuisineguylaine a dit...

Huum les fraises de Plougastel tu me donnes trop envie !, comme toi,je suis aussi du mois de Juin, c'est super , le seul problème c'est que j'ai aussi ma fête, l'anniv de mariage, la fête des mères, tout se suit et après il me faut attendre Noël.

11:09 PM  
Blogger veronica a dit...

bon aniiversaire au grand frere tre beau radeau qui n' apas du resister a une tempete de dents affamees...
bises et a bientot

11:17 PM  
Blogger Lilo a dit...

Je sais ce que cela fait de rêver d'un bon matériel de cuisine ! Tu vas t'éclater je le sens ;)

11:27 PM  
Anonymous awoz a dit...

Mainteant, tu vas pouvoir faire tout ce qui te plait avec ton nouveau four tout neuf.Ça va être beau ...je le sens...déjà splendide tes recettes mais qu'est ce que ça va être bon!!!
Bonne soirée:)

11:42 PM  
Anonymous Colette a dit...

Superbe ce gateau avec des fraises de chez moi.....Miam

11:54 PM  
Blogger isabelle a dit...

je comprends bien ta joie d avoir un nouvel équipement
ça me fait ça à chaque fois , pis je reste bien devant, les premières utilisations. des fois, c est long.... surtout devant le lave linge
et le bouquin technique est lu et relu pour se persuader qu on a fait "the meilleur achat"
etk, ton radeau est magnifique, et grand yo a bien raison, bien souvent les recettes les plus simples sont les meilleures

3:53 AM  
Blogger Mercotte a dit...

Il est vrai que la pâte de hermé est super bonne , le radeau est une belle réussite et j'ai hâte de voir ce que tu vas nous concocter avec ton novel équipement ! bravo enocre une fois pour ce récit si vivant , on s'y croirait revenu au temps de ton enfance joyeuse!

4:28 AM  
Anonymous Catherine a dit...

Bon anniversaire à grand Yo qui a de la chance!!! Quel radeau, que dis-je, quel paquebot de fraises tu lui as concocté!! Et vive la nouvelle cuisinière électrique!! on ne va plus t'arrêter désormais!

6:55 AM  
Anonymous Manue a dit...

Trop chouette, tu nous régales de tes histoires et de ton radeau magnifique, moi je veux bien l'essayer ce radeau, j'en salive d'avance !
Joyeux anniv' au Grand Yo !!!

8:30 AM  
Anonymous Sylvie a dit...

Hummm...J'aime beaucoup l'idée du radeau de fraises...
Joyeux anniversaire à Grand Frère !
J'attends avec impatience les recettes préparées avec ta nouvelle cuisinière ;o)

8:46 AM  
Anonymous Audinette a dit...

humm... j'ai envie de piquer du nez dans ce radeau, moi !

8:58 AM  
Anonymous Audrey a dit...

j'en veux bien une part....ce mélange j'adore!

9:02 AM  
Anonymous Choupette a dit...

J'attends avec impatience de voir ce que tu vas nous concocter avec ta nouvelle cuisinière et ton frère a de la chance d'avoir une soeur qui le gâte comme ça avec ce radeau de fraises.

9:09 AM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Tu parles d'un radeau! Cà m'a plutôt fait penser au rassemblement de vieux gréements à Ploumanach de juillet dernier, les mats éclairés le soir, et les fraises : les équipages en gilet de sauvetage... Bref, une authentique recette de la mer, je ne peux qu'approuver des deux mains...

9:39 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Ta maman invitait 30 copains a ton anniversaire? Alors la, je suis soufflee, moi j'arrete a 15 et on s'en sort epuises le soir. Mais pour le mois de Juin, tu as raison, c'est certainement le meilleur mois, parce que organiser une partie de chamboultout a l'interieur en octobre ou janvier, comme chez nous, c'est la galere.
Felicitations pour le nouveau four :)

10:08 AM  
Blogger Hélène a dit...

Quel beau radeau! C'est pas marrant de grandir et en te lisant, je voudrais bien retourner en enfance.

10:16 AM  
Anonymous salwa a dit...

quelles jolies fraises pour une fin de saison , j'en ai bien envie là tout de suite de mordre dans ton radeau :)

10:58 AM  
Blogger Regardeuse a dit...

Fichtre ! Radeau de la Méduse ou Les Copains D'Abord, ils sont nombreux à vouloir embarquer on dirait ;-)
sauf moi parce que (j'ai honte) je n'aime pas les gâteaux. Voui Turtle...
Pour compenser, je jure solennellement là, craché (oui bon on fait comme) que si tu nous mets la vraie recette des Crostini je... je... je... JE T'ELEVE UNE STELE ! alors ?
Ah que j'aime ce blog, mais que j'aime ce blog !!

12:06 PM  
Anonymous loukoum°°° a dit...

j'imagine bien que tu dois etre contente, une foule de nouvelles possibilitées de recettes s'offrent à toi!

2:07 PM  
Anonymous Chou a dit...

Oulàààà! Ca m'a bien l'air délicieux! Et moi qui vient de déjeuner...J'attendrais ce soir...Bravo pour toutes vos recettes absolument parfaites!

2:41 PM  
Anonymous Mets aventures a dit...

Le mois de juin reste définitivement le meilleur mois pour fêter son anniv!!
Sinon je comprends ta joie à la réception de ton nouveau four. J'ai eu le même équipement que toi pendant de très nombreuses années (plaques + minifour qui cramait tout)et la seule chose qui m'a consolée quand je suis venue vivre à St étienne c'était la présence d'un four dans mon appart...j'ai hâte de lire tes tests.
Audrey

4:16 PM  
Anonymous MarieT a dit...

Un titre très évocateur. Il en a bien de la chance Grand Yo d'avoir une soeur comme toi. Bon anniversaire !

5:24 PM  
Anonymous Mily a dit...

Tu me replonges encore dans mon enfance, les anniversaires de mon frere au mois de mai, la tarte a la fraise (c'est le seul gateau qu'il mange), jouer avec le tuyau d'arrosage automatique... Bref, des que je peux je lui ferait ton super radeau aux fraises!

7:39 PM  
Anonymous Yvon a dit...

avec des fraises de Plougastel, les meilleures du monde de loin et sans chauvinisme, non, non, ce devait être exquis
bonne soirée

8:54 PM  
Anonymous Tarzile a dit...

C'est vraiment beau!

2:51 AM  
Anonymous Patricia a dit...

j'aime bien le concept de radeau...

8:57 AM  
Blogger Tit' a dit...

Le Radeau de la Méduse, c'est de la nioniote à côté ! Je m'embarquerais bien sur le tien, même s'il est déjà consommé depuis belle lurette...
J'attends de voir avec impatience ce que tu vas nous concocter avec ton nouveau jouet.

9:04 AM  
Blogger daniela a dit...

le four éléctrique! tu verra les gateaux et les cakes et les tartes…
je suis bien contente pour toi

bonne journée

9:53 AM  
Anonymous peggy a dit...

félicitation pour l'heureux évenements! et bravo pour ta tarte!

10:35 AM  
Anonymous Bénédicte a dit...

eh bien ma tortue.. tu ravie la bretonne que je suis et quia llait peite chercher des fraises à pLougastel... je t'invite pour mes 32!!!! il faudra un radeau encore plus grand... ça me rapelle un truc...non ce n'etait pas le radeau de la meduse etc... hahahha
bises

bénédicte

11:12 AM  
Anonymous debo76 a dit...

tout d'abord: bienvenue à ton nouvel équipement! graàce à lui ,tu vas pouvoir nous régaler encore et encore!
Bon anniversaire à ton grand Yo, et quel radeau magnifique!
dis moi, maintenant que tu as la technique, tu me fais le même, pour les 30 ans de mon fiancé? on sera 15 environ! ;-D

1:00 PM  
Anonymous brigitte a dit...

Ton blog est mon moment d'évasion, j'aime tout c'est bien simple, les photos, le texte, le miam tout je suis turtlemaniaque :-)
Tu sais ton radeau me fait penser aux offrandes de la communauté lao du village de Daca (proche de Cayenne)Ils composent des rdadeaux en feuilles de lotus, déposesnt des offrandes , allument une bougie et déposent le tut sur le fleuve en faisant des voeux pour que le radeau parte dans la bonne direction.

4:10 PM  
Anonymous Véro a dit...

Oh la la, ça fait TOUT CA, 30 bougies??? Impressionnant...
Bon, je vois qu'on est bien pareilles toutes les deux, nostalgiques à souhait et pleines de tendresse pour les doux souvenirs qui nous habitent... Ca me rappelle la tarte aux fraises de ma grande, pour ses 4 ans: comme pour ton frérot, je lui avais laissé le choix devant une vitrine fantastique, pleine de gâteaux à étages, de crème au chocolat, au café, au beurre... Elle a choisi la tarte aux fraises! Beaucoup moins grosse que ton radeau, et pour cause! 4 bougies, ça prend moins de place!!;-) Les fraises devaient sûrement ête moins bonnes aussi, c'était une boulangerie parisienne, fin Octobre!!

9:01 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Bec à sucre, ;-) faire naufrage dans une mer de crème et de fraises, ça me plaît... merci de ton passage!
**Sophie, oh oui, ça me change déjà la vie et me laisse l'opportunité de tester notamment tes recettes qui me font de l'oeil!
**Karine, je vais aller jeter un oeil à ta version framboisée.. ;-)
**Cuisine Guylaine, chez nous aussi c'est une période où tout se bouscule, mais tu bats tous les records!!
**Véronica, tempête de dents de gourmands, oui!! merci!!
**Lilo, tu dois avoir la cuisine de mes rêves quand je lis tes recettes, j'imagine une grande cuisine avec plein de place et de lumière...
**Awoz, je commence doucement à comprendre comment ça marche et ça va bientôt être bon pour me lancer! bonne soirée à toi aussi!
**Colette les fraises de chez toi pour de vrai, tu es de Plougastel même???
**Isabelle, moi aussi je lis et relis les modes d'emploi, j'adore tout piger avant de commencer et exploiter à fond toutes les potentialités de mon nouvel achat, encore un point commun ;-)!
**Mercotte, j'ai vu après ta crème aux amandes et je l'ai notée, je la teste la prochaine fois avec la pâte de Pierre!
**Catherine, oui, sauf que comme le dit mon père 'on va te voir moins souvent à la maison, maintenant que tu as tout ce qu'il faut chez toi',et c'est vrai!! merci!!
**Manue j'ai transmis à grand Yo, l'est flatté le coquin! et pour le radeau, croques en un bout!
**Sylvie, j'ai aussi transmis, et pour ce qui est des merveilles à venir, j'ai de nombreuses choses à tester venant de chez toi!!
**audinette, ;-) piques en un bout, virtuel, ce sont les meilleurs, ceux de l'imagination!
**Audrey, je t'en garde une part la prochaine fois!
**Choupette, merci!! je crois que Grand Yo a apprécié et pour me le montrer, il vient d'emménager à un paté de maisons de chez moi, et il compte bien tester la cuisinière!!
**Patrickcdm.. les vieux gréements de Ploumanach, tu me rends tout à coup furieusement nostalgique!! mais j'aime tes mots qui me parlent tant!
**Gracianne en lisant ton commentaire, je me suis dit, là j'ai peut être un peu exagéré, mais en fait, pas si sur, il faudrait que je demande à maman, mais tu sais rien que nous, nous étions déjà 5 enfants, et il y avait les copains de l'école, de la gym, du tennis, enfin bref, ça allait vite!! et puis elle s'embetait pas, elle nous laissait dehors, et on s'éclatait!!
**Hélène, c'est marrant, parce qu'en fait, je laisse parler mes souvenirs au moment d'écrire sur les recettes et je me rends compte que l'enfance remonte toujours la première... et c'est assez agréable en fait, même s'il y a un peu de nostalgie!
**Salwa, je t'en envoie un bout par la mer!
**Promis, Regardeuse, la prochaine fois je repasse au salé, et je compte bien te travailler au corps pour que tu changes d'avis sur le sucré... quant à la recette de crostini, je vais voir ce que je peux faire, laisse moi un peu de temps ;-)(réunis les matériaux... au cas où! lol!)
**Tout à fait Loukoum, la veille, j'étais tellement excitée que j'étais incapable de trouver le sommeil! une vraie gamine la veille de Noel!
**Chou, ravie de vous découvrir par ces gentils compliments, à très vite!
**Audrey, mais nous sommes presque voisines! st etienne, c'est très proche!! et si j'avais pu récemment changer d'appart, c'est une des premières choses que j'aurai regardé la cuisine, sans l'ombre d'un doute!
**Marie T, comme dit la pub, grand Yo le vaut bien ;-) merci beaucoup pour tes passages si fidèles et tes gentils mots..
**Mily, toi aussi, tu étais adepte du tuyau d'arrosage? j'en ai des souvenirs idylliques, mes copains adoraient ça!!
**Yvon, je dois être tout aussi chauvine que toi, mais ce sont définitivement les meilleures!!
**Merci beaucoup Tarzile!
**Patricia, le pire, c'est que j'ai vraiment trouvé que ça changeait le goût!! ;-)
**Tit' un radeau qui nous ramènerait directos chez nous qu'est ce que t'en penses? ;-)
**Daniela, oui, et puis les poissons en papillotes, les viandes longuement mijotées, les poulets, tout quoi!! ;-) merci de ton passage ici!
**;-) Peggy, tu ne crois pas si bien dire, il a reçu un prénom, comme tous mes amis de la cuisine ;-)!!
**Bénédicte, c'est quand tes 32? parce que pas de souci, je débarque et pas de méduse au plafond ni ailleurs ;-)!!
**Debo76, pas de souci, il suffit de compter un tout petit peu plus large ;-)!! merci pour tous ces compliements, j'en rougis et j'ai transmis à Grand Yo!!
**Brigitte, tu ne peux pas savoir combien tes mots me touchent, cette tradition dont tu parles m'a tout droit transportée à tes côtés, là bas, merci, du fond du coeur, et à très vite, j'espère!
**Véro, je ne fais pas exprès, mais chaque fois que j'évoque un plat, j'ai un souvenir d'enfance qui revient,...question de sensibilité, assez répandu, la fameuse madeleine... ta petite est comme mon Grand Yo, c'est peut être eux qui ont raison, finalement!

10:22 PM  
Blogger La maisonnette de Barbichounette a dit...

Très beau dessert !!!!!!Et les photos !!!!Divines !!!!!J'en croquerais mon écran !!!!!
bizzzzzzzzzzzz
Barbichounette

10:48 PM  
Anonymous cocopassions a dit...

Apprivoises bien ton nouveau compagnon lol

et bravo pour ton récit

8:01 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Mmmm, j'adore c'est trop bon et beau!!!

9:52 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

C'est Sylvieaa qui vient de poster mais mon noms n'apparait pas.

9:55 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Salut,

Comme je ne veux pas que la turtle n'explose, je ferais court (mais sache bien que je pense comme d'habitude. Merci infiniment pour ces moments ;-)).

Il a bien de la chance ton frère (et c'est peu dire). Le jour ou quelqu'un me préparera un dessert comme ceci pour mon anniversaire....on peut toujours rêver 8-)

J'aime beaucoup ta réalisation en tout cas. C'est personnel et ça c'est cool ;-)

A tout bientôt
Amitiés
Claude

P.S Une prochaine recette avec des figues pôelées ?!?

10:03 AM  
Anonymous anne a dit...

les faises de Plougastel, pour moi, c'est le must! très belle tarte!

10:08 AM  
Anonymous Anna a dit...

Ahhhhhh Alhya, quel bonheur de te lire à chaque fois...Mais quel talent de narratrice!!!!je suis vraiment bluffée à chaque fois...
Sans compter les recettes que tu transformes en petits chefs-d'oeuvre...
Il en a de la chance le trentenaire Yo (rhaaaa, ce cap de la trentaine!), d'avoir une soeur comme toi!
Je lui souhaite d'ailleurs en retard mais non moins sincèrement une magnifique entrée dans cette nouvelle décade de sa vie...

10:13 AM  
Anonymous soizicuisine a dit...

Quelle note!!!! Je n'aurais jamais la patience d'en écrire une si longue et j'adore la façon dont tu écris. Ce sont de beux souvenirs tout ça. Félicitation pour tes nouvelles acquisitions, tu vas nous régaler de bien belles recettes. D'ailleurs, je prendrais bien une part de ce radeau aux fraises. Bis'

12:47 PM  
Anonymous mamina a dit...

J'arrive après la bataille mais, quelle joie de retrouver ton stryle. Tu me manquais aussi...

1:49 PM  
Anonymous Clairechen a dit...

Je veux bien de ton radeau pour mon anniversaire qui est en février!!!! OK, j'avoue j'ai pas choisi le meilleur mois pour venir au monde, mais oh.... on fait c'qu'on peut!

2:07 PM  
Anonymous Virka a dit...

Merci pour tes gentils commentaires sur mon blog ! Quant à moi c'est avec beaucoup de plaisir que je viens flâner ici...tes récits sont vraiment émouvants ! J'ai moi aussi un frère qui a un faible pour les tartes aux fraises...celle-là il faudra que je la mette de côté pour lui !

3:23 PM  
Anonymous laudy a dit...

Ton gâteau a l'air vraiment très appétissant ! Tu me donnes envie de cuisiner tiens, je vais me faire un petit truc sucré... je ne sais pas encore quoi mais je vais y songer (je n'ai pas ce qu'il faut pour faire ton "radeau") ! Et toutes mes félicitations pour ta nouvelle acquisition !

4:03 PM  
Anonymous Entre amis a dit...

Je suis aussi du mois de juin, et c'est vrai que c'est l'idéal quand on est petit ! Ma fille est du 17 décembre, alors c'est un peu frustrant de lui offrir tout ses cadeaux de l'année à une semaine d'intervalle... Du coup on lui offre un cadeau à la fin de l'année scolaire pour fêter les vacances ! Elle a tout gagné en fait ! Ta tarte m'a l'air sublime, quel dommage qu'il n'y ait plus de fraises par ici.. Il faudra que j'essaie plus tard :0)

5:50 PM  
Anonymous la sieste a dit...

Ah, ahh, non, ce message est là depuis lundi! pauvre sieste, toute cassée!
Magnifique. Dis-donc, c'est costaud 6 jaunes d'œufs, j'aurais pas osé pour la pâtissière, mais elle n'est même pas jaune poussin! Tu m'as convaincue, j'essaierai ta recette.
j'ai du mal à t'imaginer au marché st Antoine, va savoir pourquoi, je te voyais plus dans le 3ème!
Je comprends très bien ton histoire d'anniversaire, eh oui, chacun son heure de gloire, sauf que pour les estivants, ça dure plus longtemps que pour les écoliers! Patience, et vengeance!

6:06 PM  
Blogger Camille a dit...

Humm, tout ce crousti sous la crème et les fraises... j'adore !

6:28 PM  
Blogger Alhya a dit...

**venant de toi, Barbichounette qui fait de magnifiques tartes, ça me touche beaucoup, merci!
**Merci à toi, cocopassion, de passer par ici et de m'encourager!
**Ravie que ça te plaise, Sylvieaa!Merci!
**Claude Olivier, j'y pense, j'y pense à tes figues poelées et c'est devenu presqu'une obsession ;-)!!
**Anne, nous partageons les mêmes valeurs sûres, alors! ;-)
**Anna, ce sont tes commentaires qui m'enchantent chaque fois que le les lis, merci, vraiment, j'en ai eu le sourire tout l'aprem!!
**Soizic, ravie de voir par ici!! je vais régulièrment me réglaler virtuellement chez toi, alors c'est vraiment un plaisir de savoir que tu aimes ce petit coin là!
**Mamina, il n'est jamais trop tard,merci beaucoup et bon retour!!
**ah oui, CLairechen, tu aurais pu faire un effort, février, c'est pas top !! lol! merci beaucoup!!
**Virka, c'est toujours un plaisir de passer chez toi et c'est vraiment gentil de passer à ton tour!
**Laudy, merci! je sais que je vais m'éclater avec ce nouveau matériel... pour tout dire,j'ai déjà commencé! ;-)
**Entre Amis, tu as déjà une fille? mais tu as l'air toute jeune ;-) et oui, c'est un peu dur d'etre né juste avant noel, sauf avec toi comme maman, parce qu'elle y gagne visiblement!
**La sieste, ben ouais, t'étais encore en train de dormir, on dirait ;-) Quant au nombre d'oeufs, c'était pour 12, hein! les fait pas tous pour toi toute seule!! enfin, st antoine, c'est because j'étais avec pôpa, et lui, c'est st antoine, il connait que celui là, de toute façon, moi, je vais près de chez moi, sur un petit marché qui paie pas de mine et que j'adore!!
**Camille, oui, crousti croustillant! du bonheur!!

8:57 PM  
Anonymous Entre amis a dit...

Alhya, répète un peu que j'ai l'air toute jeune !! Juste pour le plaisir...;0) Je rigole, j'ai 30 ans, pour tout dire, et oui, j'ai une petite fille qui file sur ses 5 ans ! Disons que j'ai eu des envies de maternité assez tôt, et absolument aucun regret ! Je file voir ton billet du jour...

9:40 AM  
Blogger Omo_chakir a dit...

mmmmmmmmhhhh les fraises, mon fruit préféré en plus si joliment et savoureusement présenté ouah bravo ma chère.

11:06 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Entre amis, 30 ans, alors oui!! bien sûr que je répète que t'es jeune, toute jeune même. Toutes mes félicitations, si jeune et déjà maman d'une si grande petite fille !! ;-) bravo!
**Omo Chakir,ça me fait grand plaisir que cette petite tarte te plaise, merci beaucoup!

1:37 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home