A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: le questionnaire sur le blog même, pour la vraie rentrée d'une Turtle à bloc!

septembre 18, 2006

le questionnaire sur le blog même, pour la vraie rentrée d'une Turtle à bloc!


Me voici de retour… J’émerge lentement de ces deux semaines en immersion totale dans la Bretagne que j’aime, comme l'on se réveille un matin, calme et serein, goûtant quelques instants encore l’impression laissée par un agréable rêve qui nous a conduit doucement au réveil…
J’ai retrouvé la Bretagne telle qu’elle est la plus belle à me yeux : celle que je peux m’imaginer mienne, se parant d’un voile de nostalgie, avec ses plages désertées, la nature semblant reprendre ses droits, elle se refait sauvage et naturelle, sans avoir encore la dureté, le côté un rien dangereux et mystérieux, voire austère, qu’elle peut revêtir parfois en plein hiver. En septembre, la Bretagne est encore riche de journées aux allures estivales. Tout à l’ouest, les rayons du soleil s’y prolongent encore jusqu’à tard le soir, donnant cette impression si agréable de voler un peu de soleil et de lumière à l’hiver. Elle est tout à vous donnée, délaissée qu’elle est par tous les touristes qui ont déjà retrouvé le chemin du travail. C’est ainsi que je la savoure le plus, dans toute sa simplicité, vraie et proche.
A peine arrivée, j'ai retrouvé avec grand plaisir la mer... il ne nous a fallu pas plus de deux minutes pour que l’on se ré-apprivoise, elle et moi, comme une évidence. Nous avons repris notre dialogue muet de compréhension mutuelle. Je comptais sur elle, lorsqu’à Lyon je luttais à retrouver mon rythme et mon envie de travailler. Et, comme je l’espérais, elle était là, imperturbable, faisant sans cesse évoluer le paysage sous mes yeux, m’encourageant à sauter de mon lit pour aller préparer un grand café bien noir, accompagné de bonnes tartines de pain de campagne, recouvertes d’une riche cuillérée de confiture et d’une fine couche de beurre salé. Puis, je m’installais, face à elle et là, elle me soutenait encore, tout au long des heures laborieuses passées à essayer de sortir de la période de blocage que je traversais. C’est ainsi que j’affrontais ma thèse, avec la Mer pour soutien, et dès que tout à coup j’étais prise d’un furieux désespoir et d’une non moins grande envie de tout lâcher…je levais la tête et retrouvais le roulis réconfortant de ses vagues…
Il y avait même le soleil, en bonus, réconfortant, re-dessinant sur mon visage une constellation de petites tâches de rousseur… et puis un ou deux bains, entre dix neuf et vingt heures, la conscience tranquille d’avoir bûché 8 heures d’affilée sur mon ordinateur. La mer se faisait totalement pleine et je marchais longuement, l’eau vivifiante à mi hauteur, le long de la baie en me nourrissant des rayons déclinants du soleil et d’un paysage indécent d’être si beau… enfin, les apéros avec mon breton de père, tous les deux confortablement installés dans des fauteuils en rotin, sur la terrasse, face à la mer, en train de deviser, un verre de blanc frappé à la main, et dévorant tout un tas de cochonneries salées ;-)... et puis il y avait les crevettes, les moules marinières, les galettes et les fars…Et parfois, quand au milieu de la nuit, je m’éveillais je croisais encore sur la terrasse la silhouette paternelle, fumant une dernière cigarette dans la pénombre de la lune pleine, et là, il ébauchait un sourire complice, et nous restions là, silencieux, tels deux enfants pris en flagrant délit…
Bref, une bonne dose de bonheur et de réconfort dont j’ai goûté chaque instant, mesurant à mesure que les jours passaient ma chance bienheureuse de pouvoir ainsi me ressourcer dans une Bretagne dans laquelle je peux puiser tant d’énergie. Hier, en rentrant dans mon quotidien lyonnais, j’ai eu un brin de nostalgie, bien sûr, mais contrairement à mon précédent retour, une sensation de plénitude, d’avoir enfin rechargé mes batteries, prête à affronter l’hiver et le quotidien que je refusais d’accepter, fin août.
Alors pour un retour en douceur, je pioche dans les nombreux questionnaires que l’on a gentiment décidé de me transmettre et je réponds à celui auquel m’ont invité, juste avant mon départ, deux personnes dont j’apprécie tout particulièrement les visites fréquentes et plus encore les blogs respectifs. Il y a le très bluffant, subtile, original et fin cuisinier Eric de Boire et manger ; et la non moins pétillante, spontanée, surprenante et généreuse Bénédicte, qui pour moi est à jamais la figure de la bretonneuse bretonnante, ma Be good, celle de la chaleureuse Bihan bicoque !

ça, c'est juste pour dire, j'ai vraiment travaillé!! ;-)

Comment avez-vous découvert les blogs culinaires ?

Le fruit du hasard, comme la Be Good… je connaissais depuis quelques temps marmiton, sur lequel je passais régulièrement, mais en spectateur, je n’avais jamais participé à un tchat de cuisine. Et puis j’ai dû tomber par hasard sur un lien, je n’arrive plus à me souvenir. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’après, je suis passée de lien en lien, sur de multiples blogs, les rentrant au fur et à mesure dans mes favoris. J'y ai passé plusieurs jours, j'y retournais plusieurs fois par jour, comme une enfant découvrant une caverne d'ali baba, c'était trop magique ;-)!
Quel blog vous a le plus inspirée au début de votre aventure ? Celui qu vous a permis de dire "Moi aussi, j'ai envie !" ?
quand je repense aux tous premiers blogs qui m'ont marquée, c'est celui de Clipoye ainsi que celui d'Anne, Papilles et Pupilles, qui me viennent à l'esprit. Ils étaient bourrés de bonnes idées, de recettes idéales à tester dans des familles nombreuses... j’ai été tout de suite impressionnée par leur côté pratique : ils étaient extrêmement clairs, très variés et riches, bien organisés, tout donnait envie!
Puis, j’ai découvert l’extrême diversité des blogs, certains pleins d'une grande spontanéité et de fraîcheur, comme celui d'Omelette, d'autres plus raffinés, alliant l’originalité à la délicatesse d'une sublime présentation, comme celui de Mercotte, d’autres sur lesquels j’esquissais un sourire, à chaque passage comme celui de Marion . J'ai ensuite croisé la route de ceux qui narraient des histoires autour de la cuisine, comme le faisait si bien Liza. Je crois que c'est ce dernier élément qui m'a fait tilt'. Enfin, ça été le choc de l’imagination et de la subtilité dont faisaient preuve certains, dans l'élaboration de recettes qui étaient servies par une présentation avec des photos sublimes, comme celui de Claire Emma. Bien que ce soit dur de me souvenir précisément, je crois que c'est à peu près dans cet ordre que je les ai découvert, et ce n'était qu'un début: bien vite, ma liste s'est allongée, et allongée encore! Mais je crois que ces tous premiers là m'ont davantage marquée, même inconsciemment, et ont influencé ma manière de concevoir le mien. En fait, je crois que mon blog idéal allierait un zeste de chacun de ceux là!
Enfin, je dois dire que certaines bloggeuses m'ont été d'une grande aide, dès le départ, me guidant dans mes débuts parfois difficiles, et me laissant les tous premiers commentaires, autant de mots qui m'ont grandement encouragé, elles se reconnaîtront je pense, et je les en remercie de tout coeur

Pourquoi vous êtes vous lancée dans l’aventure ?

J’ai, au départ, laissé des messages sur les blogs quand réellement, la recette me tapait trop dans l'oeil. Mais c’était un peu intimidant d’entrer ainsi dans un univers que je ne connaissais pas, je n’osais souvent pas laisser de compliments ou rebondir sur ce qui me faisait réagir. Et puis j'ai reçu des réponses, je me souviens notamment de celles de Clipoye, d'Omelette et de Liza. J'ai été toute surprise, et drôlement contente: je découvrais qu'à travers les blogs se créaient des contacts, qu'il y avait une réelle discussion qui pouvait se nouer.
Une partie du déclic, je crois que je l’ai eue quand j’ai compris qu'au travers des commentaires, les gens se connaissaient : je me souviens au début de m'être dit, "tiens, ils doivent se connaître dans la vie" et puis, au fur et à mesure, j'ai compris que tous les bloggeurs communiquaient, rigolaient, apprenaient à se connaître au travers de leurs blogs et ça, ça m’a donné envie de, moi aussi, pouvoir participer.
Je crois que c’est en partie pour intégrer cette famille que j’ai eu envie d’ouvrir ce blog, mais aussi, de façon plus consciente, parce que j’ai senti que j’aimerai faire partager ce que je vivais et découvrais de façon tellement forte avec la cuisine, quelque chose qui allait au-delà du simple fait de se nourrir agréablement. Une découverte de la vie, par une entrée détournée, l'art et l'envie de développer une curiosité des petites choses simples, qui pourtant font souvent toute la différence. Je ressentais finalement tellement de choses surprenantes en cuisinant, que je ne savais pas tellement partager avec les gens qui m’entouraient, soit parce qu’ils ne comprenaient pas, soit par timidité de ma part, de peur de paraître un peu ridicule. Finalement, j’étais parfois frustrée de ne pouvoir communiquer avec des gens vivant la même aventure. Ouvrir ce blog, c’était pour moi l’occasion de parler de ça, l'exprimer, comme une bouteille qu'on lance dans un océan: je ne pensais pas du tout que j'aurais un tel partage avec autant de personnes, si riches et diverses. tout ceci, je le dis maintenant, après 5 mois. Sur le moment, je l’ai ouvert sans réfléchir, un peu comme on fait une bêtise… ! Je me souviens de mon état d’esprit ce jour-là : l'humeur était au "pourquoi pas ? ". C’était un dimanche pluvieux, et je n’avais qu’une envie ce jour là, m’évader et surtout ne pas céder à la tentation de devenir aussi morose que le temps ;-)...


Comment et pourquoi avez-vous choisi ce nom pour votre blog ?

La belle question ! ;-)
D’abord, je dois dire que je voulais l’anonymat, pour être libre, sans contrainte, sans peur du jugement des gens que je connaissais…
Ensuite, la Turtle, la tortue, donc, c’est un personnage que j'empruntais parfois, adolescente. Je mimais une tortue avec mes copains, dans les moments où je faisais l’andouille, ou quand je me sentais totalement décalée, sur un terrain où, en quelque sorte, je n’avais aucune légitimité, où je n'étais pas du tout attendue. Alors quand j'ai imaginé ouvrir un blog de cuisine, c'est la première image qui m'est venue à l'esprit.
Je m'explique: il y a quelques années à peine, je me bornais à me nourrir, je ne cuisinais pas et, plus important, ça ne m'intéressait pas. Et puis, j'ai commencé à m'y plonger, mais pour moi, la cuisine était toujours un endroit où je ne me sentais presque pas à ma place, je m'y intéressais, petit à petit mais, toujours en dilettante, l'air de pas y toucher. En somme, c'était forcément pas sérieux, pour moi, de cuisiner. J'avais un peu l'impression de jouer à "je suis une grande cuisinière", riant sous cape de ce rôle que je savais pour partie usurpé ;-) : en bref, je n'y croyais pas moi-même et je ne me prenais vraiment, mais alors vraiment pas au sérieux et me sentais encore moins légitime ! Alors prétendre expliquer par le biais de ce blog comment cuisiner était vraiment très loin de mes prétentions! Ce blog ce ne pouvait être qu'une façon de dire à tous ceux qui, justement, n'y connaissaient rien et qui étaient pourtant curieux de découvrir, d'oser! D'où son nom, a turtle in a kitchen , car je vous le demande : que peut bien faire une tortue dans une cuisine, franchement? ;-) (l'anglais, c'est parce que je suis totalement belingue, comme vous vous en doutez ! )
Et puis, avec le temps, je me suis dit que l’image de lenteur associée à la tortue correspondait bien à ce qui doit être, selon moi, une des qualités pour bien cuisiner: savoir prendre le temps. Car la cuisine demande du temps, un temps nécessaire, plein, lent et qu'il faut apprendre à respecter… on découvre qu'on ne doit pas brûler les étapes. Il faut le temps de penser une recette, de choisir les produits, d'éplucher les légumes et de préparer les autres ingrédients, de faire ces dizaines de petits gestes qui feront la différence et enfin, si on a de la chance, on découvre le plaisir d' observer un plat mijoter …
Dans un monde où je suis toujours à 100 à l’heure, là, je ne peux pas, je suis forcée de ralentir, et j’aime cela…

Petit bilan personnel, ce que votre blog vous apporte ?

Ai-je réellement besoin de vous le dire ? Ce blog, c’est tout simplement un prolongement de ma passion, qui me permet un partage qui renforce et complète le plaisir que je vis dans ma cuisine En somme une immense joie, renouvelée et assez déconcertante! Je voulais, le jour de sa création, m'évader de la pluie, j'ai, en fait, ouvert une sacrée porte sur l’évasion ! Si j’avais su, à l’époque !! je ne présumais pas du tout quelle aventure ce serait, quelle découverte sur autant d’hommes et de femmes passionnants cela permettrait, au-delà des frontières, par delà les différences, à quel point une même passion pouvait générer d’affinités, abattre de barrières…C’est simple, c’est tellement fort et ça me plaît tellement que cela me pose un énorme problème : je dois me résonner en permanence pour ne pas poster quotidiennement un billet… Et dans le même temps, parfois, je m’en veux, je me dis que je ne donne pas assez par rapport à ce que les gens me donnent pas leurs passages, leurs commentaires laissés comme autant de petites pierres que je récolte avec toujours autant de plaisir… Mais de façon à continuer à partager avec vous ce qui correspond à ce que j'aime vraiment faire au travers de ce blog et qui semble vous plaire, et parce que j’ai par ailleurs des obligations, je suis contrainte de limiter mes billets… Mais sachez que si le nombre de billets devaient être proportionnel à ce que je ressens en lisant vos commentaires, je serais en permanence en train d’écrire !!
Allez, sur ces bonnes paroles, je vous laisse, sans oublier de vous dire à tous et à toutes qui me lisaient et passaient par ici, un grand, grand merci!

et comme c'est de tradition, je passe le relais (en espérant que vous n'y avez pas déjà répondu), à Isa des Gourmandises d’Isa, à Jean Pierre, de la Cuisine du jardin, à ce bon vieux Tit’, en souvenir du précédent questionnaire que j’ai eu l’honneur de lui envoyer et enfin à Véro de Cuisine métisse qui a débuté en même temps que moi !

Conté par Alhya at 9/18/2006 08:51:00 PM

48 Comments:

Anonymous manouche a dit...

Heureuse de ta savoir ressourcée pour ce retour. Et si jamais tu flanches devant te thèse, sache que toute la blogosphère est derrière toi pour te soutenir !
Merci à toi de nous faire partager tes évasions...

8:24 PM  
Anonymous Karine a dit...

AH te revoilà ! Et en plus chargée à bloc !
Je me demandais où tu étais passée, je ne voyais plus notre turtle, j'avais même peur que tu ne décides toi aussi de fermer les portes de ton blog. Mais non, tu es de retour après avoir bossé dur (tu soutiens quand ?), j'ai hâte de relire tes recettes et je suis contente de te lire. Merci de nous faire partager tout ce que tu nous as dit aujourd'hui.
Gros bisous

8:29 PM  
Anonymous eric a dit...

Je ne regrette pas de t'avoir "confié" ce questionnaire... J'aime beaucoup tes réponses :o)

Ca va être à mon tour de vous (te) quitter... L'heure des vendanges a sonné. Je repars au pays du vin, pour ne plus en repartir, ce coup-ci (je déménage).

A bientôt!

8:50 PM  
Anonymous MISS TINY a dit...

Tes photos sont magnifiques!!! J'ai beau me dire que la France regorge de richesses (architecturales, gastronomiques, etc), je n'ai jamais été aussi charmée que par la Bretagne... Il faut dire que j'y ai trouvé l'homme de ma vie (qui, lui, n'est pas breton)!!!
Bizzzz,
Alexandra.

8:59 PM  
Blogger Papilles et Pupilles a dit...

Et bien moi je suis super fière d'avoir un tout petit peu contribué :)) C'est un réel plaisir de te lire et les photos sont magnifiques. Merci à toi.

9:15 PM  
Blogger Mercotte a dit...

ta manière de raconter me charme toujours autant ! bravo d'avoir travaillé sans relâche sur ta thèse et ravie de te voir gonflée à bloc ! Bonne rentrée!

9:16 PM  
Anonymous mamina a dit...

C'est un grand bonheur de lire tes longues réponses et d'admirer tes photos.
Je suis si contente que tu reviennes dans un état de plénitude totale en ayant bien travaillé. je te retrouverai avec joie en rentrant de mes vacances, moi aussi, j'espère, regonflée à bloc.
Baci.

9:19 PM  
Anonymous raymonde a dit...

Que tu écris bien ! C'est vraiment pas juste pour les recettes ton blog ! Et la Bretagne, ça me fait rêver, moi qui suis de l'autre côté de l'Atlantique ! Un jour, peut-être, "si Dieu le veut " !

9:24 PM  
Anonymous Claire emma a dit...

C'est toujours un plaisir de te lire et de te retrouver!

9:33 PM  
Anonymous khala a dit...

je suis vraiment trop contente de te relire !
je t'attendais avec impatience !
tes posts sont des vrais poêmes , j'adore te lire
je ne sais pas écrire comme toi et exprimer mes sentiments , mais je peux te dire que par l'intermédiare de ton blog et d'internet : je t'adore !
gros bisous
je suis contente que tu sois aussi en forme et que ce séjour t'es fait autant de bien !
à très bientôt

9:46 PM  
Anonymous debo76 a dit...

ton récit m'a permis de voyager un court instant en bretagne....tu m'as laissé réveuse.
je t'envoie tout mon soutien pour ta thèse.

9:47 PM  
Anonymous frederique a dit...

bon retour ....je vois que tu n'as pas perdu ta prose et c'est avec grand bonheur que je te lis !

9:48 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Internet, ce sont des fenêtres ouvertes sur le monde et vous êtes l'une d'entre elles. Merci de ne pas fermer les volets!
La Sudiste

9:58 PM  
Anonymous awoz a dit...

J'aime beaucoup ta plume et tes recettes aussi bien :) !!!

10:27 PM  
Blogger Regardeuse a dit...

Alléluia ! J'étais stoppée en plein élan : je me mettais avec plaisir à concocter des petits plats (moi, la nullette en kitchenette) et zou, ma turtle qui file quinze jours (encore que... une tortue qui file, c'est à voir une fois dans sa vie :-))))
Pour la néophyte que je suis, ce blog est l'intermédiaire idéal entre le trop exigeant et le trop approximatif : il est beau, intelligent, subtil, marrant, savoureux et surtout : son enthousiasme est communicatif. Je me surprends à imaginer "qu'est-ce que je pourrais faire comme plat ce week-end ?" un peu comme on est impatient de débuter un livre choisi avec passion ou curiosité.

BON RETOUR !

10:39 PM  
Blogger cuisineguylaine a dit...

Merci pour nous avoir fait partager l'histoire de ton blog, c'est vrai que tu écris admirablement bien. Tes photos de la Bretagne, magnifiques!

11:24 PM  
Blogger isabelle a dit...

retour en fanfare ma belle !!
je lisais... lisais... et puis je sais pas trop... je m'en doutais que t allais me balancer ton questionnaire !chipie !

bien contente que tu sois de retour !

11:28 PM  
Blogger marmitedecathy a dit...

Beau récit que tu nous fais partager là ! Désolée de t'avoir ratée lors de ton escapade en Bretagne, à une prochaine fois j'espère !

1:41 AM  
Anonymous Colette a dit...

Un récit ,un dialogue ,une découverte ,un moment de bonheur ,que de richesses je suis comblée ..merci Je dis et je redis ces blogs que je découvre sont passionnants ,l'écriture est parfaite C'est un énorme plaisir de lire ......Encore merci

2:05 AM  
Blogger Elvira a dit...

Contente de te voir revenir aussi en forme! :-)

Merci pour ces belles photos de la Bretagne, une région qui n'a jamais quitté mon coeur...

3:00 AM  
Anonymous émilie a dit...

j'adore ton écriture, c'est magnifique.
bravo pour le courage de te mettre au boulot, le découragement c'est normal mais tellement difficile à gérer sur le coup...
tu sais, heureusement que tu ne postes pas un billet quotidiennement : ça m'obligerait à lire ton blog tous les jours... pas raisonnable ça ;-)

7:49 AM  
Anonymous Audinette a dit...

Welcome back !

8:32 AM  
Blogger La maisonnette de Barbichounette a dit...

C'est très sympa ce nouveau questionnaire !!!!
Que tu as une jolie écriture !!!!!
C'est toujours un plaisir de lire tes notes !!!!!!
Je ressents la même chose que toi !!!!!!C'est si fort !!!!!
Mais je n'en parle pas trop autour de moi car les gens sont encore assez septiques sur les blogs : truc de midinette !!!!!
Bizzzzzzzzzzzz
Barbichounette

8:33 AM  
Anonymous Mayacook a dit...

Ca on peut dire que c'est une belle déclaration d'amour! Bonne reprise!

8:52 AM  
Anonymous Audrey a dit...

Je suis contente de lire que ton séjour en Bretagne a été bénéfique pour ta thèse. Je vais peut-être aller y faire un tour, moi... J'aime beaucoup tes réponses au questionnaire, c'est toujours un plaisir de te lire.

9:02 AM  
Blogger 1002 Recettes a dit...

Que dire après cette lecture....Ta sincérité est juste incroyable...J'ai toujours un immense plaisir à venir sur ton blog et lire tes messages. Pas juste une recette de cuisine, une liste d'ingrédients ou des conseils, non bien plus que cela: Des petits morceaux de toi et de ta vie!

Autant de franchise mérite bien un petit caillou de plus à ramasser, non ?

Mise à part cela, il n'y aurait pas une université avec des labo de biologie dans ta région, je veux aussi venir passer quelques semaines de ma thèse en Bretagne ;-)

Bonne continuations et merci pour tout

Amitiés
Claude

9:57 AM  
Blogger Tit' a dit...

Quelle vue rêvée ! Travailler dans un tel environnement, c'est fantastique. Content de te retrouver en pleine forme. Pour la peine, je vais répondre à ton questionnaire ! ;o)

10:06 AM  
Blogger Tit' a dit...

Je ne préfère pas évoquer la Bretagne, parce que... GLOUPS ! Non, c'est vraiment trop dure. [GROS SOUPIR]

10:09 AM  
Anonymous Sylvie a dit...

Je suis ravie de te retrouver et en pleine forme :o)
C'est un grand plaisir de te lire et les photos sont vraiment superbes !

10:33 AM  
Anonymous bergeou a dit...

Merci Turtle pour ta générosité et ta si jolie plume !

2:19 PM  
Blogger Gracianne a dit...

Te revoila, grande romantique bretonne face a la mer. Contente de voir que l'iode t'a donne du punch. A bientot.

3:07 PM  
Blogger Hélène a dit...

Ah, enfin de retour. Heureuse de te lire et quel beau tableau tu as brossé de la Bretagne.
M...e pour ta thèse.Et Très très bonne rentrée.
Bonne journée à toi.

3:50 PM  
Blogger cocotte en chocolat a dit...

Heureuse de te retrouver ! C'est toujours un plaisir de te lire... Tes réponses au questionnaire m'ont paru comme une évidence tant les textes de tes billets traduisent fort bien tout cela !
Ta description de la Bretagne et de ton attachement à elle est superbe. Pour les retours un brin nostalgique, j'ai proposé ce petit jeu ( http://popottemania.blogspot.com/2006/09/gourmandises-bi-rgionales-vous-de-crer.html ) pourquoi ne participerais tu pas ?

4:29 PM  
Anonymous Entre amis a dit...

J'ai toujours aimé ton blog, et je me retrouve beaucoup dans ton expérience des débuts ! Je me sens aussi touchée que toi par la richesse des personnes anonymes que l'on rencontre au fil des blogs. Je me sens tout le temps débutante et ça me fait plaisir de voir que mes sensations ressemblent un peu à celles des autres ;0) En plus, tu décris merveilleusement bien ma Bretagne natale ! Bon redémarrage !

8:39 PM  
Anonymous salwa a dit...

Mdame est de retour :)) quel plaisir de te lire
bises

11:08 AM  
Anonymous perrine9 a dit...

un questionnaire qui se passerait presque de commentaire tellement tes réponses nous font rêver !! Merci à toi surtout d'avoir créer ton blog.

12:39 PM  
Blogger Gaëlle a dit...

OUh, ma turtle préférée, je lis ton dernier post, et le questionnaire, je vois les photos et... voilà ! Je veux RETOURNER EN BRETAGNE. C'est malin franchement. Enfin. j'y retournerai, d'ici quelques mois, de longs mois, de trrrès longs mois... enfin bon, on ne va pas t'en vouloir de susciter la nostalgie, quand même ! Gros bisous ma belle.

4:30 PM  
Anonymous Véro a dit...

Ton message dégage une grande sérénité... quelle agréable lecture! Merci de partager avec nous...
Je n'en reviens pas: nous avons débuté ensemble?? Je pensais que tu étais là bien avant, ton blog me semble si "abouti"! Cathy m'avait envoyé ce questionnaire, mais je n'y ai pas encore répondu... Tu me donnes un p'tit coup de pied au derrière... (mais ça va être dur, après ce que je viens de lire! ;-))

8:18 PM  
Blogger Alhya a dit...

**Manouche, tu es trop gentille, revenir avec de tels encouragements, c'est la garantie de se sentir des ailes!
**Karine, oui, je ne risque pas de fermer les portes de ce blog, en tout cas, pas pour l'instant, pour la soutenance, je ne sais pas encore, j'ai au moins un an et demi de travail encore!
**Eric, j'y ai répondu avec grand plaisir, merci à toi!
**Miss Tiny, combien je te comprends d'aimer la bretagne et si en plus elle t'a confiée l'homme de ta vie, alors... ;-)
**Anne, tu as plus que beaucoup contribué, tu fais partie de celles qui m'ont inspiré, aidé, et soutenu, c'est moi qui te dis un grand grand merci!
**Mercotte, lire tes commentaires me touche toujours autant ;-) et merci pour tes encouragements!!
**Mamina, le plaisir est réciproque et je te souhaite de emrveilleuses vacances, bien méritées!
**Raymonde, un grand merci pour ce commentaire qui me touche beaucoup! et juste pour te dire si tu tentes la traversée de l'Atlantique, fais signe, je t'accueillerai avec bonheur!
**Claire Emma, merci, vraiment!
**Khala, toi aussi tu manies les mots à merveille! ceux ci me vont droit au coeur, et j'ai hate de voir enfin ta tête de canaille! ;-)
**Debo76, je prends ton soutien, on a jamais trop de ce type de chose ;-) merci beaucoup!
**Frédérique, savoir que tu passes ici me fais très plaisir: je suis très touchée!
**La Sudiste, je vous rassure, ce serait à peu près comme de me couper une jambe que de fermer ces volets là! merci...
**Awoz, ;-) promis, je me relance dans les recettes sous peu! merci!
**Regardeuse, savoir que j'ai pu déclencher chez toi ce sentiment, cette envie, c'est le plus beau des compliments imaginables... que dire de plus, à part merci!
**Cuisine Guylaine, je te remercie beaucoup, le choix des photos était difficile, tant j'en ai fait ;-) je crois bien avoir pris la mer sous toutes les coutures!! ;-)
**Isabelle, ;-) il était temps que je t'envoie la balle!! et puis j'ai vraiment hate de lire tes réponses!
**Cathy, ce n'est vraiment que partie remise, et ce sera avec d'autant plus de plaisir!
**Colette, tous ces compliments me donnent des ailes, j'ai souvent peur de vous lasser avec mes histoires et ma tendance naturelle à en coller des tartines alors savoir que tu aimes lire, quelle joie!
**Elvira, je suis contente que les photos te rappellent des souvenirs où allais tu en bretagne?
**Emilie, ;-) c'est vrai que le découragement est le lot de toute personne qui travaille seul, je crois mais quand on franchit une colline, ou une montagne, quel plaisir! merci !
**Audinette! thank you!!!
**Barbichounette, je dirais pas un truc de midinette (ou Eric, Dorian Tit', Claude Olivier et les quelques autres hommes qui tiennent un blog vont raler ;-)!) mais un truc qui te donne l'impression de vivre parfois chez ingall's family, mais c'est bon parfois!
**Mayacook, merci, tu as tout dit! ;-)
**Audrey, n'hésites pas: c'est magique! je t'assure et ça m'a franchement aidée! et hauts les coeurs, on passera cet Everest!!
**Claude Olivier, lire que tu perçois si bien ce que j'essaie de transmettre m'émeut beaucoup, je me dis que si tu ressens ça c'est que ça marche et ça, ça me fait drôlement plaisir. merci pour tes commentaires toujours si touchants!
**Tit', t'as intérêt de répondre où je viens te secouer les puces à Paris, non mais!! et ouais, t'as drolement raison pour la vue... allez, courage, plus que quelques mois et on y retournera!!
**Sylvie, c'est toujours un plaisir pour moi de lire tes commentaires adorables, et merci pour les photos!
**Bergeou, je suis écarlate en te lisant, merci à toi!
**Gracianne, "grande romantique bretonne", je crois que tu as tout dit ;-), je suis prise en flagrant délit! je t'embrasse!
**Hélène, merci beaucoup, tes passages ici me font toujours sourir comme une andouille devant mon écran!
**Cocotte en Chocolat, merci, vraiment, j'ai toujours une légère appréhension à me livrer mais j'ai tort car lire les commentaires après, c'est comme un baume direct sur le coeur! merci, et je note ton jeu dont je trouve le concept génial!!
**Entre amis, tu as la chance d'être née là bas? veinarde va! oui, toutes ces rencontres sont fabuleuses et ces messages en sont la preuve définitive!
**Oui, Salwa, je suis là et ce coup ci j'y reste un peu, heureusement que vous êtes là pour me rattacher à lyon ;-)!
**Perrine9, merci à vous de faire de ce blog un lieu vivant et où tout a le gout du bonheur!
**Gaelle, meuh non, pas de nostalgie, car maintenant on sait qu'on peut y retourner tant et plus, quand on aura réglé les légers détails qui nous bloquent.. ;-) merci pour ce très gentil compliment!!
**Véro,oui, on a débuté ensemble, mais monblog n'est pas plus abouti que le tien, le tien m'épate par la multitude d'atmosphère que tu y crées! j'ai hate de lire tes réponses

9:02 PM  
Anonymous la sieste a dit...

J'arrive après la bataille, mais il n'y a rien à perdre, tout à gagner! Tu pourrais écrire des kilomètres de lignes en plus, ce serait toujours aussi fort! Tous les bloggers t'entourent et te protègent comme un trésor, et c'est mérité.

11:37 PM  
Blogger Dorian a dit...

Juste, juste pour dire que j'aime beaucoup... ton sourire... et beaucoup d'autres choses !

12:17 AM  
Anonymous Florianna a dit...

Coucou la miss !! J'ai vu que tu étais de retour mais j'ai dû m'y reprendre à deux fois pour lire ton billet, pour cause de time very just ! Mais alors quel plaisir de te relire et de te revoir parmi nous !! Je ne te cacherai pas que j'ai souvent pensé à toi durant ton séjour ! Et quand je voyais le soleil que l'on a eu (enfin, je n'ai pas toujours été en Bretagne...), je me disais "super, Ahlya aura du beau temps" ! Le truc tout con mais bon !! Voilà quoi ! En tout cas j'espère que l'air marin t'a bien ressourcée et je n'en doute pas ! ;-) Et bravo pour ta thèse ! Avec une telle vue sur la mer, ca doit etre le paradis de travailler ! ;-) Enfin, si inspiration il y a et si on arrive à reposer ses yeux sur ses feuilles ou son pc biensur, chose très dure je crois ! Enfin voilà, je suis contente de te relire !! :-)

12:24 AM  
Anonymous anne a dit...

Heureuse de te savoir de retour! merci pour ces belles photos!

10:19 AM  
Anonymous pomme d amour a dit...

Tes photos sont magnifiques merci de nous faire voyager un peu...

11:39 AM  
Anonymous loupiti a dit...

Je vais pas être très original en disant que c'est très agréable de te lire ! Super de travailler dans un tel cadre, très belles les photos !!

12:42 AM  
Blogger Alhya a dit...

**La Sieste, tu n'arrives surement pas après la bataille, bien au contraire, tu sais, c'est les petits messages qu'on savoure comme une gourmandise, ce petit plaisir en plus! merci pour ces mots qui me touchent et tiens! pour la peine, je prends mon courage à deux mains et réactualise un peu mes liens car je veux que tu sois des miens, de liens!
**Doriann, ça me touche, merci...
**Florianna,merci, merci! c'est tout sauf tout con ce que tu dis, je suis très touchée que tu aies pensé à moi et quand je vois le temps quej'ai eu, franchement, c'était presqu'indécent! merci encore!
**Anne, merci à toi, et ça me fait très plaisir que ces photos te plaisent!
**Pomme d'amour, ravie de croiser ta route par ici, le plasir et les remerciements sont réciproques!
**Loupiti,le cadre est terrible, ça c'est clair :-), merci pour ces quelques mots...

7:40 AM  
Blogger Louise a dit...

Mes réponses sont maintenant affichées! Belle initiative!

2:15 AM  
Anonymous Laurence31 a dit...

Et bien, tu as sacrément bien fait d'ouvrir ce blog !!!
Je suis arrivée tout à l'heure (il y a une heure, ou plus ?) et je n'arrive pas à te lâcher ! BOn, il faut vraiment que je me raisonne : d'autres tâches beaucoup plus matérielles (du type "repassage") m'attendent...
Mais bon, hop, tu es dans Mes Favoris, et je ne vais pas manquer de venir de rendre visite très très bientôt !

10:52 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home