A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Le chèvre à la fête: Bouchées de chèvre frais, pistaches et noisettes et Sablés chèvre et Thym de Cléa

juillet 20, 2006

Le chèvre à la fête: Bouchées de chèvre frais, pistaches et noisettes et Sablés chèvre et Thym de Cléa







Il y a des périodes, on a beau faire.... rien n'y fait ;-)!
Je m'explique.
Si je suis encore aujourd'hui en train de vous écrire, au lieu d'être face à la mer, en train d'hésiter entre aller faire une balade en bateau ou glandouiller toute l'après midi sur la plage, posée délicatement sur mon paréo jaune, un bon bouquin à la main et le pied droit en train de nonchalamment creuser un trou dans le sable fin d'une plage bretonne, c'est que je suis censée mettre à profit ma présence dans une ville qui s'acharne à battre les records de canicule en France pour avancer la rédaction de ma thèse...
Pourtant rien n'y fait! Depuis quatre jours je peste, je râle, je suffoque (un bon 32°C dans mon appart cet après midi expliquant ceci) et je lutte contre une léthargie qui s'abat sur moi dès que 9 heures sonnent et ce, jusqu'à ce que l'heure officielle du lâcher prise (fixée par mes soins à au moins 19 heures) pointe le bout de son nez. Mais cet état n'est en réalité ni véritablement dû à la chaleur, ni au sujet de ma thèse, non, c'est juste le syndrome de la Turtle en manque de vacances.....
Alors, avant de vous décrire quels sont les signes de cette maladie auquel je n'ai, pour l'instant, guère trouvé de remède (désolée!! et c'est pas faute d'avoir cherché!), je dois vous expliquer les trésors de patience et toute la bonne volonté dont je fais preuve pour essayer de lutter.
Tout d'abord, je tente de me discipliner : Tous les matins, je saute de mon lit à 6h30, pleine d'entrain et bien décidée à pondre enfin les fabuleuses pages que je dois aboutir avant que la date officielle des vacances n'arrive enfin. Je me lève donc, je prends un solide petit déjeuner, un grand café, bien noir, je fais même un peu de sport, pour me mettre en jambes, et je me dirige droit sur mon ordinateur.
Et là.... là... RIEN! Le néant! Mon esprit se fait la malle!!
Et ce soir, je me vois contrainte de faire un triste constat : mon coquin de cerveau n'en a rien à faire de mon plan de guerre bien établi (consistant à écrire 40 pages en 15 jours, et ensuite, profiter de vacances bien méritées), lui, il est bien décidé à mettre en oeuvre SON programme qui consiste essentiellement à rêvasser à un plateau de fruits de mer garni, entre autres, de petites crevettes roses fraîchement péchées, à imaginer les galettes de blé noir bientôt dégustées à la pelle avec tous les membres de ma nombreuse famille entièrement réunie pour l'occasion, à penser encore aux amis à qui j'aurai tant et tant de choses à raconter (pensez donc, un an de vie à raconter, ça en fait des conversations à bâtons rompus en perspective!).
Et tout à coup, je refais surface et réalise que je ne suis plus du tout en train de lire les lignes qui s'étirent devant moi et là, la culpabilité me gagne! Mais enfin, la Turtle ça suffit, au travail on t'a dit!!
Et je replonge alors, penaude, la tête dans un ouvrage poussiéreux et encore tout surpris d'avoir été sorti d'une bibliothèque où il coulait des jours heureux depuis plusieurs années, guère ennuyé par d'importuns lecteurs avant que cette fichue Turtle décide de l'en déloger....
Une heure passe, s'étire, se gargarise de s'égrener lentement... et hop, le syndrome de "la Turtle en manque de vacances" me regagne à nouveau... ça commence par la fondamentale et existentielle question "mais pourquoi fait-il si chaud?" (première étape dangereuse, mais pas encore irrémédiable), mais vient alors dans la foulée le " Que font mes amis à l'heure qu'il est? ", lequel entraîne alors la catastrophe : "Oh, ils sont sûrement en train de boire leur troisième cidre, bien mérité après avoir passé deux bonnes heures à se dépenser dans un foot endiablé sur la plage, tout en préparant activement la soirée à venir : passer acheter une bonne vingtaines de merguez et chipolatas, des cuisses de poulet, penser à se réapprovisionner en charbon de bois et ne pas oublier de mettre le rosé au frais, avant de lancer à la volée le quotidien "Rendez vous dans une heure sur le terrain pour un BBQ tous ensemble"...
Et Tuuuuuutttt!!! un coup de klaxonne intempestif me rappelle que non, je ne suis pas sur la terrasse de mon troquet préféré en train de siroter un cidre, mais bien en ville et que je devrais être en train d'écrire, au lieu de penser à mes futures vacances!!! Ben oui, mais bon, franchement, être bloquée en ville, dans un petit appart tant bien que mal calfeutré de la chaleur, quand il fait 35 degrés à l'ombre, qu'on est le 19 juillet, voilà aussi une situation qui ne devrait jamais arriver, parce que, honnêtement, on était pas mieux, quand on avait tellement de vacances, petits, qu'on avait hâte que l'école reprenne???
Il n'est encore que 14 heures, la journée n'est pas perdue, je tente de me remotiver en me disant "Allez, dix jours, dix petits jours à tenir, courage!!!", je m'accorde alors juste un petit tour sur blog-actu, avant, cette fois, c'est promis, d'abattre la quantité de boulot que je m'étais bien juré de réaliser dans la journée... Et là, que vois-je au milieu des recettes? Les photos de plage, de vacances, mis en ligne par des bloggeurs à peine rentrés de lieux tous plus tentants les uns que les autres et sans parler des billets d'au revoir de ceux qui partent: TOUT s'acharne à me rappeler que l'été c'est quand même fait pour être en vacances, bon sang!!!
Alors pour tous ceux qui , comme moi, n'en peuvent plus d'attendre et qui sont atteints du syndrome susdécrit, voici deux recettes faciles pour animer vos apéros bien mérités après les heures passées à douloureusement faire ce que vous réalisez habituellement à l'aide de deux fois moins de volonté.
Ce sont les deux dernières recettes bien fraîches de l'apéritif de mon BBQ d'anniversaire!
A l'attention de ceux et celles qui s'exclamaient déjà lors des bouchées fraicheurs précédemment présentées qu'on avait dû être bien repu, avant même d'avoir commencé le BBQ, je précise que : 1) nous étions malgré tout 15 et que je n'ai pas fait des quantités astronomiques de chaque recette 2) il en est resté et nous les avons fini le lendemain, autour de la piscine, avec quelques membres de ma douce famille 3)dans mon concept d'apéritif, figure en bonne place la diversité, et je plaisante pas avec la définition de la diversité ;-), 4) c'est bien, non? Comme ça, vous aurez plein de petites recettes sympa sous la main pour diversifier vos nombreux apéros de l'été!

Donc, après les petits palmiers feuilletés jambon mozarrella, les brochettes fraîcheurs, je vous dévoile aujourd'hui les Boulettes de chèvre frais et pistaches , recette repérée la veille même de mon anniversaire, sur un blog face auquel je tombe souvent en arrêt (bon, d'accord, l'arrêt est en partie lié au fait qu'il est rédigé en anglais, ce qui m'oblige à passer un peu plus de temps, pour savourer les textes... :-)) et qui génère chez moi un drôle de phénomène: je pousse alors un cri de ouistiti, qui précède de peu une suite de mots de ce genre "ouhhhlalalala... que c'est beau, mais que c'est beau!!" : Béa et sa Tartine Gourmande.

Bon, pour tout vous dire, je n'avais pas prévu de la réaliser, cette fameuse recette, mais j'ai tellement craqué sur la présentation qu'en avait faite Béa, que je l'ai rajoutée à la dernière minute.

Béa servait ces boulettes avec un caramel balsamique et du melon, en entrée (pour la recette originale, cliquez ici). Moi, je les réadaptées en les simplifiant pour l'apéro et j'ai ajouté à sa version aux pistaches, une version aux noisettes.

Elles sont ainsi devenues les Bouchées de chèvre frais, noisettes et pistaches

Ultra simples à réaliser, ces petites bouchées sont ultra esthétiques avec leurs jolies couleurs et définitivement ultra savoureuses. Bref, elles sont Ultra indispensables à vos apéros!

Ingrédients:

  • 200 g de petit Billy (ou autre fromage de chèvre frais)
  • 20 g pistaches non salées
  • 20 g de noisettes entières
  • 1 cc de piment d'espelette
  • 3 petits oignons nouveaux
  • 8 brins de ciboulette
  • Fleur de sel et poivre

Marche à suivre:

  • Hacher la ciboulette et les oignons nouveaux très finement
  • Mélanger au chèvre à l'aide d'une fourchette
  • Poivrer
  • Former des boulettes avec la paume de la main
  • Hacher les pistaches et les noisettes grossièrement (je mets les pistaches ou les noisettes dans mon mixer et j'appuie plusieurs fois quelques secondes à peine, c'est parfait et ultra rapide!)
  • Mélanger les pistaches et noisettes au piment
  • Rouler les boulettes de chèvre dans la préparation
  • Conserver au frais jusqu'au moment de servir

Bilan des courses:

Bien que mon grand frérot (dit Grand Yo) ait hurlé, après avoir goûté et avoir, du coup, constaté que c'était du chèvre, qu'il allait me faire regretter d'être venue sur terre, les petites bouchées fromagères ont eu leur petit succès.

Intrigantes, elles attirent l'oeil, ce qui conduit, au moins les plus aventuriers, à goûter. Et tous ceux qui se sont laissé tenter, ont aimé (bien que certains aient précisé qu'ils avaient un peu peur pour leur haleine ,-p )

Je précise d'ailleurs à ce sujet qu'elles sont fortes en goûts : entre le piment, le chèvre et les oignons frais, voici des bouchées relevées! Elles seront à coup sûr appréciées par les amateurs de fromage de chèvre, mais risquent d'être rejetées par ceux qui ne supportent, par exemple, que le gruyère (Hein, mon Grand Yo!! Sans rancune! ;-).

Pour ceux qui souhaiteraient une version moins typée, il suffit, je pense, de mettre un peu moins d'oignons, voire de les remplacer par davantage d'herbes fraîches et surtout, de ne pas avoir la main trop lourde sur le piment, dont le goût se développe après quelques heures au frais.

Je n'ai pas torréfié les noisettes et les pistaches, pour garder le caractère très frais de la recette, mais ça vaudrait le coup d'essayer, pour voir ce que cela donne...

Enfin, j'ai utilisé, pour compléter cet apéritif varié, Des Petits Sablés au Chèvre et au thym.

Mon objectif était d'exclure définitivement tout craker salé ou autres chips, tout en ne frustrant pas ceux de mes convives qui se font une joie de déguster des petites choses de ce type. J'étais sûre que les petits sablés repérés il y a quelques temps déjà, chez Cléa se substitueraient avantageusement à de vulgaires chips trop salées et saturées en mauvaises graisses.

Cette fois-ci, exceptionnellement, j'ai suivi à la lettre la recette de Cléa que je vous recopie ici :

Ingrédients:

  • 100g de fromage de chèvre demi-sec (mais plutôt frais que sec)
  • 100g de farine
  • 40g d'huile d'olive
  • 1 jaune d'oeufsel,
  • thym

Marche à suivre:

  • Ecraser le chèvre avec l'huile, le jaune d'oeuf, le sel et le thym
  • Ajouter la farine en mélangeant bien, et pétrir pour former une boule
  • Former un boudin en long
  • Filmer et réfrigérer pendant une heure
  • Préchauffer le four à 180°
  • Sortir le boudin, et le découper en rondelles (18 à 20 environ)
  • Déposer les rondelles sur une plaque allant au four
  • Lorsque le four est chaud, enfourner pour 12 minutes
  • Sortir la plaque du four et laisser complètement refroidir avant de déguster.

Bilan des courses:

Ces sablés sont tout bonnement simplissimes à faire, très doux en bouche (là, pour le coup, le goût du fromage de chèvre est très léger), et se dévorent en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire!

En cuisant, l'huile ressort un peu, mais une fois secs, il n'y paraît plus. Je pense néanmoins qu'il serait possible de rendre cette recette de sablés un peu moins grasse en enlevant la moitié de l'huile, voire la totalité, et en ajoutant à la place une cuillérée à soupe de fromage blanc, par exemple.

Cette recette peut être adaptée à l'infini: c'est une bonne base que l'on peut faire évoluer selon ses goûts. Je l'ai aussi réalisée avec de la mimolette, en ajoutant un peu de crème pour l'onctuosité, on peut faire varier les herbes (basilic, sauge, romarin...), ajouter des petits morceaux de tomates séchées ou d'aubergines confites, enfin bref, laisser encore une fois, libre cours à ses envies et à son imagination. Une fois essayée, cette recette ne peut être qu'adoptée et je vous parie que les mâles ne se souviendront bientôt même plus qu'un jour ils ont mangé de banales chips lors d'un apéritif!

Il ne me reste plus qu'a adresser un grand merci aux deux fabuleuses cuisinières m'ayant permis de tester leurs recettes : Béa et Cléa !

Bon, maintenant que vous arrivez au bout de la lecture de ce billet.... Allez, entre nous, avouez qu'avec ces jolies recettes, ça y est, vous aussi vous êtes atteints du syndrome de la Turtle en manque de vacances?? Si tel est le cas, dites-le moi!! je me sentirai moins seule !!! ;-) et qui sait? peut -être ce sera le début de ma guérison!

Conté par Alhya at 7/20/2006 07:40:00 AM

48 Comments:

Anonymous zaza a dit...

Quelle tirade !!!!!!!
J'ai adoré !!!!
Bonne soirée !!!
La Zaza

10:54 PM  
Anonymous bea at La tartine gourmande a dit...

Merci pour ton gentil mot et un grand bravo a toi ! Tu nous regales avec tes mots, egalement ! Et ma pauvre, je sais ce que tu veux dire a propos de la chaleur, a Boston, on respire enfin aujourd'hui, apres des temp a presque 40 C! L'horreur ! Bon courage, j'espere que les douceurs de Clea et les bouchees t'auront donne le tonus qui te manque ! ;-)
Shall we speak English, eh?

1:01 AM  
Anonymous Framboise a dit...

Moi je pense que ton syndrome en fait c'est un truc bien connu : la thésardite aigue. Et pendant l'été ce truc est une épidémie. Je me souviens avoir lutté 3 étés de suite (et aussi 1 grossesse, un congé maternité et 2 ans de tornade pimpretonnienne) avant de trouver le remède : ranger le tout dans un carton avec la date tamponnée dessus et la mention "et si on se donnait rdv dans 10 ans".

2:34 AM  
Anonymous Thalie a dit...

pfff je suis morteuuuuhhh !!
Nous vivons dans une ville fantôme désertique avec tout ce que ce terme comporte de points négatifs.
Bref,
il était trop tard pour écrire tout à l'heure lorsque tout s'est (enfin) remis en place.
Et vi ayé je vais faire my come back; trop top en plein mois de juillet, j'sens que j'vais encore faire un flop genre "ayééé chu là..." (2 commentaires lol mdr ;o) ).
Peu importe, je disais donc trop naze bla, bla, bla (et que fais-je à cette heure ci alors ?... Oui mais moi aussi j'ai 32 dans l'appart, pi j'ai bien le droit d'avoir des besoins physiologiques la nuit car si je ne me déshydrate pas (vraiment) je me vide (pas vraiment non plus mais ça en donne l'impression.;ouhla ça devient compliqué. Glorieux come-back hein Ze Turtle ;o) lol.)
Bon, bon, je disais donc que dans mon esprit a germé cete nuit une idée :
et si on faisait un "midnight brunch" ou un "srunch" (supper + brunch :o$) ce vendredi ou samedi ou même next week ?... Mais comme ça on se voit ?..
Genre deuxième rencontre estivale des lyonnaises de la junglosphère.
J'veux bien vous accueillir, par exemple.

L'appart est pas très grand mais ya grand balcon et je n'envisage pas faire une rencontre diurne - en tout cas pas avant pfff 19h30 bien tapées car c'est trop atroce avant pi avec la possibilité au moins de se poser à l'air libre au calme...
Bref, voilà l'ampoule qui s'est allumée au plafonnier de mes deux dernières nuits.
Qu'en penses-tu ?
Qu'en penserais les autres ?
Sais-tu qui est encore sur Lyon .?... ou das le coin pas loin ?...

ALlez j'retourne me coucher, plein de bizoux tout doux
Bye

pff pardon : j'aime beaucoup tes p'tits trucs frais au chèvre surtout avec la noisette...miam pi les sablés de cléa sont krès beaux aussi.
Bye

3:37 AM  
Anonymous Persillade a dit...

Aaaah du chèvre et des pistaches! Deux de mes plus gros délices! :D
Bon courage pour la thèse! Ca me rappelle un début de mois de juillet où je devais terminer ma maîtrise... qu'est-ce que j'ai pu passer comme temps à regarder mon écran avec des yeux de bovin en me disant: "le temps passe vite quand même, je devrais m'activer, le temps passe vite quand même je devrais m'activer.. oh comment, je dois tout rendre demain?!" (c'était pas bien de travailler dans l'urgence, non pas bien! PArce que pour bien faire, c'est le moment où ton imprimante décide de jouer les garces et de ne plus fonctionner!) Les mémoires, les thèses, tout ça, ça devrait pas se terminer l'été. Fait déjà chaud, on a pas besoin d'émotions supplémentaires, ça pourrait nous faire du mal! :D

8:11 AM  
Anonymous saveurs sucrees salees a dit...

Une seule solution s'impose : changer le sujet de la thèse ;-)
Je suis certaine qu'il y en a plein d'autres qui t'inspireraient plus...
Bon courage pour la suite !

8:13 AM  
Anonymous ellie a dit...

arghhhhhhh mais 10 jours 40 pages, non mais si t' arrives à ça je te tire mon chapeau, moi les 50 en un mois me font crever de trouille au point ke l' appétit me serait presque coupé, PRESQUE j' ai dit: ces jolies boulettes font que je réfléchis à peut etre me renourrir :-D

8:33 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Salut Zaza! J'espère ne pas t'avoir assomé ;-), merci et à très bientôt!
**Béa et la Tartine Gourmande, merci!! If you want to speak english, I will try, but... if you don't mind, I prefer finish in French ;-): ta recette est une merveille et merci encore!
**Meuh non!! Framboise, justement c'est ça le pire, j'adore ma thèse et j'adore ce que je fais, c'est juste que je ne me résouds pas à suivre mes rythmes physiologiques et je devrais prendre des vacances quand le besoin s'en fait sentir au lieu d'insister.. parce qu'avec un travail comme la rédaction de la thèse on peut pas tricher et faire comme si, comme on peut peut être davantage le faire quand on est dans un bureau! Mais tu faisais une thèse ?
**Thalie!! une revenante!!! toi aussi tu meurs à Lyon, ça fait plaisir de savoir que je suis pas seule dans cette satanée ville.. pour l'idée du diner chez toi, why not, mais je suis pas là, ce week end, mariage dans le sud... on s'appelle ou on se mail?
**Persillade, ravie que la recette te plaise, et je vois qu'on a déjà vécu le même genre de choses avec les mémoires (parce qu'avant la thèse,j'ai aussi fait un mémoire, pendant la canicule de 2003, j'ai cru mourir!!), et moi aussi, je bosse toujours mieux quand je suis au pied du mur!
**Saveurs sucrées salées, non!!! c'est ce que j'expliquai à Framboise, j'adore mon sujet, c'est vraiment une question de fatigue.. de contexte.. et une envie de vacances! mais vraiment, je n'en changerais pour rien au monde, car le reste du temps, ça me plaît à fond!! Tu parles, j'ai bien réfléchi avant de me lancer dans l'aventure, je me doutais que ça allait être long!! Merci en tout cas , je prends le courage que tu m'envoies ;-)!

8:34 AM  
Blogger WEDDING DAY a dit...

As don't really like cheese and my husband isn't fond of goat cheese I first thought I wouldn't read your post but I got "trapped" into it and really loved it! By the way, what are you working on? Anyway I wish you good luck with your work, the heat ...

8:45 AM  
Anonymous Audinette a dit...

allez, bosse, feignasse !!!
(j'essaie de créer un choc psychologique qui t'aidera à t'y mettre ! heu... ça n'a pas marché ? t'as juste envie de me bouder ? bon, ben râté...)

8:47 AM  
Blogger Fabienne a dit...

Aujourd'hui une petite vague de fraicheur à Paris avant la canicule annoncée pour la semaine prochaine ...
Dur dur de se motiver parfois sous une telle chaleur ... Il faut rester positif, le frais va revenir et avec lui notre tonus ... On avance à petits pas mais on avance ! Courage !

8:48 AM  
Anonymous peggy a dit...

Merci d'être passé chez moi...
Que c'est beau chez toi...miammmmmmmmm, j'adore le chèvre... dire qu'ici, je n'en trouve pas! ces bonnes idées attendront mon retour à Paris!
bonne journée!

9:07 AM  
Anonymous Auré a dit...

ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!! désolée, je n'ai pas pu me retenir!!!!! j'adooore le chèvre, la pistache, l'oignon, la noisette, bref tout aliment entrant dans la composition de cette recette!!!! et effectivement l'effet esthétique est assuré!!! quant aux sablés de Cléa, je les ai testés et adoptés il ya quelques temps!

9:37 AM  
Anonymous Laudy a dit...

Allez, courage ze turtle !!

9:39 AM  
Anonymous rosine a dit...

Tout me plaît dans ces petites gourmandises !

10:51 AM  
Blogger Papilles et Pupilles a dit...

Que c'est beau tout cela !

11:22 AM  
Anonymous Clea a dit...

Tu sais que tes journées ressemblent gravement aux miennes... Je me lève guillerette et tout, puis j'arrive au boulot à 7h30, et là... pffuitt ! Fait trop chaud, y'a trop de boulot, pas envie, bouh... Bon, je me force quand même, mais moi je suis payée pour !!

11:28 AM  
Blogger Gaëlle a dit...

T'inquiète ma Turtle, je suis en plein dans ton syndrôme.... les jours s'écoulent dans une monotonie effrayante, la température ne baisse pas d'un poil, je ne rêve que de vacances... mais on les aura, nos vacances, va ! et tu vas voir qu'avec notre bol, à peine posé le pied en Bretagne il tombera des seaux de flotte pendant 15 jours... non, je blague. Il tombera des seaux d'eau sur le reste de la France, là où ça en a besoin, et nous on se la coulera douce à 22 degrés, légère brise, petite eau à 18, et cidre fermier bien frais. Quant à ton apéro, tout ça m'a l'air DELICIEUX. Et pourtant, avec cette chaleur... on n'a pas envie de grand chose, mais je n'ai jamais pu résister au chèvre frais. Et les sablés de Cléa m'ont l'air à tomber par terre. Bon courage pour ta journée petite Turtle courageuse !

12:53 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

Désolée, mais je n'aime pas le fromage, c'est cependant très joli.
Il fait toujours aussi chaud dans l'est 32°! et la température n'est tombée qu'à 20° cette nuit, sans un poil d'air...
Courage pour la suite !

1:50 PM  
Anonymous MarieT a dit...

Comme toi j'aspire à des vacances ou j'ai plus rien à faire (même pas la bouffe) et ou je peux regarder le temps qui passe. Tes recettes m'inspirent et plus particulièrement la recette des petites boulettes billy-pistache.

2:17 PM  
Anonymous perrine9 a dit...

c'est toujours un vrai plaisir de te lire. vivement les vacances à qui le dis tu !!!!

2:20 PM  
Anonymous Choupette a dit...

Je ne peux que te souhaiter bon courage car réussir à faire quoi que ce soit par cette chaleur relève de l'exploit alors écrire une thèse....
En tout cas je vois que tu as encore le courage de faire de bonnes choses !

2:49 PM  
Blogger texmex a dit...

Magnifiques recettes.

3:00 PM  
Blogger Lilo a dit...

C'est bien de remettre au goût du jour ces petites bouchées à la pistache, je n'ai jamais essayé. Celles de Béa étaient tentantes, les tiennes me rappellent qu'il faut que je teste absolument ;)

3:32 PM  
Blogger Elvira a dit...

Courage! Ça va venir pour toi aussi...!

Superbes, tes recettes.

6:24 PM  
Blogger Mercotte a dit...

Allez allez demain est un autre jour, après ces petites mise en bouche tu vas pondre 10 pages par jour sans problème ! méthode coué!

7:16 PM  
Anonymous salwa a dit...

les bouchees de chevre , hummm quel delice !

7:31 PM  
Anonymous Mily a dit...

Je te comprend le syndrome du manque de vacances est horrible, mais dis toi que tu n'as que 10 jours a tenir! Elles me plaisent bien tes bouchees au chevre et ca tombe bien je viens d'acheter 2 pots de chevre frais...

7:42 PM  
Anonymous Manouche a dit...

Je craque comme les pistaches et je fonds comme le chèvre frais !! Je ne connais pas le sujet de ta thèse mais tu pourrais sans problème en écrire une qui s'intitulerait "comment rendre accros les bloggeurs jour après jour". Et celle-là, tu y travailles tous les jours !!!

7:42 PM  
Anonymous Florianna a dit...

Aller, encore un tout tit peu de courage miss turtle ! Tu les auras tes vacances bien méritées ! A te lire, je me voyais aussi sur la plage, faire joue-joue avec le sable, écouter le bruit de la mer, siroter un bon cocktail ! Enfin là avec cette chaleur, je pense que je finirais plutot comme une grillade, toute brûlée ! Ca c'est moins drôle... En tout cas j'aime beaucoup ces jolis délices apéritifs ! Ca donne des idées pour les apéros ! Merci Alhya ! Au fait, bon courage pour ta thèse ! Aller, tu peux le faire, on y croit ! ;-)

8:10 PM  
Anonymous Catherine a dit...

Ultra simples à réaliser, ultra esthétiques et ultra savoureuses....Donc, tu as raison... elles sont Ultra indispensables à MES futurs apéros!!!! ...et courrage à notre thésarde préférée!!!

9:02 PM  
Blogger isabelle a dit...

allo alhya
avec le facteur humidex, nous avons avoisiné les 45C..heureusement qu on est bien isolé, personne nous voit à moitié habillé
etk... je compatis...
deux superbes recettes que tu as illustré de très belles photos
bonne journée

9:14 PM  
Anonymous Manue a dit...

Tu es trop forte, texte géniaux, photos superbes, recycle toi ....

9:34 PM  
Anonymous MlleGudule-Anne a dit...

Chère tortue, jamais ô grand jamais, on ne doit réveiller un cerveau en hypo-vacances avant au moins 8h du mat' !!
Ensuite, prends toi un ouikend pour souffler (il y a certainement une ptite plage à portée de roues de bagnole pas loin de chez toi, sauf si tu es alsacienne..mais au moins un lac?)
Et sinon formidab' les boulets de chèvre n'en déplaisent aux fromagophobes !

10:04 PM  
Anonymous virginie a dit...

Après le mémoire et la thèse, ce sera quoi ? Et surtout quand ? Non, c'est juste pour savoir quand prévoir la prochaine canicule ?!!
Ta recette me plait bien, surtout avec les pistaches. J'ai justement acheté une petite faiselle de chèvre, mais je ne savais pas pourquoi ?! Maintenant si !
Je te souhaite bon courage !

12:45 AM  
Anonymous Tarzile a dit...

Quand même. Tu te fais plaisir!

Tarzile

2:06 AM  
Anonymous Cocopassions a dit...

Hum, la recette à Béa.
Réalisée ici et largement approuvée !
Bravo pour ta déclinaison

8:20 AM  
Anonymous Mélinda a dit...

Un bon moment de lecture, merci ! Ben, tu vois que tu écris !!!

8:48 AM  
Anonymous clem a dit...

oui oui je l'ai ce syndrome !! je bosse encore une semaine et à moins la mer turquoise!!

clem, qui tire la langue et qui mangerait bien une de ces petites bouchées...c l'heure de l'apéro !!!

11:38 AM  
Anonymous Karine a dit...

Courage, les vacances sont pour bientôt.
Je compatis pour toi, j'ai connu ça pendant de nombreuses années, entre les prépas aux concours, les rapports de stage, les oraux, les écrits....
Tu fais une thèse sur quoi ? J'ai longtemps hésité à une époque et finalement, je ne me suis pas lancée, pour mon plus grand bonheur au fond. J'ai préféré bosser directement et faire mes loulous...
Les sablés de Cléa me tapent dans l'oeil depuis longtemps, mais j'ai oublié le chèvre en faisant les courses...
Bisous

2:11 PM  
Anonymous Mitsuko a dit...

Ah oui... Le blog de Béa, c'est quelque chose! Mais le tien aussi, t'en fais pas! ;) Et pour la glandite, t'en fais pas non plus: Qu'est-ce que je fais ici au lieu de remplir mes cartons, hein???

7:41 AM  
Anonymous tatyval71 a dit...

Ma pauvre turtel je te pleind avoir une thèse à pondre en ce moment, à mon avis c'est mission impossible, moi avec cette chaleur je suis fatiguées et en sueur à peine levé , pas agréable du tout, en plus on en est à fuire le soleil et la chaleur c'est grâve.
Enfin bon courage tu n'as plus que 10 jours à tenir, après farniente en bretagne, bien mérité.
Sinon pour ta thèse la seule bonne méthode c'est à la fraîche,tôt le matin ou très tard dans la soirée et pourquoi pas dans la journée prendre l'option piscine municipale histoire de te rafraîchir et te détendre un peu, accompagnée d'une petite sieste et je suis qu'aprés tu sera en "pleine peau " avec des batteries rechargées.
Bon courage et à plus.

9:44 AM  
Blogger jp a dit...

tu peux venir ici , on mets des manches longues tous les soirs
on va essayer les sablés de Cléa
bien vendu Turtle

11:27 PM  
Anonymous stefanyyy a dit...

Hum je connais tout ca Turtle, je connais les délicieuses boulettes de chèvre de Béa, et moi des bouchées de chèvre relevées, c'est le paradis pour ma famille et moi, je connais les sablés chèvre et thym de Cléa et maintenant que tu parles d'enlever l'huile pour la remplacer par du fromage blanc je vais devoir les refaire ! Quant à ton syndrome du manque de vacances qui se superpose à la culpabilité de ne pas avancer tes écritures... Que puis-je te dire si ce n'est courage, tout se mérite, tu apprécieras d'autant plus tes vacances ;-)

12:07 PM  
Anonymous sylvieaa a dit...

Mmmmm!!! ça doit être trop bon.

8:19 PM  
Anonymous Estèbe a dit...

Et sur quoi qu'elle porte la thèse de Madame la Turtle? Pas sur les bouchées apéritives?

9:49 PM  
Blogger Alhya a dit...

**WeddingDay, Thank you very mutch! je continue in french car j'ai peur de faire trop de fautes, merci beaucoup pour cet ultra gentil message, ravie que le billet t'ai plu ! et surtout merci pour les encouragements!!
**Audinette mdr!!;-), oki, j'y retourne, le choc psychologique a un peu marché! ;-)
**Fabienne, pas d'éclaircie en vue pour l'instant, que de la canicule en prévision à Lyon, mais tu as raison pas à pas, on avance!
**Comment ça? il n'y a pas de chèvre en Italie, Peggy? je n'avais pas noté ce détail lors de mon dernier voyage là bas, d'un autre côté il y a tellement de produits merveilleux, que tu n'as pas besoin de ça, là bas pour merveilleusement te nourrir!
**Auré, un tel enthousiasme, ça fait chaud au coeur!! merci!!
**Merci beaucoup Laudy, te lire régulièrement participe souvent à me motiver, tu sais filer la pêche avec ton humour et ta bonne humeur contagieuse!
**Merci Beaucoup Rosine, c'est la magie des blogs :on fait les recettes des autres et on découvre plein de merveilles
**Merci Anne, je trouve qu'une recette qui allie saveur et esthétique est tout bonnement parfaite!!
**Cléa, rassure toi, moi aussi je suis payée, bon, pas des masses, mais quand même, de quoi vivre et de quoi de temps en temps me faire des petits plaisirs! merci encore pour ta recette de sablés!
**Gaëlle, on dit que dans une semaine, je fais les sablés et les bouchées à Treb hein, pour déguster face à la mer, qu'est ce que t'en dit???!!!
**Zut, Sylvie, la prochaine fois, je mets des fruits de mer,comme ça, je suis sure que tu aimeras ;-) merci pour les encouragements!
**Marie T, toi aussi tu as ce syndrome? ça me rassure,j'avoue qu'avec cette chaleur, même passer du temps sur les blogs est très fatiguant, car mon ordi chauffe et j'ai du mal à taper sur le clavier sans me bruler!
**Merci beaucoup Perrine9, j'espère que ceux qui liront ma thèse en penseront autant, lol!!
**Choupette, si tu savais, là , à l'heure où je t'écris, je désespère un peu d'écrire quoi que ce soit de valable avant mon départ en Bretagne, mais comme l'espoir fait vivre, je persiste, et au pire, plus que quelques jours à tirer!
**Merci beaucoup de ton passage Texmex, ça me fait très plaisir!
**Lilo, vas-y, n'hésites plus, dès que tu as l'occasion, c'est tellement mignon et bon!
**Merci Elvira, je reçois directement tes encouragements qui me redonnent l'énergie nécessaire pour les derniers mètres!
**lol! Mercotte, tu as raison, ça et après je me lance en vacances dans mon éverest, réussir les macarons verion toi, en utilisant la même méthode!!
**Salwa, tu as raison, c'est trop bon!
**Mily, c'est ce que je me dis, mais que cela peut s'étirer quand on en a marre!!! allez, aujourd'hui, il me reste plus qu'une semaine!
**Manouche, que dire? ton commentaire me redonne de l'énergie et envie d'y croire, au moins pour le blog ;-), merci!!
**Ahhh Florianna, ça m'étonne pas que ça te parle le coup de la plage, du sable en bretonne que tu es 100% en plus, bien mieux que la petite Turtle, merci beaucoup pour tes encouragements!!
**Merci Catherine!! ultra contente que ça t'ai ultra convaincu!! lol! je prends direct dans le coeur le "notre thésarde préférée" hihihi!
**Isabelle, 45 ° c'est même pas imaginable pour moi, je meurs à cette température, une turtle grillée! et quand tu dis à moitié habillé, tu veux dire à moitié nue? non? lol!!
**Ok, Manue, mais tu veux que je me recycle dans quoi?? au juste?? mdr!!
**Melle Gudule Anne, j'ai suivi ton conseil ce week end, passé dans le Lazrac pour un mariage, et ça ressource, pas de doute! merci!
**Virginie, MDR!! trop fort! je te tiens au courant dès que je tente un nouveau challenge, car tu as raison, il y a un truc entre le climat et moi!
**Oh que Oui, Tarzile, mais pour cela, je prends régulièrement des cours chez toi ;-)
**Merci Cocopassions, tu l'as donc testée, c'est vrai qu'elle est parfaite cette recette!
**Mélinda, tu as raison, d'ailleurs, je ne sais pas pourquoi je me stresse, je rendrais à mon directeur de thèse quelques pages de blog, je suis sure que ça le divertira davantage que ma thèse ;-)!!
**Clem, alors nous sommes solidaires du ras le bol, vite les vacances! moi aussi, je continue à tirer la langue telle une Turtle-dog! lol!
**Karine, je fais une thèse en droit, pour plus de détails, je préfère communiquer par mail, mais je t'admire car prépas et concours, ça m'a toujours beaucoup plus effrayé que d'écrire et c'est vrai que c'est toujours l'été que ça se passe ces trucs là!
**Mistuko, t'as pas encore la glandite aigue parce que rien que l'idée de se lancer dans un déménagement, moi, les bras m'en tombent! merci de glander sur mon blog en tout cas, ça me touche!! ;-)
**Tavytal71, merci mais alors merci beaucoup pour tes encouragements et tes conseils! Le problème, c'est que plus la chaleur s'installe, moins il fait frais, même tot le matin, en ville! mais je sais que je tiens le bon bout!
**JP, ne me tente pas, car si tu me donnes l'adresse de ton paradis où on met des manches longues, sachant en plus toutes les bonnes choses que je risque d'y trouver, je vais vite fait rappliquer!!
**Stephanyy, tu connais tout!!! épatant! merci beaucoup de malgré tout me laisser un message et tu as raison, je sais que je les apprécierais 100 fois plus cette année mes vacances!!
**Sylviaa, effectivement ça l'est, ravie de te revoir par ici, c'était bien tes vacances??!
**Estèbe, si seulement!! je pourrais au moins rajouter cette page à la suite des autres!! ;-)mais c'est moins funky on va dire! en tout cas, merci beaucoup d'être passé par ici, ça me touche beaucoup!!

12:28 AM  
Anonymous shinobi a dit...

y en a marre du kiki j'ai loupé celui-là aussi :)miam miam ces petits sablés

7:13 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home