A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: La tuerie de Mamina parce que la Turtle a un grand, grand besoin de douceur

juin 19, 2007

La tuerie de Mamina parce que la Turtle a un grand, grand besoin de douceur

Hier, j'ai dû faire face à une l'annonce d'une nouvelle relative à mes conditions de travail que j'avais redouté de longs mois l'an dernier. A l'époque, j'avais passé des semaines à me tordre le ventre, envisageant le pire, pour finalement apprendre que j'y échappais. Toute soulagée, je m'étais promis alors de ne plus jamais me remettre dans un tel état, de ne plus jamais anticiper une mauvaise nouvelle, de ne plus jamais revivre de telles semaines de stress.

Cette année, l'ombre planait à nouveau, mais fidèle à ma petite philosophie à deux francs six sous que j'aime tant,

"le pire n'est jamais sûr",

j'ai refusé d'y penser, furieusement décidée à profiter de quantité de moments heureux, sans les gâcher. J'ai donc avancé, comme si de rien n'était.

La vie est toujours pleine de surprises et j'ai pu le constater encore hier, car cette fois, ça y est. Il n'y a pas eu d'alternative et ce que j'espérais ne pas avoir à affronter est arrivé. Je ne vois pas l'intérêt de développer davantage ce soir les détails de ce qui m'attend, et n'ai surtout absolument aucune envie de m'apitoyer sur mon sort. C'est même tout le contraire!

Si j'ai décidé de vous en parler ce soir, c'est que je souhaite vous dire à tous qui me lisaient, qui laissaient parfois ou toujours des commentaires, que sans tout ça, je n'aurais probablement pas le courage aujourd'hui de me lancer dans la bataille qui m'attend. Je vous suis infiniment reconnaissante pour tout ça et finalement, la seule chose qui se soir me rend un peu triste, c'est de savoir que je vais devoir encore réduire ma présence sur ce blog. Pour tout vous dire, j'ai hésité à vous annoncer que je le fermais, mais cela aurait été encore une fois prévoir le pire qui, rappelons-le une fois encore, n'est jamais sûr! Alors, dans l'espoir de pouvoir une fois de temps en temps y écrire un billet, je le laisse ouvert, le temps au moins de m'organiser et de voir si véritablement, je ne peux plus du tout m'y consacrer.

Pour célébrer avec vous toutes les choses positives, l'immense quantité d'affection reçue et les magnifiques et généreuses relations d'amitié que j'ai pu tisser grâce à ce blog, et surtout faire le voeu que tout ceci puisse se poursuivre, malgré ce grain de sable de la vie, je vous propose une recette absolument délicieuse, que ma fidèle amie Mamina avait présenté il y a quelques semaines, et que j'ai eu le grand plaisir de réaliser à mon tour ce week end.

Cuisiné pour ma famille et de valeureux et jeunes hommes, ayant passé la journée à se dépenser sur un terrain de foot, lors d'un tournoi au sommet, ce gâteau fabuleux a fait l'unanimité.

Je n'ai pas le temps ce soir de vous décrire dans le détail le bonheur intense ressenti en goûtant ce merveilleux gâteau, à la texture proche d'un brownie, suintant de beurre, alliant le goût savoureux des abricots secs moelleux, de la fève tonka, mais tout a déjà été dit par ma très chère Mamina qui l'a décrit comme une Tuerie, nom que je valide sans une once de réserve.

Enfin... pour ne pas manquer d'objectivité et faire, comme à mon habitude, l'exacte description de ce que je vous présente, avec cette parfaite honnêteté qui me caractérise, je dois avouer que si vous êtes de celles qui espèrent miraculeusement rentrer dans un maillot taille 36 d'ici cet été, alors qu'il vous faudrait pour cela perdre la moitié de votre silhouette, je vous le dis tout net : FUYEZ ! Cette recette est définitivement proscrite! Stricteuuuuuuly forbiden, circulez, y'a rien à voir!

En revanche, si comme moi, vous devez affronter un moment délicat, que vous vous situez à un de ces croisements de vie qui font furieusement douter et qui, dans le même moment, vous fouettent les sangs et vous font dire que bon sang, on va y arriver, que l'on s'est déjà trop battu pour abandonner et que définitivement le jeu en vaut la chandelle, que vous êtes à cet instant précis où vous savez que vous allez tout devoir donner, et peut-être plus encore, alors, sans plus hésiter, FONCEZ!

Une fois que vous aurez dévoré à vous en lécher les doigts, en regrettant déjà que ce moment n'ait pas duré beaucoup, beaucoup plus longtemps, et en lorgnant d'un oeil gourmand le dernier morceau trônant encore dans l'assiette, ce gourmandissime gâteau, vous verrez, la vie vous semblera définitivement douce, belle et bourrée d'espoir !

Allez, sans plus vous faire attendre, je vous livre à mon tour la recette ultra simple de cette petite merveille, le Fabuleux Gâteau Moelleux au Chocolat blanc, fève tonka et abricots.

J'ai suivi à la lettre la recette de Mamina, que vous pouvez retrouver ici, si ce n'est que j'ai d'entrée de jeu doublé les doses que je vous livre ici et les 14 goûteurs n'en ont pas laissé la moindre miette. Et oui, petite joueuse, j'aurais sûrement dû tripler... ;-)

Ingrédients (pour 6 petits gourmands)

  • 150 g de beurre fondu refroidi (demi sel pour moi)
  • 60 g de sucre en poudre
  • 200 g de chocolat blanc râpé ou en pistoles
  • 3 œufs moyens
  • 50 g de farine
  • 1 fève tonka
  • Une quinzaine d'abricots secs moelleux coupés en morceaux de la taille d'une noisette (Mamina instistait sur le choix des abricots secs ET moelleux: il y en a deux sortes, prenaient bien les moelleux!!)

Marche à suivre:

  • Préchauffer le four à 170°.
  • Mélanger le sucre et les œufs pendant 2 ou 3 minutes.
  • Ajouter le beurre et le chocolat blanc fondu au bain- marie (ou au micro-ondes, en donnant de petites impulsions successives pour qu'il fonde de façon homogène).
  • Mélanger et incorporer la farine en remuant jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.
  • Râper finement une fève tonka au dessus de l'appareil et incorporer les morceaux d'abricots, bien mélanger, mettre dans les moules (moules individuels et un moule à manquer en ce qui me concerne)
  • Cuire environ 25 à 30 mn pour le gros gâteau et 10 à 12 minutes pour les petits (pour ma part, j'ai dû le cuire plus longtemps, dans le nouveau four de mes parents, au bout de ce laps de temps, les gâteaux n'étaient pas encore cuits. J'ai dû cuire une vingtaine de minutes les versions individuelles et une quarantaine de minutes celui du moule à manquer).

Bilan des courses:

Imaginez la scène. Au beau milieu de l'après midi, la Turtle débarque, armée de ses gâteaux, sur le lieu de la rencontre, dans un cadre magnifique, paumé dans la verdure, alors que les courageux membres de l'équipe de ma P'tite Caille enchaînent depuis le milieu de la matinée, sous un franc soleil, les matchs de 15 minutes . Entre deux rounds, les 9 membres de l'équipe dévorent les versions individuelles, sous l'oeil envieux des autres équipes, et repartent affronter l'adversaire, regonflés d'énergie. Pôpa et moi sommes installés pour les observer, tout en bronzant sous de doux rayons de soleil. A un instant, je m'éloigne pour photographier les exploits des valeureux joueurs, laissant Pôpa avec la version du gâteau faite dans le moule à manquer, en lui proposant de le tester à son tour. A mon retour, il m'annonce qu'il en a pris "une lichette". Moi "ah chouette, tu l'as aimé?" Lui, modestement, "oh oui, je l'ai goûté"(il ne répond pas à ma question.. je n'insiste pas). Quelques longs instants plus tard, il précise "Oui. Il ne faut pas commencer, avec celui là, c'est un coup à ne plus s'arrêter". Moi, observant toujours le match, sans me retourner "ah ben je suis contente".

Au moment de partir, zieutant le gâteau, avant de l'emporter, j'ai constaté que la lichette de Pôpa avait manifestement été appréciée..... il manquait un quart du gâteau ...

Trouvant que cette journée placée sous le signe du sport (pour les hommes) du soleil (pour moi) et du plaisir (pour tous), ne pouvait se terminer ainsi, j'ai proposé à toute l'équipe un BBQ improvisé chez mes parents à la fin duquel j'ai servi ce qui avait échappé aux assauts gourmands de mon père, avec un carpaccio de melon.

Pôpa a alors lancé à Turtle's mum : goûte moi cette merveille. Après quelques instants : ça a le goût du kouign amann, tu ne trouves pas?

Turtle's Mum : ah non, rien à voir, c'est bien meilleur

Pôpa : Mais si, tu es de mauvaise foi, là, goûte moi ce bon goût de beurre...

Turtle's Mum : c'est délicieux, mais ça n'a RIEN à voir avec un kouign amann

Laissons à leur passionnant débat mes parents et éloignons-nous un peu pour que je vous précise que j'essaierai quand même avec un peu moins de beurre à l'avenir, j'ai trouvé (mais je suis la seule sur 14!) qu'il y en avait quand même un peu trop. " T'es bien une fillasse" m'ont assené mes frères quand j'ai osé prononcer cette très légère critique.

Ce qu'il y a de sûr, c'est que tel quel, ça fond dans la bouche, ça a le goût si subtile et particulier de la fève tonka (proche de l'amande pour ceux qui ne connaissent pas) , l'association de cette dernière avec les abricots séchés moelleux à la saveur légèrement vanillée tombe sous le sens...

Je dois aussi préciser que personne n'avait identifié qu'il y avait du chocolat blanc, après l'avoir goûté, ce qui fait que même ceux qui n'appréciaient pas la saveur de ce chocolat l'ont adoré. Le chocolat joue ici pour l'essentiel dans la texture, laquelle est absolument irrésistible, tout l'inverse d'un gâteau aérien, sans être du tout étouffe chrétien, puisqu'il n'y a presque pas de farine. J'ai beau me creuser la cervelle, je ne trouve aucun qualificatif pour vous le décrire.

Une seule solution s'offre donc à vous, tester de toute urgence, pour découvrir à votre tour !

Je dédicace ce billet à un petit Poulet, avec lequel la Turtle se serre les coudes depuis quatre longues années : et comme on a dit, hein, on va y arriver!

Conté par Alhya at 6/19/2007 11:34:00 PM

100 Comments:

Blogger Annellenor a dit...

J'ai déjà cette douce recette sous le coude en attendant des jours meilleurs pour pouvoir la partager et ne pas tout me "baffrer". Ton post ce soir ne me donne que plus d'impatience ! ;o)
Bon courage pour tes activités futures en espérant pouvoir te lire avec gourmandise de temps à autre !

11:35 PM  
Anonymous Raton Laveur a dit...

Ces recettes ont l'air succulentes, j'ai déjà mangé toute la journée, mais je vais essayer demain! bonne nuit :)

11:36 PM  
Anonymous Lolotte a dit...

Bon courage a toi! En esperant te relire aussi souvent qu'il te sera possible d'ecrire.
Je sais ce que c'est que d'etre a une croisee des chemins comme tu dis, de s'etre deja beaucoup battu pour etre la ou l'on est mais de voir qu'on en a encore une sacree dose a fournir! Alors aucun remord pour ce magnifique gateau que j'avais moi aussi repere chez la douce Mamina. Amicalement.

11:45 PM  
Anonymous Florianna a dit...

Je viens de te lire juste avant de partir rejoindre les bras de Morphée et bien que je ne me sente pas capable de te laisser ce que je ressens à cet instant précis (ce n'est pas la fatigue...), je veux que tu saches que je pense bien à toi et que je te souhaite d'être courageuse ma petite Alhya... Je saurai mieux te dire le reste tout bientôt...

12:04 AM  
Blogger mingoumango a dit...

Ton billet me rend un peu triste... car moi aussi je sais que je vais devoir m'éloigner de mon blog bientôt, et je ne m'y résous pas encore... Est-ce inévitable ?
Je te souhaite tout le courage du monde, et reviens dès que tu as besoin d'une bouffée d'air (mais par pitié, ne ferme pas!).
Je pense bien à toi...

12:15 AM  
Anonymous Virginie a dit...

Pour le 36 pas de souci, 15 ans que je ne l'ai pas vu ! Alors tes tueries ultra-beurre même pas peur.
J'aime pas particulièrement le chocolat blanc, mais là tu me donnes envie... bientôt la fête de l'école, j'ai promis des petits gateaux !
Mais tu reviens de temps en temps quand même ? Tu nous intrigues sans rien nous révéler, je vais me retrouver frustrée.
Viens-tu à Aurillac début juillet ? Parce que, quand même, il serait temps de te voir... Mamina y sera. Alors ?

12:28 AM  
Anonymous aurélie a dit...

Ton billet m'inspire une citation de... Elsa (!) : "T'en vas pas !" Plus sérieusement, j'espère que tu trouveras des occasions de nous publier ne serait-ce qu'un petit post de temps en temps...

12:32 AM  
Anonymous izou a dit...

Je viens juste de lire ton billet et il m'a secouée... Je veux juste te dire d'être persuadée que les choses changeront et elles tourneront en ta faveur. je suis ravie de constater que malgré l'epreuve que tu traverses tu garde ton sens de l'humour et je t'envoie tout plein de bonnes pensées positives.
Au fait, ces p'tits gâteaux ont l'air délicieux!!!

1:02 AM  
Anonymous Ninnie a dit...

Je suis émue... Tout simplement, là, imagine que je t'embrasse sur la joue. C'est tout simple. Je te dis à très très bientôt...

2:28 AM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Ne laisse surtout pas tomber belle et douce Alhya, ton blog est un exutoire pour toi (avant tout, parfois pour nous..) et si tu dois affronter l'adversité, il te sera agréable, un peu comm un cocon, un autre monde dans lequel tu peux venir puiser de nouvelles ressources... Comme dans ces gateaux (tu y es venue puiser douceur et réconfort..) Je te souhaite en tout cas le courage dont tu as besoin en ce moement, de tout coeur !

6:33 AM  
Blogger Rosa's Yummy Yums a dit...

Que c'est beau et tellement mortel! Tes photos sont sublimes...

7:01 AM  
Anonymous Valérie la gourmande bleue a dit...

Il y a des moments dans son parcours professionnel qui ne sont guère facile, je suis sure que tu vas passer cette étape avec brio. Angoisse et stress d'une situation nouvelle n'est pas toujours facile à gérer c'est sur mais ces petites douceurs de notre talentueuse Mamina t'ont aidé (un peu de réconfort cela ne fait pas de mal) et cette peur de l'inconnu va se dissiper. Bon courage, je pense bien fort à toi, je vais vivre en 2008 ce genre d'angoisse avec des très gros changement annoncé dans ma boite annoncé.Et puis tu viendras nous faire un petit coucou sur ton blog quand tu pourras le temps de trouver un nouveau rythme, je t'embrasse bien fort

7:18 AM  
Blogger Mamina a dit...

Un réveil avec toi et tes soucis va rebdre la journée déjà grise en core plus morose. Mais tu es toi, Turtle en chef, superwoman qui va se tirer de tout ça avec brio et qui rebondira avec force.
Je te remercie de vendre mon gâteau tuerie de cette façon en lui accordant ton label avec tellement d'enthousiasme. pour ma part, le 36, je n'ai jamais connu... alors!
Tu te doutes que ce matin encore, je pense beaucoup à toi et surtout, ne fermes pas la porte de ton blog, surtout pas!
Moi aussi, je t'embrasse plein, plein.

7:46 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

STOP!!!!!
Si tu es triste d devoir t'éloigner de ton blog, C juste parce q tu y as pris bcp de plaisir!!! bilan positif : on sourit!
Et tu penses q'en fermant ton blog, tu vas arranger la situation? Non... En continuant à écrire, même moins souvent, tu garderas tjs le même plaisir et stt NOUS, nous garderons tjs autant de plaisir à dévorer des yeux tes délicieuses recetes! Si tu n'avais pas eu ton blog, je serais passé à côté de plein de choses... Alors si tu ne le fais pas pour toi, fais-le pour nous : laisse-nous continuer à se ballader sur ton blog!
petit avertissement: ne nous froce pas à ouvrir une pétition!!!
luckydoth

8:09 AM  
Blogger lili63 a dit...

Attention danger !
Il est formellement interdit de finir abruptement une culinotherapie en cours sinon il est à prédire un effet rebond puissance 10 .
Rentres un peu sous ta carapace et laisses venir tranquillement .
Le meilleur est à venir :°)

8:11 AM  
Blogger cocotte en chocolat a dit...

Ben oui "fonce, bon sang, tu vas y arriver !", le pire n'est jamais sûr et le mieux est toujours au bout du chemin ! Je te souhaite plein de courage, et garde surtout ton bel optimisme si communicatif... et ta gourmandise si généreuse ;-) !

8:15 AM  
Anonymous esmeralda a dit...

pas évident de t'écrire tout ce que j'ai envie de te dire....sache juste que je suis de tout coeur avec toi dans cette épreuve....que je pense deviner....nous resterons fidèle au poste en attendant tes recettes et tes récits!
quant à cette recette...je l'avais raté chez Mamina....heureusement que tu me l'as fait découvrir!a faire avec parcimonie....pour tenter de garder son maillot de bain de l'an passé!

8:19 AM  
Anonymous Choupette a dit...

Je suis désolée de voir que ça va mal pour toi mais je t'en prie ne ferme pas ton blog, même si tu n'as pas envie ou plus le temps de t'y consacrer, je suis certaine que auras beaucoup de plaisir à venir de temps en temps nous écrire un billet et nous donner de tes nouvelles, tout en nous régalant d'une de tes recettes. La vie est ainsi faite avec des hauts et des bas, je te souhaite beaucoup de courage et je suis certaine que tout ira mieux demain! Je t'embrasse très fort petite Turtle!

8:28 AM  
Anonymous Lavande L&P a dit...

Peut-être qu'en ces temps difficile tu dois voir ton blog comme un moyen d'évasion manière de sortir la tête du guidon. Il te changera encore sûrement les idées et t'apportera la bouffée d'air pur dont tu pourrais avoir besoin. Je crois que tu sais combien la blogosphère aime ce que tu fais, tu y trouveras toujours des oreilles amies. Alors garde pour nous une place dans ton histoire. Je te souhaite beaucoup de courage!

Pour le 36, comme dirais De Palmas.... OOOOOh j'en rêve encore!

8:48 AM  
Anonymous bergeou a dit...

Ah non chère alhya il est hors de question que tu arrêtes ton blog, tu viendras que les 36 du mois mais je m'en fout, un peu c'est mieux que pas du tout. Je te souhaite beaucoup de courage pour affronter cette situation qui a l'air difficile, je t'embrasse.

8:56 AM  
Anonymous mayacook a dit...

Oh là là je ne sais que te dire si ce n'est "sois forte" mais ça, je suis sûre que tu l'es....je suis contente que ces délices t'aient apporté un peu de réconfort!! Bises

8:57 AM  
Anonymous hélène a dit...

La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Mon truc est de rester positif dans les moments difficiles, pas facile je te l'accorde mais le meilleur est toujours à venir. Je te souhaite plein de courage. Par contre, pitié ne ferme pas ton blog, c'est un exutoire où le monde paraît plus doux parfois.
Je t'embrasse
Hélène
Et pour le 36, tu es adorable mais j'ai abandonné l'idée.

9:00 AM  
Anonymous Dams a dit...

très appétissante cette recette, de plus, le beurre salé en patisserie, je suis pour, une pointe de sel relève les saveurs et donne du peps au dessert.

Pour ton blog ( que j'ai beaucoup de plaisir a lire) ca serait dommage de le délaisser, l'important n'étant pas la quantité de billets postés , mais la qualité de ceux ci, et sur ce point là, tu n'as pas de soucis a te faire, c'est le top..

Amitiés

9:19 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Je ne vais pas revenir sur tout ce qeu je t'ai déjà dis mais je note pour le resto en fin d'année par contre ;-) Je ne sais pas d'ou tu tires toute cette force mais tu m'impressionnes vraiment...Je te dis bravo et surtout bonne chance pour cette "obstacle" de taille...et comme je suis content de te lire tu imagines ;-) Biz et à bientot

9:19 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

J'écris peut être moins mais je suis toujours aussi présente et totalement addict à tes billets irrésistibles comme semblent l'être tes derniers essais culinaires! Tiens bon... si tous nos commentaires peuvent te donner le courage de poursuivre tes aventures turtlelienne, tu auras déjà gagné une petite victoire!!Une fille en chocolat

9:20 AM  
Anonymous Calou a dit...

La vie nous laisse parfois peu de choix, en tout cas merci pour tes merveilleux posts qui nous font rêver à chaque fois et j'espère que tes soucis s'arrangeront ...
Heu ... pour le maillot taille 36 ...c'est sans moi ...

9:41 AM  
Anonymous liliy a dit...

Oh non... pauvre Alhya! Ne te laisse pas abattre, courage! Il y a des périodes moins faciles que d'autres... Si tu peux écrire sur ton blog une fois de temps en temps, ce sera toujours mieux que plus jamais! N'est-ce pas? En tout cas nous serons toujours nombreux à venir te lire avec grand plaisir!
Je t'envoie des milliers de pensées positives!
Keep smiling! :)

9:47 AM  
Anonymous fabienne a dit...

Non, pas possible ça...je suis là que depuis 4 mois et j'aimerais tant pouvoir te lire encore et encore. Je sais que c'est égoïstement que je dis cela, mais puisque, comme tu dis, "le pire n'est jamais sûr", j'ai envie de te dire que "le meilleur, lui, est toujours au bout du chemin". Bises

10:13 AM  
Anonymous Guillemette a dit...

bon tout d'abord je te souhaite tout plein de courage pour ces prochains mois, je sais que tu vas arriver a gerer tout ca... dis toi que ce n'est que histoire de quelques mois... (facile a dire, je sais ;o) )
et puis le blog, tu n'as pas besoin de le fermer, il n'y a pas d'obligation de le mettre a jour regulierement, donc les billets c'est quand tu le veux, quand tu le peux, quand ca te fait plaisir, et nous ca nous fera plaisir aussi :o)
bon et puis ces petits moelleux.... miaaaam je pense que je vais les tester bientot bientot, je viens de tomber amoureuse du chocolat blanc, ca tombe bien !
je te souhaite encore tout plein de courage ! bises !

10:43 AM  
Blogger veronica a dit...

bon tu crois que tu me feras cette belle tuerie...sis si dis oui....
oups a propos je suis definitivement plus esclave de monsieur pinaylt...
oups je t'embrasse fort...

11:43 AM  
Anonymous auré a dit...

Pauvre Turtle, je ne sais pas quelle est donc cette mauvaise nouvelle, j'espère seulement que tout finira par s'arranger....
En tous cas cette recette de Mamina a l'air temporairement réconfortante, je la note!!!!

PS: ne ferme pas ton blog!!!!!

12:04 PM  
Blogger Poulet a dit...

C'est sur qu'on va y arriver ma turtle et on va tous les fumer!!! merki pour la dédicace, c'est trop cool!

12:22 PM  
Blogger Cerise a dit...

Tu as raison, faut pas se laisser abattre!
Coome dit ma psy, à chaque épreuve, vite, une compensation!
Les vêtements, le maquillage, les bons restos, asséchant trés vite le compte en banque, à nous les bons petits gâteaux hyper caloriques.
Je n'aime pas le chocolat blanc, mais je te fais confiance et je garde ta recette (je sens d'ailleurs qu'en cette fin d'année scolaire, je vais pas tarder à en faire).

12:54 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

c'est pas que je veux rentrer dans un maillot taille 36 ...juste dans celui de l'année dernière ...alors je passe en coup de vent
juste pour te souhaiter bon courage pour tout ce qui t'attend , je serai fidèle à ce merveileux blog ( laisses le ouvert s'te plait !!!!! )
tu vas y arriver ! je crois en toi !
gros bisous ma biche
je t'aime
khala

ps : j'suis contente de pouvoir te laisser un message cette fois ci , impossible de le faire la dernière fois ! ton blog aime me faire rager ...

1:20 PM  
Anonymous Tit' a dit...

Ecoute mes tit-tit de mésange qui résonnent depuis Paris jusqu'à Lyon, écoute et entends ma peine si jamais tu devais... Non, je ne peux déjà pas le concevoir, alors le dire, c'est bien trop dur ! La Tortue qui se fait la malle, qui laisse sur place sa carapace, file en douce pour trimer, trimer, trimer ?!... Hélas ! Parfois la vie ne nous laisse guère d'autre choix. Je t'envoie plein de petites bécquées, je te souhaite plein de courage et je te dit à bientôt. Si, je le pense et je le redis : à bientôt !
Heureusement que Mamina est là avec ses douceurs !

1:32 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Comme les messages précédents, je ne peux que t'envoyer tout mon courage pour t'aider à affronter les épreuves actuelles ...
Je ne me promène chez toi que depuis peu de temps mais c'est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis tes billets ... ta prose limpide, tes mots percutants, la poésie gourmande qui émane de chacune de tes phrases ... Ne nous quitte pas Turtle !! Même en dilletante, même de façon épisodique, et même avec des textes plus courts, continue à nous régaler !!
Biz
anso1505.canalblog.com

2:15 PM  
Blogger Chantal33 a dit...

En général, Juin est toujours un mois de stress et de course contre le temps! je suis sure que tu vas surmonter tout ça et continuer à faire vivre ton blog!
Bon courage, tu as raison de faire des petites douceurs, ça réconforte et tant pis pour le 36 ;-))

2:54 PM  
Blogger avital a dit...

Ainsi va la vie: de forts moments de doute, d'épreuves, de moments délicats, de doutes.. parfois ça passe et on oublie le stress et les angoisses.. parfois ça casse.. et je te promets qu'on oublie aussi.. comme dirait Raymond Devos, quand on est au fond: un bon coup de talon et on remonte! Et avec du courage et de la volonté (et tu ne manques assurément d'aucun des 2), ça marche!
Et toi la Tortue n'oublies pas:
"chi va piano va sano.. chi va sano va lontano"
Prends les problèmes les uns après les autres, la tête froide, c'est plus sain et génère moins de stress. Et quand on pense sain, on va loin!
L'idée de la fermeture de ton blog n'est qu'une angoisse et une tristesse que tu te rajoutes car je suis persuadée que tu vas continuer! Ce n'est qu'une pièce du puzzle de tout ce qui se passe dans ta vie en ce moment qui se remettra tranquillement en place.. avec le reste!
Courage!!

3:31 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

Juste te dire merci pour ce très beau billet. La recette est alléchante bien entendu, qui dira le contraire? Mais moi c'est aussi et surtout le reste qui me touche! Non le pire n'est jamais sûr! Non il faut y croire, se battre, lutter, parce que rien n'est jamais gagné. Se battre et croire que demain sera meilleur. Parce que tant qu'on est en vie, il y a lieu d'espérer. Petits moments de bonheur auxquels il faut s'accrocher, savourer, déguster chacune de ces secondes tellement précieuses. C'est aussi en passant par des moments difficiles qu'on parvient à les apprécier, ces grosses miettes de bonheur. Take care

4:12 PM  
Blogger isabelle a dit...

Une journée à la fois alhya :) tu verras que tout va se replacer...les ennuis et les tracas arrivent tous à la fois en même temps...comme les solutions...garde le cap !
je pense bien à toi :)

5:51 PM  
Anonymous joséphine51 a dit...

Bonjour Alhya,
C'est la première fois que je laisse un commentaire, mais je lis toujours avec plaisir tes billets, ils me font parfois rêver, ils m'ont aussi parfois remonté le moral, alors j'espère pouvoir te lire encore de temps en temps ... et ce gâteau, tu m'en a donné tellement envie qu'il faut vraiment que je le fasse ! Bon courage !

6:48 PM  
Blogger Andréa a dit...

Il ne faut ABSOLUMENT pas que tu arrêtes ! (même si je ne pourrai malheureusement pas tester ta recette, pas que je vise le 36, j'ai abandonné, mais ma santé ne me le permet pas) (et MURF) (j'ai tout juste le droit de me consoler avec un bout de pain, le monde est vraiment trop injuste) (dur dur d'être gourmande dans ces conditions)(RE-MURF)...
BREF
Mais nous parlions de toi !!!
Reste avec nous, ne nous quittes pas... t'as pas le droit de nous laisser, ce serait IMMORAL !
La blogosphère sans la tortue c'est tout simplement impensable !!!
Le DaDa:Délices est tout avec toi dans cette épreuve et attend tes nouvelles recettes et réçits avec impatience. :-)

7:24 PM  
Blogger Audinette a dit...

bon, moi, le 36 j'y crois encore, il n'est pas si loin, alors je réserve cette recette pour le jour où vraiment j'aurais besoin de réconfort !
je te fais de gros bisous et fonce vers l'avant, avec toute ton énergie !

8:32 AM  
Anonymous Valérie a dit...

Ah mais je comprends mieux pourquoi tu m'as offert ces abricots extra moelleux hier !! C'est pour que j'oublie mes maillots 36 !!
La quantité de beurre est positivement effrayante ! Si je ne te connaissais pas, j'aurais même du mal à croire que le résultat tienne la route, et même encore mieux que ça apparemment !

9:28 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Taille 36 tu dis? C'est oublie depuis longtemps helas. Bon courage pour les epreuves a venir, et reviens nous en pleine forme, meme si c'est une fois de temps en temps, ca te fera du bien.

10:15 AM  
Anonymous Patricia a dit...

L'important n'est pas la quantité de posts, amis bien plutôt la qualité, voyons, chère Turtle, je pensais que tu l'avais compris puisque tu nous le démontres avec brio depuis un moment ! le trop est l'ennemi du bien, tu le sais... sauf en cequi concerne ce gâteau, par contre...

11:11 AM  
Anonymous chris de paris a dit...

Adopté ! Je réserve les pistoles qui restent dans le placard à la réalisation de cette recette qui s'annonce ... torride !
Pffuit, à bas les régimes et vive le beurre ;-) (t'aurais pas une recette de petite salade fraiche à 0 calorie ?)
bon courage à toi et à bientôt !

Chris

PS : les pôpas des blogueuses culinaires sont souvent des gourmands ...

12:12 PM  
Anonymous Charline a dit...

Qu'est-ce-qui t'arrive Alhya, c'est les méchants des universités qui t'embêtent ? J'espère que c'est pas trop grave quand-même... et puis nous on sait que tu arrives à retourner ta carapace dans toutes les situations ! Bon courage et je suis sûre, à très bientôt...
Gros bisous

3:22 PM  
Anonymous Ringo Churros a dit...

Non mais je rêve ! Dis-donc petite Tortue, qu'est-ce que c'est que ce coup de mou ? Je te préviens : je vais venir te chercher à genoux en traversant toute la Presqu'île et on va retourner au Voxx à genoux !!! Comme ça tu sauras pourquoi ça va pas ! Non Mais !! Et puis comme ça on pourra boire plein de verres pour oublier ....OUAAIIIISSS !!!!!

ps: Comme je peux pas laisser de comm' chez la Miss Véro : Well done pour le questionnaire et j'veux en savoir plus sur ta libération....

3:32 PM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Bon, je crois que là, tout a été dit, déjà !!! Ah si, encore un truc : Il serait tout à fait impossible que le Paysage Blogovisuel Français soit trop longtemps privé de toi ! Alors, si tu n'as plus assez de temps, il va falloir apprendre à faire un tout petit peu plus court, et à continuer comme ça à nous régaler de tes merveilleux petits billets ! Allez, écoute un peu les vieilles qui te garantissent que toutes les mauvaises passes finissent par se terminer un jour ... En attendant, on est là pour te lire et t'écouter ...
De gros bisous à toi ... qui peut dévorer plusieurs dizaines de ces merveilleux petits gâteaux sans risquer de dépasser ton 34 fillette ! :o)))
Hélène

7:23 PM  
Anonymous peggy a dit...

courage Turtle, le blog te permettra de venir "respirer" un peu, malgré tout... ;-)
tantissimi baci
Peggy

8:26 PM  
Anonymous eva a dit...

Hauts les coeurs !
Je vois très bien les abricots moelleux, et je comprends que c'est important dans de si jolis gâteaux ...

9:33 PM  
Anonymous $ha a dit...

C'est pas bon pour moi qui ait pris du poids ces temps-ci^^
Quoique, j'en prendrais bien un, mais un seul hein!
Je n'ajoute rien d'exceptionnel, mais un blog.. ça apporte tellement.. ¤ courage ¤

11:42 PM  
Anonymous caroline a dit...

ça à l'air si fondant et délicieux !
mmmm...

12:10 AM  
Anonymous la sieste a dit...

je viens de lire tous les commentaires, et j'imagine que tu dois en être très émue!

Bon ben moi tu sais que je serai toujours là de l'autre côté du tuyau, souvent, pas souvent, ce sera la surprise! J'adore la sagesse qui se dégage des commentaires: s'entendre répéter que tout passe, surtout le pire, c'est tellement réconfortant!

a bientôt turtlelinette

2:47 AM  
Anonymous mickymath a dit...

holalaaaaaaaaa!! ce que tu me fais gérer avec ces magnifiques petitss gateaux, sans rire je t'assûre!! biiiiiiises micky

10:16 AM  
Anonymous Florence a dit...

Courage pour les épreuves à venir et les mauvais moments à passer. Il faut se dire qu'on en sort toujours! J'aime tellement vous lmire, continuer à écrire encore de temps en temps.Amitiés.

10:21 AM  
Anonymous Chrystel a dit...

Alhya, je suis désolée de ce qui t'arrive. Tu nous laisses dans le flou ... mais comme tout le monde te le dit et le redit, ne fermes pas ... laisses la porte entre-ouverte... que l'on puisse passer le museau de temps en temps et prendre des nouvelles de notre Turtle préférée. Bon courage.
Gros bisous bretons. Chrys

1:45 PM  
Anonymous CherryOnTheBlog a dit...

le moral c'est un peu comme l'appétit, on le perd, on le retrouve... tu as bon appétit, oui ?

6:59 PM  
Blogger JvH a dit...

Je ne commente pas souvent (c'est peut-être même la première fois chez toi!), mais je voulais te dire que je t'envoie plein de pensées et de force! Baci!

8:31 PM  
Anonymous Karine a dit...

Plein de courage à toi, ma Turtle préférée. Ne ferme pas ton blog, dis-toi qu'il est ta soupape et tu y trouveras l'amitié virtuelle et réelle à la fois de nous tous tes lecteurs.
Je t'embrasse et te dis à bientôt.

9:12 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Pas si beurrée que çà cette recette, d'ailleurs, une recette venant de chez Mamina et faite par toi, çà ne peut pas compter pour du beurre.
Pour ton boulot, on en a déjà parlé, j'ajoute juste que tu as assez de ressources et de caractère breton (!) pour t'en tirer sans trop de peine, tu verras.

9:29 AM  
Anonymous salwa a dit...

alhya, j'espere que ça va aller pour toi et que j'aurais quand meme de tes nouvelles. moi pareil, periode critique au boulot et on verra bien la suite.
bon je te pique un gateau quand meme :)
gros bisous

10:44 AM  
Anonymous Jihène a dit...

Il ya une très belle citations d'Archimède qui dit "donnez moi un point d'appui et je soul-verai le monde" ces point dappui tu les as deja : la santé,ta liberté et faculté de penser et enfin toi dans sa globalité... donc un coup de talon comme disait avital et ça va repartir. Rien n'est acquis dans la vie même si on y croit dur comme fer; donc ces périodes de doute; de tristesse; de remise en question vont te permettre d'aller de lavant... c'était la 64 eme petite pierre pour que cela continue

ces ptites bouchées ont lair succulentes pour redonner du peps au moral

grosse biz à toi

5:00 PM  
Blogger agnes a dit...

Les douceurs et les délices aident à vivre et à tout surmonter, crois moi, rien n'est impossible, il faut simplement se fixer qqs objectifs et ménager toujours des moments à soi ! J'ai préparé l'agrèg avec 3 enfants, en travaillant à plein temps au lycée et en lisant et apprenant 6 à 10 heures par jour, sans faillir et sans dormir pratiquement pendant 6 mois et pourtant, je faisais un peu d'aquarelle et je cuisinais pour le plaisir !! On peut Alhya et il faut que tu continues à te faire plaisir aussi et toujours... mille bises énormes et bon courage :

7:13 PM  
Blogger patoumi a dit...

Haut les coeurs!
Je pense bien à toi ma chère Alhya (ah mais je ne t'ai jamais dit comme j'aimais ton prénom!), offre toi des tas de douceurs, le moral ça vaut mille fois mieux que les jeans taille 36!

12:59 AM  
Anonymous irisa a dit...

Il y a bien longtemps que la taille 36 ne fait plus partie de mes préoccupations ! cette recette m'a l'air délicieuse en effet ! et si ces petites " tueries " t'aident à affronter l'avenir ! mange , mange !!

9:12 AM  
Anonymous Floripon a dit...

Tu avais du plaisir a faire vivre ton blog, merci pour le plaisir que j'ai eu a te lire !

Je te souhaite de menner a bien tes reves ! Tu sembles avoir du caractere alors realise-toi c'est important.

4:47 PM  
Blogger nuage de lait a dit...

une tuerie.... je n'en doute pas un instant

8:05 PM  
Blogger Sophie a dit...

Ma douce Alhya, je pense bien à toi tu sais. A très vite, ça aussi tu le sais ! Je t'embrasse.
Sophie

8:11 PM  
Anonymous domie a dit...

J'arrive d'un super week-end, toute guillerette et me voilà en train de lire et de relire ton billet en espérant avoir mal lu.
Sincèrement, j'espère que trouveras le temps de publier ne serai-ce qu'une petite recette rapide. Ton absence me manquerait beaucoup!
Les tueries à mamina, je les ai remarquées moi aussi et elles sont au programme pour les jours à venir.
Allez, à bientôt chère Alhya.
Je t'embrasse

8:55 PM  
Blogger Séverine, auteur du blog SSDD a dit...

Une fois de plus Alhya, de passage, je suis tombée dans ton filet!
Courage pour l'épreuve que tu vas avoir à passer! Le courage finit toujours par payer...

Euh en passant, je ne vais pas entrer dans du 36 cet été même en ne testant pas ta belle recette... beurre et chocolat blanc, j'peux pas... mais les photos sont superbes.

Bravo, bises à toi.

11:39 PM  
Anonymous Lilo a dit...

En fait, je crois que l'on a tous des priorités dans la vie et parfois elles nous rattrapent. Ne fermes pas ton blog, tu nous empêcherais de consulter toutes tes bonnes recettes ! Je comprends ta situation, se consacrer correctement à son blog prend du temps et si tu en as besoin pour réaliser tes rêves, mets-le un peu plus de côté, histoire de prendre de l'avance sur ton travail et de te rassurer ;) Tu as raison de rester positive il le faut, c'est ton moteur, donc mets de l'huile ;)

12:14 AM  
Anonymous Mijo a dit...

Tu peux nous laisser une carapace de secours et d'occase.
Prends la plus belle et la plus costaud pour affronter les affres de la vie et reviens-nous dès que tu le sens.

7:10 PM  
Anonymous Claire P. a dit...

Waaaaouh!
Une merveille ces ptits gâteaux! Je vais partir à la recherche d'une fève Tonka pour goûter cette merveille!!
Quant à mon futur blog... ça avance ça avance... si tout va bien je passe mon dernier examen jeudi, procédure civile italienne, à Florence, eh oui je ne fais pas les choses comme les autres :D!!
Et je m'y mettrai après..! J'ai déjà quelques ptits plats en photo... je butte seulement sur le titre!!
J'ai pensé à:
- cooking monster
- les nourritures terrestres (comme ça je pourrais y ajouter quelques ptites critiques littéraires!!)
- le champignon de Paris
J'adorerais avoir ton avis!!
Merci pour ces si belles images et ces mots que j'adore! Bonne chance pour ton défi professionnel!

A très vite!
Claire

8:34 PM  
Anonymous Chris a dit...

Ces petites tueries de Mamina je les avais repérées et j'avais bien envie de les tester, mais peut-être après la plage... Tu en parles si bien que je ne sais pas si je pourrais attendre!
En tout cas je te souhaite beaucoup de courage et j'espère que tu ne fermeras pas ton superbe blog. Il nous manquerait...

9:00 PM  
Anonymous bea at La tartine gourmande a dit...

Bon courage, en esperant te lire a nouveau, des que tu peux!

9:31 PM  
Blogger brigitteguyane a dit...

j'espère de tout coeur et très égoïstement que tu vas trouver le temps, de temps en temps, de venir nous charmer avec tes recettes beurrées, sucrées, salées mortelles!!
Prend tout ton temps nous serons nombreuses à attendre.
tu sais après l'orage le soleil brille encore plus fort

9:35 PM  
Anonymous perrine9 a dit...

Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite, il faut croire en son étoile, et même si tu ne viens pas aussi souvent que le voudrais, et même si ce n'est que d'une manière épisodique, tout le mon de sera là.
Au vu de tes louanges sur la tuerie de Mamina, va falloir que je m'y essaye, de toute façon mon 36 est loin !!

1:47 PM  
Anonymous Soho (chocoholic) a dit...

Une petite pierre pour te dire qu'à faire d'aussi appétissantes tueries, seul le meilleur peut t'arriver ! Sur!
Et puis s'il fallait fermer un blog sous pretexte qu'on a plu le temps.. n'importe quoi!
regarde mon exemple ;)))

J'espère bien avoir de temps en temps (même rarement) de tes savoureuses nouvelles ici

Courage pour la suite !!!

3:16 PM  
Anonymous Béré a dit...

Alors tout d'abord je te souhaite plein de courage et tout le meilleur pour la suite ;o)

Pis que tu reviendras vite nous faire saliver avec tes superbes recettes et tes alléchantes photos !

Allé, tout de bon pour toi !!!! Je t'envois toutes mes pensées...

Biz

5:28 PM  
Anonymous Sonia M la cuisine a dit...

Je suis soufflée Alhya, ne t'arrêtes pas, c'est tellement bon de te lire ! Même si tu écris moins souvent, écris quand même. Moi aussi je traverse une passe difficile et je n'ai plus le temps en ce moment pour cuisiner mais j'essaie de tenir encore un peu. Je te souhaite mille courages pour avancer tes projets comme tu l'entends et à très vite. Sonia
(au fait pour la recette, je la fais ce week end sans faute...)

9:09 PM  
Anonymous Annie a dit...

J'avais aussi repéré ces petites merveilles chez Mamina et tu en parles si bien que je ne vais pas résister longtemps avant de les tester ! Bon courage pour la suite et j'espère avoir encore le plaisir de te lire.

11:12 AM  
Anonymous Clairechen a dit...

Je reviens après une longue absence sur ton blog et que vois je ... tu nous dis "au revoir"! Ben, ma p'tite puce, qu'est-ce qu'il se passe? Rhoooo je fais ma curieuse! je te souhaite bon courage et que tout te réussisse..... Je pense bien à toi...

2:16 PM  
Anonymous Elie a dit...

Je roucoule une semaine sous le soleil et boum j' ai le moral dans les chaussettes rien qu' à lire ton blog ( et à regarder par la fenêtre les gouttes tomber...): et pas à cause la recette, qui a l' air plutôt gaie elle :-), mais plutôt à lire "une possible fermeture de blog", hallucinant, c' est même pas la peine d' y penser, à moins qu' une météorite ait explosé ton jardin, te flinguant une jambe au passage, sinon pas d' excuses :) Allez ma ptite vieille: COURAGE, je pense bien à toi !

6:30 PM  
Anonymous ellie a dit...

c' était moi :-)

6:30 PM  
Blogger Tifenn a dit...

J'ai OUBLIé! le dernier billet je voulais te le dédicacer..pour le beurre et toute la douceur du gâteau...et son histoire..j'étais passée au mmt où il y avait 73 pierres et là 86! je suis la 87 ème à ne pas savoir ce qui t'arrives, mais je t'embrasse!

9:08 PM  
Anonymous Mitsuko a dit...

Un peu tristoune de savoir que tu vas encore te faire plus rare... Mais bon, j'ai aussi un peu de mal ces derniers temps, je ne vais pas te jeter la pierre!

11:25 AM  
Blogger Edith a dit...

Tu connais la fable de La Fontaine, la tortue est la plus forte. Je suis certaine que tout s'arrangera, en attendant je t'embrasse pour te donner du courage et je te pique un petit bout de gâteau au passage :)
Bises

5:37 PM  
Anonymous MEts aventures a dit...

Je découvre ce post avec beaucoup de retard...Je ne sais trop quoi dire. Nos situations de thésards sont si compliquées. J'espère que ça va aller. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas!!
Bises
audrey

7:03 PM  
Blogger Alhya a dit...

Tout d'abord, je vous remercie pour vos adorables mots d'encouragements qui m'ont fait autant de couches de douceur pour me heurter aux difficultés de la semaine dernière. Comme je l'ai bien précisé il n'y a rien de grave et il faut juste que je multiplie par deux le rythme de travail que j'avais cette année. Il est sûr que je vais en conséquence devoir réduire le temps passé à blogger, c'est pourquoi j'ai préféré vous l'annoncer, par respect pour vous et pour bien que vous compreniez que cela n'a rien à voir avec un éventuel désintérêt pour vous ou vos blogs.
Un immense merci à tous pour vos mots qui m'ont accompagné toute cette semaine un peu rude! je vous promets de revenir dès que possible! encore à chacun de vous un grand grand merci!

9:09 PM  
Anonymous Virka a dit...

Moi aussi je ne le lis que maintenant ! Je te souhaite bon courage pour tout le travail qui t'attend en espérant que tu aies quand meme des vacances cet été pour te ressourcer et j'espère que tu pourras continuer à nous régaler de temps en temps avec tes recettes alléchantes, tes récits enthousiastes et tes belles photos !
Baci !

11:13 PM  
Anonymous Véro a dit...

J'arrive comme souvent après la bataille...
Bon courage en tout cas, quelle que soit cette difficulté aux détours des couloirs de fac... Tout ce qui ne tue pas rend plus fort, ce n'est pas qu'un proverbe...
Bises et à bientôt (fermer le blog, non, mais franchement... :-))

11:53 PM  
Anonymous pti bouchon a dit...

comment ça tu n'arrives pas à décrire...tu le fais si bien!!! tu nous fais saliver, baver sur notre clavier (bah mais cest dégeu!!!) frissoner par tes si belles paroles , si passionnantes , promis je vais essayer de gouter (mais ptetre après l'été si si je tiens à rentrer dans mon maillot!!!) bref jarrete de jacter et jespère que tu passeras par la dès que tu le pourras et en attendant bonne et belle route à toi!!!

12:27 AM  
Anonymous mounet a dit...

j'ajoute la 95 eme pierre pour que celà continue : pas question de fermer ce blog sinon on va descendre dans la rue et faire grève
j'ai été choquée en lisant ce billet , puis je me suis dit : elle est forte , elle ne va pas nous laisser tomber , c'est pas possible !
tes petits gateaux , c'est vrai , sont une tuerie et vu ta façon de les décrire je sent que je vais les tester
a bientot dans le prochain billet

8:09 AM  
Anonymous Sylvie a dit...

Bon courage pour tes nouvelles activités ;o)
Comme toi à partir d'octobre je serai certainement beaucoup moins dispo...et je vais très certainement devoir lever le pied...
Mais je t'en prie n'arrêtes pas complètement ce serait bien dommage de ne plus avoir à te lire ;o)
Reviens-nous vite !
Gros bisous
Sylvie

9:51 AM  
Anonymous Miechambo a dit...

C'est un dessert absolument irrésistible que j'ai fait l'été dernier avec des abricots frais...... et que je vais refaire très vite.
J'espère de tout coeur pouvoir continuer encore longtemps à te lire et que tu vas arriver à te débarrasser de tous ces petits grains de sable qui empoisonnent ta vie.
Courage ma belle.
Bises
Michèle

11:29 AM  
Blogger Alhya a dit...

Encore un grand merci à tous pour vos mots, je n'ai pas le temps de rattrapper le retard accumulé, et de répondre personnellement à chacun de vos commentaires, mais sachez qu'ils me sont allés droit au coeur et que je compte bien les relire cet hiver, si jamais le courage me manque tout à coup..
Une pensée particulière pour ceux que je ne connais pas et qui se sont exprimés sur ce billet : Luckydoth, Dams,Joséphine, Andréa,Florence,Floripon, et à tous les autres, que j'ai déjà la chance de connaître et qui m'avaient parlé si gentiment!
Claire P, je suis navrée de ne pas avoir répondu à ta demande de conseils sur le titre! alors me voilà en espérant que tu regardes, je crois que cooking monster est déjà pris par un bloggeur. Je craque pour le champignon de PAris que je trouve décalé, les nourritures terrestres, c'est sympa aussi, mais fait un rien "sérieux " de prime abord, après à toi de voir!! bisous!

9:08 AM  
Anonymous feed a dit...

Courage...ces mauvais moments ont toujours une fin.

5:54 PM  
Blogger Rosa's Yummy Yums a dit...

Bon courage à toi et tiens bon! Les choses tourneront de manière positive pour toi dans l'avenir...

Heureusement que tu ne t'es pas décidée de fermer ce blog!

Tes douceurs sont sublimes! Vraiment alléchantes...

Bises,

Rosa

1:39 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home