A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Un peu de tout, de rien, et quelques petites choses en plus

juin 13, 2007

Un peu de tout, de rien, et quelques petites choses en plus

Là, vous ne me voyez pas, mais vous loupez quelque chose.
Il est 9 heures et je n'ai pas entendu mon réveil tapageur.
Il est 9 heures et j'ai encore la marque du drap sur la joue, malgré la douche glacée (oui, oui, Tiger, sans une once d'eau chaude, je n'ai même pas touché le bouton rouge), le grand café bien noir et un bon bol de muesli. Il est 9 heures et je n'ai qu'une envie : vous parler quelques instants de ces paysages que j'ai à nouveau parcouru en rêves, au cours de cette première nuit, depuis des semaines, où j'ai vraiment bien dormi ... ceux d'une certaine colline... perdue dans le Lubéron...


Pour comprendre combien cette grasse matinée impromptue était courue d'avance, il faut revenir quelques instants sur le rythme fou de ces dernières semaines (si encore quelqu'un dit ne pas avoir compris que cette fin d'année, c'est plus une Turtle qui court mais une Turtle qui sprint en permanence, je le renvoie aux dix derniers messages où je fais part de mon désarroi certain à ne plus avoir même le temps de blogger et je le dis tout net: c'est pas une vie, ah non, c'est vraiment pas une vie!) et imaginer qu'au plein milieu de cette période de tension, est apparue une proposition tout à fait malhonnête pour une Turtle de labeur, et, de ce fait, particulièrement attrayante, lancée par une Dame Ovni sur la blogosphère, via un commentaire. La douce et piquante Garance avait laissé en ce haut lieu de la Culinosphère bloggienne qu'est mon blog, une invitation à participer à une rencontre entre fous du net et de la cuisine, les 9 et 10 juin. Bon alors, évidemment, moi, je me suis d'abord interdit de rêver à cette possibilité dans un mois de juin où j'avais volontairement renoncé à tout un tas d'évènements auxquels j'avais pourtant rêvé de participer(dont l'anniversaire de mariage de Valérie et Raymond...), et ce, d'autant plus que ce week end tombait juste après mon anniversaire et celui de Pôpa et qu'il est de tradition familiale de fêter comme il se doit ces deux grands anniversaires gémellaires en famille.

Mais voilà, quand Kaa, le serpent du Livre de la Jungle, vient vous susurrer tous les soirs au creu de l'oreille, juste avant de dormir, des mots doux tels que "Lubéron, Garance, Lilo, Hélène de Cannes, Marielle, Tiuscha, Patrick cdm, deux jours, gîtes, pralines et gratons" ... ça finit par faire son chemin, même dans le cerveau d'une Turtle qui tente l'option oeillères-qui-ne-visent-que-le-travail.

Pour me motiver, je m'étais dit que si je réussissais mon intervention au colloque qui se profilait début juin (c'est celui-ci qui m'a tant éloignée de vous et fait si peu dormir ces dernières semaines) je m'octroierai ce petit plaisir... Et le colloque fût une réussite (et un gros gros soulagement), et il ne me restait plus qu'à corriger quelques 120 copies (à vingt minutes de correction la copie...) avant de m'envoler enfin chez Garance. Et je me suis envolée...




Alors évidemment, vous avez déjà vu les divers reportages des bloggeuses conviées à participer à ces deux jours magiques chez la douce Garance. Moi, en Turtle tête en l'air et totalement absorbée dans l'instant, je n'ai pas pensé à photographier le contexte de cette fabuleuse rencontre et j'ai seulement pris quelques éclats de rire et autres tatouages que je ne peux vous montrer ici. Heureusement Kashyle m'a gentiment proposé d'utiliser ses photos, je ne résiste pas à ce plaisir...

Cette histoire commence pour moi le samedi matin.

Turtle malade, évidemment, après ces semaines sans sommeil et une vague de froid soudaine à Lyon (va m'entendre ma Grande copine la Vie de jouer des coups comme ça, le jour de mon anniv'), en voiture pour le Lubéron...


Là, j'ai commencé par enclencher le mode week end. M'installer confortablement dans la voiture tout confort prêtée par Pôpa pour l'occasion, me laisser conduire, tête posée contre la vitre, l'oeil dans les paysages qui défilent, sourire. Après quelques heures de route et quelques détours astucieux générés par Tom-Tom (vous savez le fameux GPS que rien que pour le régler tu dois avoir bac + 12 et qu'évidemment, tu as réglé malgré toi sur la version sans péage. Je recommande. ça vous concocte quelques rallongis dans les p'tits villages fort agréables), arriver enfin en haut de la Colline...

Là, des pins, du soleil, des gens colorés, tous hilares à moins que ce ne soit moi qui le soit déjà.

En ouvrant la portière, une vague d'odeurs. A n'en pas douter, ça sent le sud.. (le temps dure longtemps... et la vie... bon, allez, j'arrête, n'empêche qu'il n'a rien inventé hein, il est seulement passé chez Garance... j'en suis sûre. Oui, il y avait même le linge qui séchait, je vous le dis, Garance, c'est la reine du détail...)




Alors, après, difficile de vous expliquer ce qu'on ressent quand on est accueilli dans un tel cadre, pour juste faire deux des choses que l'on aime le plus au monde : bien manger (et alors là, une rencontre entre bloggeuses, c'est l'assurance de se régaler le palais, les yeux et de friser la crise de foie du bonheur gastronomique) , et retrouver des amis. Oui, retrouver des amis car lorsqu'on s'est rencontré de la pointe de la souris et que, finalement, on voit la personne qui était derrière l'écran, c'est un peu comme recroiser un ami d'enfance pas vu depuis longtemps, dont on découvre le nouveau visage, quelques années après, mais que l'on connaît, au fond.

Réunis, donc, pour ces deux activités absolument attractives, dans un lieu au charme totalement irrésistible, c'était déjà bien parti... et pourtant...



Ce fût bien au-delà de ce que m'avait susurré ce maudit Kaa, pendant toutes ces semaines, même lui, il n'avait pas imaginé tout ça.


En réalité, j'ai reçu, au cours de ce week end, des rafales de sensations, tous les sens en éveil, particulièrement sensibles, même, dans cet espèce d'état ouaté que crée la fatigue accumulée et la crève me permettant de jouer " Rambo, le retour"...en Provence (oui, oui, la voix). Une impression de ne pas toucher terre, de suivre les rythmes de la nature, ses propres rythmes, en fait, ne penser à rien, se laisser guider...
Si je ferme les yeux ce matin (toujours avec ma marque de drap sur la joue), je revois des adolescents romantiques, des petits garçons terrorisés par un chien joueur qui s'amuse à leur taquiner le mollet de la canine, une tablée dans la nuit où les rires fusent et les conversations vont bon train, des mains bien occupées à ponctuer les phrases ou les bouchées, des dents concentrées à dévorer jusqu'à l'os ces côtelettes d'agneau Sisteron gourmandes d'herbes provençales, moelleuses à souhait, un tour d'auto-tamponneuses, à retrouver ses émotions de gosse et des fous-rires à se cramper le ventre, une balade à effleurer du bout du doigt la lavande, le romarin, les pins, un marché au réveil, cacophonie de couleurs, d'odeurs et de bruits, créant une irrésistible envie de remplir le coffre de melons gouleyants, fleurs de courgette majestueuses et éphémères, et autres cerises rebondies...

Mais encore une hôtesse, passionnée, passionnante, inquiète de faillir alors que ses invités s'inquiètent de recevoir tant d'amour, sans savoir comment lui en donner autant en retour, le regard couvrant et attentif de Laurent, toujours à l'affût du moindre besoin de ses convives, les heures à table à discuter de tout et de rien, et surtout de tout, en dévorant accras de morue à se damner, melons pollénisés ( pour jouer Maya l'abeille), et autres Carrot Cake époustouflants....

Il n'y a pas à dire, ça ressemble un peu à Walnut Grove cette histoire.... et j'ai même failli me mettre à courir dans les champs, pour y plonger, telle Carrie, dans le générique de la Petite Maison dans la Prairie...

N'en déplaise aux cyniques ou à ceux qui n'ont pas compris que le bonheur se dissimule parfois au creux d'une branche que l'on plie sur elle-même pour faire de sa fleur un projectile dont on canarde les bloggeurs qui passent, d'un vin dont on déguste la robe du regard, dans le rayon oblique du soleil avant d'y plonger les lèvres, d'une odeur de sarments grillés qu'attisent les valeureux hommes préparant le barbecue, de l'immense plaisir de passionnés de cuisine pouvant lire dans le regard de leurs comparses l'enthousiasme lorsqu'ils évoquent la saveur du poivre cubèbe, l'utilité d'une silpat ou le dernier macaron qu'ils ont réussi à faire...




Pour tout cela et surtout le reste, Garance et Laurent, un immense merci... et j'espère juste que cette nouvelle année sera riche de ce que j'ai ressenti tout au long de ce week end qui m'a permis de fêter on ne peut mieux mes 28 ans. Il n'y a pas à dire, vous m'avez offert un très, très bel anniversaire!


Bon, et voilà, il est à présent plus de 11 heures et je n'ai plus le temps de vous présenter une petite recette... mais je reviendrai, dès que possible, sûrement pour vous parler de ces petites mousses de fraises et framboises avec leur boudoir maison, ce gâteau tout en douceur qui aide à faire sortit les premières quenottes... et je vais de ce pas voir si cette fichue marque du drap est toujours là...

Conté par Alhya at 6/13/2007 11:08:00 AM

60 Comments:

Blogger lili63 a dit...

ce weekend avait l'air tres agreable
C'est interressant de voir les photos de chacunes de vous .
Il me semble y avoir beaucoup de poesie dans ce jardin!

11:39 AM  
Anonymous Colette à PARIS a dit...

Un week end en très bone compagnie ,qu'elle chance....bisou

11:40 AM  
Blogger Mamina a dit...

Si personne n'écrit avant moi, je suis prem's alors que je viens juste d'ouvrit l'ordi... tant pis, j'ai tout lu et à midi, nous mpangerons du jambon... je le voulais aussi TA version, je l'attendais et je ne suis bien sûr pas déçue...
Tu as bien fait de t'octroyer cette apuse.
Bisous.

11:41 AM  
Blogger Mamina a dit...

ouin... je ne suis pas prem's et je voulais dire pause!
Allez, je vais sortir le jambon de son papier et jue vais le mettre sur une belle assiette... ça sera plus chic!

11:42 AM  
Anonymous Cathy a dit...

Quel joli récit ma patite Turtle !
comme j'ai l'impression d'avoir tout raté ces derniers temps, je te souhaite un très joyeux anniversaire, et je t'embrasse !

11:43 AM  
Anonymous Cathy a dit...

Quel joli récit ma patite Turtle !
comme j'ai l'impression d'avoir tout raté ces derniers temps, je te souhaite un très joyeux anniversaire, et je t'embrasse !

11:43 AM  
Anonymous Eglantine a dit...

Vous avez l'air d'avoir passé un superbe week-end !

12:19 PM  
Anonymous Olivier a dit...

Le temps sait être long quelque fois et on le remercie, mais d'autres fois il est trop court...Il faut ainsi savoir s'arrêter quelques instants et de dire simplement "je suis bien"...C'est un peu ce que je viens de vivre en lisant ton billet...Je me suis dit "la vie est belle", "les gens que l'on rencontre sont beaux et bons"..."J'ai de la chance"...Merci pour ce billet qui porte tant de rêves...
La musique associée à ce billet est superbe...BON ANNIVERSAIRE...

12:24 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Tu mets les mots exacts au bon endroit comme d'hab, un bonheur de te lire quand on est passé par ces lieux un peu hors du temps...

12:26 PM  
Anonymous bergeou a dit...

C'est toujours un tel plaisir de te lire alors je te souhaite un très joyeux anniversaire surement en retard et continue de nous enchanter par tes textes !

12:31 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Merci de nous faire partager ce moment inoubliable !! Pour un peu je m'endormais, bercée par le chant des cigales et les douces odeurs de pins !!
Joyeux anniv en retard ;o))
Biz
anso1505.canalblog.com

12:40 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Ton texte fait admirablement ressortir la poésie de ces moments ... Et les photos sont très belles ; oui, je sais, ce ne sont pas les tiennes, mais cela me permet de faire en même temps à compliment à Kashyle !
A bientôt, ma chère turtle !

12:43 PM  
Anonymous hélène a dit...

Je n'avais pas le temps de lire, mais je n'ai pas pu résister. Que c'est beau, en te lisant je suis au pays des cigales alors que la pluie tombe inlassablement.
je file...
Bises

12:50 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Comme Olivier, je te remercie de ce billet d'humeur(légère et douce, comme toi), qui nous permet en effet de penser que la vie est belle (comment en douter après une telle rencontre !). Trop peu de temps passé en votre compagnie, j'en aurais bien repris une tranche ! Et j'espère à bientôt qui sait, à Lyon... en tout cas ici.

1:04 PM  
Blogger Audinette a dit...

çaa y est... si je ferme les yeux et que je me concentre bien, j'entends les cigales !

1:11 PM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Ah ben voila, un récit turtulien comme on les aime...un monde à toi toute seul, toujours bien sympa de s'y plonger pour y découvire des choses incroyables ! Mais dis moi, tu es de la parenté de Tolkien toi ;-)

biz
Claude

1:18 PM  
Anonymous maycook a dit...

Chaque vivite chez Garance laisse déjà une telle sensation de bien ^tre que j'ai du mal à imaginer ce qu'à pu être cette journée qui semble irréelle tellement elle a dû être magique. Grâce à tes mots je m'y vois un peu...je rêve toute éveillée (sans marque de drap ;) ) En tout cas bon courage pour ton sprint final avant un repos plus que mérité!

1:26 PM  
Blogger Tifenn a dit...

Comment, ton anniversaire? c'était le 9? si oui, c'est la dâte de celui de ma grand mère, de mon amie de collège lycée (prof de lettres), d'un ami grand chanteur(baryton basse...) avec tout ça, si tu n'as pas un grand avenir!!
Belle année à toi...29...premier bb pour moi!

1:35 PM  
Anonymous Ringo Churros a dit...

Comme je l'ai déjà dit chez Lasieste, pourquoi est-ce que je n'étais pas là ?????
Bisettes ma jolie

2:12 PM  
Blogger Mercotte a dit...

Bon anniversaire jolie Turtle et bravo pour ce moment de poésie si agréable !

2:16 PM  
Blogger Hélène (Cannes) a dit...

Eh bien voilà, exactement ce que je voulais dire ! ;o))))
On recommence vite, alors ???
Bisous
Hélène

2:35 PM  
Anonymous la sieste a dit...

ah non Hélène, c'est moi qui voulais dire exactement ça! T'es trop forte la turtle, c'est tout bien développé exactement comme on le ressent, tu as vraiment un don pour parler de la vie, dit comme ça c'est con, mais c'est toi qui l'a, le don, alors merci merci, je suis repartie flâner en terre de soleil, c'était si bon!

à bientôt miss jolie

ps: et les pixies...bouhouhhou...trop c'est trop!

3:04 PM  
Anonymous eva a dit...

Te lire est déjà un plaisir, alors on rêve de ces petits moments-là hors du temps ...

3:11 PM  
Anonymous Choupette a dit...

Merci pour le récit de ces beaux et bons moments passés dans le Lubéron.
Et avec quelques jours de retard bon anniversaire La Turtle! Bisous!

3:31 PM  
Anonymous Ninnie a dit...

Te lire me donne encore plus hâte à mes rencontres entre blogueuses... ;-)

4:34 PM  
Anonymous Marielle a dit...

eh petite cachotière !! tu as bien parlé d'anniversaire là-bas mais tu n'as pas dit que cétait le tien.
je te fais de gros bisous, douce Turtle

5:34 PM  
Anonymous clem a dit...

quel dommage que je n'ai pu m'y rendre...je t'aurasi rencontrer et surtout j'aurais moi aussi percer l'univers de Garance...

6:22 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

Heureuse que tu aies passé un bon moment. On ne vit qu'une fois, il faut vivre à fond tout en prenant le temps de savourer chaque seconde, chaque minute tellement précieuse!

Prends soin de toi,

Lisanka

8:44 PM  
Anonymous coco28 a dit...

Très émouvant ton récit !
Et surtout joyeux anniversaire !!!

8:51 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

comme d'autres l'ont dit avant moi, tu as l'art de mettre les émotions en mots, quand d'autres ne les mettent qu'en maux (ouais c'est nul mais ça a glissé tout seul...)...merci pour ce récit et de rien pour les photos (merci val' pour le compliment;)...)
à refaire très vite, manège compris...mais en reprogrammant tom tom!!!!!
kashyle

9:03 PM  
Anonymous $ha a dit...

A la suite d'un récit qui m'a fait vivre la rencontre pleine d'émotions et de partage, la photographie d'une petite merveille. Que demander de plus?
Et si je te disais que je voulais justement faire des biscuits à la cuillère et les accompagner d'une mousse fruitée?

9:13 PM  
Anonymous disonmangequoi a dit...

c'est débile, j'en suis consciente mais je te tague, viens me voir sur mon site pour passer le relai, bises

http://www.disonmangequoi.canalblog.com/

9:16 PM  
Blogger Papilles et Pupilles a dit...

Cela avait l'air d être un super week end

9:37 PM  
Anonymous chrystel a dit...

Euh ... bon anniversaire Miss. Et bien joli récit.
Bisous.Chrys

10:08 PM  
Anonymous émilie a dit...

Et bah même que si j'aurais su... j'aurais venu ;o)
Et comme j'sus pas, j'vins pas !

Mais grâce à toi (et aux autres !) tous vos souvenirs, vos rires et vos plaisirs, nous sont transmis en partie ! Et crois moi, c'est chouette de partager ça un peu avec vous ;o)

10:54 PM  
Anonymous Véro a dit...

Quel beau week-end... l'endroit et les hôtes avaient l'air particulièrement agréables!
Bon, et sinon, ça va mieux cette petite Turtle???
Moi, y a des matins, comme ça, où la marque de l'oreiller c'est vraiment la cerise sur le gâteau... (ou plutôt, le cornichon sur le pâté... :-D). Mais j'ai pas d'aussi joli rêves du Lubéron!
Enfin, joyeux anniversaire avec un peu de retard, alors!
Bises

12:00 AM  
Anonymous Chris a dit...

A travers ces lignes on sent le bonheur de ces retrouvailles entres blogeurs et un instant on s'y croirait presque...
Tardivement Bon Anniversaire!!

8:07 AM  
Anonymous Sylvie a dit...

Tu décris tellement bien ce week-end gourmand que l'on s'y croirait !
Merci à toi ;o)

8:45 AM  
Anonymous Calou a dit...

Ma belle Turtle, je t'inviterai bien à passer le week end prochain sous les cocotiers du côté de chez moi ....Ben quoi ? C'est bien d'avoir des rêves !!! ça avait l'air d'être un week end merveilleux ...

10:17 AM  
Anonymous Marie-Pierre a dit...

Mais quel agréable momment je passe à te lire sur ce font de musique très sympa...Du coup je te laisse en fond et me balade au gré de tes chansons... Au faite, bon anniversaire en retard!!! Ton recit me fait rêver , mais moi je suis trop "réservé" pour participer à de telles rencontres...Merci à tes hôtes et à toi pour ce merveilleux partage...!

10:46 AM  
Anonymous fabienne a dit...

tout en douceurs, poésie dans les mots et les images,un zéphir tiède apporte jusqu'ici les saveurs, les parfums, les éclats de rire et les rêveries qui peuplent la petite colline que tu nous donnebienn à partager. Merci.

12:57 PM  
Anonymous ellie a dit...

taguée :-) je sais , t' as pas ke ça à faire... :-D

3:35 PM  
Anonymous mickymath a dit...

super ces rencontres!! tu as dû bien t'amuser!! biiises micky

3:44 PM  
Blogger Séverine, auteur du blog SSDD a dit...

Bon, et bien sur ce joli billet je t'invite à répondre à un petit et tout mini questionnaire de rien du tout, sur tout ce que tu aimes... eh oui, tu es taguées chez moi!!! hi hi hi

9:29 PM  
Blogger Regardeuse a dit...

Alhya, je peux me tromper, mais il me semble que ce week-end TE RESSEMBLE TANT...
Je suis contente pour Toi ;-)

9:58 PM  
Anonymous domie a dit...

Je l'attendais ta version et je ne suis pas déçue. Mais comment le saurais-je, toi qui sait si bien nous raconter la vie !
J'ai un peu l'impression d'y être dans le lubéron. Un week-end fantastique et gastronomique.
Je suis un peu en retard mais joyeux anniversaire à toi, chère turtle.
Bises

11:59 PM  
Anonymous mounet a dit...

quel super récit !!!!on a l'impression que vous vous étes bien occupés et que ce fut un WE de rève
vive ta recette et bon anniversaire

11:02 AM  
Anonymous jihène a dit...

très sympa ce week end dis donc... merci de nous en avoir fait profiter virtuellement

maxi biz

11:59 AM  
Anonymous Mily a dit...

Quel beau week end! Tu as vraiment du passer un merveilleux anniversaire. J'attends ta recette avec impatience, surtout les boudoirs...

2:42 PM  
Anonymous verO a dit...

J'ai aimé te lire...et j'aurais aimé te piquer ta place. Une rencontre de bloggeuse dans le sud..le rêve !
Bien à toi
verO

4:49 PM  
Anonymous izou a dit...

Joyeux anniversaire avec un peu de retard! J'attend la recette des petites mousses avec impatience!

6:18 PM  
Anonymous paola a dit...

Felicitation pour le coloque et un repos bien mérité... Avec un peu de retard... bon anniversaire !

9:04 PM  
Anonymous inoule a dit...

Un très bon anniversaire (en retard... mais néammoins avec le coeur) ... Il me semble que ton récit est l'illustration parfaite de ta désormais célèbre recette de tarte tatin "carpe diem" !?! Non ?

Plein de bises

12:57 AM  
Anonymous auntie jo a dit...

tu racontes si bien la colline de garance… un très bel anniversaire (en retard) et récupères bien!
bises

11:22 AM  
Anonymous garance a dit...

ah la la , j'ai presque de la pudeur a poster , moi la super grande gueule j'ai bien perdue une floppée de larmes en vous lisant toutes ...le pire c'est que je ne m'y retrouve pas , toujours l'angoisse d'avoir pu vous vexer par mes sautes d'humeur , en fait mes crises d'angoisses face à la fatigue de ces derniers temps , je crois que la veritable raison a ce beau week end c'est que notre Colline est si belle elle embellie la realité parfois ...mais j'acépte els compliments et donc merci encore a toi (vous tous) d'avoir aussi contibué a ce petit moment de bonheur ...
la deuxiéme edition dans un An ?
a binetot
Garance

4:57 PM  
Anonymous Sonia M la cuisine a dit...

beau week end ! pour moi aussi au Futuroscope, ça fait du bien de bouger.

8:51 PM  
Anonymous pti bouchon a dit...

bon anniversaire la turtle gémélique (ça se dit pas ça???) j'ai fêté mes 28ans il y a 15 jours ... dans un autre tourbillon de bonheur que toi mais appréciable tout de même!!! je vais aller me coucher bercée par des douces histoires que tu as le délice de conter... de te lire me rend "limite" poétique!!!

11:16 PM  
Anonymous salwa a dit...

mince je suis toujours en retard, bon anniversaireuuuu :)

8:07 AM  
Blogger Gracianne a dit...

J'avais deja lu quelques uns des commentaires, il semblerait que le weekend ait ete exceptionnel. Tu le racontes avec le sourire en tout cas.
Tres bon anniversaire en retard :)

3:19 PM  
Anonymous anne a dit...

Moi aussi je te souhaite encore un bon anniversaire! je me régale de ton billet et de tes gâteaux chocolat blanc-tonka, une alliance parfaite!

6:31 AM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home