A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Cheese-moelleux aux pêches rôties pour une non-dilettante, de l'art d'aimer (cuisiner) en dilettante

mai 24, 2008

Cheese-moelleux aux pêches rôties pour une non-dilettante, de l'art d'aimer (cuisiner) en dilettante

« Je suis à nouveau en partance, maman...
L'Arménie, cette fois. Je ne connais rien de ce nouveau pays, et dans le fond, je préfère. M'évader une dernière fois, avant six longs mois de sous-marin. Tu vois, m'accorder des pauses avant l'effort, -voilà qui n'était pas dans ma nature, n'est-ce pas? -va finir par devenir ma seconde nature, si je n'y prends pas garde !
Ce qu'il y a de drôle, c'est que des années durant, j'ai pensé que je ne saurais pas. Plus exactement, j'ai pensé que ceux qui vivaient ainsi avaient tort. Qu'il ne fallait pas qu'ils s'étonnent, tôt ou tard, d'en payer le prix fort. Moi, j'étais une de ces filles "prévoyantes". Telle mère, ...

-"Tu as une vraie armée dans ta tête", me disait parfois Grand Yo, admiratif.
-"J'aimerais parfois être aussi intransigeant avec moi que tu l'es avec toi", ajoutait-il. Je souriais devant l'image, un peu fière au fond !
Et puis, un jour, un autre homme, bien plus proche cette fois, m’a lancé, sur un trottoir,
Mais est-ce que tu ne peux pas, une fois, agir en dilettante ? Rien qu’une fois ! » , me fusillant droit dans les prunelles, yeux noirs d’insistance et de colère, avant de me laisser en plan , ébranlée.
Seule, face à une question.
Qu’est ce que c’était, au juste, une dilettante ?

"Dilettante : mot it., celle qui s’adonne à un art par plaisir. Mod. Personne qui s’occupe d’une chose en amateur, sans s’y engager, sans y croire", m’a répondu, sobre, le dictionnaire.

En relisant avec attention les tous premiers mots, j’ai su qu’il avait ciblé juste. Sensation rouge sang. J’ai souri, l’œil un peu triste. Qu’il était beau ce mot que je ne pratiquais pas! Qu’il devait être doux de parler son langage. Tu ne me l’avais pas transmis en héritage, et ce jour là, je rêvais d'être, un jour, apte à l'adoption.

Aujourd’hui que je te regarde sans percher mon regard dans les airs, je voudrais t’en faire présent, toi la mère qui m’a appris l’amour.
Toi la mère battante, présente et responsable. Toi, la précautionneuse, l'inquiète, la perfectionniste. Toi, qui a fait de la façon d’être mère un art et de ta vie, un don. Toi, l’anti-dilettante de l’amour maternel, partage quelques instants une balade, à mes côtés.
A travers elle, j'aimerais que tu ressentes le frisson du vent soupirant d’herbes fraîches, que tu entendes le clapotis du petit ruisseau en contrebas où se fraie un chemin la frêle embarcation d’écorces et de bambou laissée aux aléas du courant par un enfant rieur, auquel il importe peu de savoir où et quand…
N'aies pas de craintes, tu y trouveras de la douceur aussi, irisant l’eau, à peine stimulée par le clapotis vivifiant des vagues, alchimie des éléments. Oh, bien sûr, le résultat ne sera pas tout à fait lisse. Les rochers à fleur d’eau joueront les imparfaits, et il se peut même que quelques bourrasques ou brindilles freinent le voyage. Mais, en sentant ma main dans la tienne, tu sauras à cet instant précis que c’est tellement mieux ainsi !

Allez, maman, laisse-moi te conter combien l'on peut aimer la vie, en dilettante... »
*



Cheese-Moelleux Amandes-ricotta à la cardamome et au basilic sur pêches rôties au sirop d'érable
Ni tout à fait cheesecake, ni tout à fait moelleux aux amandes, cette recette est une pure invention. Oh! Bien sûr, en cuisine, on n'invente jamais totalement. D'autant moins lorsque l'on passe son temps à lire et relire des recettes à droite et à gauche qui influencent forcément les innovations, comme c'est mon cas. Elle est née d'une soudaine et irrépressible envie de fraîcheur et de douceur (et du besoin imminent de sauver quelques pêches qui commençaient à faire les folles au fond de mon frigo, tentant desespérément d'attirer mon attention).

Pour réaliser cette alliance, un peu de fromage frais, quelques oeufs, et une boîte de lait concentré sucré, traînant dans les placards. Ensuite, quelques épices et herbes pour donner à l'ensemble une note fraîche et un peu typée : la touche légèrement poivrée du basilic, et celle, vivifiante, de la cardamome, parfaitement à l'aise avec ses potes les fruits. Pour ses derniers, un léger "rôtissage" au sirop d'érable, pour les saisir légèrement, et le tour est joué.


Ingrédients:
  • 250 g de ricotta
  • 3 oeufs
  • 1 petite boîte de lait concentré sucré
  • 60 g de poudre d'amandes
  • 2 CS de farine
  • 1 kg de pêches mûres
  • 75 à 125 ml de sirop d'érable (Moi, j'ai eu la main leste, et j'ai mis 125 ml. Mais l'on peut réduire : tout dépend si l'on veut que le cheese-moelleux baigne dans le sirop ou non )
  • 80 g de beurre demi-sel
  • 2 gousses de cardamome
  • 2,5 cc de basilic (1 à 1,5 cc s'il est frais : le basilic séché fonctionne mais a une saveur beaucoup moins typée)

Marche à suivre:

  • Préchauffer le four à 210 °C.
  • Peler les pêches, et les couper en morceaux. Les disposer dans un moule à manquer, et les napper du sirop d'érable, et d'une cc de basilic. Positionner le plat à mi-hauteur du four, et laisser cuire 10 minutes au moins, un peu plus, pour un effet plus "caramélisé"
  • Pendant ce temps, détendre la ricotta avec le lait concentré sucré, ajouter les oeufs, en fouettant bien (si vous voulez un cheese-moelleux plus aérien, il suffit de battre les oeufs en neige, avant de les intégrer à la pâte, pour ma part, je souhaitais obtenir un gâteau un peu dense, j'ai donc incorporé les oeufs sans séparer les blancs des jaunes).
  • Ajouter le contenu des deux gousses de cardamome, écrasé à l'aide de la pointe d'un couteau, et 1,5 cc de basilic
  • Faire fondre le beurre et le faire devenir noisette, réserver.
  • Faire chauffer la poudre d'amandes à sec dans une poêle. Incorporer la poudre d'amandes et la farine au mélange crémeux, incorporer enfin le beurre.
  • Sortir le moule du four, couvrir les pêches du mélange, baisser le four à 150 °C, et cuire entre 20 et 30 minutes (poser le doigt au centre du moelleux, le dessus doit légèrement résister à la pression)
  • Placer le moelleux refroidi dans le réfrigérateur trois heures au moins, une nuit si possible.

Bilan des courses:

De manière quotidienne ou presque, je me lance dans des recettes réalisées au feeling, et non destinées à être publiées ici. Même si je les aime, j'ai toujours un peu peur qu'elles ne correspondent qu'à mes goûts, et, surtout, elles constituent souvent des terrains d'expérimentation pour des recettes plus "abouties". C'est dans cette cuisine du quotidien que j'opte pour des associations de produits, de saveurs, parfois improbables, que j'expérimente pour, ensuite, les réutiliser à l'attention des autres.
Cette recette-ci était de ces tentatives du quotidien, mais il se trouve qu'elle a clos un apéro dînatoire de la semaine dernière et a été, à cette occasion, goûtée par deux testeurs n'ayant pas leur langue dans leur poche. Deux personnes qui savent dire lorsqu'elles n'aiment pas, j'ai nommé Guillemette et ma P'tite Caille. Compte tenu de l'enthousiasme de ces deux là, j'ai décidé de partager ma petite improvisation.

En fait, il suffit de plonger la cuillère dans ce moelleux tout doux et bien dense, fondant en bouche, et révélant la note soutenue de l'amande, et celle, légère, un poil poivrée et citronnée de la cardamome et du basilic mêlés, pour savoir qu'on va y revenir...

Certes, il n'y a que peu de fruits, car j'en avais un kilo à peine, et ces derniers ne font que parer le fond du moelleux. Pourtant, confits dans le sirop d'érable, ils constituent à mes yeux, ce qui, précisément, fait toute la magie du dessert, car ils apportent le moelleux et la fraîcheur du fruit, petite touche acidulée et sucrée, finissant à merveille ce dessert aux saveurs très estivales.

* Et bonne fête à toutes les mères...!


Conté par Alhya at 5/24/2008 11:37:00 AM

80 Comments:

Blogger Scribacchini a dit...

Oh la merveille! Et puis tu m'as fait repenser au temps où dilettante était un reproche des plus acerbes (dont, ado, j'ai pas mal soupé) et un sourire m'est venu, de tendresse envers les petits soldats de ton mental. En temps de paix, pourquoi devrais-tu changer ? ;-)
Biz. Kat

12:36 PM  
Anonymous Guillemette a dit...

Trop la classe, j'ouvre ton blog, je tombe pile sur Moriarty, un beau texte que je reverais d'en ecrire des pareils (...)
et une recette que je compte bien faire et refaire avec differents fruits tellement c'etait booooonnnn :D

12:58 PM  
Blogger Anso a dit...

Bel hommage !!! J'en reste sans voix !! Mais l'amour, en dilettante, c'est possible tu crois ??

2:12 PM  
Blogger Patricia a dit...

Pour moi, dilettante, c'est aussi cette formidable "petite" maison d'édition qui publie des livres (souvent) magiques aux couvertures qui donnent à rêver...

2:55 PM  
Blogger Patricia a dit...

Pour moi, dilettante, c'est aussi cette formidable "petite" maison d'édition qui publie des livres (souvent) magiques aux couvertures qui donnent à rêver...

2:56 PM  
Blogger Sacha a dit...

Merveilleux ! tout chez toi est un enchantement gourmand pour les yeux , les papilles et l'esprit merci ...je repars comblée et très heureuse !
Sacha

3:08 PM  
Anonymous lavande a dit...

A défaut de pouvoir des choses aussi belles à ma propre mère qui a oublié d'être un maman... je nourris en lisant tes lignes le vœu prétentieux et ambitieux qu'un jour mes enfants aient envie de chuchoter à leur tour des mots aussi tendres à mon oreille.
Ta recette est bien choisie pour illustrer ton propos.
Dilettante... un des motde la langue française que j'adore. Mystérieux et tellement chargé de promesses à la fois...

4:04 PM  
Blogger Le Cookie Masqué a dit...

que de jolis mots ... qu'elle en a, de la chance, cette maman professionnelle :-)

4:23 PM  
Blogger Brigitte a dit...

Une ode au plaisir !!
Bonne fête à ta maman, elle apprendra peut-être, il n'est jamais trop tard...
Bon voyage en Arménie, nous serons au Pérou au même moment

7:13 PM  
Blogger Taliashka a dit...

Une p'tite Turtle aux mots toujours aussi doux et sincères... Que te dire de plus que ce que j'ai déjà pu écrire?
On ne se connait pas mais je me retrouve étrangement dans ce que tu nous transmets à travers tes petites miettes de vie comme des onces de poussières d'étoiles que l'on sèmerait au vent... Des astres à la lumière scintillantes, qui viennent illuminer cette journée toute grise. Pardon pour ce commentaire sans doute trop personnel *rouge* j'assume.

Cette recette est à l'image de toute celles que tu offres, simples , franche et délicieuse ;) encore un "objectif Turtelien" pour Talia lol. Un nouveau plaisir et sans aucun doute possible, un régal à ajouter à la liste hihi
(vais-je réussir à ne rien changer à ta recette cette fois? :p).

Et si tu veux bien d'un souvenir de l'Arménie qui me revient comme un boomerang? Un pays de tranquillité et des gens sincères, qui vivent leur existence en laissant le temps s'écouler... des grains de sables dans un sablier, celui de leur pays qui a tant souffert et qui lentement renaît de ses cendres.
Bon voyage à toi Miss Turtle ;)

7:22 PM  
Blogger Ana a dit...

Quel bel hommage ! Tu as un don avec les mots... Continue de l'utiliser, ici, pour notre plus grand plaisir ! Et puis ton cheese moelleux est sans aucun doute une tuerie !
Bizzzzzzzzz

7:51 PM  
Anonymous frijoles a dit...

Ohhh je rêverais de goûter ce fondant qui me fait fondre!! Quelle texture, j'adore!!

7:57 PM  
Anonymous lacath a dit...

Superbe récit (je suis émue...) superbes photos, superbe recette... J'essuie ma p'tite larme...
Bisous
Cath

9:34 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Quel bel hommage ! et attendrissant récit (tu ne t'imagines pas à quel point...) et même si cette douceur ne lui est pas destinée, on imagine aisément que ce poivre, cette épice, cette délicatesse, ce moelleux, cette fraîcheur, ce sucre maternel c'est elle, ou en tout cas, elle et toi...

9:50 PM  
Anonymous Tarzile a dit...

Touchant, ton billet. Et superbe, ton cheese.

Il irait, dans le recueil de recettes à l'érable, tu crois ?

10:03 PM  
Anonymous Mirabelle a dit...

un billet touchant d'une extrême sensibilité, une recette à tomber, avec un mariage de saveurs subtile... je ne suis pas passée par ici depuis un bout de temps, et je le regrette déjà...

12:54 AM  
Blogger Flo a dit...

Et bien si ce n'est pas une invitation pour nous aussi... et double avec ce superbe dessert, fondant à souhait :-)

8:12 AM  
Blogger senga a dit...

C'est vraiment une très belle recette, dilettante ou perfectionniste, je l'aime beaucoup !!

9:22 AM  
Anonymous Mamzelle Gwen a dit...

Au fond, je crois que la blogosphère n'est qu'une armée de dilettantes ! Bonne fête à toutes les Mamans.

9:45 AM  
Blogger irisa a dit...

C'est vrai que chez toi , je suis sûre de trouver des recettes très " personnelles " comme ce cheese cake des mamans ! la magie d'Alhya !
Aussi , j'ai aimé les gnocchis d'épinards du Mag N°2 de Cuisine-p@ssion !

1:40 PM  
Anonymous Lisanka a dit...

quel beau billet! quel chouette cheesecake, vraiment et sincèrement. J'aime également beaucoup ce genre de douceurs!
Tu pars en Arménie, pour combien de temps? Comme je t'envie. Tu nous raconteras, dis!

Bises,

Lisanka

2:38 PM  
Blogger Provence a dit...

"Toi, l’anti-dilettante de l’amour maternel" Cette phrase m'interpelle et pourrait couvrir les pages d'un énorme roman dans son développement!
Beaucoup d'émotion. Bises

2:58 PM  
Anonymous gourmandelise a dit...

Ton cheesecake donne très envie d'en manger! Il est super beau et surement super bon! Bonne journée.

5:09 PM  
Anonymous mayacook a dit...

Voilà une môman bien gâtée!!!! A défaut de me régaler, je note la recette et profite un peu de la musique!!

5:11 PM  
Anonymous frederique a dit...

et bien il y avait longtemps que je n'étais pas venue te voir et bien cela n'a pas changé ,je suis toujours ravie de te lire !
c'est quoi l'arménie ,un voyage ai je tout compris ?

5:45 PM  
Blogger Cécile a dit...

Tu as vraiment une façon unique, à la fois pudique, sincère et touchante, de te raconter et de raconter les autres.Tu n'écris pas seulement bien, tu écris avec ton coeur , un enthousiasme et une humanité qui font un bien fou à la lectrice que je suis.

8:08 PM  
Anonymous inoule a dit...

Bonne fête à toutes les mamans !
Carpe Diem Alhya et pour finir je plonge une cuillère dans ton dessert... Ca ne te gêne pas ?

9:19 PM  
Blogger Natalia a dit...

C'est drôle, mais moi j'ai l'impression que la blogosphère est une armée de perfectionnistes qui tentent d'apprendre à être des dilettantes. Je me demande parfois s'ils y arrivent, d'ailleurs... ?
Ton moelleux me plaît et m'étonne énormément : heureusement tes superbes descriptions permettent d'imaginer qu'on en a un morceau dans la bouche ! Merci pour ce superbe billet. Quelle plume... et bon voyage !

10:31 PM  
Anonymous maida a dit...

folle folle ton invention!!!

1:38 PM  
Blogger Ganesha a dit...

olala il a l'air terriblement moeulleux ! J'en veut un bout pleaaaaase !
Bisous

1:43 PM  
Blogger Flo Bretzel a dit...

Bel hommage à ta maman!

1:49 PM  
Blogger bergeou a dit...

J'espère que je transmettrais à mon bébé autant d'amour que ta mère t'en a transmis, un joli texte, une recette alléchante, que du bonheur encore une fois.

2:36 PM  
Anonymous lilizen a dit...

Un très beau texte qui m'hérisse le poil...!Quand à la recette, dés la saison des pêches je m'y mets, ce fondant cheese-moelleux m'a l'air trop irrésistible, très jolie couleur aussi...
Que du bon quoi !

4:04 PM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Ah, tu manies bien la plume, il n'y a rien à dire ! Merci pour ce joli moment, biz

4:19 PM  
Anonymous eleonora a dit...

On revient toujours différente d'un voyage...Je voyage aussi et j'adore, cette préparation des valises qui est un réel bonheur..tu transportes et tu transportes..en fin de compte tu mets un minimum et c'est du bonheur de revenir les valises pleines de beaux souvenirs...bravo pur cette belle recette ...File en voyage et revient vite avec tes belles aventures...à bientôt.

6:43 AM  
Anonymous Soso a dit...

Encore un doux moment passé chez toi, et on repart avec une recette formidable ...merci :-)

9:32 AM  
Anonymous carochococo a dit...

Très touchant ce message et très fondant ce gâteau!

8:47 PM  
Anonymous Choumie a dit...

Des photos toujours plus belles les unes après les autres, des recettes qui vont dans le même sens...Je suis sous le charme ...

10:12 PM  
Blogger Hélène a dit...

Dilettante...ce mot me convient parfaitement. Une belle déclaration à sa maman. Les enfants ne sont pas si ingrats. Et ce cheesecake illustre bien ce beau texte moelleux, doux comme les caresses d'une mère.

9:35 AM  
Anonymous Tara biscotta a dit...

Très bel hommage tout en émotions. Que serait la perfection sans le souffle dont tu l'accompagnes ?
Ce regard neuf, aérien et lucide me plaît beaucoup.

10:08 AM  
Blogger savoureusesaveur a dit...

...
Surtout ne rien dire, fermer les yeux et se délecter des ces mots si joliment couchés sur la page...
Biz

11:35 AM  
Blogger Botacook a dit...

Une jolie prose, une belle recette, et un superbe voyage en perspective...

11:59 AM  
Anonymous Annellenor a dit...

Je risque bien de céder aux parfums ce de cheesecake là !

1:03 PM  
Anonymous salwa a dit...

c'est pas bon d'etre au regime et de passer par ton blog :)) je craqueeee

4:37 PM  
Blogger Bea a dit...

Quel bel hommage et des mots si delicieux a lire et a entendre.
Ca se marie bien avec ce joli gateau.

4:57 PM  
Blogger Mamina a dit...

Merci des ces mots... si beaux... quel hommage, mapetite tortue, je t'embrasse.

6:07 PM  
Anonymous menus propos a dit...

Quel amour dans tes mots!
Quant au cheesecake il est superbe.

9:30 AM  
Blogger La cuisine des 3 soeurs a dit...

Quelle belle déclaration, nombreuses sont celles qui doivent t'envier de tels mots doux, aussi doux que ton moelleux.

10:30 AM  
Anonymous Gourmandises&gf a dit...

Cette recette me donne vraiment envie d'y gouter.

6:41 PM  
Blogger Clairechen a dit...

Alhya, que ton blog m'a manqué! Je suis désolée d'avoir mis tant de temps à retrouver le chemin de ton blog... Mais la vie joue des tours bien surprenants des fois.
Voilà encore une fois un très beau billet. Que de mots doux et tendres.

4:51 PM  
Blogger cath.woman a dit...

Le texte est beau, le gâteau appétissant, on passe pour voir, à la recherche d'une idéee pour le week end et on repart songeuse... Merci et bon voyage.

11:18 PM  
Blogger Sophie a dit...

Un billet si doux, très turtlelien. Gros bisous !

9:10 AM  
Blogger Eglantine a dit...

Un bien joli hommage ! de très jolis mots

9:22 AM  
Blogger Suiksuik a dit...

j'en salive !!!

8:00 PM  
Blogger Gracianne a dit...

Une tres jolie interpretation du dilettantisme - ce mot, souvent pejoratif, tu en fais presque une qualite.

2:30 PM  
Anonymous Mélanie a dit...

Il a l'air de fondre dans la bouche, ça doit être un pur délice!

2:43 PM  
Blogger Saperlipopote a dit...

qu'il est bon de savoir que l'on apprend tous les jours.
je pratique cet art de plus en plus et il me va bien au teint. je te souhaite autant de bonheur à te laisser aller à lui, il fait la vie plus belle et plus douce... et n'empêche en aucun cas le sérieux et le professionalisme !

5:35 PM  
Anonymous Sandra a dit...

Je me reconnais dans la description que tu fais de toi au début de ton post ! Où est ce qu'on s'inscrit pour l'expédition d'un morceau de cheesecake ? Il est superbe...

6:15 PM  
Anonymous yayoune a dit...

Heureusement que les critiques étaient là pour gouter sinon on n'aurait pas eu le plaisir de découvrir cette recette!!!

8:59 PM  
Blogger Eleatypik a dit...

Dilettante est un très joli mot.
Par contre niveau cuisine, je ne pense pas qu'on puisse parler de toi en ces termes...
Je rêve de ce cheese moelleux tout en sachant que je n'aurai jamais le courage de passer à la réalisation de ce petit bijou culinaire.

Voilà, ça fait un bout de temps que je lis ton blog.
Vraiment très très beau, tant au niveau des photos, des recettes que de la plume.

J'en profite pour te souhaiter un bon courage pour la thèse!

6:25 PM  
Anonymous Marie-Thé a dit...

Des paroles touchantes, comme tu écris bien !! et pour le gâteau je le sens très moelleux ! bises

12:38 PM  
Anonymous eleonora a dit...

Un petit coucou en passant et je te souhaite un bon dimanche. Pluie chez nous en Alsace, alors aujourd’hui maison en faisant des gâteaux. Bonne journée.

9:22 AM  
Blogger lydian a dit...

C'est que du bonheur!
Bises

7:21 PM  
Anonymous anne a dit...

Comme à chaque fois, ta recette et tes recettes me font saliver de bonheur! Merci pour tous ces moments de gourmandises, certes rares mais précieux!

5:06 PM  
Anonymous Florence a dit...

Un bien beau texte et une jolie recette. Je découvre ce blog aujourd'hui, au détour d'un autre. C'est drôle car peu de temps après toi, sans jamais t'avoir lue, j'ai eu idée chez moi d'un cheesecake avec des abricots et de la cardamome... Donc cette recette me parle bien sûr tout spécialement.

2:14 PM  
Anonymous Thibaut a dit...

Mmmmmmmm j'en ai l'eau à la bouche Cela doit etre une pure merveille et les photos sont magnifique

12:03 PM  
Anonymous domie a dit...

Que de douceur dans ton écriture !
et une petite douceur en plus pour notre plus grand plaisir.

4:58 PM  
Anonymous christelle a dit...

Que ces photos sont belles !
C'est toujours un plaisir de te lire et de parcourir ton site.
Bisous,
Chris

6:25 PM  
Blogger Chrystel a dit...

POUR PETIT CHOSE POUR TOI chez moi. Quand tu auras 5 minutes, viens me voir.
bises
Chrys

7:58 PM  
Anonymous eleonora a dit...

Un petit coucou pour te souhaiter un super week-end avec le soleil enfin…

10:04 PM  
Anonymous Cadeau a dit...

Génial ce cheese !

2:20 PM  
Blogger savoureusesaveur a dit...

en voyant ton message chez Mamina, j'ai un moment eu l'espoir que tu nous étais revenue ... Courage ma belle, pensées....................
Biz

8:55 AM  
Anonymous lory a dit...

uauuu, eh bien, ça donne drôlementenvie ton gâteau!J'ai fait un cake avec les nectarine et du yaourt.Que c bon!!

9:01 AM  
Anonymous restaurant a paris a dit...

hummmmm delicieux!!!!

4:42 AM  
Anonymous spectacle chippendales a dit...

tous simplement excellent!!

4:20 AM  
Anonymous striptease metz a dit...

just bravo

9:31 PM  
Anonymous spectacle chippendales paris a dit...

excellent

9:46 PM  
Anonymous chippendales paris a dit...

super blog

10:12 PM  
Anonymous spectacle chippendales a paris a dit...

super blog merci

10:57 PM  
Anonymous restaurant striptease a dit...

super merci

11:35 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home