A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Variation autour d'une petite carotte, quand la terrine se conjugue aux amandes ou aux noisettes

juillet 16, 2007

Variation autour d'une petite carotte, quand la terrine se conjugue aux amandes ou aux noisettes



Doit on suivre son instinct?
Voici une question que je me pose régulièrement depuis quelques jours. Tenez, prenez encore samedi dernier. Je m'étais couchée la veille avec la ferme intention de travailler dès le réveil. A 9 heures (horaire déjà bien tardif qui ne laissait rien présager de bon), j'ai aussi sec constaté que mon corps n'était pas de cet avis. Entendant une petite voix me répéter qu'il fallait se lever, j'ai vaillamment mis un pied à terre et commencé à m'extirper de ma couette, avant de réaliser que ma tête tournait autant qu'après un tour de grand huit.
M'est, dans l'instant, revenue une conversation riche de sens, partagée avec une amie quelques jours auparavant. Cette dernière, dans sa grande sagesse, me disait qu'elle suivait ses rythmes. Que lorsqu'elle sentait que son corps était obstiné à ne pas lui permettre de faire ce qu'elle avait prévu, elle s'autorisait le lâcher prise. Qu'inversement, s'il l'éveillait aux aurores, fidèle à la confiance placée en lui, elle lui obéissait encore et se retrouvait aussi bien à corriger quelques copies à 5 heures du matin ou à faire toute autre tâche dont elle ressentait le besoin.
Cette conversation a tourné en boucle, ce matin là, pendant que de nouveau confortablement installée dans mon lit, je me résignais à me laisser un peu de répit. Je me suis demandé ce qui faisait que j'écoutais naturellement si peu mon corps, ses besoins et ses rythmes. Par peur de ma propre déraison? Par crainte de confondre besoin et envie? Sûrement. Et pourtant, je dois bien admettre que les rares fois où j'ai admis l'évidence, où j'ai cédé en ne sachant pas trop si je laissais parler un vrai besoin ou une simple envie, j'ai pu constater que ce n'était pas la bérézina.
Bon bien sûr, cela suppose d'assumer quelques attitudes pour le moins excentriques. Repasser à 4 heures du matin pour cause de "tiens j'ai la frite ce matin", ça peut paraître un rien surréaliste aux yeux de ceux qu'une insomnie n'a jamais empêché de fermer l'oeil mais ça a aussi ses effets positifs. ça permet, par exemple, d'avoir des vêtements tout prêts à utiliser le matin au réveil (bon là, je sens que vous n'êtes pas convaincus), d'entendre les tous premiers oiseaux s'appeler quand la rue est encore déserte de tout bruit humain, de partir pour une balade aux aurores, à la recherche d'un pain au chocolat tout chaud, sorti à peine des fourneaux, d'observer le soleil se lever, lentement, alors que tout le monde dort... oui, pas de doutes ça a ses avantages.
Alors pourquoi, malgré ces années de cordiaux et loyaux services, ne pas penser plus souvent que mon corps est apte à faire le départ entre la flemme qu'il s'agit de chasser et un vrai besoin de souffler? C'est vrai, pourquoi?

Terrine version noisettes et laguiole vieux

C'est sur ces bonnes pensées que j'ai alors perdu le fil... lentement... et que j'ai rouvert un oeil, en pleine forme quelques heures après... A l'horizon, plus de tête qui tourne, juste une furieuse envie de sauter du lit. Et c'est ainsi que, de réveil tardif en déjeuner familial partagé, et de "juste préparer un dessert pour l'apéro du 14 juillet" à "passer l'après midi à laisser librement vaquer mon esprit, en retrouvant les gestes qui m'apaisent, me délassent, mieux que n'importe quel autre bain ou quart d'heure de sieste, j'ai passé l'après midi à cuisiner, cuisiner et encore cuisiner....

Quelle prouesse, pour une bloggeuse culinaire, de passer un après midi à laisser vivre sa passion? Et bien c'est là que la magie de l'histoire opère. En me remettant derrière mes fourneaux après plusieurs semaines où je ne les cotoyais que lorsque des raisons extérieures légitimaient à mes propres yeux d'assouvir ce qui est devenu au fil des années un besoin (un anniversaire, une rencontre de bloggeuse ou une invitation lancée à quelques amis), j'ai tout à coup retrouvé l'envie de cuisiner pour moi. Juste pour me faire plaisir. Et j'ai su dans l'instant qu'écouter son envie, son corps ou son instinct... ça ne déçoit jamais....

Allez, sans plus tarder, voici une recette toute simple et absolument géniale, testée pour mon barbecue d'anniversaire et refaite quelques jours après lors d'un pique nique partagé avec les Pralines et Gratons presque au grand complet, une Vanessa venue nous rejoindre de son Minnesota, et une Hélène de Cannes voyageuse, accompagnée de ses hommes charmants. Il s'agit d'une petite terrine de carottes, chipée sur le blog de Lauriana, Miamourdises. J'avais su dès la lecture des ingrédients présents qu'elle me plairait : des carottes râpées, de la poudre d'amandes, quelques oeufs et de la crème fraîche, de quoi sûrement aboutir à un résultat tout en douceur et moelleux.
La première fois, j'ai suivi à la lettre la recette de Lauriana, que vous pouvez retrouver ici. La seconde fois, comme de bien entendu, je n'ai pas pu m'empêcher de customiser un peu la recette, remplaçant la poudre d'amandes par de la poudre de noisettes et ajoutant un soupçon de laguiole vieux, ramené par Valérie et amoureusement économisé au fil des semaines. Les deux fois, je l'ai réalisée dans des petits moules individuels à savarin, et j'ai servi les petites terrines couvertes d'une petite sauce aux agrumes.
Voici donc mon ôde à la carotte, légume méprisé s'il en est de la gente masculine, pourtant si facilement adaptable à leur goût des bonnes choses. La preuve en images avec cette
Variation autour d'une petite carotte, ou l'histoire des Petites Terrines de Carottes à la douceur d'amandes ou de noisettes

Terrine version amandes et persil


Ingrédients:

Version amandes:

  • 250g de carottes râpées
  • 1 oignon haché
  • 2 cuillers à soupe de persil ciselé
  • 70g de poudre d'amandes
  • 4 oeufs
  • 20cl de crème liquide
  • sel et poivre
  • 1 cuiller à soupe d'huile d'olive

Version noisettes:

Ingrédients:

  • 300 g de carottes
  • 70 g de noisettes
  • 4 oeufs
  • 2 petits oignons frais
  • curry, cumin, coriandre, muscade
  • 20 cl de crème fraîche
  • 30 g de laguiole vieux ou autre fromage fort en goût
  • 1 CS d'huile de noisette
  • sel et poivre

Marche à suivre:

  • Préchauffer le four th.7.
  • Chemiser un petit moule à cake de papier sulfurisé (ou utiliser des moules individuels en silicone, comme moi)
  • Râper les carottes
  • Faire revenir les carottes et l'oignon dans l'huile d'olive ou de noisette, jusqu'à ce que l'oignon soit translucide et les carottes tendres, une dizaine de minutes
  • Pendant ce temps : battre les œufs, ajouter la crème, battre à nouveau.
  • Ajouter la poudre d'amandes (ou de noisettes) après l'avoir fait revenir à sec quelques minutes dans une poêle, puis le persil.
  • Bien mélanger.
  • Enfin, ajouter les carottes et mélanger
  • Saler et poivrer
  • Verser la préparation dans le moule.
  • Cuire pendant 20 ou 30 minutes environ.
  • Attendre avant de démouler et laisser tiédir
  • Facultatif, mais testé et approuvé: quelques heures au frigo


Sauce aux agrumes:

Ingrédients:

  • 300 g de yaourt grec (2 pots)
  • 1 orange + zeste d'orange
  • 1 peu de jus de citron
  • Huile de noisette ou d'olive
  • Gomasio ou graines de sesame grillées à sec à la poêle
  • épices: curcuma, cumin et curry (mais à faible dose, juste pour relever un peu les saveurs)

Marche à suivre:

  • Prélever le zeste de l'orange et presser le jus
  • Mélanger au yaourt le zeste, la moitié environ du jus d'orange et quelques gouttes de jus de citron, ajouter un filet d'huile, sel, poivre, quelques épices
  • Ajouter du gomasio (ou des graines de sesame), rectifier l'assaisonnement et laisser au frais plusieurs heures

Bilan des courses:

Pour tous ceux que l'idée même d'une carotte fait frémir, je vous implore : passez outre votre frilosité et tentez l'aventure!

Le jour de mon BBQ d'anniversaire, il y avait une majorité d'hommes, ce qui constituait un challenge à la hauteur pour notre petite carotte transformée en terrine.

J'avais disposé les petites terrines toute fraîches sur un plateau, dans leur jolie forme carrée, et guettais du coin de l'oeil, impatiente, ce qui allait leur arriver. Je nourrissais de sérieux et doux espoirs quant à leur capacité à attirer le regard des hommes, s'approchant du buffet pour jauger de l'oeil ce qui serait apte à caler l'appétit qui commençait à chanter qu'il était temps de festoyer. Et bien la magie de la forme carrée a opéré, pas une ne restait ...

Avec leur allure de petits cakes aux légumes, mais beaucoup plus légères (puisque sans farine), moelleuses, elles ont l'immense avantage de pouvoir être saisies sans difficulté avec les doigts, se tenant à merveille, ce qui satisfait incontestablement l'instinct grégaire de l'homme parti dans l'idée de partager un BBQ, bien plus que dans celle de remplir la mission serinée à grands coups de spots publicitaires par le ministère de la Santé : "10 fruits et légumes par jour" (rien que l'idée fait hurler de rire Grand Yo, ma P'tite Caille et Ma Ratatouille réunis), "mangez sain et équilibré" (tout ça sur fond de publicité pour une bonne tartine de Nutella, moi je dis : le Ministère sait nous parler).

Ainsi, les petites terrines ont tenu toutes leurs promesses. Puisque je suis la seule à avoir testé les deux versions, je dois vous avouer que j'ai plus encore craqué pour la seconde . Au delà de l'évidence (la carotte, c'est banco avec la noisette comme avec l'amande), l'ajout du laguiole a rendu ces dernières un peu plus typées en goût, plus moelleuses encore (et là je dis mais où va-t-on s'arrêter?) sans les rendre lourdes.

Comme je l'espérais, l'association de la sauce aux agrumes joue le piquant dans l'histoire. Une vraie révélation cette sauce de rien du tout, faite avec ce qu'il me restait dans le frigo. Résultat, j'ai réitéré le soir du pique nique de bloggeurs et là encore, une vraie unanimité. Elle accompagne aussi très bien les petits légumes, la salade, enfin bref, une de ces intuitions qui vaut le coup de suivre son instinct.

La première fois, je n'avais pas pensé à faire chauffer la poudre d'amandes, ce que je n'ai pas omis en revanche pour la version aux noisettes. Je ne peux que vous recommander de ne pas oublier cette étape importante qui accroît sans comparaison la saveur des terrines.

Bref, le coup de la terrine pour les BBQ, les pique niques et autres apéros, c'est une affaire qui roule!

Conté par Alhya at 7/16/2007 11:25:00 PM

59 Comments:

Anonymous Labyrinthe a dit...

La version noisette me fait frémir non pas d'effroi mais d'envie!

11:38 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

ben pourtant la carotte c'est sexy, c'est juste que les hommes n'y connaissent rien!!!
kashyle

11:44 PM  
Blogger isabelle a dit...

les deux versions me plaisent ++++...j'imagine avec un vieux cheddar ..miam !!

12:36 AM  
Anonymous Lilo a dit...

Parfois j'envie les lève tôt ! Ca a des avantages, tu l'exposes très bien. Le chant des oiseaux, je l'entends le matin et me rendors hi hi. Quant à ta terrine, eh bien elle passerait nickel au levé du lit vers les coups de 11 heures hi hi.

12:43 AM  
Anonymous bergeou a dit...

Comme mon homme est beaucoup plus branché carotte que moi je vais pouvoir tester sans problème de ce genre.

12:43 AM  
Anonymous pti bouchon a dit...

cest pas des heures à avoir faim comme ça!!! jvais aller me coucher moi!!!et faire de beaux rêves grace aux jolis contes d'Alhya!!!
à bientot
Pti bouchon

12:45 AM  
Anonymous émilie a dit...

Meuh attends ! le Nutella c'est méga top bon pour la santé !! c'est le Ministère qui le dit, donc c'est vrai : du lait, de bonnes noisettes... que du "Di-é-té-tik" !!

Moi tu vois, depuis que j'écoute mon corps (ça doit faire un peu plus d'un an maintenant que j'y arrive, depuis que j'ai fait un peu de Yoga. C'est fou mais c'est complètement vrai !) et bien je m'en ressens bien mieux ! Bizarrement, je dors moins, mais mieux ; je bouge beaucoup plus parce que les tensions cumulées sont assimilées par mon petit cerveau qui me dit "Hé ho !! là-dedans ?? faut s'bouger si tu veux déstresser !!" ; etc.
Mais surtout, et c'est autant un plaisir qu'un problème : je sens le temps, la nature, les saisons. Bon je sais, là comme ça, ça peut paraître ridicule. Mais j'assume ! et c'est vrai que maintenant, m'écouter c'est aussi écouter le "monde". Tu me comprends ? (il est 1h30 du matin, je ne sais pas si je m'exprime correctement à cette heure-ci !) Alors c'est un problème quand on est le 16 juillet et qu'il fait 15 degrés dehors... Mais c'est chouette de se sentir plus "proche". J'suis "Aware" quoi ;o)

1:31 AM  
Blogger easykitchen a dit...

je fais aussi partie des gens qui écoutent leur instinct : pas de problème pour un réveil et m'occuper à 5 ou 6 h du matin. je me couche quand j'ai sommeil qu'il soit 20h30 ou minuit. Je mange quand j'ai faim même si je respecte 3 repas par jour. J'ai un travail stressant où l'on court en permanence contre le temps. Alors ça fait du bien de lacher prise.
Sinon elles me plaisent beaucoup ces petites terrines surtout à la noisette.

7:36 AM  
Blogger Mamina a dit...

Je repasse souvent dans la nuit... en plus si on est insomniaque, ça ne fait pas de bruit et il fait moins chaud...
Pour le reste, écoute ton corps et profite de cet été pour recharger tes batteries en travaillant à ton rythme... qui sera forcément le bon.
Détends-toi en cuisinant, surtout pour faire cette terrine, je l'avais déjà repérée mais j'aime bien ta customisation.

7:43 AM  
Anonymous mayacook a dit...

Je crois que tu nous aura tous convaincu d'écouter notre rythme! Ce cake je le fais généralenet avec poudre et graines de cumin mais ta version est très sympa! C'est marrant, à chaque fois que j'entend ou lis "laguiole vieux", je pense à Valérie ;)

9:00 AM  
Blogger mingoumango a dit...

Moi je crois que j'écoute un peu trop mon corps, sinon ma thèse avancerait plus vite ;-)
Je peux me lever aux aurores, mais uniquement pour aller voir le lever du soleil sur la plage ;-)
Quant à tes petites terrines, je ne doute pas une seconde qu'elles soient irrésistibles...

9:09 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

^__^ et bien voila, je savais qu'il fallait que je passe par la ... Je te dit merci pour ces quelques lignes...un merci certes, mais pas un merci normal, non, un merci tout spécial !!! Et maintenant j'ai bien besoin d'une de ces petites terrines pour affronter ma journée de travail et tout le reste !!! Très bonne journée et à bientot, biz

9:54 AM  
Anonymous auré a dit...

C'est difficle parfois de se laisser guider non pas par sa raison ou son cerveau..... Enfin ce matin il ne vallait mieux pas que j'écoute mon corps, car je serai encore couchée au lieu d'être au bureau et de déguster ton billet, euh pardon, de travailler.....Cette terrine va rapidement faire son appartion sur ma table, la version amandes et persil particulièrement, et mon Homme adoooore les carottes donc tout va bien! ;-)

10:08 AM  
Anonymous estelle a dit...

cette terrine est parfaite !!! je te pique la recette ;-)

10:31 AM  
Anonymous Guillemette a dit...

tout a fait d'accord, il faut ecouter son instinct...
et ces petites terrines... bon ben tu sais deja a quel point je les ai adoptees hein ;o)
je garde la version noisette !

11:04 AM  
Anonymous Mily a dit...

Je me serais bien fait inviter au bbq, ca a vraiment l'air super bon! Comme quoi il faut toujours ecouter son instinct. Et profite de tes heures de sommeille.

2:44 PM  
Anonymous Mitsuko a dit...

On trouve toujours de bonnes choses chez Lauriana! Et chez toi aussi, d'ailleurs... Ecoutons donc nos corps nous dire qu'ils ont besoin d'une deuxième part de terrine! :)

3:07 PM  
Blogger Tifenn a dit...

Instinct? instinctivement je dirais que ça marche en solo mais le quintet c'est...euh...dur? impossible? irréalisable? pouf, c'est l'heure de la sieste, alors...

4:21 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Instinc grégaire du bbq, je prends aussi, elle est vraiment sympa ta terrine, mais plus encore la sauce aux agrumes, celle-là, je la recopierai dès que rentré de Lyon! J'étais réveillé à 4H ce matin aussi, mais je n'ai pas repassé ;-))

4:47 PM  
Anonymous Sonia a dit...

Manifestement, tu as très bien fait de t'écouter ce jour-là. Ces recettes sont très appétissantes

4:48 PM  
Anonymous salwa a dit...

bon faudrait arreter de me faire baver devant mon ecran hein, comment je fais moi ? suis trop loin pour venir gouter :)

4:52 PM  
Anonymous Provence a dit...

C'est vraiment parce que tu implores et qu'en plus tu as la bonne idée que cette recette soit sans gluten que je vais tenter de passer outre mes idées, à priori préconçues,et que je vais donc tester ta recette. Merci

6:07 PM  
Anonymous Provence a dit...

Juste un petit détail, faut-il raper les carottes?

6:20 PM  
Blogger Alhya a dit...

oui, oui, il faut râper les carottes! je l'ajoute tout de suite, Provence!

6:41 PM  
Anonymous Sandra a dit...

Je vais essayer ta recette mais en remplacant les carottes par des courgettes comme j'en ai environ des tonnes dans mon potager, je vais essayer et te tiens au courant. Après, je suis complétement d'accord avec ton amie et ça m'arrive aussi de temps en temps de faire plein de choses alors que tout le monde dort ! J'assume de cuisiner à 6h du matin en pyjama !

6:51 PM  
Blogger agnes a dit...

Moi aussi j'aime vivre un peu la nuit et écouter mon corps et mon esprit qui me dictent souvent qqs trucs à faire mieux et plus sereinement que le jour. En tout cas je note cette petite recette avec carotte, je m'y suis mise depuis peu ou pourquoi pas courgettes !

9:27 PM  
Anonymous la sieste a dit...

haha, je sentais que tu avais posté! Bon ben que dire, j'espère qu'en plus du cool, tu vas rencontrer la magie du travail qui avance tout seul tellement ton corps est ton ami!

vive le retour en cuisine, j'en suis là aussi, et c'est puissant!

Mille bises!

2:08 AM  
Anonymous Marie-Thé a dit...

J'aime beaucoup te lire et tes recettes également, bises

10:14 AM  
Blogger patoumi a dit...

Alhya, tu es une petite fée.

10:43 AM  
Blogger shinobi a dit...

je prends la version laguiole vieux moi

11:35 AM  
Anonymous Véro a dit...

Heu, le coup des petits oiseaux et de la chocolatine toute chaude, ok, ça marche... mais pour le repassage... de toute façon, avec le bruit de la vapeur, impossible d'entendre les oiseaux!
Cette terrine a l'air délicieuse, pis les carottes ne m'ont jamais fait frémir... J'aime bien l'idée des noisettes!

5:32 PM  
Anonymous Marielle a dit...

très tentantes ces petites carottes, je les essaye d'ici peu.

6:13 PM  
Blogger Sophie a dit...

des photos plus tentantes que les autres, mon corps et ma tête me disent : hummm, une petite part pour moi !

7:21 PM  
Anonymous Lauriana a dit...

Tu as bien fait d'ajouter ta touche personnelle à la terrine, quelle excellente idée la noisette, et le laguiole, je me régale d'avance car, sois en sûre, je vais tester!

8:35 PM  
Anonymous marion a dit...

c'est fou ce que tu peux leur faire manger comme légumes à tes hommes :)))) Ils otnpensé à toi au inistère de la santé pour leurs prochaines campagnes ? ;)
Des bisous !

8:42 PM  
Anonymous Chris a dit...

Même si la carotte n'est pas mon légume préféré cette terrine où elle s'associe avec du laguiole vieux et des noisettes me plait beaucoup!
C'est bien d'écouter son corps quelquefois et je devrais y penser plus souvent aussi...

10:11 PM  
Anonymous marie-pierre a dit...

Très agréable lecture et recette aussi ! Hummm! Aux noisettes !

10:21 PM  
Anonymous mickymath a dit...

quelles superbes photos!! ce que ça a l'air bon!! biiiises micky

11:17 PM  
Blogger Claire a dit...

Waaaaah Merveilleuse recette Alhya Turtle!!!
Je savoure tes mots et ces mets, virtuellement!!
Désolée de la longue absence... mais....
Je viens de créer mon blog!!
CA Y EST!!
Pour être très spirituelle, je l'ai appelé "les nourritures terrestres"!
Je t'invite donc à y faire un petit tour, bien que le tout soit TREEES MODESTE!
:D
A très vite j'espère!
Claire P.

11:30 PM  
Anonymous Béré a dit...

Ecouter son corps... voilà quelque chose que je ne sais pas faire non plus :op

En tous cas tes versions de terrines m'ont l'air vraiment sympa ;o)

10:49 AM  
Anonymous Annie a dit...

Je ne suis pas une grande consommatrice de carottes mais j'avoue que tes 2 versions de terrines me tentent beaucoup !

12:29 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Mmmh ...je suis sûre que j'ai raté quelque chose ! Et tu sais, si tu remplaces la bonne vieille crème par de la crème d'avoine, ce sera encore plus léger et, à l'aveugle, je te mets au défi de t'en rendre compte !
J'adore ton lien sur Laguiole vieux ! Mais est-il bien raisonnable que mon image bloggesque soit désormais irrémédiablement liée à ce fromage !? ;-)

2:31 PM  
Anonymous eva a dit...

La version aux noisettes doit être un délice ... et les agrumes ... toute en légèreté !

5:27 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Tu as raison, on devrait tous écouter son corps, parfois on le pousse trop loin, parfois il plie mais ne rompt pas, mais il peut arriver qu'il proteste, doucement ou plus violemment..
Rien de tel que cette terrine (la seconde autant que la première) pour répondre à l'une de ses demandes les plus naturelles !

10:37 PM  
Anonymous mounet a dit...

difficile d'écouter son corps mais par contre très facile de faire ta recette
la carotteest un légume que tout le monde apprécie chez moi , alors...... c'est toi que je vais suivre

8:18 AM  
Blogger nuage de lait a dit...

j'aime bien les 2

12:30 AM  
Anonymous auntie jo a dit...

je craque pour les 2 versions… et oui, il faut écouter son corps… bien sûr!
bises

8:55 AM  
Anonymous Marielle a dit...

j'ai testé hier la terrine carottes noisette, un régal !! merci pour la recette, gros bisous.

3:50 PM  
Anonymous $ha a dit...

L'autre jour je me suis surprise à peindre à 5h du matin ne sachant que faire sans bruit... A quoi bon rester au lit si ce n'est que pour se tourner et se retourner, les minutes plus longues les unes que les autres...! Mais parfois je me rendors comme un bébé!
Inutile de te dire que ces deux versions me plaisent, et avec du fromage, c'est toujours meilleur...

5:32 PM  
Anonymous mimosa a dit...

je ne cache plus mon amour pour les carottes et j'ai justement un fromage un peu corsé au frigo...j'aime bien la version noisettes (je fais aux amandes avec de la courgette). TU utilises de la poudre de noisettes ou des noisettes entières?

7:37 PM  
Anonymous mimosa a dit...

oups je viens de lire la recette plus attentivement et je vois que ma question est inutile! mon corps me dicterait-il d'aller me coucher?!

7:39 PM  
Anonymous sophie a dit...

Miam miam !... elles me tentent aussi terriblement ces terrines

10:55 AM  
Anonymous Amisalsa a dit...

Jolie plume et jolies photos, je me régale! ;)

11:08 AM  
Anonymous Hélène a dit...

J'hésite un instant entre les deux versions mais au final je succombe aux deux surtout avec cette petite sauce aux agrûmes.
Un vrai bonheur de se lever la première : pas de bruits dans la maison, juste le chant des oiseaux. Passe de bonnes vacances and take care.
Bises
Hélène

6:16 PM  
Anonymous Regardeuse a dit...

Voilà une Turtle comme je l'aime : à l'écoute de l'essentiel.
J'ai un gros faible pour ces deux versions.
D'accord avec Hélène qui a écrit juste avant moi : se lever la première, pas de bruit dans la maison... Le bonheur ressemble aussi à ça ;-)
Toujours heureuse de te lire Turtle.

9:23 PM  
Anonymous soso a dit...

quel régal de passer pour la lecture et les recettes , je prends tout !!

10:06 AM  
Blogger Alhya a dit...

J'ai tellement de mal à suivre le rythme en ce moment, que je n'ai plus le temps de vous dire à chacun un petit mot pour vous dire combien vos commentaires illuminent mon quotidien. Chacun est lu, parfois plusieurs fois, juste pour le plaisir. Et c'est fou comme chaque fois, ce dernier est intact, voire plus fort encore... je vous promets que dès que c'est possible, je me remets à vous répondre à chacun. En attendant, un grand grand merci pour vos commentaires!

11:09 PM  
Blogger Tit' a dit...

Je sais pas trop. Je sais pas s'il faut que je suive mon instinct. Il me dicte tellement d'ânerie parfois celui-là !... Si je l'écoutais, je tiendrais actuellement une baraque à frite sur les bords de la Manche... En même temps, j'aurais peut-être la chance de t'y croiser, n'est-ce pas ?

7:15 PM  
Anonymous vanessa a dit...

bonne idée, je rajouterai amande et noisettes + laguiole à mes clafoutis carottes, miso et carvi !

je te dis bientôt

bonnes vacances

10:06 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home