A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Amaretti "bronzés au soleil" pour cause de parlotte intempestive et flash back en Italie

novembre 14, 2006

Amaretti "bronzés au soleil" pour cause de parlotte intempestive et flash back en Italie




Il y a des jours où on se dit juste qu'on aurait définitivement mieux fait de rester bien au chaud sous sa couette.... Où tout s'acharne pour que rien ne se réalise comme prévu... Où on a des milliers de choses à faire et où on n'arrive absolument pas à faire ce qu'il faut au moment où on le veut. J'ai vécu une de ces journées là hier et en rentrant hier soir... j'avais juste une furieuse envie d'appuyer sur la touche "rewind" pour faire en sorte de modifier le cours des choses et faire, qu'enfin, ça se passe comme j'aurai voulu que ça se passe. Face à l'impossibilité de la chose, je me suis dit qu'il n'y avait qu'une chose à faire : profiter de la rédaction d'un billet pour me replonger illico dans le souvenir d'une de ces petites recettes toutes simples, réalisée il y a quelques temps déjà, mais qui m'a laissé un souvenir bien agréable.

Au moment où je l'ai faite, j'avais réalisé une crème anglaise, il me restait du coup des blancs sur les bras... ils ne pouvaient pas terminer bêtement leur vie dans l'évier, et je n'avais pas envie de les congeler (ce qui est, par ailleurs, une méthode très pratique, pour cela, il suffit de les mettre dans un sachet de congelation). Du coup, j'ai regardé un peu mon Carnet de Recettes Magique, afin de trouver une recette permettant d'utiliser seulement des blancs... Et là, j'ai vu, comme une évidence, en haut de la page 55 (je plaisante, mon carnet n'a pas de pages numérotées... quoique, c'est peut-être une idée à creuser....) la recette des Amaretti, notée il y a quelques mois dans ma bible des recettes , et jamais testée...
Plus aucune raison donc pour retarder davantage l'essai de cette recette très brillamment interprétée par Camille de Cakes in the City (les siens sont véritablement merveilleux, allez y jeter un oeil si , après ma description, vous hésitez encore à les tester illico presto!)
Les amaretti, pour ceux qui ne connaîtraient pas, sont des petits biscuits italiens que l'on peut servir à l'heure du thé, ou mieux encore, avec un vin sucré du type Vino Santo, à l'heure de l'apéro. C'est comme ça que je les ai découverts pour ma part... en Italie, il y a quelques années.... Je vous ai déjà parlé ici, de mon merveilleux et bien trop court séjour en Toscane. Permettez moi néanmoins de me replonger un instant dans le contexte de ce lieu merveilleux pour tenter de vous faire partager toute la richesse de ce moment unique de découverte.
C'était au mois d'août. Un soir, ma soeur, mon beau frère, ma moitié de l'époque et moi, devisions sur la terrasse de notre maison de location Toscane, autour d'antipasti dont toutes les petites épiceries italiennes regorgent et d'un généreux vin italien débusqué au détour d'une de nos visites diurnes, lorsqu'il nous prit l'envie subite de partir découvrir Arrezo by night. Ni une ni deux, nous primes les voitures afin d'arpenter les rues pavées de cette douce cité, à l'heure où tous les italiens investissent à nouveau leur ville. Guidés par le mouvement général, nous marchâmes, dans les rues étroites, traversées ponctuellement par un bolide à deux roues forçant à céder momentanément le centre de la rue pour ne pas risquer de perdre un bras ou une jambe au passage (il n'y a qu'en Italie où j'ai pu constater à quel point la voiture et les deux roues sont prioritaires sur n'importe quel humain brinqueballant tranquillement ses savates sur le bitume ;-). C'est ainsi que nous tombâmes alors nez à nez avec la Piazza Grande. Là, nous nous assîmes autour d'une petite table en fer forgé, afin de déguster, au contact de l'air devenu enfin respirable après le départ du soleil écrasant de la journée, un grand verre de vin. Le spectacle était tout simplement étonnant : le soir, cette place immense est le point de rencontre des italiens qui s'y rejoignent, qui pour déguster une de ces glaces dont seuls les italiens ont le secret, qui pour boire une bière, le tout dans une ambiance chaleureuse, bruyante des mille et une voix chantantes des hommes et femmes qui, après une journée bien remplie, s'y racontent des milliards d'histoires, haussant de temps en temps le ton, pris dans le feu de leur récit, avant de se taire un instant pour laisser éclater les rires de leur auditoire ... C'est fou comme parfois le bruit de la vie peut être rassurant et combien la présence concomitante d'un certain nombre de personnes en un lieu magique, scintillant des lumières des bâtiments anciens et cafés environnants, peut générer du bien être, faire qu'un sourire se dessine inconsciemment sur les visages, comme par contagion...
C'est ainsi que pris dans la magie du moment et du lieu, en toute confiance, nous nous laissâmes guidés par les conseils éclairés du serveur. Il nous proposa de tester leur nectar, le Vino Santo, lequel était servi avec quantité de petits amaretti disposés dans une jolie coupelle. Je me revois croquant, suivant toujours les conseils du serveur, dans une de ces petites choses, avant de plonger dans la foulée mes lèvres dans le grand verre contenant cet alcool sucré et un peu liquoreux au goût unique... Fermant alors tout à coup les yeux, au moment précis où l'explosion des saveurs de cette alliance parfaite envahissait ma bouche, je fus envahie d'une sensation intense de plénitude : du plaisir à l'état pur. Et c'est alors que dans cet univers ampli de la mélopée chantante des voix alentours, je fus brutalement persuadée de véritablement plonger en immersion totale dans la culture si unique, si riche de ce beau pays. Les italiens maîtrisent définitivement l'art de vivre....
Lorsque j'ai testé cette recette dans ma bien lyonnaise maison et que j'ai pu à nouveau croquer dans un de ces petits gâteaux, ce souvenir est réapparu, aussi fort qu'à l'instant où je l'avais vécu... Du bonheur, vous dis-je!
Voici donc la recette des Amaretti, réalisée telle que la proposait Camille :
Ingrédients:
  • 2 blancs d'oeuf (avouez que vous vous en doutiez, n'est-ce pas ?), 3 s'ils sont petits
  • 300 g de poudre d'amandes (moi, je n'en avais que 280 g, mais je me suis dis que l'amande ne m'en voudrait pas...)
  • 300 g de sucre glace (du coup, j'ai mis que 280 g de sucre glace... pour l'égalité) + un peu pour rouler les amaretti dedans
  • 0,5 cc d'extrait d'amande (je n'en avais pas, mais à mon goût, cela ne manquait pas...)

Marche à suivre:

C'est "on ne peut plus simple", comme dirait ma grand mère :

  • Mettre le four en chauffe Th 3
  • Mêler la poudre d'amande et le sucre,
  • Ajouter les blancs
  • Mélanger jusqu'à ce qu'une boule se forme
  • Faire des petites boules, vous pouvez le faire avec une cuillère, moi je les fais avec les doigts (Bon là, par honnêteté, je dois vous prévenir, la pâte s'accroche aux doigts... mais je n'en démords pas... la cuisine c'est mieux avec les doigts... Il reste plus qu'à espérer qu'à ce moment précis le téléphone ne se mette pas à sonner...je sais, ça sent le vécu!)
  • Rouler les petites boules dans un peu de sucre glace
  • Déposer les petits tas de pâte, qui n'ont pas besoin d'être très uniformes, sur une plaque couverte de papier sulfurisé
  • Cuire 20 minutes (moi, les miens, je les ai oubliés, lancée dans une conversation passionnante, j'ai totalement perdu la notion du temps... et, j'ai un peu honte de le dire, je crois bien qu'ils ont cuit près de 35 minutes)

Bilan des courses:

Même s'ils avaient un peu trop cuit (Mea culpa, je promets, je ne parlotterai plus autant à l'avenir...), ils se sont révélés être tout à fait aussi bons que dans mon souvenir. Croustillants et tendres à la fois...

Lorsqu'on croque dans la croûte légère de l'amaretti, on tombe immédiatement sur l'intérieur fondant et légèrement onctueux de la pâte... L'amande fait alors valoir ses arômes uniques pour emporter le cerveau dans un monde de douceur... Point d'écoeurement en vue dans cette dégustation, ils sont légers et tellement agréables qu'ils deviennent dès l'instant où on y a goûté de véritables pousse-au-crime...

Je conseille de varier la taille des petites boules de pâte, car en fonction de celle ci vous obtiendrez des amaretti plus ou moins onctueux et vous satisferez ainsi tous les goûts et toutes les tailles d'estomac!!

Je ne peux, à présent, que vous inciter à céder au plaisir de l'art de vivre italien en plongeant vos quenottes dans cette délicieuse moitié d'amaretti....

Conté par Alhya at 11/14/2006 09:15:00 PM

92 Comments:

Anonymous ellie a dit...

hummmmmm...trois dans le bec, trois!!

9:38 PM  
Blogger Fabienne a dit...

Génial, mon week-end prochain sera place sous le signe de l'Italie !

9:38 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Ahh! Alhya, tu me fais voyager, la! J'avais tres envie de fermer les yeux au fur et a mesure que je te lisais, pour essayer de mieux imaginer toutes ces saveurs et cette ambiance! Mais, pour finir de te lire, c'etait un peu genant! Je vais les essayer ces amarettis (je ne les fais pas comme ca), ils ont l'air terribles.

9:40 PM  
Anonymous marion a dit...

c'est d'une facilité désarmante ... je vais bien me faire une semaine spéciale petits gateaux moi si vous continuez à me tenter comme ça !
et puis le souvenir de ton orgasme gustatif m'en a rappelé certains aussi, avec toute cette envie que j'ai d'aller là bas !

9:42 PM  
Anonymous shinobi a dit...

pousse au crime facile pour peu qu'on surveille la cuisson ;)(allez encore un clin d'oeil pour toi demain, si c'est pas de l'amour ça!)

9:49 PM  
Blogger kashyle a dit...

mmmmmh pas de toscane pour moi mais ça me rappelle rome et venise et les petits troquets bien sympathiques
et si on se faisait un week-end de bloggeuses en italie?????

9:50 PM  
Anonymous Colette a dit...

Ah l'Italie ,oui oui mais unpeu loin pour moi pour le moment....

9:55 PM  
Anonymous émilie a dit...

j'ai mis ta recette en favoris, je testerai bientôt, c'est sûr !!

tu peux pas savoir ce que ton récit me fait comme effet : le passé simple à la première personne du pluriel c'est magique ! comme la madeleine de Proust je retrouve le plaisir que j'ai eu en découvrant ce temps de conjugaison si bizarre au travers des livres de la bibliothèque verte : Les Six compagnons... ahlala, je te dois mon petit instant nostalgie de la journée ! merci !!

10:03 PM  
Blogger milie a dit...

Oh lala les amarettis... ca me rappelle les vacances chez nos amis à Menton, après les descentes quasi-quotidiennes des 2 papas à la frontière italienne pour faire le plein de vivre (cad: amarettis mais surtout limoncello, qu'ils buvaient en 1 soirée...).
Je vais vite tester la recette car ces biscuits sont un de mes péchés mignons et je n'en ai pourtant jamais faits!!

10:04 PM  
Anonymous Poumette a dit...

Tu viens de réveiller en moi des envies d' Italie, j'avais goûté les amaretti en Sicile. Soirée célibataire pour moi ce soir, je vais tester ta recette de ce pas, je reviens t'en donner des nouvelles. :o)

10:09 PM  
Anonymous virginie a dit...

Alors, là, celle-là, j'me la mets sous le coude.
Vous en rêviez ? Alhya l'a fait !
Je n'imaginais même pas que quelqu'un ait cette recette !!!
Je les achète à la pièce (80 cts pièce tout de même !) dans une épicerie fine de La Rochelle... l'idée d'en faire moi-même ne m'avait pas traversé l'esprit. Mais qu'ai-je dont dans la tête ??
Je mets cette recette dans mon panier de gourmandises pour le marché de Noël.
Merci beaucoup Alhya.

10:22 PM  
Anonymous Viktoria a dit...

C'est si joliment raconté...ça donne très envie!

10:24 PM  
Blogger isabelle a dit...

c'est fou comment certaines saveurs et certaines textures nous replongent en plein beaux souvenirs....
j ai pris la recette, j essaierai ça bientôt

10:28 PM  
Anonymous Sylvie a dit...

Merci de nous faire voyager ;o)

10:35 PM  
Anonymous MarieT a dit...

Ils me font envie. je prends la recette. Et puis tes souvenirs me donnent envie de retourner en Italie !

10:44 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Moi aussi je suis partante pour un week-end blogueuses en Italie ! J'adore et cela fait un moment que je n'y suis pas allée ! Mmmh, les amaretti ... Tu as bien fait de ne pas mettre d'arôme amande amère, et maintenant que tu connais ( et moi aussi !)les fèves tonka, je te conseille d'en râper un peu pour renforcer le parfum de l'amande, mais sans lui donner ce sale goût chimique qui malheureusement gâche nombre d'amaretti !

10:44 PM  
Anonymous Valérie a dit...

Au fait : la dernière photo me donne FURIEUSEMENT envie de croquer dedans !!!

10:47 PM  
Anonymous Choupette a dit...

Avec les amarettis tu prêches une convertie! J'en fais régulièrement et je les déguste en prenant mon café. J'adore ces petits gâteaux et comme tu en parles bien ;-)

10:54 PM  
Anonymous bergeou a dit...

Un très beau voyage et pour conclure de très beaux gâteaux !!!

10:55 PM  
Anonymous Patrick CdM a dit...

Et tu as bu combien de verres de vino santo pour que l'évocation soit à ce point parfaite? Ce vin est un véritable scandale de goumandise, et c'est vrai que les amaretti sont idéaux pour l'apprécier. Merci de m'avoir transporté en Toscane, c'est un endroit que j'adore!

10:58 PM  
Blogger Mamina a dit...

La passegiata, il gelato, Arrezo, les amaretti... tu veux vraiment que je me demande une fois de plus pourquoi j'habite le Berry?
Mais au moins, ce qui est bien c'est qu'en te lisant, j'ai cru me retrouver à Arrezo, montant la rue aux grandes dalles rectangulaires striées jusqu'à l'eglise où se trouvent les fresques de Piero Della Francesca... je te remercie pour ce petit voyage.

11:00 PM  
Anonymous laulau a dit...

Moi je me suis laissé bercer par ton histoire, et tout ce que j'ai retenu c'est JE LES VEUX MOI AUSSI lol

11:07 PM  
Blogger Omo_chakir a dit...

c'est toujours un plaisir de lire tes récits! et pour tes amarettis je vois qui'ls sont les même que chez nous sauf qu'on les surnomme "Guoriba aux amandes" et c'est effectivement un pur délice.
Bravo ma chère

11:18 PM  
Blogger Ringo Churros a dit...

J'ai moi aussi testé la villa Toscane au milieu des collines, je te raconterai ça très bientôt..
Par contre, je n'avais pas testé les amaretti, alors voilà un bon programme pour la semaine...

11:26 PM  
Anonymous Poumette a dit...

Bon voilà, comme je l'ai dit en commentaire plus haut, je viens de les faire, ils sont beauuux, j'attends qu' ils refroidissent (c'est long !!) pour y gouter ! :o)

11:28 PM  
Anonymous mickymath a dit...

wooauuww qu'ils sont magnifiques tes amarettis!! je vais copier la recette! bises micheline

11:35 PM  
Anonymous Poumette a dit...

Ca y est, ... je viens de me faire couler un expresso (j'ai pas osé le limoncello maison pour ce soir), et je viens de croquer dans un amareti de Camille façon Turtle ... hummmmm c'est monstrueusement bon, merci Tite Tortue !

11:38 PM  
Anonymous Guillemette a dit...

Hummm la derniere photo me fait definitivement craquer !

11:52 PM  
Blogger MIECHAMBO a dit...

Merci beaucoup pour ce beau texte qui m'a fait revivre un trop court séjour en Toscane.
Quant aux amaretti (mon péché mignon) je n'en ai jamais fait et pourtant il y en a en ce moment des recettes un peu partout sur les blogs !
Mais je ne reviens jamais sans quelques sachets d'amaretti quand je vais en Italie et comme j'habite tout près de la frontière...... je me demande si un jour je prendrai la peine d'en faire.....ils sont tellement bons ceux que j'achète là-bas. Ceux avec des pignons dessus sont aussi excellents. C'est juste une petite suggestion si pour ta prochaine fournée tu veux essayer une variante !
MICHELE

3:10 AM  
Anonymous perrine a dit...

et en plus naturellement sans gluten, alors là je ne peux que craquer!!

6:34 AM  
Anonymous auntie jo a dit...

ça me rappelle à moi aussi l'italie, & sa douceur de vivre

7:14 AM  
Anonymous Misscricri a dit...

Trop craquant ces petits amarettis, je t'en échange un contre mes macarons aux citron attention il n'en reste plus beaucoup d'ailleurs ça marche ;)

7:38 AM  
Anonymous irisa a dit...

" sensation intense de plénitude " : moment de grâce , souffle de vie ! ( vive l'Italie et ses amarettis ! )

8:02 AM  
Anonymous sylvie a dit...

Quel bonheur de lire ton récit ! Tes amarettis vont ensoleiller ma journée !

8:14 AM  
Anonymous Clairechen a dit...

je ferme les yeux et je me retrouve en Italie ..... aaaahh.... oooohh soooooleeee miiiioooo! ... Ok, ok j'arrête, mais qu'en échange de quelques amarettis!

8:41 AM  
Anonymous Mayacook a dit...

Merci pour ce merveilleux voyage en Italie! Tes Amaretti me tentent bien, n'ayant pas de souvenir derrière je ne sais pas s'ils seront aussi bons...tant pis j'essaierai quand même

9:08 AM  
Blogger veronica a dit...

superbes tes amarettis mais trop dur de regarder les photos ..le moelleux a l'air si moelleux...

9:15 AM  
Anonymous tatyval a dit...

Superbe gourmandise, je prends la photo où il est coupé en deux et je croque à pleine dent.
Ps : je ne sais pas ce qui se passait hier mais mission impossible pour venir te voir enfin ça yest c'est réglé et tant mieux mieus!

9:20 AM  
Anonymous Lauriana a dit...

Tes amarettis sont à croquer! Il faut que je les montre à ma maman qui est sicilienne, uo mieux, que je lui en fasse! merci pour cette magnifique recette et l'histoire qui va avec!

9:55 AM  
Anonymous Le confit c'est pas gras a dit...

Je viens de voyager, de trouver une recette très appétissante et de récupérer une excellente idée pour utiliser les blancs d'oeufs. Merci !

10:07 AM  
Anonymous auré a dit...

hum les amaretti....c'est si bon, ce goût d'amande et ce fondant.....je suis fan!

10:17 AM  
Blogger Tit' a dit...

un amaretto, des amaretti, une amourette... comment ne pas tomber amoureux de ces p'tits gâteaux là.

10:51 AM  
Blogger ptit bouchon a dit...

Alhya!!! miam miam, jai faim!!! pour ce qui est du carnet de recettes, du fameux pense bête... moi je sais pas comment vous faites tous et toutes mais faurait se pencher sur la question car je sais plus où donner de la tête, pour me souvenir de toutes ces recettes!!!

10:53 AM  
Anonymous estelle a dit...

soudain, j'ai une furieuse envie d'utiliser des blancs d'oeuf et de faire des amarettis !!

11:06 AM  
Anonymous christine a dit...

mais non, ils ont l'air très beau, pourquoi dis-tu qu'ils sont trop cuits ?

11:07 AM  
Blogger Gracianne a dit...

Arrete, Alhya, arrete, c'est trop cruel. Tu sais autour de quoi mes pensees tournaient ce matin, dans mon train de banlieue? Sans mentir, avant meme d'avoir lu ton texte, j'avais dans la tete un verre de ce vin dore et une assiette de cantucini aux amandes...Ca doit etre les jours qui raccourcissent qui nous font ca.

11:29 AM  
Anonymous mets aventures a dit...

Ah!! J'ai du blanc d'oeuf au frigo et pas le temps de faire des macarons, ta recette est parfaite!! Merci (pour la recette et pour ton agréable récit)
Audrey

11:31 AM  
Anonymous clem a dit...

ça m'a l'air sublime et si simple !! mmmm, clem

11:41 AM  
Anonymous soizicuisine a dit...

coucou je n'arrive pas à t'envoyer de mail donc je t'envoie le lien vers ma participation mais tu le connais déjà vu que tu m'a laissé un com (merci!) http://soizic441.canalblog.com/archives/2006/11/15/3166130.html#comments
Tu peux prendre la première photo car je pense que c'est la mieux.
Bravo pour tes amaretti car je ne sais pas comment tu fais mais même trop cuits, ils sont superbes et me semble bien moelleux.
Bis'

12:13 PM  
Blogger Lilo a dit...

ouah Alhya tu déchires tout encore avec cette recette sublime ! Ils ont l'air fondant à souhait, bravo :)

12:23 PM  
Anonymous La Fée Maison a dit...

oh my god !!!!
superbe ! moi qui croyait cela tout secos !!! ca al 'air d'(un moelleux !

12:50 PM  
Anonymous $ha a dit...

bon ça fait au moins 5 fois que j'ouvre cette page et que je vois ces magnifiques photos... il me faut maintenant poster un commentaire! j'en peux plus de me retenir!! ^^
j'en veuxxxxxx! il n'en reste pas un tout petit peu pour moi?

1:09 PM  
Anonymous mimosa a dit...

ils sont bien réussis! j'ai raté ma première expérience et depuis je n'ai jamais recommencé! c'était désastreux! peut-être qu'avec cette recette..

1:35 PM  
Blogger Louise a dit...

Superbes photos et mon dieu que ça a l'air bon!

2:05 PM  
Blogger Annellénor a dit...

Eh bien, tu m'ouvres les yeux sur les Amarettis, je croyais ces biscuits croquants mais secs !
Je reste hypnotisée par lts photos et j'en croquerais bien mon écran ! ;-)

2:12 PM  
Blogger cuisineguylaine a dit...

La prochaine fois que je fais des amaretti, je tente ta recette pour comparer avec la mienne ! Ils sont superbes !

2:12 PM  
Blogger Mercotte a dit...

les amaretti c'est une chose mais ta poésie c'est surtout ça le top ! l'art de la narration ....tout simplement, on se laisse envouter!

2:15 PM  
Blogger khala a dit...

ah ah ! je comprend maintenant pourquoi tu es devenue anti-macaron !!!
j'ai zappé ton post hier , faut avouer que j'essaye de freinner la cadence sinon je ne m'en sort pas à la maison !
j'avoue que tes amaretti me plaisent beaucoup plus que mes pseudo-macaron , et que niveau goût , ça doit être le nirvana , surtout si les tiens sont emplis de souvenirs , c'est encore meilleur avec des souvenirs ...
je te rassure , je ne suis pas tombée dans la course du plus beau , plus brillant , plus réussi des macarons , juste une revanche personnelle , je n'en fais pas une compétition , surtout que je ne suis pas à la hauteur !
et puis ma fille aînée adore ça ! et en réfléchissant bien , je pense qu'elle préfèrerait tes amaretti ! les prochains blancs qui me reste , j'essaye ! promis !
allez , bonne journée et à bientôt ! ;-)
bisous

2:17 PM  
Anonymous Patricia a dit...

un pousse-au-crime, je te le confirme !

3:32 PM  
Anonymous pom d'api a dit...

Ils sont comme là-bas en tout cas

4:16 PM  
Anonymous Audinette a dit...

franchement, moi, avec des blancs d'oeuf, et autant de sucre glace, et autant de poudre d'amandes... j'aurai fait des macarons !! non, pas taper, pas taper !

5:08 PM  
Blogger Hélène a dit...

Ah quelle jolie balade.Merci encore. Dans une autre vie, je devais être italienne. Que de souvenirs les amaretti : Venise, le lac de garde, Rome et Verone. La touche "rewind", j'en rêve dans ces moments là.

7:05 PM  
Anonymous Bec à sucre a dit...

Encore un beau voyage que tu nous offres, Alhya :o) Tes amarettis ont l'air délicieux même un tout petit peu oubliés dans le four (si tu ne l'avais pas écris personne n'y aurait rien vu).

7:13 PM  
Blogger Sophie a dit...

joli voyage et belle reminiscence, j'aime te lire.

7:39 PM  
Anonymous nuage de lait a dit...

mais ils sont très beaux tes amarettis.J'en suis fans de ces p'tits biscuits Italiens.

7:52 PM  
Anonymous Miss Tiny a dit...

Rhôôôô, la photo avec l'amaretti coupée en 2, elle tue!!! De l'extérieur, tu ne devines pas qu'à l'intérieur c'est aussi moelleux!!! je trouvais que ça faisait meringue (l'histoire des blancs) mais c'est bien mieux que ça, c'est de la bombe!!!
J'adore...
J'en veux un!!!
Bizzzz,
Alexandra

8:01 PM  
Blogger Regardeuse a dit...

Je suis contente Alhya. Je vais m'amuser à en faire ce week-end ; comme l'a dit l'une de nous, c'est drôle que ce soit d'une telle facilité et que... on ne s'y soit pas déjà lancées ;-)
Merci beaucoup aussi pour ce savoureux billet qui a fait voyager en souvenir pas mal d'entre nous aussi...

8:51 PM  
Anonymous Béré a dit...

Annhhhh la photo de l'intérieur, trop trop bon !!!! :o)

11:19 PM  
Anonymous celilune a dit...

Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion d'en rapporter de mon récent séjour à Milan, je crois que je vais tester ceux-ci

1:14 AM  
Anonymous salwa a dit...

j'en prend 2 au passage :)

7:48 AM  
Anonymous sylvieaa a dit...

J'ai prévu d'en faire ce WE pour utiliser les blancs de mon panettone et tes photos confirment mon envie!!

11:16 AM  
Anonymous Mily a dit...

Oulala ca a l'air bon!!! Par contre je vais garder mon vin blanc doux pour le fois gras (de toute facon il n'est pas Italien). Merci pour ta proposition de feuilles de brick, tu es adorable, mais je vais en France ce week end et je 'en acheterais.

3:28 PM  
Anonymous Entre amis a dit...

Ouh la la ! J'arrive en fin de peloton, mais c'est parce que je me réservais ton billet pour un moment de répit, afin de le déguster comme il se doit ! Et je ne suis pas déçue, tu es tellement douée pour nous transporter avec toi dans tes voyages à travers le temps ! J'ai pris le soleil en terrasse un instant, et je voudrais goûter un de ces verres de vin... Et puis pas de souci, je fonds déjà avec la recette et les photos, alors ces amaretti tout bronzés seront bientôt miens, qu'on se le dise !!
Bises et à bientôt !
Delphine

5:35 PM  
Anonymous aim's a dit...

Alhya, tes textes,... tes photos,... comment résister ?
Moi, je n'ai pas pu et en même temps que je t'écris je déguste un petit amaretti. Si facile à faire que des toutes petites mains ont pu m'aider. Délicieux, comme d'hab avec tes recettes. J'adore !

6:22 PM  
Blogger Elvira a dit...

Au Portugal, dans la région de l'Algarve (où il y a beaucoup d'amandiers), on fait des biscuits excatement pareils! C'est bon...! :-)

6:52 PM  
Anonymous bea at La tartine gourmande a dit...

Je ne pense jamais aux amaretti quand j'ai des blancs d'oeuf de trop. Merci bien pour l'idée. Ils sont sur ma prochaine liste!

10:57 PM  
Anonymous soulafa a dit...

Je trouve toujours un immense plaisir a decouvrir ou a re-decouvrir une recette par la biais de tes recits si charmants...
Continue de nous faire rever..Bises

11:28 AM  
Blogger Claude-Olivier a dit...

Salut, un petit coucou de kula lumpur cette fois ci. J'ai bien pensé à toi l'autre jour: nous sommes allés dans une sorte de zoo et j'ai porté...........une turtle vivante et oui, c'était juste incroyable... je te montrerai la photo. bravo pour ta recette à a tout bientot...

amitiés
biz
claude

12:00 PM  
Blogger Alhya a dit...

** Elfe, coquine va!!
**Fabienne, tu m'invites? ;-)
**Confiture maison, ;-) merci, c'est un si doux compliment!
**Marion, orgasme gustatif, y'a de ça! ;-)
**Shinobi, oui, c'est enfantin et tellement bon qu'on aurait peur de se priver!
**Kashyle, vendu!!!
**Colette, oui, c'est sur, moi, c'est le temps qui manque!!
**Emilie, c'est marrant, c'est venu naturellement en racontant,je n'ai réalisé qu'en lisant ton message, merci!
**Milie, c'est exactement la réflexion que je m'étais faite en voyant la recette de Camille, et je confirme, c'est simplissime et si bon!
**Poumette, une soirée en célibataire? ça me semble parfaitement adapté!
**Virginie, je t'en prie, n'hésite surtout pas, en plus ils se gardent dans une boîte en fer, si nécessaire!
**Viktoria, merci beaucoup!
**Isabelle, oui, c'est le fameux syndrome de la madeleine de Proust...
**Sylvie, tout le plaisir est pour moi, si ça fonctionne!
**Marie T, ça m'a filé une sacrée nostalgie, je dois bien l'avouer!
**Valérie, ton conseil sur la fève tonka est excellent, j'essaie dès la prochaine fournée!
**Choupette, oh oui, avec le café, idéal!
**Bergeou, merci beaucoup!
**Patrick cdm, combien j'aurais aimé en déguster un verre en écrivant, hélas, je n'en ai pas, mais dès que j'en trouve... je bois au moins un verre!! ;-)
**Mamina, les fresques de Piero Della Francesca... c'est toi qui me replonge encore dans de fabuleux souvenirs! j'aimerai tellement retourner là bas et mieux...avec toi!
**Laulau, trop fort!! alors vas-y fonce!! aux fourneaux!!
**Omo Chakir, je ne connaissais pas ta version, comme quoi, les bonnes choses ne connaissent pas les frontières!
**Ringo Churros, j'attends avec impatience ton récit!!
**Poumette, excellent, c'est trop génial de suivre leur réalisation heure par heure!
**Merci Micky, ça me touche tout particulièrement, je craque si souvent sur tes recettes!
**Guillemette, je la trouve terrible aussi!!merci!
**Miechambo, excellent ce conseil, des pignons, humm j'imagine déjà le goût!!
**Perrine, tu as raison, excellent!!
**Auntie Joe, les italiens sont définitivement les rois pour ça, défintivement...
**Misscricri, volontiers, car pour l'instant, je n'ai pas encore cédé à l'appel des macarons, je prends volontiers tes réalisations superbes!
**Irisa, ;-) j'ai dit tout ça, moi??, lol!
**Merci beaucoup, Sylvie, quel joli compliment!
**Clairechen, j'adore quand tu pousses la chansonnette, oh oui!!
**Mayacook, je parie que même sans souvenirs, tu les apprécieras!
**Véronica, il l'est, à souhait, du bonheur de moelleux!
**Tatyval, je te l'offre avec plaisir!
**Lauriana, ça m'intéresserai drolement de savoir si ta maman a la même recette! tiens moi au courant!
**Le confit c'est pas gras, quel plaisir de te croiser ici, je suis ravie que ça t'ait plu!
**Auré, on monte un club? ;-)
**Tit', pourquoi ne devrait on pas en tomber amoureux, en fait? ;-)
**P'tit bouchon, j'avoue que je n'ai guère de méthode, j'en colle partout, et je ne sais plus où donner de la tête non plus!!
**Estelle, ne résiste pas alors, en avant!!
**Christine, je dis ça par rapport à la durée de cuisson préconisée par Camille, mais pour moi, ils étaient parfaits!
**Gracianne, surement, les jours qui raccourcissent, le besoin de plaisir simple... tout quoi! as tu une recette de cantucini? si oui, ça m'intéresse!
**Mets aventures, j'ai vu que tu les avais fait, depuis, et je suis bien contente que ça t'ai plu!
**Clem, teste, tu vas adorer, j'en suis sure!
**Soizic, merci pour ta participation au kiki, et je disais ça encore une fois au regard de la recette initiale, mais je pense que c'est fonction du four, en fait, ma cuisson était idéale!
**Lilo, franchement, y'a pas plus simple et c'est que du bonheur! merci pour ton gentil mot!
**La fée, c'est tout moelleux, seul l'extérieur est croustillant!
**Sha, non hélas, car la recette a été faite il y a longtemps, mais 5 passages méritent surement que tu les réalises! ;-)
**Mimosa, alors là, je suis surprise, honnetement, je pense que cette version est inratable!
**Louise, c'est très bon si tu aimes l'amande et les biscuits, n'hésite plus!
**Anneléonor, je pense que ceux vendus dans le commerce sont plus secs car pas faits maison, ceux là sont vraiment moelleux si on ne les fait pas trop cuire
**CuisineGuylaine, je serais intéressée de lire ta recette pour comparer à mon tour!
**Mercotte, je t'assure que ce sont tes doux compliments qui m'envoutent! merci, sincèrement!
**Khala, ce qui est sûr, c'est que c'est bien moins compliqué à réaliser, et moi, j'adore, le macaron c'est la haute couture, mais un bon amaretti, c'est une valeur sûre! ;-) merci et bonne soirée!
**Patricia, oui, oui, oui, ;-)!
**Pom d'Api, c'est vrai! et que c'est agréable de faire apparaitre un bout d'Italie dans sa cuisine!
**Audinette, tu sors!! tout de suite!! non, mais, n'est pas capable de faire des macarons à la rose qui veut, alors laisse moi avec mes amaretti tous simples, stp!!! ;-)
**Hélène, tout pareil, je ne sais pas si je suis pas mi-italienne, mi bretonnante!! ;-)
**Bec à sucre, tu as toujours les mots qui me touchent, merci!
**Sophie, ça me touche beaucoup, merci!
**Merci, miss tiny, c'est pour ça que j'ai fait les photos de l'intérieur, ça surprend!
**Merci , Nuage de lait
**Regardeuse, je sens que le sucré gagne du terrain... chouette, chouette ;-) merci, ma regardeuse préférée!! ça me touche beaucoup
**Merci Béré, c'est tout à fait ça!!
**Célilune, vas y et dis moi si c'est comme à Milan!
**Salwa, toujours avec plaisir, pour toi!
**Sylviaa, et moi j'ai littéralement craqué sur ton pannetone!!!
**Mily, ça aurait été avec plaisir!!
**Entre amis, les premiers seront les derniers ;-) non , je plaisante, mais ça me fait plaisir de te lire, quel que soit le moment et je suis trop contente que tu prennes le temps de me lire! j'ai hate de savoir s'ils vont te plaire!
**Aim's si tu savais comme ton message me touche tout particulièrement et savoir que les petites mains ont pu participer, c'est trop chouette, j'en souris... doucement!
**Elvira, j'ai l'impression qu'il y a une version similaire dans chaque pays, preuve que c'est une valeur sure!
**Béa, j'ai une autre recette de blancs d'oeuf, issue de ton blog que je publierai un de ces 4, les boudoirs!
**Soulafa, avec plaisir, c'est un tel bonheur de lire vos réactions après!
**Claude Olivier, tu manques furieusement à la blogosphère, heureusement que tu rentres bientôt et que tu me laisses de temps en temps de tes nouvelles c'est vraiment si gentil!!

12:01 AM  
Anonymous Soho (Chocoholic) a dit...

Hummmm... ca sent bon d'ici !

11:49 AM  
Anonymous Mystery rose a dit...

Justement je cherchais la recette !
Merci bcp !!!

12:24 PM  
Anonymous catherine a dit...

Ah la jolie recette ! Je suis fan de l'amande en pâtisserie alors je note. Sais-tu que l'on peut préparer le tiramisu avec l'amaretti ? Mettre un bel amaretti au centre du tiramisu servi en portion individuelle dans des coupes... C'est fameux et je préfère cela de loin aux biscuits à la cuiller.

7:12 AM  
Anonymous Anna(mesmetsetmoi) a dit...

Eh bien moi des amaretti avec de l'amaretto et je défaille, que dis-je, je me damne...!
J'ai l'impression de les entendre, tes amaretti,... les Tentateurs qu'on devrait les appeler : "fais-nous...mange-nous...et re-mange-nous..."!!!
Oui, ahem, bon, au lieu de faire mes introductions/transitions/modifs de titres (le dimanche matin à 9h, le pied quoi), je suis en train de rêvasser devant ton blog, ahlalala... ;-)

9:12 AM  
Anonymous Catherine a dit...

Je vois des ammaretis partout sur les blogs, dans différentes recettes, et, oh, désespoir, je n'ai jamais goûté!

9:04 PM  
Anonymous lolie a dit...

j'adore ça! mais ceux que j'achète sont plus secs que les tiens
il y a deux sortes d'amaretti je crois??? en tout cas il me font bien de l'oeil!

8:54 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Soho, si tu savais comme ça sent bon, justement... fabuleux!
**De rien, Mystery ROse, vas y, c'est un inratable!
**Catherine, tu viens de m'ouvrir bien des perspectives avec ta super idée de tiramisu aux amaretti, grand merci à toi et ravie de te croiser ici, j'adore ton blog!
**Anna, oui, je sais, ils t'appellent, je leur ai demandé de te faire venir comme ça on serait deux à tenter de faire des transitions potables et on se gaverait d'amaretti, oh oui, ce serait chouette ;-)
**Catherine, il te faut te lancer, je t'assure que tu ne regretteras pas!!
**Lolie, quel plaisir de te croiser ici! écoute je pense que la différence est lié au temps laissé entre le moment où on les prépare et celui où on les mange

11:06 PM  
Anonymous Miss Diane a dit...

Ah l'Italie et ses mets, quand on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. Je fais tes amaretti bientôt, c'est promis!

4:57 AM  
Anonymous tatyval a dit...

Et bien mademoiselle Turtle, quel joli relooking, plein de fraîcheur.

10:45 AM  
Blogger Patricia a dit...

Ils sont superbe, je croquerais bien dedans!

2:24 PM  
Blogger kashyle a dit...

bon je me suis lancée, ils sont dans le four...je te tiens au courant

11:22 AM  
Anonymous madjy a dit...

Ils sont très appétissants tes amarettis !Moi aussi j'aime bien mettre la main à la pâte mais comme toi mon angoisse c'est le téléphone ou le facteur qui sonne à la porte avec un gros paquet ...mdr @+

9:21 AM  
Anonymous Lutinette a dit...

Ben voilà, ça y est, j'ai testé, je suis tombée dedans et maintenant je ne vais plus pouvoir m'en passer de tes très fameux amarettis :O)

2:42 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home