A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Millas aux Pommes, Pralin et Rhum, version Remasteurisée

juin 06, 2006

Millas aux Pommes, Pralin et Rhum, version Remasteurisée


Cela faisait fort longtemps que j'avais grande envie de tenter une recette de gâteau à base de semoule. Mais j'attendais, pour cela, de lire la recette parfaite...
Finalement, j'avais noté au cours d'une petite visite sur le blog de Salwa qui allie si bien les cuisines et saveurs de tous pays, une petite recette appelée "Millas", sorte de gâteau de polenta au Rhum, que j'avais soigneusement recopiée dans mon Livre de Recettes Magiques .
L'autre jour, de passage chez mes parents et alors qu'une fois de plus, le soleil tant attendu tout l'hiver tardait à montrer sa trogne, pour finalement se faire la malle discrètement au cours de l'aprem et laisser ce dernier se transformer en véritable après midi pluvieux, digne d'un mois de novembre, je me suis dis qu'il fallait remonter les manches et tenter une réconciliation avec la bonne humeur, et quoi de mieux pour rehausser un peu les coeurs qu'un bon gâteau pour le goûter comme quand on était tout petit, hein, quoi de mieux???
Alors que j'effeuillais consciencieusement mon Livre magique, apercevant du coin de l'oeil batifoler autour de moi mes deux petites abeilles (mes petits frères, dont la P'tite caille...) qui, sentant chez moi l'appel de la cuisine se faire, tentaient discrètement d'orienter selon leurs préférences respectives, l'heureux futur élu...
et alors que je poursuivais, imperturbable, à éliminer l'une après l'autre les recettes (non, pas celle là, trop compliquée... celle là, non plus, trop d'ingrédients... oh, et celle-ci, pourquoi pas? Non... pas aujourd'hui...), mon oeil a tout à coup été attiré par le fameux "Millas"...
Ce coquin d'oeil est alors resté planté là, à déchiffrer les différentes étapes et ingrédients jusqu'à ce que mon cerveau lui réponde que oui, ce serait pas mal, une petite recette comme ça, pour un jour comme celui -là (un vrai travail d'équipe l'oeil et le cerveau chez la Turtle!!).
Mais plus je lisais cette fameuse recette, plus je l'imaginais associée avec des raisins secs et des noisettes ou amandes, à peine concassées... allez savoir pourquoi... probablement un besoin tout particulier de réconfort...
Bref, m'étant levée, prête à organiser mon petit plan de travail, en sortant tous les ingrédients (étape que je n'ai pas toujours mise en pratique, mais qui est ô combien salutaire et évite bien des déconvenues...), j'ai repensé aux raisins secs... et bien qu'ayant chassé du revers de la main les petites abeilles butineuses de tout à l'heure ("Zou, fichez moi le camp, vous verrez tout à l'heure ce que je prépare, en attendant, déguerpissez!"), je ne pu m'empêcher d'imaginer leur déception face à un gâteau comportant des raisins secs... ils ne les aiment pas... alors bien sûr j'aurais pu passer outre... j'aurais pu... mais après un rapide coup d'oeil par la fenêtre au ciel noir et à la pluie s'abattant maintenant violemment en biais sur les carreaux, j'ai pensé que sur ce coup-là, il fallait la "jouer serré" et tenter une recette qui à coup sûr, leur ferait "définitivement plaisir pour de vrai" et que pour cette fois, ce serait sans les raisins...
Et face à un placard ne comportant plus une malheureuse noisette ni l'ombre d'une amande entière....je me suis dit "Et bien! qu'à cela ne tienne, on fera sans... "
Mais parce que je ne démords jamais d'une idée quand je la tiens et après avoir fait un rapide tour d'horizon des ingrédients disponibles, c'était parti pour une version remasteurisée du Millas au Rhum, avec Pommes et pralin :
NB: je vous mets entre parenthèses les ingrédients tels que mentionnés dans la vraie version du millas au Rhum)
Ingrédients :
  • 175 g de polenta (200 g)
  • 3/4 L de lait (1 L)
  • 125 g de sucre (150 g + 40 g de sucre roux)
  • 4 oeufs : 2 entiers et 2 jaunes
  • 80 g de beurre (130 g dont 30 pour l'étape où on flambe le millas, pas réalisée cette fois-ci)
  • 1 cc d'extrait de vanille
  • 3 CS de Rhum (normalement c'est 4, mais 2 sont utilisées pour flamber le millas à la fin)
  • 4 pommes de type Gala ou Pink lady (qui ont l'avantage d'être sucrées mais aussi légèrement acidulées et de bien se tenir à la cuisson)
  • 50 g de pralin

Marche à suivre :

  • Eplucher les pommes et les couper en lamelles fines à l'aide d'une mandoline
  • Mettre les pommes à sec, dans une poêle, à feu moyen,
  • Saupoudrer à peine les pommes de sucre et de 30 g de pralin
  • Faire cuire une vingtaine de minutes en remuant souvent pour qu'elles caramélisent sur toutes les faces (là, ça sent délicieusement bon la noisette et le caramel, c'est une véritable torture! Les p'tites abeilles ont tout de suite accouru, spéculant sur l'issue de la recette "tu fais un crumble???, tu fais une tarte aux pommes???, allez, dis, c'est quoi???")
  • Mettre le four à préchauffer th 6
  • Pendant ce temps, faire chauffer le lait avec l'extrait de vanille et le sucre, puis le beurre
  • Quand le lait frémit, verser la polenta en fouettant rapidement, baisser le feu, et poursuivre la cuisson environ 7 minutes (le mélange épaissit et se décolle des parois)
  • Sortir la casserole du feu et ajouter les 2 oeufs entiers et les 2 jaunes, en mélangeant vivement
  • Ajouter le rhum, le reste du pralin, et les pommes cuites
  • Mettre le tout dans un moule à manquer (c'est mieux dans un plat en terre cuite, si vous en avez un ), au four, 30 minutes
  • Normalement, on laisse refroidir, on découpe en petits carrés et on fait revenir les morceaux dans une poêle, avec 30 g de beurre , 40 g de sucre roux et on flambe le tout avec 2 CS de rhum
  • Moi, je n'ai pas fait ces étapes car j'ai servi le gâteau pour le goûter, et que du coup, je ne trouvais pas cela pratique ;-)!

Bilan des courses:

J'ai fait deux tentatives :

D'abord, je l'ai servi chaud, sur l'assiette blanche, là, juste au-dessus. C'était ultra onctueux, cela ressemblait en texture à une crème, un peu granuleuse. Tout le monde a beaucoup aimé, même si cela ne ressemblait pas à proprement parler à un gâteau. Maman et Papa m'ont dit que cela leur rappelait le goût des goûters de leur enfance...

Puis, j'ai mis le reste du gâteau au frais, une heure, et là, d'une part la découpe était beaucoup plus facile, d'autre part la texture était devenue plus solide et donc plus proche de celle d'un gâteau. Différent, mais tout aussi bon.

Rafraîchi, c'est un gâteau très agréable, que l'on peut très bien servir après un repas léger, accompagné par exemple d'une petite salade d'agrumes ou une boule de glace, ou encore pour le goûter, avec une crème anglaise .

Le lendemain, mes parents l'ont fini au petit déjeuner, et il était semble-t-il encore meilleur après une nuit entière au frigo...

Je recommande vivement cette recette de gâteau ultra simple à réaliser et à la texture originale (liée à la présence de la polenta) et fondante. Elle est faite en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire (le plus long étant la préparation des pommes qui ne sont pas dans la vraie version et peuvent donc être éliminées pour aller plus vite) !

La prochaine fois, j'essaierai de flamber au Rhum les carrés de Millas, après les avoir dorés à la poêle quelques minutes, mais je pense que cette étape fera perdre un peu de sa légèreté au tout !

Pour les amateurs de fruits secs, je pense que quelques petits raisins (voire des lamelles de figues ou d'abricots secs), ajoutés aux pommes n'enlèveraient rien à l'ensembe ! J'imagine également l'associer à des noisettes et quelques épices... pour les plus courageux...

(Sur les deux dernières photos, on voit que la texture est encore fragile à cause des pommes, mais après plusieurs heures au frais, plus de souci et, vous avez vu? Pour l'heure du goûter, le soleil avait refait son apparition, saluant mon initative et me permettant quelques photos dans l'herbe! Elle est pas belle la vie franchement?)

Conté par Alhya at 6/06/2006 11:51:00 AM

27 Comments:

Blogger milie a dit...

Mmmmh ! Ca à l'air bon ! C'est vrai que ça doit bien réconforter comme gâteau !!

2:23 PM  
Blogger Fabienne a dit...

Sublime, j'adore les gâteaux à la semoule ... j'ai testé les biscuits à la polenta, c'est divin, je vais donc me dépêcher de tester ton gâteau ...

2:54 PM  
Anonymous Caro a dit...

Miam! avec du rhum!!! J'adore!

2:56 PM  
Blogger Papilles et Pupilles a dit...

Il est magnifique. Chaud, froid, tiède, tout a l'air de lui aller !

3:04 PM  
Blogger cocotte en chocolat a dit...

Et bien c'est décidé, je l'adopte ce millas ! Ca a l'air délicieux et ça donnerait presque envie qu'il pleuve à nouveau pour le faire ! "p'tit regard par la fenêtre, euh non en fait, ça va aller, merci, les nuages peuvent en rester là, ça ira..."

3:04 PM  
Anonymous La Fée Maison a dit...

bah ca a l'air tout bon mais il faut un four... je vois bien ca avec un coulis de fruits rouges non quand il est froid?

3:05 PM  
Blogger sylvie a dit...

Chaud ou froid ça m'a lair délicieux!!

3:44 PM  
Anonymous Choupette a dit...

Impossible de résister à ce millas aux pommes!

3:54 PM  
Anonymous Liza a dit...

Quelles veinardes, ces abeilles ! Tu les gâtes…

3:57 PM  
Anonymous Audinette a dit...

humpf....
heu, si jamais c'était pas clair, c'est un soupir d'aise...;o)

4:13 PM  
Anonymous salwa a dit...

hmmmmmmm je pense que je vais tester ta version aussi !!! :o)

4:29 PM  
Anonymous MarieT a dit...

Ca me rappelle le gateau de semoule aux pommes que ma mère faisait lorsque nous étions jeunes ! un vrai délice

5:36 PM  
Blogger Mercotte a dit...

Ok le beau temps est revenu, mais bon, il m'a l'air quand même consommable sous le soleil ce beau gâteau revisité!

8:35 PM  
Anonymous Véro a dit...

Ces photos, c'est terrible!! Ce gâteau est un vrai poème, avec ou sans raisins... M'étonne pas que le soleil soit venu lui faire honneur!

10:14 PM  
Anonymous lilizen a dit...

poï poï poï poï poï! Ca c'est pour moi, tout ce que j'aime!!!!!!!

11:35 PM  
Blogger Marie, Paris a dit...

Tout ce que j'aime, et en plus c'est si beau sur tes photos... je craque!

10:37 AM  
Blogger Alhya a dit...

VOus savez ce que je déduis de tous vos commentaires: y'a pas de doutes, on est de sacrées gourmandes, y a pas à dire!!
**Milie, toi la première manifestement, et oui, pour le réconfort, ça y allait!
**Fabienne, moi j'ai testé les biscuits salés à la polenta, qui étaient délicieux, mais c'était la première fois dans du sucré
**Caro, pas de doute, le Rhum... c'est indispensables (pour moi, totalement associé aux gateaux de mon enfance)
**Papilles et Pupilles, je dois dire que je ma préférence va peutêtre à la version froide, mais chaud, c'est terriblement onctueux, alors, oui, teste les 2!
**Cocotte en chocolat, je n'en attendais pas moins d'une grande gourmande comme toi!!
**La fée maison, très bonne idée le coulis de fruit rouges (décidément, tu es définitivement une grande futée !! ;-)) surtout quand il s'agit de faire des étincelles avec les desserts!!
**Sylvie, merci, oui, les deux versions sont intéressantes et différentes, raison de plus pour ne pas se priver
**Liza, Peut-être trop? non,je rigole, elles vont me piquer si je continue!!
**Audinette, j'aime quand tu soupires en voyant mes recettes!! ;-)
**Salwa, merci encore, car c'est grâce à toi cette recette!
**MarieT, c'est effectivement ce qu'ont dit mes parents, je pense que cela en est proche
**Mercotte,il est encore meilleur sous le soleil!
**Véro, contente de te faire envie avec les photos, c'est le but!! mais ce n'est que justice car les tiennent me donnent souvent l'eau à la bouche!
**Lilizen, comme je te l'ai déjà dit, j'adopte cette classieuse expression!!!
**Marie de Paris, Merci!!!

11:15 AM  
Blogger Christine a dit...

Je crois que je vais gâter aussi mes petites abeilles (et moi 'zavec) en leur faisant ton savouricieux millas.
Bises
Christine

11:17 AM  
Anonymous Catherine a dit...

Superbe recette qui effectivement rappelle les goûters de notre enfance!!! Bravo.

12:11 PM  
Anonymous Marmitedecathy a dit...

J'avais aperçu ce gateau, mais je ne m'étais pas attardée de peur de craquer !
C'est vraiment pas raisonnable si je veux garder espoir de remettre un jour mon maillot de bain), mais je crois que je vais le faire !!

12:30 PM  
Anonymous Florianna a dit...

Il a l'air extra ton gâteau !! Je suis une des dernières à passer (oupss sorry) mais à tout hasard, il te resterait un tout tit bout ?! Meme un rikiki ?! ;-)

6:25 PM  
Anonymous frederique a dit...

tantpis pour les bourrelets !!!

8:11 PM  
Blogger Adriano a dit...

C'est une véritable recette du millas aux pommes avec l'explication de l'évolution métaphysique des aliments en milieu changeant; une tortue chimiste en plus??
Un ptit blog qui me plait en tout cas!

2:50 AM  
Blogger penglobe a dit...

on dirait du soleil!!!
pas moins!!!

8:10 AM  
Blogger Alhya a dit...

**Christine, tes petites zabeilles vont sûrement apprécier... elles ont quel âge les tiennes (parce que les miennes ont 15 et 22 et n'ont plus de "petites" que le nom ;-)?
**Cathy, meuh qu'est ce que tu dis??? pas d'entorse au régime là, que des ingrédients sains, moins de beurre qu'à l'accoutumée, je vois pas du tout de quoi tu parles, pas du tout!! enfin pas trop quoi!! ;-)
**Catherine, décidément ce parfum d'enfance des gâteaux de semoule (et de maïs, donc) parle à beaucoup!
**Florianna, y'a plus, y'a plus, mais dès que j'en refais, je te siffle!!
**Frédérique, bien d'accord, de toute façon quels bourrelets, hein???!
**Penglobe, oh, oui! du soleil! encore, encore et encore!!
**Adriano, bienvenue! et je reconnais l'oeil de l'expert en sciences qui a su percer à jour le côté très scientifique des recettes mises en oeuvre par la Turtle, entre gens cultivés et, qui plus est, scientifiques, on se reconnaît :-)!!

2:43 PM  
Anonymous Mitsuko a dit...

Argh, TOUTES tes recettes me font envie! T'as pas envie de poster un ragoût de mouton aux choux de Bruxelles?

4:33 PM  
Anonymous maudus a dit...

holala, pleins de recettes délicieuses,je ne sais pas par laquelle commencer....

3:12 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home