A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: Un soir comme un autre... et une tarte crémeuse marron-chocolat

octobre 10, 2008

Un soir comme un autre... et une tarte crémeuse marron-chocolat

Je sonne du petit doigt, ouvre la porte de l'épaule, et monte le petit escalier en fer, un gâteau en équilibre précaire sur la paume de la main, nu sur une assiette, -le papier d'aluminium ayant joué à cache cache sans que j'ai le temps de lui faire part de mes contingences rabat-joies -, un saladier rempli de velouté épicé à la patate douce de l'autre, en me concentrant sur chacun de mes gestes pour ne renverser ni l'un, ni l'autre.

C'est l'heure de l'apéro et la journée a été constructive, pour une fois. Je m'en fais la réflexion et me demande aussi sec quel goût aura ce gâteau inventé. Incapable de trancher entre plusieurs recettes sélectionnées en prévision de l'anniversaire de ma P'tite Caille parce qu'elles contenaient de la crème de marron, j'ai laissé finalement parler mon feeling, sans en suivre aucune, juste poussée par l'envie de faire un gâteau un peu élaboré dont j'imaginais vaguement les textures.

Hier, il a bien failli passer à la poubelle illico avec sa bouille de bric et de broc. Dans ma précipitation à le foudroyer d'un jugement aussi absolu qu'impatient, j'ai failli lui ôter toute chance d'être finalement présentable.
Mais pourquoi cette fichue mousse ne s'étale pas? Et zut, le crémeux se mélange à elle, non! Bon sang, mais voilà, je viens de louper mon dessert, c'est malin! Aussi, quelle idée, de jouer les funambules? Tu ne peux pas, de temps à autre, suivre les règles comme tout le monde?, j'ai pensé, tout en m'acharnant à étaler cette mousse sur le crémeux qui n'entendait rien à mes lamentations.
Dans un sursaut éveillé, j'ai pourtant replacé le gâteau à moitié recouvert de sa mousse, et la mousse impassablement installée dans le cul de poule au frigo, acceptant de leur laisser du temps.
Aujourd'hui, je suis bien contente qu'il soit sur ma main.


J'ai franchi la deuxième porte en fer. Ce coup-ci, plus que quelques mètres et j'y suis.


Je suis quand même un peu fatiguée, ce soir, mais c'est une bonne journée, et je suis heureuse de les voir. La porte s'ouvre et je prends une bouffée de mouvements, rires, conversations et éclats de voix mêlés en plein visage. Ils ne sont pas encore tous là, mais ils s'activent, qui tartinant les blinis, qui tentant de couper les carottes en bâtonnet sans le doigt, qui racontant sa journée épique d'hier, qui sautillant à mes côtés pour que allez! je lui fasse faire l'avion, juste une fois!

J'aime ce flot qui me percute de toute sa force ...
Très vite, il m'envahit, me laissant juste le temps de penser encore que j'ai de la chance, avant d'entrer à mon tour dans la danse.





La tarte crémeuse marron-chocolat à laquelle on donne une chance d'être délicieuse


Ingrédients pour 8 à 10 personnes :


  • 2 boîtes de gâteaux sablés type roudor ou une pâte sablée maison
  • 100 g de beurre demi sel + 50 g
  • 20 cl de crème liquide entière + 7 cl
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 200 g de bon chocolat noir (type 70 % cacao)
  • 50 g de sucre
  • 100 g de marrons entiers ou de purée non sucrée
  • Un pot de crème de marron (environ 370 g, de mémoire)
  • 1 CS de Grué de cacao (éclats de fèves de cacao)
  • 100 g d'amandes effilées

Marche à suivre

  • Faire préchauffer le four à 180 ° C
  • Commencer par piler les roudors en miettes, faire fondre 100 g de beurre
  • Mélanger le beurre fondu au miettes de sablés et placer le miettes au fond d'un moule à manquer, chemisé de papier sulfurisé, en appuyant bien de la paume de la main, pour former une pâte
  • Placer 20 cl de crème liquide entière au congélateur, pour qu'elle refroidisse et faire fondre le chocolat noir dans 50 g de beurre, réserver
  • Ecraser les marrons entiers à la fourchette, dans un cul de poule, pour qu'ils soient réduits en purée (c'est mieux s'il reste quelques petits morceaux, cela apporte de la texture, mais si vous préférez un mélange uniforme, mixez les marrons)
  • Mélanger la crème de marrons à la purée, ajouter le grué de cacao et verser l'équivalent de 7 cl de crème, pour obtenir un appareil crémeux et uniforme
  • Ajouter alors l'équivalent de deux à 3 cuillères à soupe de chocolat fondu, une cuillère à soupe d'amandes effilées, bien mélanger, et finir en fouettant le tout avec deux jaunes d'oeuf.
  • Verser l'appareil sur le fond de pâte sablée et glisser au four bien chaud 5 à 7 minutes : sortir le plat dès que le crémeux résiste légèrement sous la pression du doigt, réserver au congélateur pour solidifier le tout et bloquer la cuisson
  • Sortir la crème liquide du réfrigérateur et la fouetter en chantilly, bien serrée, avec 50 g de sucre
  • Incoporer délicatement la chantilly au chocolat fondu refroidi, à la spatule, pour obtenir une belle mousse.
  • A partir de ce moment là, le but est de pouvoir étaler la chantilly sur le crémeux : soit vous le faites comme moi à la spatule, auquel cas il faut s'armer de patience et de délicatesse, pour ne pas risquer de mêler la mousse et le crémeux (après une première tentative foireuse alors que le crémeux n'était pas totalement refroidi, j'ai réussi à étaler la mousse après un passage du crémeux au congel 30 minutes), soit vous êtes malins et vous utilisez une poche à douille pour déposer la mousse sur le crémeux, ce qui, évidemment, ne m'a pas effleuré l'esprit sur le moment!
  • Laisser ensuite le gâteau au moins 6 heures au frigo, voire une nuit
  • Au moment de servir, griller les amandes restantes rapidement à sec dans une poêle, et verser sur la mousse. Servir illico.

Bilan des courses:

J'aimerais juste pouvoir vous faire lire le regard gourmand de ma P'tite Caille découvrant que j'avais fait un gâteau à la crème de marron... Il a enfourché sa part sans l'ombre d'une hésitation et n'a reposé son assiette que lorsque sa gourmandise et son plaisir étaient venus à bout de son énorme part.

Oh, bien sûr, je pourrais vous dire que ce gâteau est plein de contradictions avec sa croûte sablée croquante, son crémeux fondant en bouche et ses éclats de cacao et amandes effilées croustillants, la douceur suave du marron et la subtile amertume du chocolat...

Je pourrais vous dire aussi que dans cette tarte, le marron révèle subtilement son goût, sans pour autant prendre le pas sur les arômes plus marqués du chocolat, qui domine largement, mais apporte sa texture incroyable au crémeux, qu'il rend absolument onctueux.

Si j'allais jusqu'à tenter une folle comparaison, je pourrais enfin direque cette tarte s'inscrit un peu dans la lignée d'un classique royal au chocolat, tout en renouvelant bien le genre, avec un petit côté rustique et automnal qui lui sied bien. Je pourrais, pour achever de vous tenter, vous conseiller de le servir avec une belle boule de glace à la vanille.

Mais je me bornerais à vous dire que ce qui le rend encore meilleur à mes yeux, c'est que je lui ai fais confiance, finalement...et que j'ai bien eu raison!

Conté par Alhya at 10/10/2008 08:03:00 AM

37 Comments:

Blogger Mamina a dit...

Hier aussi c'était marron-chocolat... Bisous.

10:53 AM  
Blogger Miss Gourmandise a dit...

ça a l'air super bon, mais super calorique aussi:( on laissera ça pour une bonne occasion, merci!

10:56 AM  
Blogger Liliy Gnocchi a dit...

Heureusement que tu lui as laissé une chance et qu'il n'a pas fini à la poubelle! Si son ramage s'accorde à son plumage, j'en prendrai volontiers une bonne grosse part! :)

11:41 AM  
Anonymous Patricia a dit...

Il faut toujours laisser sa chance à un dessert, toujours !

11:52 AM  
Anonymous marion a dit...

il fallait juste un peu de patience finalement ;)
Ca fait bien trop longtemps que je n'ai pas mis les pieds à Lyon moi :)

11:53 AM  
Blogger Cerise a dit...

Une tarte de rêve....à faire à coup sûr!

12:22 PM  
Anonymous Choupette a dit...

Eh bien heureusement que tu ne l'as pas jeté ce gâteau! ;-)

12:24 PM  
Blogger Nanoud a dit...

Essai très concluant , la crème de marron et le chocolat doivent faire un très bon mélange dans ce delicieux dessert.

1:15 PM  
Anonymous Tiuscha a dit...

Heureusement que tu lui as laissé sa chance !

1:32 PM  
Blogger Clémence a dit...

mon regard doit être presque aussi gourmand que celle de ta P'tite Caille : ces photos sont à tomber !

1:35 PM  
Anonymous mayacook a dit...

Il t'a fait ainsi le meilleur des compliments!

3:54 PM  
Anonymous Eryn a dit...

Ai-je réellement besoin de dire quelque chose au sujet de cette merveille de saveurs ? Une explosion au niveau des papilles de toute ma maisonnée ... Mes hommes en sont fous de la crème de marrons, et moi bien évidemment, je suis :p

5:15 PM  
Blogger lydian a dit...

Ca fait plaisir de te lire à nouveau et tu me gâtes avec cette recette, car encore frileuse avec la crème de marron, je suis plus que partante pour l'associer avec du chocolat!
Bises

5:25 PM  
Anonymous Hélène a dit...

Mon homme craquerait pour bien moins. Le chocolat et le marron, une de mes associations préférées en cette saison.
Bises et bon week-end

8:55 AM  
Anonymous Valentine a dit...

On sent l'onctuosité de la crème, la légèreté de la mousse, le croquant des amandes...
Tes photos donnent terriblement envie de tenter l'aventure de ce râté pas râté du tout.

8:44 PM  
Blogger Botacook a dit...

Bravo pour ton imagination et ta persévérance :)

11:18 AM  
Anonymous Chloe Clafoutis a dit...

Quel délice finalement !!

La prochaine fois que tu rates un dessert, garde en une part :D

J'ai mis un lien vers ton blog dans le mien.

Chloé Clafoutis

10:24 PM  
Blogger Ana a dit...

Je ne tiens plus devant mon écran... Même à cette heure tardive, je bave !

12:12 AM  
Blogger Tit' a dit...

Ah ouais, d'accord, et pourquoi que j'en ai pas vu la couleur de ce toga, moi ?!... Ah heu... oui, peut-être parce que heu... Ahem ! J'étais pas de la teuf, c'est ça ? Bon. T'as de la chance ce coup-ci. Mais que je t'y reprenne pas, hein ! ;)

1:46 PM  
Anonymous diner croisiere seine a dit...

de toute façon marron/chocolat ça ne pouvait être qu'un régal!! merci pour la recette!

4:32 PM  
Anonymous Marie-Thé a dit...

Une association inconnue, je ne sais pas pourquoi la crème de marron ne rentre pas dans mon panier de courses!! je n'y pense pas mais avec une aussi belle tarte qu'est ce que j'attends !! bises et bonne soirée

6:40 PM  
Blogger Flo Bretzel a dit...

Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences!

2:06 PM  
Blogger Gracianne a dit...

Un gateau funambule - un peu perilleux, mais ca valait le coup.

1:19 PM  
Anonymous soso a dit...

irrésistible à l'oeil, idem au palais, c'est sûr !!!!!!!!

8:45 PM  
Blogger Miss Coralie a dit...

Je fond devant, tu as eu une superbe inspiration !

9:47 AM  
Anonymous Sandrine a dit...

J'adore cetten recette ultra gourmande...marron chocolat, rien à redire !!!!
A bientôt

9:49 PM  
Anonymous Annellénor a dit...

J'ai bien fait de venir te rendre visite.
Et pour admirer une autre oeuvre sucrée !
Et parce que l'envie de manger la crème de marrons se faisant à nouveau sentir avec les frimas qui arrivent ... Je suis comblée !

12:41 PM  
Blogger Eglantine a dit...

Pas toujours évident de réussir un gâteau, surtout si on cède à l'impro... Il a l'air superbon !

1:24 PM  
Anonymous Tara a dit...

J'aime te suivre au travers des lignes et recettes que tu nous contes. Belle histoire !

10:10 AM  
Anonymous Pompelpot a dit...

Il a l'air délicieux ce gâteau, et j'adore ces contradictions!

10:55 AM  
Anonymous clemenciel a dit...

ça m'a tout l'air d'avoir été délicieux... Quelle magnifique conteuse! Une petite surprise t'attend sur mon blog!

5:17 PM  
Anonymous Esther a dit...

je ne sais pas pourquoi, mais je bave devant mon ecran

1:31 PM  
Blogger confituremaison a dit...

Aaaah... je retrouve bien tes gouts, c'est chouette. Je crois bien que c'est de ta faute si , depuis 2 ans, je rappporte systematiquement de la creme de marron de mes vacances en France! J'en suis sure meme ;-) (et meme qu'on en trouve ici maintenant, mais c'est pas pareil!)

2:07 PM  
Anonymous Béré a dit...

De la crème de marron... du chocolat... miammmmmmm et en plus toujours aussi bien narrer :o) super gateau !!!!

11:54 PM  
Anonymous eva a dit...

Oui, donnons une chance à nos gâteaux ... J'adore le petit côté rustique et automnal !

9:24 AM  
Blogger savoureusesaveur a dit...

si , un jour, on ne sait jamais, il te prenait encore cette idée folle de vouloir laisser tomber ce genre de chose dieu seul sait où, fais-moi signe je passerai sous tes fenêtres pour récupérer l'affreux machin! ;-))))) J'aime trop te lire ma grande. c'est toujours si superbement dit chez toi. Biz

9:49 AM  
Anonymous Ellie a dit...

OMG!
Mais ca m´a l´air yummy yummy ca, et pas trop dur en plus! (depuis que je cuisine plus beaucoup, les recettes compliquées restent sur le pas de ma porte ;-) ).

Eh, dis, tu te laisserais pas couler par tes mails, toi? ...

3:50 PM  

Enregistrer un commentaire

Fiche recette

Créer un lien

<< Home