A Turtle in a Kitchen

a déménagé

http://www.aturtleinakitchen.fr

Désolée pour le dérangement...

A Turtle in a Kitchen: septembre 2008

septembre 25, 2008

Tartelettes de crème non-brûlée aux pommes caramélisées, croustillant au chocolat

La vie est pleine de recoins et de portes inexplorées. Et si l'on tentait un peu de les ouvrir une à une? C'est vrai, pourquoi ne pas devenir infirmière, pompier, cuisinière, maman ou architecte? Je pense qu'au fond j'ai toujours été de celles qui voulaient penser que l'on peut tout ouvrir, et parfois dans le désordre. Fonctionner à l'instinct a ses avantages. Pif, paf, pouf, la Turtle sera juriste. Pif, paf, pouf, la Turtle fera une thèse. Pif, paf, pouf, la Turtle ouvre un blog. Pif, paf, pouf, et ensuite?
Si ce genre d'interrogations vous surprend en plein vol, quelques recommandations:
1) Ne pas oublier de croire en son destin, et se dire que les choses ne sont jamais faites en vain, qu'elles ont toujours un sens.
2) Ne jamais perdre de vue qu'au fond, c'est bien nous qui traçons le chemin escarpé sur lequel on se balade...
....
(Bon sang! mais qu'il raide celui-là! à croire que j'ai toujours aimé les sensations fortes....)
(Ok, c'est pentu, mais avouez qu'elle est quand même splendide cette vue de la corniche... rien à voir avec celle du sentier des douaniers!)
3) S'entourer de quelques coachs et de beaucoup d'amis qui vous secouent au moment où vous commencez bêtement à regarder le vide (toujours la tête en haut, on a dit!)
Bon, allez, c'est pas tout, les petits gars, mais après toutes ces émotions, rien de tel qu'une grande récompense...
Et comment on se récompense quand on est une Turtle? En cuisinant de délicieuses tartelettes (surtout que c'est pas pour dire, mais il commence à geler sévère dehors, du coup, allumer le four pour pâtisser est un bon moyen de réchauffer ses p'tits os!).
Tenté? Alors en avant!
Tartelettes de crème « non-brûlée » aux pommes caramélisées, et croustillant au chocolat


Ingrédients pour 8 petites tartelettes ou une grande :

Pour la pâte sablée :

  • 170 g de farine
  • 30 g de maïzena
  • 45 g de poudre d’amandes
  • ½ zeste de citron et d’une ½ orange
  • 100 g de sucre glace
  • 135 g de beurre salé

Pour la crème brûlée :

  • 2 belles pommes type gala
  • ½ jus de citron
  • 2 CS de cassonade
  • 50 g de beurre demi sel
  • 25 cl de crème fraîche à 15%
  • 150 g de lait
  • 4 jaunes d’œuf
  • 1 gousse de vanille

Pour le croustillant au chocolat au lait et noisettes :

  • 1 poignée de gruau de cacao*
  • 1 CS de sucre
  • 50 g de noisettes grillées au four et grossièrement concassées
  • 130 g de chocolat au lait à pâtisser

Pour le décor :
Quelques noisettes, quelques feuilles de coriandre fraîche ou de menthe
* gruau de cacao : il s’agit de fèves de cacao concassées, que l’on trouve dans certaines épiceries fines et en vente sur internet


Marche à suivre :


Préparer la pâte sablée aux zestes d’agrumes :

  • Dans un saladier, mêler la farine, le sucre, la maïzena, la poudre d’amandes, le zeste de citron et d’orange.
  • Ajouter le beurre salé à température ambiante, coupé en cubes, et mélanger, jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  • Filmer et réserver une heure au moins au frais.

Préparer le croustillant au chocolat au lait et noisettes :

  • Pendant ce temps, couper le chocolat en copeaux, au couteau. Le réserver dans une jatte.
  • Faire chauffer, dans une poêle antiadhésive, les noisettes précédemment grillées au four quelques instants et légèrement concassées, le gruau de cacao et le sucre, en remuant constamment, à l’aide d’une spatule en bois, de façon à obtenir un léger caramel, sortir alors immédiatement du feu et verser le tout dans la jatte contenant les copeaux de chocolat.
  • Remuer immédiatement, de façon à faire fondre les copeaux, et jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène, mais granuleuse (si d’aventure, le chocolat n’avait pas totalement fondu, repasser le tout quelques secondes à peine au microondes à puissance moyenne, de façon à ce que le tout fonde, mais en prenant bien garde à ne pas cuire le chocolat)
  • Étaler alors rapidement cette pâte sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé, à l’aide de la spatule ou d’un rouleau en pâtisserie (en recouvrant alors la pâte au chocolat d’un autre papier sulfurisé, de façon à rouler dessus), sur une épaisseur d’un demi-centimètre environ. Réserver au frais.

Préparer les pommes caramélisées :

  • Éplucher les pommes et les évider. Les détailler en petits cubes.
  • Dans une poêle, faire fondre le beurre demi sel, y glisser alors les pommes, et saupoudrer le tout des deux cuillères à soupe de cassonade, et du jus de citron.
  • Faire dorer le tout à feu moyen, en remuant régulièrement, jusqu’à ce que les pommes soient caramélisées (environ 12 à 15 minutes). Réserver

Préparer les tartelettes :

  • Préchauffer le four à 200 ° C.
  • Étaler la pâte, la foncer dans huit petits plats à tartelette ou dans un grand plat. Faire cuire la pâte à blanc pendant 8 minutes.
  • Pendant ce temps, battre les œufs avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.
  • Faire chauffer le lait et la crème avec la gousse vanille, fendue en deux, jusqu’à ébullition. Sortir la gousse et gratter les graines avec la pointe d’un couteau, les ajouter au lait et à la crème et verser alors sur ces derniers sur le mélange aux œufs, en fouettant.
  • Sur les fonds de pâte précuits, répartir les pommes caramélisées, en en gardant quelques unes pour le décor. Recouvrir ensuite le tout du mélange à crème brûlée.
    Dans le four, préchauffé à 100 °C, placer les tartelettes dans un bain marie et cuire 45 à 50 minutes (la crème brûlée doit avoir pris au centre).
  • Placer les tartelettes au frais au moins une heure.
  • Au moment de servir, casser le croustillant au chocolat en gros morceaux, et servir, sur chaque assiette, une petite tartelette, quelques gros morceaux de croustillant, décorer avec quelques noisettes et morceaux de pommes caramélisées, finir avec une feuille ou deux de coriandre fraîche ou de menthe.

Bilan des courses :



Bon exceptionnellement, ce bilan des courses va se transformer en marche à suivre:

Bien sûr, vous connaissez la saveur ô combien particulière de la crème brûlée. Alors, remémorez-vous un instant la saveur de cette dernière et imaginez un peu d'y associer une pâte fine et croustillante, aux parfums d’amande et d'agrumes, juste histoire de souligner la douceur et l’onctuosité de l'appareil crémeux à souhait et vanillé.
Réhaussez un brin le tableau en imaginant ce que peuvent donner les saveurs gourmandes de quelques morceaux de pommes caramélisées dans un soupçon de beurre salé. Et finissez de vous tenter en y ajoutant le croustillant au chocolat noiseté....
Savourez ça, avec une grande tasse de thé brûlant le bord des lèvres et réchauffant vos petits pieds frigoriés d'être restés dans des sandales alors que bon sang, un 24 septembre, c'était franchement pas une bonne idée, et souriez en pensant que finalement, la vie est simple, parfois....

Conté par Alhya at 9/25/2008 08:07:00 AM | 41 comments Fiche recette